JACQUES 42 : Présentation

Répondre
jacques 42
Nouveau membre
Messages : 3
Inscription : 30 nov. 2019, 18:09

JACQUES 42 : Présentation

Message par jacques 42 » 02 mai 2020, 11:51

Bonjour,

Il y a déjà quelques mois que je me dis que je devrais me présenter sur ce forum. Je profite du temps retrouvé grâce au confinement, pour le faire.

Je me prénomme Jacques et depuis que j’ai rencontré Ural, "j’ai 10 ans". « Je sais que c’est pas vrai, ça fait déjà plus de 50 ans que j’ai 10 ans, mais... ».

Voila bientôt deux ans, lors d’une balade en Provence avec ma compagne (on roule sur BMW) on s’arrête à Saint Rémy de Provence chez un mécano moto pour acheter de l’huile. Je rentre dans son atelier et je me retrouve face à plusieurs machines à trois roues, sagement rangées côte à côte, et là, je ne sais pas ce qu’il c’est passé, j’ai été scotché, comme un enfant devant un sapin de Noël. Après avoir longuement discuté avec Neil le proprio, et je suis reparti avec des étoiles plein les yeux.

Putain de merde ! J’étais contaminé ! J’avais chopé une uralite aigüe ! Le virus avait commencé à diffuser son ADN dans mes cellules. Il ne m’a pas laissé tranquille tant que je n’ai pas eu pris rendez-vous avec un docteur URAL près de chez moi pour qu’il fasse un peu baisser ma tension. J’en ai trouvé un à Manzat, le docteur Dan (j’habite dans le Forez). Le premier contact téléphonique a été très sympa mais étrange. Il était question de manger ensemble dans un atelier… ? Sans doute encore une hallucination due à ce satané virus.
Quand je suis arrivé à Manzat, je pensais trouver une concession telle que je les connais, comme chez Honda, BMW ou Yamaha, et ben non. Deuxième hallucination. Je me suis retrouvé dans l’atelier de mon oncle, mécanicien auto que j’allais voir parfois quand j’étais gosse. Il y avait le même bordel savamment organisé, les mêmes outils étranges, la même odeur de graisse et d’essence… à nouveau j’avais 10 ans.
On est resté 3 heures à parler, boire, manger, rêver. Il caillait dans cet atelier, mais en même temps il y faisait aussi étrangement chaud, d’une espèce de chaleur douce, enveloppante, protectrice.

Je ne sais pas si j’ai bien fait de venir voir ce toubib. En repartant j’avais l’impression que le virus s’en donnait à cœur joie et que mon système immunitaire battait en retraite. Même celui de mon épouse, qui est pourtant dans ce domaine bien plus costaud que le mien, commençait à donner des signes de faiblesse.
Et puis de retour à la maison, mon état a empiré. On a eu beau tourner la question dans tous les sens avec Chantal, ma femme, il fallait se rendre à l’évidence : ma fièvre ne pourrait baisser que si elle se glissait dans le panier et que moi j’enfourche la pétaradeuse. J’étais fait, vaincu, anéanti.

Alors je suis retourné voir le toubib, et il m’a fait une ordonnance. Il m’a prescrit 1 Sportsman à prendre matin, midi et soir (en rêve), en respectant une posologie stricte jusqu’à 1500 km, après quoi je dois le revoir pour un bilan à la suite duquel il va ajuster mon traitement.

Et voila, c’est comme ça que depuis novembre 2019 je prends le traitement prescrit : une magnifique Ural bleue nuit (je dis "une" parce que le Doc. m’a dit que c’était une fille). Gilbert, un ancien malade, est venu me soutenir dans le suivi de mon traitement pendant la phase critique des 500 kms, milles merci à toi Gilbert. J’ai dis ancien malade, mais je ne suis pas sûr qu’il soit lui-même complètement guéri. Je pense qu’il m’a lui aussi refilé un truc parce qu’après son départ, ma fièvre était encore remontée.

Depuis je roule en attendant mon bilan des 1500 kms , enfin j’essaie de rouler parce qu’un autre virus à couronne m’empêche de bien me soigner. J’ai entre temps apporté moi-même quelques modifications au traitement, mais je vous raconterai ça une autre fois.

A bientôt et bises à tou(te)s

Avatar de l’utilisateur
Polyglot
Membre
Messages : 369
Inscription : 24 juin 2008, 21:07
Localisation : Puy de Dôme

Re: Présentation

Message par Polyglot » 02 mai 2020, 12:02

Belle présentation, plaisante à lire !...
Et je me retrouve un peu dans ce cheminement...
( Coïncidence : Ma femme se prénomme également Chantal...mais pour ce qui est de monter dans le panier...c'est hélas du passé ! ) :(
Bien cordialement à toi.
Qui sait...Peut-être à un de ces jours. ( J'ai la chance d'habiter à...seulement 29 km de Manzat )

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1169
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: Présentation

Message par Marip » 02 mai 2020, 12:05

Coucou-bonjour Jacques 42, ça, c'est une présentation !
Ça fait plaisir de lire ces lignes malicieuses et enthousiastes. Finalement, le confinement donne du temps pour de belles choses comme celle là (pas taper....) :D :D
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 37138
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Présentation

Message par Est-Motorcycles » 02 mai 2020, 12:24

jacques 42 a écrit :
02 mai 2020, 11:51
Bonjour,

Il y a déjà quelques mois que je me dis que je devrais me présenter sur ce forum. Je profite du temps retrouvé grâce au confinement, pour le faire.

Je me prénomme Jacques et depuis que j’ai rencontré Ural, "j’ai 10 ans". « Je sais que c’est pas vrai, ça fait déjà plus de 50 ans que j’ai 10 ans, mais... ».

Voila bientôt deux ans, lors d’une balade en Provence avec ma compagne (on roule sur BMW) on s’arrête à Saint Rémy de Provence chez un mécano moto pour acheter de l’huile. Je rentre dans son atelier et je me retrouve face à plusieurs machines à trois roues, sagement rangées côte à côte, et là, je ne sais pas ce qu’il c’est passé, j’ai été scotché, comme un enfant devant un sapin de Noël. Après avoir longuement discuté avec Neil le proprio, et je suis reparti avec des étoiles plein les yeux.

Putain de merde ! J’étais contaminé ! J’avais chopé une uralite aigüe ! Le virus avait commencé à diffuser son ADN dans mes cellules. Il ne m’a pas laissé tranquille tant que je n’ai pas eu pris rendez-vous avec un docteur URAL près de chez moi pour qu’il fasse un peu baisser ma tension. J’en ai trouvé un à Manzat, le docteur Dan (j’habite dans le Forez). Le premier contact téléphonique a été très sympa mais étrange. Il était question de manger ensemble dans un atelier… ? Sans doute encore une hallucination due à ce satané virus.
Quand je suis arrivé à Manzat, je pensais trouver une concession telle que je les connais, comme chez Honda, BMW ou Yamaha, et ben non. Deuxième hallucination. Je me suis retrouvé dans l’atelier de mon oncle, mécanicien auto que j’allais voir parfois quand j’étais gosse. Il y avait le même bordel savamment organisé, les mêmes outils étranges, la même odeur de graisse et d’essence… à nouveau j’avais 10 ans.
On est resté 3 heures à parler, boire, manger, rêver. Il caillait dans cet atelier, mais en même temps il y faisait aussi étrangement chaud, d’une espèce de chaleur douce, enveloppante, protectrice.

Je ne sais pas si j’ai bien fait de venir voir ce toubib. En repartant j’avais l’impression que le virus s’en donnait à cœur joie et que mon système immunitaire battait en retraite. Même celui de mon épouse, qui est pourtant dans ce domaine bien plus costaud que le mien, commençait à donner des signes de faiblesse.
Et puis de retour à la maison, mon état a empiré. On a eu beau tourner la question dans tous les sens avec Chantal, ma femme, il fallait se rendre à l’évidence : ma fièvre ne pourrait baisser que si elle se glissait dans le panier et que moi j’enfourche la pétaradeuse. J’étais fait, vaincu, anéanti.

Alors je suis retourné voir le toubib, et il m’a fait une ordonnance. Il m’a prescrit 1 Sportsman à prendre matin, midi et soir (en rêve), en respectant une posologie stricte jusqu’à 1500 km, après quoi je dois le revoir pour un bilan à la suite duquel il va ajuster mon traitement.

Et voila, c’est comme ça que depuis novembre 2019 je prends le traitement prescrit : une magnifique Ural bleue nuit (je dis "une" parce que le Doc. m’a dit que c’était une fille). Gilbert, un ancien malade, est venu me soutenir dans le suivi de mon traitement pendant la phase critique des 500 kms, milles merci à toi Gilbert. J’ai dis ancien malade, mais je ne suis pas sûr qu’il soit lui-même complètement guéri. Je pense qu’il m’a lui aussi refilé un truc parce qu’après son départ, ma fièvre était encore remontée.

Depuis je roule en attendant mon bilan des 1500 kms , enfin j’essaie de rouler parce qu’un autre virus à couronne m’empêche de bien me soigner. J’ai entre temps apporté moi-même quelques modifications au traitement, mais je vous raconterai ça une autre fois.

A bientôt et bises à tou(te)s
:lol: :lol:
Excellent Jacques ! Belle présentation...tu verras cela ne te quittera plus jamais : après toutes ces années j'ai gardé mes 15 ans aussi sans jamais faiblir !
Té ce week du premier mai je suis encore à cette heure à l'atelier, seul avec mon loup noir, à gratter sur mes freins de Laponette car dans ma tête je suis tout le temps barré.
Régulièrement, cycliquement, je me tape le noeud sur le coin de la table en récitant des prières de componction pour faire passer la prise de conscience que je ne suis pas venu à l'ural plus tôt ! Ca fait 15 piges et 230000 kils plus tard rien ne faiblit...Je suis littéralement fou de cette bécane, surtout fou pour tout ce qu'elle m'a donné fidèlement, pour tout ce qu'elle m'a fait découvrir. Dans mes actes de componction il y en a 15% aussi pour tous ceux qui ne connaissent pas cette immense joie et qui passent à côté !
Les pauvres.
A bientôt...Ca va être dur de casser la croûte avec des masques mais on va chiader un truc...
:wink:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Une démocratie qui va mal est toujours plus souhaitable qu'un état totalitaire.
Ces prochains temps n'oublions pas les gestes protecteurs sans devenir psychopathes, car la pire contagion à craindre pour les hommes est celle de la peur.

Avatar de l’utilisateur
Åstrand
Membre
Messages : 31
Inscription : 07 avr. 2020, 19:58
Localisation : Valais / Suisse

Re: Présentation

Message par Åstrand » 02 mai 2020, 21:10

jacques 42 a écrit :
02 mai 2020, 11:51
Bonjour,

Il y a déjà quelques mois que je me dis que je devrais me présenter sur ce forum. Je profite du temps retrouvé grâce au confinement, pour le faire.

Je me prénomme Jacques et depuis que j’ai rencontré Ural, "j’ai 10 ans". « Je sais que c’est pas vrai, ça fait déjà plus de 50 ans que j’ai 10 ans, mais... ».

Voila bientôt deux ans, lors d’une balade en Provence avec ma compagne (on roule sur BMW) on s’arrête à Saint Rémy de Provence chez un mécano moto pour acheter de l’huile. Je rentre dans son atelier et je me retrouve face à plusieurs machines à trois roues, sagement rangées côte à côte, et là, je ne sais pas ce qu’il c’est passé, j’ai été scotché, comme un enfant devant un sapin de Noël. Après avoir longuement discuté avec Neil le proprio, et je suis reparti avec des étoiles plein les yeux.

Putain de merde ! J’étais contaminé ! J’avais chopé une uralite aigüe ! Le virus avait commencé à diffuser son ADN dans mes cellules. Il ne m’a pas laissé tranquille tant que je n’ai pas eu pris rendez-vous avec un docteur URAL près de chez moi pour qu’il fasse un peu baisser ma tension. J’en ai trouvé un à Manzat, le docteur Dan (j’habite dans le Forez). Le premier contact téléphonique a été très sympa mais étrange. Il était question de manger ensemble dans un atelier… ? Sans doute encore une hallucination due à ce satané virus.
Quand je suis arrivé à Manzat, je pensais trouver une concession telle que je les connais, comme chez Honda, BMW ou Yamaha, et ben non. Deuxième hallucination. Je me suis retrouvé dans l’atelier de mon oncle, mécanicien auto que j’allais voir parfois quand j’étais gosse. Il y avait le même bordel savamment organisé, les mêmes outils étranges, la même odeur de graisse et d’essence… à nouveau j’avais 10 ans.
On est resté 3 heures à parler, boire, manger, rêver. Il caillait dans cet atelier, mais en même temps il y faisait aussi étrangement chaud, d’une espèce de chaleur douce, enveloppante, protectrice.

Je ne sais pas si j’ai bien fait de venir voir ce toubib. En repartant j’avais l’impression que le virus s’en donnait à cœur joie et que mon système immunitaire battait en retraite. Même celui de mon épouse, qui est pourtant dans ce domaine bien plus costaud que le mien, commençait à donner des signes de faiblesse.
Et puis de retour à la maison, mon état a empiré. On a eu beau tourner la question dans tous les sens avec Chantal, ma femme, il fallait se rendre à l’évidence : ma fièvre ne pourrait baisser que si elle se glissait dans le panier et que moi j’enfourche la pétaradeuse. J’étais fait, vaincu, anéanti.

Alors je suis retourné voir le toubib, et il m’a fait une ordonnance. Il m’a prescrit 1 Sportsman à prendre matin, midi et soir (en rêve), en respectant une posologie stricte jusqu’à 1500 km, après quoi je dois le revoir pour un bilan à la suite duquel il va ajuster mon traitement.

Et voila, c’est comme ça que depuis novembre 2019 je prends le traitement prescrit : une magnifique Ural bleue nuit (je dis "une" parce que le Doc. m’a dit que c’était une fille). Gilbert, un ancien malade, est venu me soutenir dans le suivi de mon traitement pendant la phase critique des 500 kms, milles merci à toi Gilbert. J’ai dis ancien malade, mais je ne suis pas sûr qu’il soit lui-même complètement guéri. Je pense qu’il m’a lui aussi refilé un truc parce qu’après son départ, ma fièvre était encore remontée.

Depuis je roule en attendant mon bilan des 1500 kms , enfin j’essaie de rouler parce qu’un autre virus à couronne m’empêche de bien me soigner. J’ai entre temps apporté moi-même quelques modifications au traitement, mais je vous raconterai ça une autre fois.

A bientôt et bises à tou(te)s

Quand bien même je suis nouvellement arrivé dans cette grande famille, je te souhaite la bienvenue, on a tous un cheminement plus ou moins différent qui nous fait converger vers l'Ural mais je crois que le terme "maladie" est bien choisit. Je dirai même maladie obsessionnelle. Merci d'avoir fait l'effort littéraire, c'est rafraichissant et ça se perds.
A bientôt.

Avatar de l’utilisateur
ornette
Membre
Messages : 57
Inscription : 21 août 2018, 17:59
Localisation : Le Theil 03

Re: Présentation

Message par ornette » 02 mai 2020, 22:55

Bienvenue Jacques42, on ne réussi pas à en guérir de ce virus, dans le milieu des années 70 j'avais un ami qui roulait déjà en Ural (une autre époque), j'étais le passager, le singe... nous avons sillonné à l'époque les routes de Normandie, de la grande couronne de la région parisienne. Certains jours nous sommes rentrés en remorque derrière le Tube Citroën de mon père, mais sans le savoir le virus m'avait choppé.
Ensuite j'ai roulé en Honda, Yamaha et BMW (K100), cette dernière a failli me dégouter de la moto et puis un jour dans notre journal régional "La Montagne" je tombe sur un encart annonçant l'AG 2015 de l'Amicale "Dniepr et Ural de France" à St Pourçain, habitant à 15 km j'ai emmené ma femme en lui expliquant qu'elle allait voir des motos et rencontrer des motards pas comme les autres et voilà le virus a ressurgi et pendant 3 mois tous les soirs je recherchais "ma belle". Jusqu'au jour où sur le site de l'Amicale je l'ai enfin trouvé. Le vendeur était belge mais Dan était l'affineur, 750 km plus tard je redescendais de Liège avec sur un plateau n'ayant jamais conduit de side.
Aujourd'hui pour rien au monde je repartirais avec une autre machine. :D

Avatar de l’utilisateur
Lucdus
Membre
Messages : 432
Inscription : 15 juin 2014, 18:56
Localisation : 91 Essonnes

Re: JACQUES 42 : Présentation

Message par Lucdus » 02 mai 2020, 23:54

Quelle belle presentation jacques 42 ! je crois que nous nous retrouvons tous dans ton superbe texte, tu as su traduire avec élégance.
Gaffe, tu n'en est qu'a tes débuts de cette uralite aigue, comme beaucoup d autres cela s'amplifier grave ... tu en es à quelques pour-cent, une pensée à Dan qui lui est atteint à 100 % , incurable.
Bienvenu camarade ...
Delphine Retro EFI 2014 - E.M Assembled

jacques 42
Nouveau membre
Messages : 3
Inscription : 30 nov. 2019, 18:09

Re: JACQUES 42 : Présentation

Message par jacques 42 » 03 mai 2020, 12:23

Bonjour,
Merci à tou(te)s pour votre accueil. J’espère qu’on aura des occasions de se rencontrer ailleurs que sur le forum.

Pour Dan : je suis vraiment impatient de venir à l’atelier pour la révision des 1500 km et pour le stage mécanique. En fait quand je viendrai, et compte tenu du trajet pour arriver à Manzat, ma louve aura déjà 2200 km au compteur. Je lui ai fait une vidange complète à 1700 km (moteur-boîte-pont, encore merci Gilbert pour m’avoir appris à le faire), mais là, j’ose plus trop la faire rouler, j’ai peur de lui faire mal. Je n’y connais rien en mécanique, et des expressions comme "réglage des culbuteurs, de l’embrayage…" que sais-je encore, mon font rester prudent.

Bon, je suis sûr que le doc va m’apprendre tout ce qu’il faut pour la bichonner. J’en parle comme d’un être vivant, parce que c’est comme ça que j’ai envie d’être en relation avec elle, ..."j’ai 10 ans"… et parfois c’est bon de se laisser régresser, quand c’est en toute conscience.

A bientôt et bises à tou(te)s

Avatar de l’utilisateur
Zorgol94
Membre
Messages : 2673
Inscription : 14 nov. 2011, 17:16
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: JACQUES 42 : Présentation

Message par Zorgol94 » 03 mai 2020, 14:43

jacques 42 a écrit :
02 mai 2020, 11:51
Bonjour,

Il y a déjà quelques mois que je me dis que je devrais me présenter sur ce forum. Je profite du temps retrouvé grâce au confinement, pour le faire.

Je me prénomme Jacques et depuis que j’ai rencontré Ural, "j’ai 10 ans". « Je sais que c’est pas vrai, ça fait déjà plus de 50 ans que j’ai 10 ans, mais... ».

Voila bientôt deux ans, lors d’une balade en Provence avec ma compagne (on roule sur BMW) on s’arrête à Saint Rémy de Provence chez un mécano moto pour acheter de l’huile. Je rentre dans son atelier et je me retrouve face à plusieurs machines à trois roues, sagement rangées côte à côte, et là, je ne sais pas ce qu’il c’est passé, j’ai été scotché, comme un enfant devant un sapin de Noël. Après avoir longuement discuté avec Neil le proprio, et je suis reparti avec des étoiles plein les yeux.

Putain de merde ! J’étais contaminé ! J’avais chopé une uralite aigüe ! Le virus avait commencé à diffuser son ADN dans mes cellules. Il ne m’a pas laissé tranquille tant que je n’ai pas eu pris rendez-vous avec un docteur URAL près de chez moi pour qu’il fasse un peu baisser ma tension. J’en ai trouvé un à Manzat, le docteur Dan (j’habite dans le Forez). Le premier contact téléphonique a été très sympa mais étrange. Il était question de manger ensemble dans un atelier… ? Sans doute encore une hallucination due à ce satané virus.
Quand je suis arrivé à Manzat, je pensais trouver une concession telle que je les connais, comme chez Honda, BMW ou Yamaha, et ben non. Deuxième hallucination. Je me suis retrouvé dans l’atelier de mon oncle, mécanicien auto que j’allais voir parfois quand j’étais gosse. Il y avait le même bordel savamment organisé, les mêmes outils étranges, la même odeur de graisse et d’essence… à nouveau j’avais 10 ans.
On est resté 3 heures à parler, boire, manger, rêver. Il caillait dans cet atelier, mais en même temps il y faisait aussi étrangement chaud, d’une espèce de chaleur douce, enveloppante, protectrice.

Je ne sais pas si j’ai bien fait de venir voir ce toubib. En repartant j’avais l’impression que le virus s’en donnait à cœur joie et que mon système immunitaire battait en retraite. Même celui de mon épouse, qui est pourtant dans ce domaine bien plus costaud que le mien, commençait à donner des signes de faiblesse.
Et puis de retour à la maison, mon état a empiré. On a eu beau tourner la question dans tous les sens avec Chantal, ma femme, il fallait se rendre à l’évidence : ma fièvre ne pourrait baisser que si elle se glissait dans le panier et que moi j’enfourche la pétaradeuse. J’étais fait, vaincu, anéanti.

Alors je suis retourné voir le toubib, et il m’a fait une ordonnance. Il m’a prescrit 1 Sportsman à prendre matin, midi et soir (en rêve), en respectant une posologie stricte jusqu’à 1500 km, après quoi je dois le revoir pour un bilan à la suite duquel il va ajuster mon traitement.

Et voila, c’est comme ça que depuis novembre 2019 je prends le traitement prescrit : une magnifique Ural bleue nuit (je dis "une" parce que le Doc. m’a dit que c’était une fille). Gilbert, un ancien malade, est venu me soutenir dans le suivi de mon traitement pendant la phase critique des 500 kms, milles merci à toi Gilbert. J’ai dis ancien malade, mais je ne suis pas sûr qu’il soit lui-même complètement guéri. Je pense qu’il m’a lui aussi refilé un truc parce qu’après son départ, ma fièvre était encore remontée.

Depuis je roule en attendant mon bilan des 1500 kms , enfin j’essaie de rouler parce qu’un autre virus à couronne m’empêche de bien me soigner. J’ai entre temps apporté moi-même quelques modifications au traitement, mais je vous raconterai ça une autre fois.

A bientôt et bises à tou(te)s
Bonjour Jacques,
Tu as chopé une Uralite carabinée mais je vois que tu es entre bonne main.
Cette maladie est incurable (elle fait partie heureusement des maladies orphelines) mais tu es entre de bonnes main et tu as commencé le traitement qui va bien, la conjoncture actuelle ne facilite pas les choses mais tu devrais arriver à survivre.
Bienvenue dans cet univers de la folie de l'Ural ;)
http://ural-france.com/
URAL FRANCE : un esprit d'aventure inspiré d'un side-car authentique au destin exceptionnel, une fierté transcendée par des liens humains sans frontière de la France jusqu'à la Russie.
ЗОРГОЛ ЛЕ ТРОЛЛ

Avatar de l’utilisateur
jay
Membre
Messages : 39
Inscription : 09 août 2019, 08:45
Localisation : Béarn
Contact :

Re: JACQUES 42 : Présentation

Message par jay » 03 mai 2020, 15:41

Bienvenue Jacques, sympathique comme présentation, je répond brièvement...fait beau dans le béarn...donc petit tour dans les bois avec Gorbi..sans casque, sans masque et sans gants 😁

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 37138
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: JACQUES 42 : Présentation

Message par Est-Motorcycles » 03 mai 2020, 18:32

jay a écrit :
03 mai 2020, 15:41
Bienvenue Jacques, sympathique comme présentation, je répond brièvement...fait beau dans le béarn...donc petit tour dans les bois avec Gorbi..sans casque, sans masque et sans gants 😁
VOS PAPIERS ! Allo la DST ! :lol: :lol:
:wink:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Une démocratie qui va mal est toujours plus souhaitable qu'un état totalitaire.
Ces prochains temps n'oublions pas les gestes protecteurs sans devenir psychopathes, car la pire contagion à craindre pour les hommes est celle de la peur.

Avatar de l’utilisateur
Lucdus
Membre
Messages : 432
Inscription : 15 juin 2014, 18:56
Localisation : 91 Essonnes

Re: JACQUES 42 : Présentation

Message par Lucdus » 03 mai 2020, 19:30

n'aie pas peur de la faire rouler, elle et toi allez apprendre à vous connaitre.
Une regle : suis à la lettre les conseils de DAN et sois prudent, un pas apres l autre, cool.

par ailleurs lorsque les choses iront mieux coté virus, bloque toi un stage mécanique Ural chez DAN. "Il sait" expliquer et personnellement je serai ravi - rien que pour le plaisir - de refaire ce stage. J espere que tu auras la chance d'en profiter. Tu verras ... sois confiant mais prudent en ce qui concerne la conduite. Apprivoiser cette belle bête prend un peu de temps, c'est normal ...
Delphine Retro EFI 2014 - E.M Assembled

Avatar de l’utilisateur
Lucdus
Membre
Messages : 432
Inscription : 15 juin 2014, 18:56
Localisation : 91 Essonnes

Re: JACQUES 42 : Présentation

Message par Lucdus » 26 juin 2020, 23:30

Bonjour Jacques 42,

ou en es tu avec ta louve ? Vous vous apprivoisez tous les deux ?

Fais tu partie de ceux qui sont en stage ce week end ?
Delphine Retro EFI 2014 - E.M Assembled

Répondre