disparition d'un grand

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Philippe_782003
Membre
Messages : 238
Inscription : 19 nov. 2015, 22:53

disparition d'un grand

Message par Philippe_782003 » 04 déc. 2018, 18:22

Patrick Godet nous a quittés. Un grand de la mécanique qui refaisait et entretenait des Vincent. Ses machines étaient superbes. Plus connu pour ces motos à cadre Egli (il avait obtenu d'Egli le droit d'en fabriquer avec le nom Egli, compte tenu de la qualité de fabrication) c'était aussi un amateur de side; il avait un magnifique side sur base Vincent.

https://www.godet-motorcycles.fr/
Philippe: BMW R1200RT, R60/5 de 1973, URAL Tourist préparé par DAN, ex utilisateur de MZ 125, 250 et 300 attelée.

https://www.flickr.com/photos/voyages_et_motos/albums

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34539
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: disparition d'un grand

Message par Est-Motorcycles » 04 déc. 2018, 20:23

Juste magnifique, du grand art...



Là tu bandes même quand tu es mort...



Paix à son âme et nos condoléances à sa famille.
Merci Godet.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Chacun est responsable du chemin qu'il choisit, un autre n'est pas responsable du chemin que l'on prend.
Vivre, c'est maintenant.

Avatar de l’utilisateur
PerfideAvion
Membre
Messages : 2298
Inscription : 26 mai 2009, 08:16
Localisation : Sezanne (Marne)

Re: disparition d'un grand

Message par PerfideAvion » 10 déc. 2018, 09:00

Lié depuis '74 à Vincent...

Image

Image

Image

...c'est un peu, une petite mort de la moto ancienne du 20 ème siècle avec son esprit aventureux et irrévérencieux...snifffffff
"Je me croyais chêne, je ne suis qu'un gland."

San Antonio

abonchab
Membre
Messages : 108
Inscription : 22 nov. 2017, 18:07

Re: disparition d'un grand

Message par abonchab » 12 déc. 2018, 09:48

Je me joins à ton hommage PERFIDE : Patrick GODET était un vrai passionné de mécanique et de motocyclette anglaise.

Il en reste peu de ces mécènes qui mettent en valeur la richesse foisonnante du travail manuel avec un résultat qui sonne et tonne comme une symphonie de BEETHOVEN. J'en connais au moins Un!

Une petite photo d'anglaise pour finir : mon ancienne T110 acquise en 1972.

Image

Répondre