NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35783
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 28 août 2019, 18:22

Image
Image

Les norvégiens, champions du monde de la mer avec les danois...rien de tel pour un embarquement pro rapide, simple et efficace !
Je n'imaginais pas que j'avais une place low cost sur un navire de croisière. Rien que du beau monde, de belles bagnoles... :shock: Je dénotais grave mais amusais beaucoup.
Après le choc de la ferme-auberge vosgienne, du secouage de prunier non stop allemand dans le train, de Julia, me voilà maintenant à Dallas les gars !
Des magasins dans le bateau, des restaus, des ascenceurs, des bars,...tout le fourbi pour dépenser des sous ! :shock: :shock:
De la musique comme dans les films, whouaa je rêve mais cela ne me plait pas du tout !

https://youtu.be/0wiOEPkZQZ8

Sans déconner, je me demandais où j'avais les pieds... :?:
Le lieu est idéal pour draguer et du même coup choper une kyrielle de MST...
Bon, cabine sans fenêtre extérieure il ne faut pas pousser mais enfin ils exploitent le moindre mètre carré de désistement. Ca m'arrangeait mais ce n'est pas du tout mon truc et je les remercie car car car, je suis certain de ne jamais faire de croisière !
Gaffe les potes, le whisky vulgaire de 4 cc (juste pour la dent creuse...) est à 15 balles et un simple casse-croûte te tire 25 balles... : autant te dire que tu te casses vite sur le pont.

Image
Image
Image
Image

Ouf là on respire jusqu'à la nuit. En fait, Oslo ce sera demain matin à 7 h, c'est pénard.

Image

Une grosse partie des moteurs est à turbines à gaz, d'où peu ou pas de fumée et un bruit comme les bagnoles électriques, pas de vibrations... :|
Les gens courageux prennent l'air car la brise de la mer est comme toujours fraîche, mais j'adore ça.

Image
Image

La Norvège...
Je m'y étais rendu en touriste voici 7 ans et si des signes semblaient me propulser dans les mêmes directions (l'ambiance du bateau...), j'étais bien décidé à prendre la tangente dès que possible.

Image
Image

Whouarf...le soir je redescends un coup dans la galerie pour voir si un miracle s'était déroulé mais non, j'étais toujours à Dallas...

Image

Au lit, vite, mais impressionné quand même...
Bien entendu un tel rafiot ne bouge pas d'un poil, même avec une houle de 3 m.
Nuit tranquille donc et le lendemain à l'aube là le petit déj international payant (mais 20 balles"seulement") rattrapa tout ce merdier. C'était immense, bon et vraiment sympa. De tout en 4 à 6 exemplaires, le temps pour le déguster dans une ambiance nordique. Le pied.
Débarquement comme l'embarquement : rapide, simple et efficace. Pas de douane, pas de flic.
Tu sors du port fissa et tu es directement dans Oslo.

Image

Premier café à 15 bornes d'Oslo via de nombreux tunnels...ça roule...et te voilà dans un lieu bien nordique dans lequel les premiers signes de vérité se manifestent.

Image

Il fait beau, la Ural ronronne, je me casse vers Bergen - la cure de poisson, Souris me fait une douce bise via le phone, je sais que Ukko attend sagement derrière la porte de la maison.
Là c'est l'entonnoir dans l'autre sens : un vent de liberté te pousse au cul, dans une minute tu ne sais pas ce qui se passe...
Le rêve.


...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, dont le principal adversaire est notre propre peur de l'inconnu. Je crois qu'il est donc dans notre nature d'explorer pour atteindre l'inconnu...

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1037
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Marip » 28 août 2019, 21:26

Est-Motorcycles a écrit :
28 août 2019, 18:22
Image
Image

Les norvégiens, champions du monde de la mer avec les danois...rien de tel pour un embarquement pro rapide, simple et efficace !
Je n'imaginais pas que j'avais une place low cost sur un navire de croisière. Rien que du beau monde, de belles bagnoles... :shock: Je dénotais grave mais amusais beaucoup.
Après le choc de la ferme-auberge vosgienne, du secouage de prunier non stop allemand dans le train, de Julia, me voilà maintenant à Dallas les gars !
Des magasins dans le bateau, des restaus, des ascenceurs, des bars,...tout le fourbi pour dépenser des sous ! :shock: :shock:
De la musique comme dans les films, whouaa je rêve mais cela ne me plait pas du tout !

https://youtu.be/0wiOEPkZQZ8

Sans déconner, je me demandais où j'avais les pieds... :?:
Le lieu est idéal pour draguer et du même coup choper une kyrielle de MST...
Bon, cabine sans fenêtre extérieure il ne faut pas pousser mais enfin ils exploitent le moindre mètre carré de désistement. Ca m'arrangeait mais ce n'est pas du tout mon truc et je les remercie car car car, je suis certain de ne jamais faire de croisière !
Gaffe les potes, le whisky vulgaire de 4 cc (juste pour la dent creuse...) est à 15 balles et un simple casse-croûte te tire 25 balles... : autant te dire que tu te casses vite sur le pont.

Image
Image
Image
Image

Ouf là on respire jusqu'à la nuit. En fait, Oslo ce sera demain matin à 7 h, c'est pénard.

Image

Une grosse partie des moteurs est à turbines à gaz, d'où peu ou pas de fumée et un bruit comme les bagnoles électriques, pas de vibrations... :|
Les gens courageux prennent l'air car la brise de la mer est comme toujours fraîche, mais j'adore ça.

Image
Image

La Norvège...
Je m'y étais rendu en touriste voici 7 ans et si des signes semblaient me propulser dans les mêmes directions (l'ambiance du bateau...), j'étais bien décidé à prendre la tangente dès que possible.

Image
Image

Whouarf...le soir je redescends un coup dans la galerie pour voir si un miracle s'était déroulé mais non, j'étais toujours à Dallas...

Image

Au lit, vite, mais impressionné quand même...
Bien entendu un tel rafiot ne bouge pas d'un poil, même avec une houle de 3 m.
Nuit tranquille donc et le lendemain à l'aube là le petit déj international payant (mais 20 balles"seulement") rattrapa tout ce merdier. C'était immense, bon et vraiment sympa. De tout en 4 à 6 exemplaires, le temps pour le déguster dans une ambiance nordique. Le pied.
Débarquement comme l'embarquement : rapide, simple et efficace. Pas de douane, pas de flic.
Tu sors du port fissa et tu es directement dans Oslo.

Image

Premier café à 15 bornes d'Oslo via de nombreux tunnels...ça roule...et te voilà dans un lieu bien nordique dans lequel les premiers signes de vérité se manifestent.

Image

Il fait beau, la Ural ronronne, je me casse vers Bergen - la cure de poisson, Souris me fait une douce bise via le phone, je sais que Ukko attend sagement derrière la porte de la maison.
Là c'est l'entonnoir dans l'autre sens : un vent de liberté te pousse au cul, dans une minute tu ne sais pas ce qui se passe...
Le rêve.


...
alors ça, c'est énorme : le choc des mondes avec toutes ces lumières fluo-attrappe-touristes et bing ! la dernière photo avec l'élan qui nous fait revenir dans la vraie vie ! OUF !le cauchemard s'arrête brutalement.
Merci pour ces magnifiques photos qui donnent l'ambiance.
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35783
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 29 août 2019, 18:17

Marip a écrit :
28 août 2019, 21:26

...alors ça, c'est énorme : le choc des mondes avec toutes ces lumières fluo-attrappe-touristes et bing ! la dernière photo avec l'élan qui nous fait revenir dans la vraie vie ! OUF !le cauchemard s'arrête brutalement.
Merci pour ces magnifiques photos qui donnent l'ambiance.
Ouiii et c'est tous les jours comme ça. Lorsqu'aucun cadre n'est fixé à l'avance ni ne fige, les œillères sont retirées et on s'aperçoit qu'il se passe énormément de choses autour de soi, que notre regard habituellement sélectif ne trie plus.


Image


Donc évidemment pas question de me rendre à Bergen par la 7 ni la 50, tubes touristiques utilisés par tous les guides qui nous jettent dans la gueule des financiers et autres boîtes de markéting.
Les petites routes seulement et là on s'aperçoit qu'il existe de très nombreux gîtes non répertoriés !
Bon, ils n'ont pas la serviette à fleurs sur le carrelage "in", ils sont le plus souvent paysans car les bougres cherchent à arrondir leurs fins de mois non pas en voulant accueillir du touriste, mais en se mettant au diapason de tous ceux qui n'ont pas trop le sous et qui passent par là.
250 kils par les petites routes et je découvre, complètement perdu, ce joyau...

Image
Image
Image
Image

De plus sur les petites routes tu ne rencontres pas les suces-anus et autres obsédés du suce-cul à 5 m de ton trou de balle quand tu roules avec pour seule obsession de te doubler quitte à risquer la mort. Pas de poids lourds, pas de DRH à crossover plus gros que son ego : juste le simple citoyen norvégien avec sa petite bagnole, sa petite vie bien remplie le plus souvent paysan, petit commerçant ou prof des écoles : des gens qui ont le temps de vivre, qui sont heureux de te croiser et qui prennent volontiers 10 minutes pour s'étonner de ta présence en side.
Tu t'arrêtes boire un p'tit coup quand essence et tu poses la question "dodo"...
Plusieurs personnes s'agitent et te donnent au moins 3 adresses.
N'importe laquelle est la bonne puisqu'ils veulent tous juste gagner un petit complément et qu'ils sont accueillants.
Aller, entre 45 et 60 balles et tu as une maison seules pour toi avec tout. C'est pas les 120/150 euros sans vaseline avec salle de bain commune, tudju...

Image

C'est beau, c'est authentique, très pénard et ils se coupent en 4 pour toi. Pas de pain ? Niet problème !
Tu dis bonjour, tu souris, tu te gares comme ils disent, tu regardes leurs bêtes, tu leur parles et tu retrouves des yaourts ou autres faits maison en ouvrant la porte.
Les norvégiens, ces norvégiens, sont timides, discrets, travailleurs et peu bavards. Ils sont très contents d'échanger et reçoivent volontiers votre étonnement comme un cadeau de retour. Parler des beaux moutons, de leur grange bien pleine ou de l'équivalent de leur UAZ (Volvo 4x4 car là on est à 1200 m) etc...et les voilà simplement heureux.

Image
Image

Et toi mon frère, TOI, tu as enfin le temps. ton cerveau ne fonctionne plus comme devant additionner et suivre une suite d'évènement a+b+c+d+...à empiler dans une logique habilement instillée par tous les modernismes européens, faisant force de loi sur la route, partout et dont le centre est chronomètré.
Un suce-anus improbable arrive, le seul de la journée - certainement un commercial qui a pour ordre d'aller baiser un paysan local ? Qu'à cela ne tienne, tu te gares sur le côté, tu lui fais signe de passer ! Du coup l'autre est comme un con car tu lui retires la seules chose qui le fait bander : te dépasser, être plus fort que toi sur 20 mètres... :roll: Aller go, casse-toi, et en plus il te remercie !
Le soir, bien après ton dîner, tu t'installes devant le lac et tu laisses tes pensées vagabonder...Elles savent où aller sans toi ne t'inquiète pas...
23 heures il ne fait pas nuit...
Doux sentiment d'avoir la permission d'observer le Grand Ordonnateur qui s'entretient avec le soleil et qui le retient encore quelques heures pour écrire les pages du demain...

Image

...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, dont le principal adversaire est notre propre peur de l'inconnu. Je crois qu'il est donc dans notre nature d'explorer pour atteindre l'inconnu...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35783
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 29 août 2019, 18:30

Aaaah les gars, ça bouge aussi LA et LA, en plus de ce qui est annoncé plus haut :

viewtopic.php?f=2&t=3624&start=270
viewtopic.php?f=2&t=3842&start=45
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, dont le principal adversaire est notre propre peur de l'inconnu. Je crois qu'il est donc dans notre nature d'explorer pour atteindre l'inconnu...

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 638
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Sim&Dom » 29 août 2019, 21:26

Est-Motorcycles a écrit :
29 août 2019, 18:30
Aaaah les gars, ça bouge aussi LA et LA, en plus de ce qui est annoncé plus haut :

viewtopic.php?f=2&t=3624&start=270
viewtopic.php?f=2&t=3842&start=45
On est gâté!! le forum et les uralistes nous régalent de toute part et nourrissent grandement nos imaginaires :D

Le 4x4 Volvo est super... Merci

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 638
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Sim&Dom » 29 août 2019, 21:58

Est-Motorcycles a écrit :
29 août 2019, 18:17


Donc évidemment pas question de me rendre à Bergen par la 7 ni la 50, tubes touristiques utilisés par tous les guides qui nous jettent dans la gueule des financiers et autres boîtes de markéting.
Les petites routes seulement et là on s'aperçoit qu'il existe de très nombreux gîtes non répertoriés !
Bon, ils n'ont pas la serviette à fleurs sur le carrelage "in", ils sont le plus souvent paysans car les bougres cherchent à arrondir leurs fins de mois non pas en voulant accueillir du touriste, mais en se mettant au diapason de tous ceux qui n'ont pas trop le sous et qui passent par là.
250 kils par les petites routes et je découvre, complètement perdu, ce joyau...

Image
Image
Image
Image

De plus sur les petites routes tu ne rencontres pas les suces-anus et autres obsédés du suce-cul à 5 m de ton trou de balle quand tu roules avec pour seule obsession de te doubler quitte à risquer la mort. Pas de poids lourds, pas de DRH à crossover plus gros que son ego : juste le simple citoyen norvégien avec sa petite bagnole, sa petite vie bien remplie le plus souvent paysan, petit commerçant ou prof des écoles : des gens qui ont le temps de vivre, qui sont heureux de te croiser et qui prennent volontiers 10 minutes pour s'étonner de ta présence en side.
Tu t'arrêtes boire un p'tit coup quand essence et tu poses la question "dodo"...
Plusieurs personnes s'agitent et te donnent au moins 3 adresses.
N'importe laquelle est la bonne puisqu'ils veulent tous juste gagner un petit complément et qu'ils sont accueillants.
Aller, entre 45 et 60 balles et tu as une maison seules pour toi avec tout. C'est pas les 120/150 euros sans vaseline avec salle de bain commune, tudju...

Image

C'est beau, c'est authentique, très pénard et ils se coupent en 4 pour toi. Pas de pain ? Niet problème !
Tu dis bonjour, tu souris, tu te gares comme ils disent, tu regardes leurs bêtes, tu leur parles et tu retrouves des yaourts ou autres faits maison en ouvrant la porte.
Les norvégiens, ces norvégiens, sont timides, discrets, travailleurs et peu bavards. Ils sont très contents d'échanger et reçoivent volontiers votre étonnement comme un cadeau de retour. Parler des beaux moutons, de leur grange bien pleine ou de l'équivalent de leur UAZ (Volvo 4x4 car là on est à 1200 m) etc...et les voilà simplement heureux.

Image
Image

Et toi mon frère, TOI, tu as enfin le temps. ton cerveau ne fonctionne plus comme devant additionner et suivre une suite d'évènement a+b+c+d+...à empiler dans une logique habilement instillée par tous les modernismes européens, faisant force de loi sur la route, partout et dont le centre est chronomètré.
Un suce-anus improbable arrive, le seul de la journée - certainement un commercial qui a pour ordre d'aller baiser un paysan local ? Qu'à cela ne tienne, tu te gares sur le côté, tu lui fais signe de passer ! Du coup l'autre est comme un con car tu lui retires la seules chose qui le fait bander : te dépasser, être plus fort que toi sur 20 mètres... :roll: Aller go, casse-toi, et en plus il te remercie !
Le soir, bien après ton dîner, tu t'installes devant le lac et tu laisses tes pensées vagabonder...Elles savent où aller sans toi ne t'inquiète pas...
23 heures il ne fait pas nuit...
Doux sentiment d'avoir la permission d'observer le Grand Ordonnateur qui s'entretient avec le soleil et qui le retient encore quelques heures pour écrire les pages du demain...

Image

...
De belles images qui nous réconcilient avec la Norvège. Nous gardions un bon souvenir des paysages côtiers, mais pas trop des habitants. Avec ce récit, nous voyons l'autre côté de la Norvège beaucoup plus sympathique.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35783
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 30 août 2019, 08:18

Maintenant que le sujet est lancé je le déverrouille. Merci de citer si on écrit : ainsi le travail de publication ne disparait pas. Merci aux modérateurs de surveiller ce détail important pour moi.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, dont le principal adversaire est notre propre peur de l'inconnu. Je crois qu'il est donc dans notre nature d'explorer pour atteindre l'inconnu...

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 638
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Sim&Dom » 30 août 2019, 14:51

Sim&Dom a écrit :
29 août 2019, 21:58
Est-Motorcycles a écrit :
29 août 2019, 18:17


Donc évidemment pas question de me rendre à Bergen par la 7 ni la 50, tubes touristiques utilisés par tous les guides qui nous jettent dans la gueule des financiers et autres boîtes de markéting.
Les petites routes seulement et là on s'aperçoit qu'il existe de très nombreux gîtes non répertoriés !
Bon, ils n'ont pas la serviette à fleurs sur le carrelage "in", ils sont le plus souvent paysans car les bougres cherchent à arrondir leurs fins de mois non pas en voulant accueillir du touriste, mais en se mettant au diapason de tous ceux qui n'ont pas trop le sous et qui passent par là.
250 kils par les petites routes et je découvre, complètement perdu, ce joyau...

Image
Image
Image
Image

De plus sur les petites routes tu ne rencontres pas les suces-anus et autres obsédés du suce-cul à 5 m de ton trou de balle quand tu roules avec pour seule obsession de te doubler quitte à risquer la mort. Pas de poids lourds, pas de DRH à crossover plus gros que son ego : juste le simple citoyen norvégien avec sa petite bagnole, sa petite vie bien remplie le plus souvent paysan, petit commerçant ou prof des écoles : des gens qui ont le temps de vivre, qui sont heureux de te croiser et qui prennent volontiers 10 minutes pour s'étonner de ta présence en side.
Tu t'arrêtes boire un p'tit coup quand essence et tu poses la question "dodo"...
Plusieurs personnes s'agitent et te donnent au moins 3 adresses.
N'importe laquelle est la bonne puisqu'ils veulent tous juste gagner un petit complément et qu'ils sont accueillants.
Aller, entre 45 et 60 balles et tu as une maison seules pour toi avec tout. C'est pas les 120/150 euros sans vaseline avec salle de bain commune, tudju...

Image

C'est beau, c'est authentique, très pénard et ils se coupent en 4 pour toi. Pas de pain ? Niet problème !
Tu dis bonjour, tu souris, tu te gares comme ils disent, tu regardes leurs bêtes, tu leur parles et tu retrouves des yaourts ou autres faits maison en ouvrant la porte.
Les norvégiens, ces norvégiens, sont timides, discrets, travailleurs et peu bavards. Ils sont très contents d'échanger et reçoivent volontiers votre étonnement comme un cadeau de retour. Parler des beaux moutons, de leur grange bien pleine ou de l'équivalent de leur UAZ (Volvo 4x4 car là on est à 1200 m) etc...et les voilà simplement heureux.

Image
Image

Et toi mon frère, TOI, tu as enfin le temps. ton cerveau ne fonctionne plus comme devant additionner et suivre une suite d'évènement a+b+c+d+...à empiler dans une logique habilement instillée par tous les modernismes européens, faisant force de loi sur la route, partout et dont le centre est chronomètré.
Un suce-anus improbable arrive, le seul de la journée - certainement un commercial qui a pour ordre d'aller baiser un paysan local ? Qu'à cela ne tienne, tu te gares sur le côté, tu lui fais signe de passer ! Du coup l'autre est comme un con car tu lui retires la seules chose qui le fait bander : te dépasser, être plus fort que toi sur 20 mètres... :roll: Aller go, casse-toi, et en plus il te remercie !
Le soir, bien après ton dîner, tu t'installes devant le lac et tu laisses tes pensées vagabonder...Elles savent où aller sans toi ne t'inquiète pas...
23 heures il ne fait pas nuit...
Doux sentiment d'avoir la permission d'observer le Grand Ordonnateur qui s'entretient avec le soleil et qui le retient encore quelques heures pour écrire les pages du demain...

Image

...
De belles images qui nous réconcilient avec la Norvège. Nous gardions un bon souvenir des paysages côtiers, mais pas trop des habitants. Avec ce récit, nous voyons l'autre côté de la Norvège beaucoup plus sympathique.
par JAWOURAL » 30 août 2019, 09:48
Dan. ,merci . tu nous fais ressortir pleins de bons souvenirs.

Gilbert .Marie-Hélène

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 2727
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Cathy » 30 août 2019, 17:30

Est-Motorcycles a écrit :
29 août 2019, 18:17
Marip a écrit :
28 août 2019, 21:26

...alors ça, c'est énorme : le choc des mondes avec toutes ces lumières fluo-attrappe-touristes et bing ! la dernière photo avec l'élan qui nous fait revenir dans la vraie vie ! OUF !le cauchemard s'arrête brutalement.
Merci pour ces magnifiques photos qui donnent l'ambiance.
Ouiii et c'est tous les jours comme ça. Lorsqu'aucun cadre n'est fixé à l'avance ni ne fige, les œillères sont retirées et on s'aperçoit qu'il se passe énormément de choses autour de soi, que notre regard habituellement sélectif ne trie plus.


Image


Donc évidemment pas question de me rendre à Bergen par la 7 ni la 50, tubes touristiques utilisés par tous les guides qui nous jettent dans la gueule des financiers et autres boîtes de markéting.
Les petites routes seulement et là on s'aperçoit qu'il existe de très nombreux gîtes non répertoriés !
Bon, ils n'ont pas la serviette à fleurs sur le carrelage "in", ils sont le plus souvent paysans car les bougres cherchent à arrondir leurs fins de mois non pas en voulant accueillir du touriste, mais en se mettant au diapason de tous ceux qui n'ont pas trop le sous et qui passent par là.
250 kils par les petites routes et je découvre, complètement perdu, ce joyau...

Image
Image
Image
Image

De plus sur les petites routes tu ne rencontres pas les suces-anus et autres obsédés du suce-cul à 5 m de ton trou de balle quand tu roules avec pour seule obsession de te doubler quitte à risquer la mort. Pas de poids lourds, pas de DRH à crossover plus gros que son ego : juste le simple citoyen norvégien avec sa petite bagnole, sa petite vie bien remplie le plus souvent paysan, petit commerçant ou prof des écoles : des gens qui ont le temps de vivre, qui sont heureux de te croiser et qui prennent volontiers 10 minutes pour s'étonner de ta présence en side.
Tu t'arrêtes boire un p'tit coup quand essence et tu poses la question "dodo"...
Plusieurs personnes s'agitent et te donnent au moins 3 adresses.
N'importe laquelle est la bonne puisqu'ils veulent tous juste gagner un petit complément et qu'ils sont accueillants.
Aller, entre 45 et 60 balles et tu as une maison seules pour toi avec tout. C'est pas les 120/150 euros sans vaseline avec salle de bain commune, tudju...

Image

C'est beau, c'est authentique, très pénard et ils se coupent en 4 pour toi. Pas de pain ? Niet problème !
Tu dis bonjour, tu souris, tu te gares comme ils disent, tu regardes leurs bêtes, tu leur parles et tu retrouves des yaourts ou autres faits maison en ouvrant la porte.
Les norvégiens, ces norvégiens, sont timides, discrets, travailleurs et peu bavards. Ils sont très contents d'échanger et reçoivent volontiers votre étonnement comme un cadeau de retour. Parler des beaux moutons, de leur grange bien pleine ou de l'équivalent de leur UAZ (Volvo 4x4 car là on est à 1200 m) etc...et les voilà simplement heureux.

Image
Image

Et toi mon frère, TOI, tu as enfin le temps. ton cerveau ne fonctionne plus comme devant additionner et suivre une suite d'évènement a+b+c+d+...à empiler dans une logique habilement instillée par tous les modernismes européens, faisant force de loi sur la route, partout et dont le centre est chronomètré.
Un suce-anus improbable arrive, le seul de la journée - certainement un commercial qui a pour ordre d'aller baiser un paysan local ? Qu'à cela ne tienne, tu te gares sur le côté, tu lui fais signe de passer ! Du coup l'autre est comme un con car tu lui retires la seules chose qui le fait bander : te dépasser, être plus fort que toi sur 20 mètres... :roll: Aller go, casse-toi, et en plus il te remercie !
Le soir, bien après ton dîner, tu t'installes devant le lac et tu laisses tes pensées vagabonder...Elles savent où aller sans toi ne t'inquiète pas...
23 heures il ne fait pas nuit...
Doux sentiment d'avoir la permission d'observer le Grand Ordonnateur qui s'entretient avec le soleil et qui le retient encore quelques heures pour écrire les pages du demain...

Image

...
Merci pour ce beau partage, l'art d' apprécier la douceur de vivre, allier au plaisir de la découverte ...

Avatar de l’utilisateur
Zorgol94
Membre
Messages : 2627
Inscription : 14 nov. 2011, 17:16
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Zorgol94 » 30 août 2019, 17:32

Est-Motorcycles a écrit :
29 août 2019, 18:17
Marip a écrit :
28 août 2019, 21:26

...alors ça, c'est énorme : le choc des mondes avec toutes ces lumières fluo-attrappe-touristes et bing ! la dernière photo avec l'élan qui nous fait revenir dans la vraie vie ! OUF !le cauchemard s'arrête brutalement.
Merci pour ces magnifiques photos qui donnent l'ambiance.
Ouiii et c'est tous les jours comme ça. Lorsqu'aucun cadre n'est fixé à l'avance ni ne fige, les œillères sont retirées et on s'aperçoit qu'il se passe énormément de choses autour de soi, que notre regard habituellement sélectif ne trie plus.


Image


Donc évidemment pas question de me rendre à Bergen par la 7 ni la 50, tubes touristiques utilisés par tous les guides qui nous jettent dans la gueule des financiers et autres boîtes de markéting.
Les petites routes seulement et là on s'aperçoit qu'il existe de très nombreux gîtes non répertoriés !
Bon, ils n'ont pas la serviette à fleurs sur le carrelage "in", ils sont le plus souvent paysans car les bougres cherchent à arrondir leurs fins de mois non pas en voulant accueillir du touriste, mais en se mettant au diapason de tous ceux qui n'ont pas trop le sous et qui passent par là.
250 kils par les petites routes et je découvre, complètement perdu, ce joyau...

Image
Image
Image
Image

De plus sur les petites routes tu ne rencontres pas les suces-anus et autres obsédés du suce-cul à 5 m de ton trou de balle quand tu roules avec pour seule obsession de te doubler quitte à risquer la mort. Pas de poids lourds, pas de DRH à crossover plus gros que son ego : juste le simple citoyen norvégien avec sa petite bagnole, sa petite vie bien remplie le plus souvent paysan, petit commerçant ou prof des écoles : des gens qui ont le temps de vivre, qui sont heureux de te croiser et qui prennent volontiers 10 minutes pour s'étonner de ta présence en side.
Tu t'arrêtes boire un p'tit coup quand essence et tu poses la question "dodo"...
Plusieurs personnes s'agitent et te donnent au moins 3 adresses.
N'importe laquelle est la bonne puisqu'ils veulent tous juste gagner un petit complément et qu'ils sont accueillants.
Aller, entre 45 et 60 balles et tu as une maison seules pour toi avec tout. C'est pas les 120/150 euros sans vaseline avec salle de bain commune, tudju...

Image

C'est beau, c'est authentique, très pénard et ils se coupent en 4 pour toi. Pas de pain ? Niet problème !
Tu dis bonjour, tu souris, tu te gares comme ils disent, tu regardes leurs bêtes, tu leur parles et tu retrouves des yaourts ou autres faits maison en ouvrant la porte.
Les norvégiens, ces norvégiens, sont timides, discrets, travailleurs et peu bavards. Ils sont très contents d'échanger et reçoivent volontiers votre étonnement comme un cadeau de retour. Parler des beaux moutons, de leur grange bien pleine ou de l'équivalent de leur UAZ (Volvo 4x4 car là on est à 1200 m) etc...et les voilà simplement heureux.

Image
Image

Et toi mon frère, TOI, tu as enfin le temps. ton cerveau ne fonctionne plus comme devant additionner et suivre une suite d'évènement a+b+c+d+...à empiler dans une logique habilement instillée par tous les modernismes européens, faisant force de loi sur la route, partout et dont le centre est chronomètré.
Un suce-anus improbable arrive, le seul de la journée - certainement un commercial qui a pour ordre d'aller baiser un paysan local ? Qu'à cela ne tienne, tu te gares sur le côté, tu lui fais signe de passer ! Du coup l'autre est comme un con car tu lui retires la seules chose qui le fait bander : te dépasser, être plus fort que toi sur 20 mètres... :roll: Aller go, casse-toi, et en plus il te remercie !
Le soir, bien après ton dîner, tu t'installes devant le lac et tu laisses tes pensées vagabonder...Elles savent où aller sans toi ne t'inquiète pas...
23 heures il ne fait pas nuit...
Doux sentiment d'avoir la permission d'observer le Grand Ordonnateur qui s'entretient avec le soleil et qui le retient encore quelques heures pour écrire les pages du demain...

Image

Merci pour cette matière à rêver, j'ai reconnu l'étape Autozug de Lorrach à Hambourg et je suis bien content de voir que ça existe encore car en 2017 on avait l'impression que cette formule de voyage allait être abandonnée...
Ce serait dommage, car la formule est pratique.
http://ural-france.com/
URAL FRANCE : un esprit d'aventure inspiré d'un side-car authentique au destin exceptionnel, une fierté transcendée par des liens humains sans frontière de la France jusqu'à la Russie.
ЗОРГОЛ ЛЕ ТРОЛЛ

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 2727
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Cathy » 30 août 2019, 17:38

SVP n'oubliez pas de citer, c'est important pour Dan.

Est-Motorcycles a écrit :
30 août 2019, 08:18
Maintenant que le sujet est lancé je le déverrouille. Merci de citer si on écrit : ainsi le travail de publication ne disparait pas. Merci aux modérateurs de surveiller ce détail important pour moi.

pvdm100358
Membre
Messages : 326
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par pvdm100358 » 30 août 2019, 18:14

Est-Motorcycles a écrit :
21 août 2019, 13:18
Image
Tu nous reviens heureux, l'esprit reposé, les yeux et le cœur émerveillés! Alors, heureux, je le suis aussi.

Beau voyage et beau reportage. Merci!

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35783
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 31 août 2019, 18:00

Le route m'enivre, baigné par cette luminosité inimitable et unique du Nord, je chemine vers le coeur de la maison de mon âme.

https://youtu.be/wsl-KHGe4Kk

Image

D'innombrables signes jalonnent la route qui te guident vers cette porte ouverte sur l'univers...

Image
Image

Rien n'est dans les guides, rien n'est sur les cartes et si tu regardes pendant que tu roules ton guide imprimé pour les beauf's, tu ne verras rien...si tu ne sais pas voir tu restes perdu et collé dans les pages des commerciaux.
Je les suis fébrilement les signes comme pour me diriger vers une délivrance.

https://youtu.be/FQMYIon26sM

Roule mon ami Dan, roule...suis la Muse.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, dont le principal adversaire est notre propre peur de l'inconnu. Je crois qu'il est donc dans notre nature d'explorer pour atteindre l'inconnu...

Avatar de l’utilisateur
Helga
Site Admin
Messages : 532
Inscription : 25 déc. 2008, 09:48

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Helga » 31 août 2019, 20:02

Est-Motorcycles a écrit :
31 août 2019, 18:00
Le route m'enivre, baigné par cette luminosité inimitable et unique du Nord, je chemine vers le coeur de la maison de mon âme.

https://youtu.be/wsl-KHGe4Kk

Image

D'innombrables signes jalonnent la route qui te guident vers cette porte ouverte sur l'univers...

Image
Image

Rien n'est dans les guides, rien n'est sur les cartes et si tu regardes pendant que tu roules ton guide imprimé pour les beauf's, tu ne verras rien...si tu ne sais pas voir tu restes perdu et collé dans les pages des commerciaux.
Je les suis fébrilement les signes comme pour me diriger vers une délivrance.

https://youtu.be/FQMYIon26sM

Roule mon ami Dan, roule...suis la Muse.
De multiples portes sont là prêtes à s'ouvrir. Elles sont toutes disponibles mais elles se dévoilent seulement si on vit dans une autre temporalité, et comme en musique, il est requis de s'accorder à chaque fois.
C'est comme des mélodies qui sont là, indépendantes, se suffisant à elles-mêmes, qui invitent à s'accorder avec elles pour jouer : alors seulement elles livrent leurs secrets et ouvrent les portes de chemins inconnus via lesquels on trouve les samis.
Des rennes arrivent paisiblement pour se désaltérer. Il faut être présent avant et rester immobile. Lorsqu'ils ont bu ce qui leur fallait, il cheminent alors doucement vers leur meutes, et donc vers leurs maîtres. Ce sont eux qui conduisent, pas nous avec nos routes et nos "savoirs"...

Avatar de l’utilisateur
Helga
Site Admin
Messages : 532
Inscription : 25 déc. 2008, 09:48

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Helga » 01 sept. 2019, 10:46


Répondre