Vincent: de la 51 west au Ural !!

Répondre
Vincent
Membre
Messages : 44
Inscription : 11 oct. 2017, 20:51

Vincent: de la 51 west au Ural !!

Message par Vincent » 08 sept. 2018, 21:02

Passionné de moto dès mon plus jeune âge j'ai commencé à rouler sur une...51 West !!! à 15 ans : 51 West et à 51 ans virage à l'Est avec un Ural He oui ! ça ne s'invente pas ! J'ai passé mon permis à 18 ans et 2 jours et les motos (les vraies) ont commencé à envahir ma vie et celle de ma femme puisqu'au moment de se mettre en ménage elle a acheté les meubles et moi j'ai acheté une moto...mon beau-père n'a pas vraiment apprécié ! Au bout de 10 ans de mariage, j'en avais acheté (puis revendu) une dizaine dont un 500 XLS (ma femme vient d'ailleurs de me racheter ce modèle par nostalgie) une SWM, un 125 KDX, un 500 SR, un 600XT et j'en passe...puis vint la saison des marmots et nous passons au side car : 850 TDM/Cobra 2 (là je peux vous dire que le lever de panier a vite été maîtrisé avec 2 adultes sur la moto et 2 poids plume dans le panier) puis 900 Diversion/Kyrnos tellement pratique et adapté aux voyages à 4 (Ecosse, Tunisie, et bien sur la France ) que nous l'avons gardé 18 ans...Mais quand les enfants ont grandi j'ai offert un Can Am à ma femme et je me suis retrouvé tout seul à conduire un side car vide et ce n'était plus pareil alors j'ai opté pour un side passion...j'ai tout de même hésité longtemps car le side car Ural se doit d'être accompagné d'une philosophie Ural...apprendre à prendre son temps, apprendre à conduire autrement; apprendre à faire corps avec la machine...Donc j'ai finalement atterri chez Dan et Valérie dont l'accueil était à la hauteur de leur réputation et à qui j'ai commandé un Sportman bleu
Image
Dan me l'a préparé avec sa passion habituelle et me l'a modifié en 850 cm3...et franchement ça n'a plus rien à voir. Qu'il fasse chaud, qu'il fasse froid, qu'il soit chargé ou pas chargé, que ça monte ou que ça descende il roule il roule il roule et même en fait : il ronronne ! (et moi aussi d'ailleurs...je ronronne de plaisir !)

Avatar de l’utilisateur
gecko
Modo
Messages : 7809
Inscription : 14 juin 2012, 12:33
Localisation : Aubord(30620)

Re: Vincent: de la 51 west au Ural !!

Message par gecko » 08 sept. 2018, 21:39

Joli ,belle symbiose.
Ural 6½ et ¾ L ♀ Thørep "Черная овца"
EM/JPA powered
Запад едидт с Востоком
Урал, отличный генератор положительных эмоций!
...Custodes...

Avatar de l’utilisateur
fbeurne
Membre
Messages : 1208
Inscription : 18 avr. 2016, 10:15
Localisation : 54710 Fléville (Meurthe et Moselle)

Re: Vincent: de la 51 west au Ural !!

Message par fbeurne » 09 sept. 2018, 09:30

Vincent a écrit :
08 sept. 2018, 21:02
Passionné de moto dès mon plus jeune âge j'ai commencé à rouler sur une...51 West !!! à 15 ans : 51 West et à 51 ans virage à l'Est avec un Ural He oui ! ça ne s'invente pas ! J'ai passé mon permis à 18 ans et 2 jours et les motos (les vraies) ont commencé à envahir ma vie et celle de ma femme puisqu'au moment de se mettre en ménage elle a acheté les meubles et moi j'ai acheté une moto...mon beau-père n'a pas vraiment apprécié ! Au bout de 10 ans de mariage, j'en avais acheté (puis revendu) une dizaine dont un 500 XLS (ma femme vient d'ailleurs de me racheter ce modèle par nostalgie) une SWM, un 125 KDX, un 500 SR, un 600XT et j'en passe...puis vint la saison des marmots et nous passons au side car : 850 TDM/Cobra 2 (là je peux vous dire que le lever de panier a vite été maîtrisé avec 2 adultes sur la moto et 2 poids plume dans le panier) puis 900 Diversion/Kyrnos tellement pratique et adapté aux voyages à 4 (Ecosse, Tunisie, et bien sur la France ) que nous l'avons gardé 18 ans...Mais quand les enfants ont grandi j'ai offert un Can Am à ma femme et je me suis retrouvé tout seul à conduire un side car vide et ce n'était plus pareil alors j'ai opté pour un side passion...j'ai tout de même hésité longtemps car le side car Ural se doit d'être accompagné d'une philosophie Ural...apprendre à prendre son temps, apprendre à conduire autrement; apprendre à faire corps avec la machine...Donc j'ai finalement atterri chez Dan et Valérie dont l'accueil était à la hauteur de leur réputation et à qui j'ai commandé un Sportman bleu
Image
Dan me l'a préparé avec sa passion habituelle et me l'a modifié en 850 cm3...et franchement ça n'a plus rien à voir. Qu'il fasse chaud, qu'il fasse froid, qu'il soit chargé ou pas chargé, que ça monte ou que ça descende il roule il roule il roule et même en fait : il ronronne ! (et moi aussi d'ailleurs...je ronronne de plaisir !)


Side car un jour, side car toujours!!!! :D
Un peu idem pour moi, on commence jeune en solo, on passe rapidement au side et ensuite on jongle sans cesse entre les deux!!! Mais le side reste et quand on tombe amoureux d'un ural, on se dit: Un jour viendra! :wink:
FRED, dept 54, et "black sport's globe trotter" année 2005 fiabilisé partie Cycle en 2010, Moteur/pont par DAN en 2016 et BMW rotax F650 GS
Dans ce monde, soit disant moderne, fait d'instantané, de vite consommé, dépêches toi d'être heureux; Roules en ural et tu comprendras où se trouve mon bonheur!

Vincent
Membre
Messages : 44
Inscription : 11 oct. 2017, 20:51

Re: Vincent: de la 51 west au Ural !!

Message par Vincent » 09 sept. 2018, 09:38

Oui effectivement !! :D

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33757
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Vincent: de la 51 west au Ural !!

Message par Est-Motorcycles » 10 sept. 2018, 15:42

Une belle évolution depuis...entre le moment de la réception, la livraison, la préparation minutieuse (chez nous par exemple on graisse les trous de perçage des accessoires...) et la prise en main, il y eut un bon départ de chemin !


Image
Image
Image

...il est complètement normal que tu sois piqué...comme presque tous ! :wink:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Chacun est responsable du chemin qu'il choisit, un autre n'est pas responsable du chemin que l'on prend.
Les années rident la peau mais renoncer à son idéal ride l'âme. Vivre, connaître la vie, reste toujours un apprentissage qui n'a aucun rapport avec le savoir.

Répondre