En route vers l'inf....

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 605
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: En route vers l'inf....

Message par Sim&Dom » 13 sept. 2019, 12:26

Le Rouge a écrit :
13 sept. 2019, 07:14
Cathy a écrit :
12 sept. 2019, 23:35
Est-Motorcycles a écrit :
12 sept. 2019, 23:05

8)
Superbe, la découverte des Pyrénées espagnoles :D
« La carte n’est pas le pays », la carte postale non plus et la photo n’est pas l’homme. À la lecture des récits du forum il apparaît comme une évidence que l’experience in situ est la seule qui vaille et qu’elle ne concerne vraiment que celui qui a bougé. Raconter son voyage ne peut pas être un témoignage au sens de rapporter du vrai et du sens, cela ne peut être qu’incitation à partir pour celui qui écoute...et c’est là que ça devient intéressant.
Alors merci.
Après vos quelques mésaventures mécaniques et autres, bon rebondissement! On attend la suite avec plaisir :)

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 605
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: En route vers l'inf....

Message par Sim&Dom » 13 sept. 2019, 12:32

Est-Motorcycles a écrit :
12 sept. 2019, 23:05
creationsthor a écrit :
12 sept. 2019, 22:49
Ça y est, on part dans les Pyrénées espagnoles en faisant au passage une bise à notre fille, qui bosse à Ainhoa( près d'Espelette) dans une ferme de piments.
Petite balade sans commune mesure avec les voyages au long cours qui nous émerveillent sur le forum.
Nous allons enfin tester nos nouvelles installations : un abri spacieux adossé au coffre de la voiture complète la tente de toit.
Image

Pas de projet particulier, pas de plan de vol. On se rééduque à vivre l'instant présent :D ! On nous signale des sources chaudes...Hop! En route pour les sources chaudes d'Arnedillo. Depuis l'expérience islandaise, ça nous amuse bien de retrouver cette sensation si jouissive du corps immergé à 32° avec la tête à 8°au petit matin.
Image

Après la trempette, attirés par les Pyrénées, nous remontons à travers la fournaise des Sierras vers un immense Lac.
Image

Oui mais voila :"La carte n'est pas le pays"! Tout au fond on voit ce qu'il reste du lac :cry: il en manque 10Km !
Image

Nous allons chercher le réconfort en Montagne...
8)
Après vos quelques mésaventures mécaniques et autres, bon rebondissement! On attend la suite avec plaisir :)

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 997
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: En route vers l'inf....

Message par Marip » 13 sept. 2019, 21:27

Premières pentes raides en montant une petite vallée encaissée.
Image

Le torrent du fond est presque sec mais les plantes sont fraîches et ne semblent pas assoiffées. Impression de forte vitalité qui nous gagne déjà !
Image

Image

Nous arrivons à un village de montagne bien serré sur lui même avec ses cheminées surprenantes. Le soleil cuit mais l'air est frais.
Image

Image

Image
Une grande quiétude habite ces lieux qui doivent pourtant être bien rudes en hiver.

Au loin, un sommet dénudé veille de toute sa puissance minérale sur les vallées qui l'entourent.
Image

Impossible de résister au plaisir d'admirer les détails des costumes traditionnels locaux.
Image
Image
Image

Que de finesse et de raffinement pour une vie si rude ! Je suis toujours très émue par ces traces d'un mode de vie disparu et pleine d'admiration pour les aïeux, quelque soit leur pays.

Repas montagnard local le soir - des mets qu'on n'aurait pas forcément imaginés ! Crêpes fourrées aux cèpes et petits poivrons fourrés au boudin ! Délicieux . Tout ça arrosé d'un vin d'Espagne carrément charpenté qui nous entraîne vers l'intimité du pays.
Image
Image
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35446
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: En route vers l'inf....

Message par Est-Motorcycles » 13 sept. 2019, 22:15

Marip a écrit :
13 sept. 2019, 21:27
Premières pentes raides en montant une petite vallée encaissée.
Image

Le torrent du fond est presque sec mais les plantes sont fraîches et ne semblent pas assoiffées. Impression de forte vitalité qui nous gagne déjà !
Image

Image

Nous arrivons à un village de montagne bien serré sur lui même avec ses cheminées surprenantes. Le soleil cuit mais l'air est frais.
Image

Image

Image
Une grande quiétude habite ces lieux qui doivent pourtant être bien rudes en hiver.

Au loin, un sommet dénudé veille de toute sa puissance minérale sur les vallées qui l'entourent.
Image

Impossible de résister au plaisir d'admirer les détails des costumes traditionnels locaux.
Image
Image
Image

Que de finesse et de raffinement pour une vie si rude ! Je suis toujours très émue par ces traces d'un mode de vie disparu et pleine d'admiration pour les aïeux, quelque soit leur pays.

Repas montagnard local le soir - des mets qu'on n'aurait pas forcément imaginés ! Crêpes fourrées aux cèpes et petits poivrons fourrés au boudin ! Délicieux . Tout ça arrosé d'un vin d'Espagne carrément charpenté qui nous entraîne vers l'intimité du pays.
Image
Image
De belles images qui sentent bon la découverte. Costumes très beaux et,comme partout, manque d'eau inquiétant (...) mais l'atmosphère semble rester sereine. Merci pour ce débute de reportage attrayant et nouveau pour moi.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
creationsthor
Membre
Messages : 219
Inscription : 02 juil. 2009, 14:19

Re: En route vers l'inf....

Message par creationsthor » 15 sept. 2019, 23:08

Le lendemain, ballade vers les hauteurs, annoncée comme facile de 1h40 à 2h. Pour nous ce sera 4h :lol:
Le début est réellement facile, ça monte ça monte! la forêt est belle et les parfums, portés par un vent frisquet, changent à mesure de la montée, c'est enchanteur !

Image

Image

Image

Nous voyons bien loin au dessus de nous les sommets rocheux des montagnes environnantes.

Image

Après, la pente est tellement raide que nous ne prenons pas de photos (besoin de toutes nos mains et pieds) et nous arrivons enfin à une impressionnante grotte.

Image

Image

Image

la sortie est par là, quelque part derrière les buissons

Image

Et une centaine de mètres plus hauts par une sente abrupte, on se perd pendant un long moment avec quelques allers retours bien raides avant de retrouver le chemin de la descente.
Complètement épuisés mais vraiment heureux de ces 4 bonnes heures de marche, nous retournons au camping et repos jusqu'au lendemain.

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 605
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: En route vers l'inf....

Message par Sim&Dom » 16 sept. 2019, 11:05

creationsthor a écrit :
15 sept. 2019, 23:08
Le lendemain, ballade vers les hauteurs, annoncée comme facile de 1h40 à 2h. Pour nous ce sera 4h :lol:
Le début est réellement facile, ça monte ça monte! la forêt est belle et les parfums, portés par un vent frisquet, changent à mesure de la montée, c'est enchanteur !

Image

Image

Image

Nous voyons bien loin au dessus de nous les sommets rocheux des montagnes environnantes.

Image

Après, la pente est tellement raide que nous ne prenons pas de photos (besoin de toutes nos mains et pieds) et nous arrivons enfin à une impressionnante grotte.

Image

Image

Image

la sortie est par là, quelque part derrière les buissons

Image

Et une centaine de mètres plus hauts par une sente abrupte, on se perd pendant un long moment avec quelques allers retours bien raides avant de retrouver le chemin de la descente.
Complètement épuisés mais vraiment heureux de ces 4 bonnes heures de marche, nous retournons au camping et repos jusqu'au lendemain.
Quelle belle promenade! Avec comme récompense de tous ces efforts, la découverte d'une grotte :)
Si les pierres parlaient, elles pourraient nous raconter leur histoire, qui elles ont abrité :?:

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 997
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: En route vers l'inf....

Message par Marip » 16 sept. 2019, 11:36

Sim&Dom a écrit :
16 sept. 2019, 11:05
creationsthor a écrit :
15 sept. 2019, 23:08
Le lendemain, ballade vers les hauteurs, annoncée comme facile de 1h40 à 2h. Pour nous ce sera 4h :lol:
Le début est réellement facile, ça monte ça monte! la forêt est belle et les parfums, portés par un vent frisquet, changent à mesure de la montée, c'est enchanteur !

Image

Image

Image

Nous voyons bien loin au dessus de nous les sommets rocheux des montagnes environnantes.

Image

Après, la pente est tellement raide que nous ne prenons pas de photos (besoin de toutes nos mains et pieds) et nous arrivons enfin à une impressionnante grotte.

Image

Image

Image

la sortie est par là, quelque part derrière les buissons

Image

Et une centaine de mètres plus hauts par une sente abrupte, on se perd pendant un long moment avec quelques allers retours bien raides avant de retrouver le chemin de la descente.
Complètement épuisés mais vraiment heureux de ces 4 bonnes heures de marche, nous retournons au camping et repos jusqu'au lendemain.
Quelle belle promenade! Avec comme récompense de tous ces efforts, la découverte d'une grotte :)
Si les pierres parlaient, elles pourraient nous raconter leur histoire, qui elles ont abrité :?:
Oh, oui! On a bien sûr pas mal rêvé là haut en imaginant les mystérieux occupants de la caverne au fil du temps...lieu chargé !
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 2665
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: En route vers l'inf....

Message par Cathy » 16 sept. 2019, 18:02

Marip a écrit :
16 sept. 2019, 11:36
Sim&Dom a écrit :
16 sept. 2019, 11:05
creationsthor a écrit :
15 sept. 2019, 23:08
Le lendemain, ballade vers les hauteurs, annoncée comme facile de 1h40 à 2h. Pour nous ce sera 4h :lol:
Le début est réellement facile, ça monte ça monte! la forêt est belle et les parfums, portés par un vent frisquet, changent à mesure de la montée, c'est enchanteur !

Image

Image

Image

Nous voyons bien loin au dessus de nous les sommets rocheux des montagnes environnantes.

Image

Après, la pente est tellement raide que nous ne prenons pas de photos (besoin de toutes nos mains et pieds) et nous arrivons enfin à une impressionnante grotte.

Image

Image

Image

la sortie est par là, quelque part derrière les buissons

Image

Et une centaine de mètres plus hauts par une sente abrupte, on se perd pendant un long moment avec quelques allers retours bien raides avant de retrouver le chemin de la descente.
Complètement épuisés mais vraiment heureux de ces 4 bonnes heures de marche, nous retournons au camping et repos jusqu'au lendemain.
Quelle belle promenade! Avec comme récompense de tous ces efforts, la découverte d'une grotte :)
Si les pierres parlaient, elles pourraient nous raconter leur histoire, qui elles ont abrité :?:
Oh, oui! On a bien sûr pas mal rêvé là haut en imaginant les mystérieux occupants de la caverne au fil du temps...lieu chargé !
Une superbe balade, vous avez pu jeter un oeil dans la grotte ?

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35446
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: En route vers l'inf....

Message par Est-Motorcycles » 16 sept. 2019, 20:34

Du raide et du beau +1 même question que Cathy...
:?:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
creationsthor
Membre
Messages : 219
Inscription : 02 juil. 2009, 14:19

Re: En route vers l'inf....

Message par creationsthor » 16 sept. 2019, 21:27

Est-Motorcycles a écrit :
16 sept. 2019, 20:34
Du raide et du beau +1 même question que Cathy...
:?:
En fait il semblerait que ce soit un gros abri qui s'enfonce d'une trentaine de mètres et il parait ne pas y avoir de suite, mais sans matériel ni éclairage c'est difficile de l'affirmer. Le sol est constitué de déjections animales et il y en a une belle quantité! Il y a des traces de foyers récents et vers le fond ils ont l'air plus ancien ! Aurait-il été occupé depuis très longtemps? Refuge de berger ?
Bien sur, une "grotte" avec des possibilités d'occupations anciennes! Toutes sortes d'émotions et de questions me prenaient, qui étaient les occupants? comment vivaient-ils? étaient-ils heureux ou en fuite ? etc. et tout cela s'ajoutait au réel bonheur de se retrouver en montagne...

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 997
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: En route vers l'inf....

Message par Marip » 16 sept. 2019, 22:15

creationsthor a écrit :
16 sept. 2019, 21:27
Est-Motorcycles a écrit :
16 sept. 2019, 20:34
Du raide et du beau +1 même question que Cathy...
:?:
En fait il semblerait que ce soit un gros abri qui s'enfonce d'une trentaine de mètres et il parait ne pas y avoir de suite, mais sans matériel ni éclairage c'est difficile de l'affirmer. Le sol est constitué de déjections animales et il y en a une belle quantité! Il y a des traces de foyers récents et vers le fond ils ont l'air plus ancien ! Aurait-il été occupé depuis très longtemps? Refuge de berger ?
Bien sur, une "grotte" avec des possibilités d'occupations anciennes! Toutes sortes d'émotions et de questions me prenaient, qui étaient les occupants? comment vivaient-ils? étaient-ils heureux ou en fuite ? etc. et tout cela s'ajoutait au réel bonheur de se retrouver en montagne...
Le lendemain nous changeons de vallée par une petite route sinueuse entre les sommets.
Image

Il y a des manades de motards et de cyclistes. Ça semble un paradis pour eux;
La route longe une gorge très profonde et étroite appelée de façon appropriée " la boca del infierno"
Le petit torrent vif-argent qui galope sur le fond, gonfle paraît il de plus de 10m au printemps selon les locaux.
Image

Image

Cette foi, il s'élargit sagement un peu plus loin pour nous proposer une superbe baignoire bien fraîche !
Image
Image

Pas de balade aujourd'hui, trop de raideurs dues à nos crapahutages d'hier :?
Nous poursuivons pour voir une petite ville, avec l'espoir d'y trouver des spécialités locales. NIet! A notre grande surprise, pas de boutiques d'artisans du pays. Des tas de magasins "européens" qu'on trouve partout style Intersport ou Celio et autres, ou carrément des temples du nanard à touristes made in china. Snif ! Même pas de charcuteries !!! Ça doit pas être la bonne ville.
Juste un truc très sympa : le jus d'orange pressé frais; Il y en a partout, même au Carrefour local. Un grosse machine avale des kilos d'oranges qu'on voit passer et les presse à la demande pour remplir des bouteilles de différentes tailles. Un réel délice !
Découverte de la déco très espagnole de l'église romane locale :shock: Ça pique un peu nos yeux habitués à la sobriété des églises romanes d'Auvergne !
Image
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35446
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: En route vers l'inf....

Message par Est-Motorcycles » 16 sept. 2019, 22:24

Marip a écrit :
16 sept. 2019, 22:15
creationsthor a écrit :
16 sept. 2019, 21:27
Est-Motorcycles a écrit :
16 sept. 2019, 20:34
Du raide et du beau +1 même question que Cathy...
:?:
En fait il semblerait que ce soit un gros abri qui s'enfonce d'une trentaine de mètres et il parait ne pas y avoir de suite, mais sans matériel ni éclairage c'est difficile de l'affirmer. Le sol est constitué de déjections animales et il y en a une belle quantité! Il y a des traces de foyers récents et vers le fond ils ont l'air plus ancien ! Aurait-il été occupé depuis très longtemps? Refuge de berger ?
Bien sur, une "grotte" avec des possibilités d'occupations anciennes! Toutes sortes d'émotions et de questions me prenaient, qui étaient les occupants? comment vivaient-ils? étaient-ils heureux ou en fuite ? etc. et tout cela s'ajoutait au réel bonheur de se retrouver en montagne...
Le lendemain nous changeons de vallée par une petite route sinueuse entre les sommets.
Image

Il y a des manades de motards et de cyclistes. Ça semble un paradis pour eux;
La route longe une gorge très profonde et étroite appelée de façon appropriée " la boca del infierno"
Le petit torrent vif-argent qui galope sur le fond, gonfle paraît il de plus de 10m au printemps selon les locaux.
Image

Image

Cette foi, il s'élargit sagement un peu plus loin pour nous proposer une superbe baignoire bien fraîche !
Image
Image

Pas de balade aujourd'hui, trop de raideurs dues à nos crapahutages d'hier :?
Nous poursuivons pour voir une petite ville, avec l'espoir d'y trouver des spécialités locales. NIet! A notre grande surprise, pas de boutiques d'artisans du pays. Des tas de magasins "européens" qu'on trouve partout style Intersport ou Celio et autres, ou carrément des temples du nanard à touristes made in china. Snif ! Même pas de charcuteries !!! Ça doit pas être la bonne ville.
Juste un truc très sympa : le jus d'orange pressé frais; Il y en a partout, même au Carrefour local. Un grosse machine avale des kilos d'oranges qu'on voit passer et les presse à la demande pour remplir des bouteilles de différentes tailles. Un réel délice !
Découverte de la déco très espagnole de l'église romane locale :shock: Ça pique un peu nos yeux habitués à la sobriété des églises romanes d'Auvergne !
Image
Superbe !
J'aurais crains la langue brûlante que semble avoir le soleil, mais j'aurais adoré la petite baignoire du torrent ainsi que les jus d'oranges pressées un peu partout : elles doivent être exquises !
Même sentiment pour le quitche des églises mais enfin cette contrée du monde a un vrai passé sur la question...
Les paysages sont magnifiques.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
creationsthor
Membre
Messages : 219
Inscription : 02 juil. 2009, 14:19

Re: En route vers l'inf....

Message par creationsthor » 19 sept. 2019, 13:04

Nous partons ce matin pour un monastère en ruine qui est le point de départ de sentiers vers des ermitages en altitude, c'est vers ceux là que nous allons.
Durant le trajet nous voyons au loin un village qui a presque gardé son apparence d'antan.
Image

Le chemin vers les ermitages est plutôt bien aménagé au début,

Image
Image

puis au fur et à mesure de la progression cela se gâte un peu…

Image

Image

la dernière partie en lacets abrupts et gravillonneux est (encore une fois) trop raide pour les photos. on se serait volontiers accrochés aussi avec les dents si elles tenaient encore :lol: Nous arrivons enfin vers des bâtiments accrochés à la falaise.

Image

Image

une cavité naturelle fut utilisée comme nef pour les offices des ermites (précise un panneau à l'extérieur).
la restauration en bois peints avec photo d'un décor d' église est plutôt naïvement touchante... un peu décalée au vu de la force du lieu


Image

les hommes qui ont vécus ici ont monté les murs à mains nues !

Image

Image

Il n'y a pas d'eau à moins d'une 1/2 h, l'église prend la majeure partie du bâtiment , l'espace pour la vie "matérielle" était beaucoup plus réduit.

Image

avec en hiver de belles épaisseurs de neige et des froids à faire éclater les pierres, quelle foi il fallait avoir pour vivre cela !

En revanche la vue sur la vallée est un véritable baume pour l'âme …

Image

Sur le chemin de la descente nous voyons qu'un ruisseau sec le matin ruisselle à présent;

Image

Ensuite, nous prenons le temps de visiter un autre ermitage plus proche de la "maison mère", il ressemble à une vielle étable d'été,

Image

Image

Pas d'animaux ni de logement, juste un renfoncement dans un mur pour une paillasse, et surprise :!: des restes de fresques sur toutes les parois …

Image

Image

Image

Image

Ces décors n'étaient vraisemblablement vus par personne d'autre que quelque moines…Nous sommes vraiment touchés par ces marques de ferveur et de détermination.

Avant de quitter les lieux un au revoir aux habitants actuels de cette contrée

Image

le retour au camping sera quasiment silencieux et la préparation du départ aussi…sous un coucher de soleil enchanteur

Image.

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 997
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: En route vers l'inf....

Message par Marip » 20 sept. 2019, 21:59

creationsthor a écrit :
19 sept. 2019, 13:04
Nous partons ce matin pour un monastère en ruine qui est le point de départ de sentiers vers des ermitages en altitude, c'est vers ceux là que nous allons.
Durant le trajet nous voyons au loin un village qui a presque gardé son apparence d'antan.
Image

Le chemin vers les ermitages est plutôt bien aménagé au début,

Image
Image

puis au fur et à mesure de la progression cela se gâte un peu…

Image

Image

la dernière partie en lacets abrupts et gravillonneux est (encore une fois) trop raide pour les photos. on se serait volontiers accrochés aussi avec les dents si elles tenaient encore :lol: Nous arrivons enfin vers des bâtiments accrochés à la falaise.

Image

Image

une cavité naturelle fut utilisée comme nef pour les offices des ermites (précise un panneau à l'extérieur).
la restauration en bois peints avec photo d'un décor d' église est plutôt naïvement touchante... un peu décalée au vu de la force du lieu


Image

les hommes qui ont vécus ici ont monté les murs à mains nues !

Image

Image

Il n'y a pas d'eau à moins d'une 1/2 h, l'église prend la majeure partie du bâtiment , l'espace pour la vie "matérielle" était beaucoup plus réduit.

Image

avec en hiver de belles épaisseurs de neige et des froids à faire éclater les pierres, quelle foi il fallait avoir pour vivre cela !

En revanche la vue sur la vallée est un véritable baume pour l'âme …

Image

Sur le chemin de la descente nous voyons qu'un ruisseau sec le matin ruisselle à présent;

Image

Ensuite, nous prenons le temps de visiter un autre ermitage plus proche de la "maison mère", il ressemble à une vielle étable d'été,

Image

Image

Pas d'animaux ni de logement, juste un renfoncement dans un mur pour une paillasse, et surprise :!: des restes de fresques sur toutes les parois …

Image

Image

Image

Image

Ces décors n'étaient vraisemblablement vus par personne d'autre que quelque moines…Nous sommes vraiment touchés par ces marques de ferveur et de détermination.

Avant de quitter les lieux un au revoir aux habitants actuels de cette contrée

Image

le retour au camping sera quasiment silencieux et la préparation du départ aussi…sous un coucher de soleil enchanteur

Image.

Toujours éblouis intérieurement par les ermitages découverts hier, nous prenons la route vers la frontière et le chemin du retour.

C'est un peu le moment où l'on se rappelle les temps forts du voyage.

En fait, on n'a rien détesté à part le camping surbondé avec karaoke ( je sais même pas écrire ce truc!). On y a échoué parcequ'il était tard mais ravis de partir dès le matin suivant.

Regrets de ne pas pouvoir rester plus longtemps pour s'immerger dans cette nature rude et pleine d'énergie, dans laquelle on se sentait si bien. Regrets de ne pas parler espagnol pour partager des moments avec les personnes de rencontre. Nous avons compris plus tard que dans cette région, les espagnols voient tellement de touristes et de pélerins qu'ils en ont assez et s'en protègent plutôt. Alors ils ne cherchent pas le contact du tout. Et nous, nous sommes peut être aussi un peu timides ce qui n'arrange rien.
Exemple, j'avais apporté le Nyckelharpa, me disant que ce serait un moyen d'engager la conversation! Sauf que dans les campings, les gens cherchaient visiblement le calme et le silence. Difficile de leur jouer un petit air. Raté pour ce coup là !

Adoré la montagne. C'est un monde dont on ne sort pas indemne. Toutes ces images, ces odeurs, ces sensations sont si particulières qu'elles vous poursuivent longtemps et se transforment en une puissante nostalgie. On y sent la vie du monde minéral, on se gave de la fantaisie des roches, l'eau y est espiègle, rapide, pure. Tout cela respire la santé avec cet aspect dur et parfois austère qui force le respect.

ImageImageImage

Nous y retournerons. Il y a beaucoup de montagnes sur terre !
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35446
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: En route vers l'inf....

Message par Est-Motorcycles » 20 sept. 2019, 22:18

Marip a écrit :
20 sept. 2019, 21:59
...
Toujours éblouis intérieurement par les ermitages découverts hier, nous prenons la route vers la frontière et le chemin du retour.

C'est un peu le moment où l'on se rappelle les temps forts du voyage.

En fait, on n'a rien détesté à part le camping surbondé avec karaoke ( je sais même pas écrire ce truc!). On y a échoué parcequ'il était tard mais ravis de partir dès le matin suivant.

Regrets de ne pas pouvoir rester plus longtemps pour s'immerger dans cette nature rude et pleine d'énergie, dans laquelle on se sentait si bien. Regrets de ne pas parler espagnol pour partager des moments avec les personnes de rencontre. Nous avons compris plus tard que dans cette région, les espagnols voient tellement de touristes et de pélerins qu'ils en ont assez et s'en protègent plutôt. Alors ils ne cherchent pas le contact du tout. Et nous, nous sommes peut être aussi un peu timides ce qui n'arrange rien.
Exemple, j'avais apporté le Nyckelharpa, me disant que ce serait un moyen d'engager la conversation! Sauf que dans les campings, les gens cherchaient visiblement le calme et le silence. Difficile de leur jouer un petit air. Raté pour ce coup là !

Adoré la montagne. C'est un monde dont on ne sort pas indemne. Toutes ces images, ces odeurs, ces sensations sont si particulières qu'elles vous poursuivent longtemps et se transforment en une puissante nostalgie. On y sent la vie du monde minéral, on se gave de la fantaisie des roches, l'eau y est espiègle, rapide, pure. Tout cela respire la santé avec cet aspect dur et parfois austère qui force le respect.

ImageImageImage

Nous y retournerons. Il y a beaucoup de montagnes sur terre !
En effet les dessins sont touchants de simplicité et très explicites. L'ermitage, impressionnant dans ses hauteurs, donne bien le ton sur l'austérité de ce qui s'y vivait : on imagine les vies d'ascèse cénobitique qui, comme en tous lieux vivant dans ces vibrations, ont été la source des Pères du désert.
Très bonnes onde.
La très belle plongée sur la vallée est aussi superbe.
Il est bien de partager les impressions et je découvre des lieux dont je ne connaissais que le nom.
M'y rendre ?
A la suite de ces clichés ce serait déjà plus envisageable qu'auparavant car comme chacun le sait, pour moi le sud...Mais nous avons tous nos à priori ! Merci de nous aider à les surmonter et merci pour ce beau reportage qui est un excellent début à la Grande Route de la vraie vie.
Pierre et Marip, ce sont eux :

Image

Les sourds à la Nyckelharpa, tant pi pour eux, ils sont trop gâtés. Il est certain que les lutins des lieux ont écouté avec attention.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Répondre