Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Répondre
pvdm100358
Modo
Messages : 872
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par pvdm100358 » 28 nov. 2023, 08:40

FRITZ a écrit :
27 nov. 2023, 12:41
J'espère que vous appréciez mes petites séries.
La prochaine sera consacré au " Consommateur Communiste ! C'est le nom de l'endroit.
C'est Drôle consommateur ça fait plutôt capitaliste.....
Un appartement à Timisoara dans un quartier proche du centre ville.
Un appart complètement anonyme dans lequel il y a un fourbi indescriptible, un truc de dingue dans lequel sont amassés des centaines d'objets du quotidien de l'époque Ceaucescu.
Meubles, jouets, bibelots, poteries, cristal, disques, enfin tout ce qu'on trouve dans une maison.
On pourrait se remplir les poches que la pauvre gonzesse qui sert aussi des bières et autre ni verrait que du feu....
J'imagine même pas un truc comme ça chez nous qui serait dévalisé au premier jour d'ouverture !!!
Nom de dieu quel pays...
C'est très intéressant; poursuis!

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 28 nov. 2023, 12:15

Comme tu le dis " Tous les Roumains ne détestent pas la période Ceaucescu ".
Ma compagne a bien vécu cette période puisqu'elle avait 26 ans à la chute du "clan". En plus TIMISOARA a été le fer de lance de la Révolution.
Mais elle parle de cette période ( avant la Révolution ) sans rancoeur et avec une sorte de légère nostalgie.
La vie se déroulait dans une sorte de sentiment d'éternité tranquille. Les choses étaient à leur place.
Logement pour tous, travail pour tous, sécurité, ordre.
Vie culturelle importante et reconnaissance des valeurs dans le travail et les entreprises.
Bien sûr le tout encadré par le parti.
Voici le ressenti de la masse, des petites gens.
À l'époque pas d'internet, 3 programmes de télé, donc les infos et tentations de l'ouest étaient moins fortes...
Les réunions de famille, la musique, les festivals, la vie sociale était plus intense et riche.( c'est valable pour nous aussi ).
Aujourd'hui en dehors des grandes villes l'état n'entretien plus le patrimoine Ceaucescu. Immeubles collectifs, nombreux parcs, gares, salles des Fêtes et surtout le mobilier urbain et routes en décrépitude.
Les proches du parti se sont accaparé les richesses pour les vendre aux étrangers ( usines, entreprises, matériels )
La seule partie visible de l'emploi des fonds Européens est l'autoroute qui peine à traverser le pays à cause des désaccords
entre les régions de Transylvanie. Ce massif montagneux en diagonale qui sépare de pays en 2.
Ils ont les fonds mais se font la guerre pour savoir par quelles villes la faire passer.
Quand on rentre dans le pays par la Hongrie l'autoroute est super pendant 300 bornes vers Bucarest et subitement on se retrouve sur une petite route ( pour le bonheur des voyageurs ) avant d'attaquer la TRANSALPINA et la TRANFAGARASAN.
puis on retrouve un ancien autoroute ( à l'Allemande ) vers Constanta en bord de la mer noire.
Bref pour résumer, la vie actuelle du Roumain des villes est compliquée.
Le Roumain des campagnes est mieux loti.
Les LIDL, KAUFLAND, PENNY et cie pratiquent des prix à 20% en moyenne moins chers que chez nous.
Heureusement que sur les marchés ( journalier ) à Lugoj, sont présents les paysans et agriculteurs locaux.
Dans presque tous les villages vous pouvez acheter fruits, légumes, viandes,charcuterie, schnaps.
Dans cette mesure vous avez de la qualité et des prix très bas.
Le salaire moyen est d'environ 350/450e . Le litre de GO à 1,40e.
L'électricité et les impôts ( foncier terrain et construit ) sont ridicules.
L'eau est généralement de mauvaise qualité au robinet ( personne ne la boit ) mais il y a beaucoup de fontaines
potables dont la qualité est vérifiée régulièrement dans les quartiers en ville.
à tout moment on peut y aller faire le plein.
D'ailleurs dans notre village nous avons une fontaine d'eau potable devant le terrain et personne ne paye son eau dans les maisons, pas de compteur !!!
je suis très heureux de vous parler de la Roumanie.

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Modo
Messages : 3637
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par Cathy » 28 nov. 2023, 12:42

FRITZ a écrit :
28 nov. 2023, 12:15
Comme tu le dis " Tous les Roumains ne détestent pas la période Ceaucescu ".
Ma compagne a bien vécu cette période puisqu'elle avait 26 ans à la chute du "clan". En plus TIMISOARA a été le fer de lance de la Révolution.
Mais elle parle de cette période ( avant la Révolution ) sans rancoeur et avec une sorte de légère nostalgie.
La vie se déroulait dans une sorte de sentiment d'éternité tranquille. Les choses étaient à leur place.
Logement pour tous, travail pour tous, sécurité, ordre.
Vie culturelle importante et reconnaissance des valeurs dans le travail et les entreprises.
Bien sûr le tout encadré par le parti.
Voici le ressenti de la masse, des petites gens.
À l'époque pas d'internet, 3 programmes de télé, donc les infos et tentations de l'ouest étaient moins fortes...
Les réunions de famille, la musique, les festivals, la vie sociale était plus intense et riche.( c'est valable pour nous aussi ).
Aujourd'hui en dehors des grandes villes l'état n'entretien plus le patrimoine Ceaucescu. Immeubles collectifs, nombreux parcs, gares, salles des Fêtes et surtout le mobilier urbain et routes en décrépitude.
Les proches du parti se sont accaparé les richesses pour les vendre aux étrangers ( usines, entreprises, matériels )
La seule partie visible de l'emploi des fonds Européens est l'autoroute qui peine à traverser le pays à cause des désaccords
entre les régions de Transylvanie. Ce massif montagneux en diagonale qui sépare de pays en 2.
Ils ont les fonds mais se font la guerre pour savoir par quelles villes la faire passer.
Quand on rentre dans le pays par la Hongrie l'autoroute est super pendant 300 bornes vers Bucarest et subitement on se retrouve sur une petite route ( pour le bonheur des voyageurs ) avant d'attaquer la TRANSALPINA et la TRANFAGARASAN.
puis on retrouve un ancien autoroute ( à l'Allemande ) vers Constanta en bord de la mer noire.
Bref pour résumer, la vie actuelle du Roumain des villes est compliquée.
Le Roumain des campagnes est mieux loti.
Les LIDL, KAUFLAND, PENNY et cie pratiquent des prix à 20% en moyenne moins chers que chez nous.
Heureusement que sur les marchés ( journalier ) à Lugoj, sont présents les paysans et agriculteurs locaux.
Dans presque tous les villages vous pouvez acheter fruits, légumes, viandes,charcuterie, schnaps.
Dans cette mesure vous avez de la qualité et des prix très bas.
Le salaire moyen est d'environ 350/450e . Le litre de GO à 1,40e.
L'électricité et les impôts ( foncier terrain et construit ) sont ridicules.
L'eau est généralement de mauvaise qualité au robinet ( personne ne la boit ) mais il y a beaucoup de fontaines
potables dont la qualité est vérifiée régulièrement dans les quartiers en ville.
à tout moment on peut y aller faire le plein.
D'ailleurs dans notre village nous avons une fontaine d'eau potable devant le terrain et personne ne paye son eau dans les maisons, pas de compteur !!!
je suis très heureux de vous parler de la Roumanie.
Et nous sommes très heureux de t'écouter, c'est passionnant de découvrir ce beau pays ...

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1624
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par Marip » 28 nov. 2023, 16:34

Cathy a écrit :
28 nov. 2023, 12:42
FRITZ a écrit :
28 nov. 2023, 12:15
Comme tu le dis " Tous les Roumains ne détestent pas la période Ceaucescu ".
Ma compagne a bien vécu cette période puisqu'elle avait 26 ans à la chute du "clan". En plus TIMISOARA a été le fer de lance de la Révolution.
Mais elle parle de cette période ( avant la Révolution ) sans rancoeur et avec une sorte de légère nostalgie.
La vie se déroulait dans une sorte de sentiment d'éternité tranquille. Les choses étaient à leur place.
Logement pour tous, travail pour tous, sécurité, ordre.
Vie culturelle importante et reconnaissance des valeurs dans le travail et les entreprises.
Bien sûr le tout encadré par le parti.
Voici le ressenti de la masse, des petites gens.
À l'époque pas d'internet, 3 programmes de télé, donc les infos et tentations de l'ouest étaient moins fortes...
Les réunions de famille, la musique, les festivals, la vie sociale était plus intense et riche.( c'est valable pour nous aussi ).
Aujourd'hui en dehors des grandes villes l'état n'entretien plus le patrimoine Ceaucescu. Immeubles collectifs, nombreux parcs, gares, salles des Fêtes et surtout le mobilier urbain et routes en décrépitude.
Les proches du parti se sont accaparé les richesses pour les vendre aux étrangers ( usines, entreprises, matériels )
La seule partie visible de l'emploi des fonds Européens est l'autoroute qui peine à traverser le pays à cause des désaccords
entre les régions de Transylvanie. Ce massif montagneux en diagonale qui sépare de pays en 2.
Ils ont les fonds mais se font la guerre pour savoir par quelles villes la faire passer.
Quand on rentre dans le pays par la Hongrie l'autoroute est super pendant 300 bornes vers Bucarest et subitement on se retrouve sur une petite route ( pour le bonheur des voyageurs ) avant d'attaquer la TRANSALPINA et la TRANFAGARASAN.
puis on retrouve un ancien autoroute ( à l'Allemande ) vers Constanta en bord de la mer noire.
Bref pour résumer, la vie actuelle du Roumain des villes est compliquée.
Le Roumain des campagnes est mieux loti.
Les LIDL, KAUFLAND, PENNY et cie pratiquent des prix à 20% en moyenne moins chers que chez nous.
Heureusement que sur les marchés ( journalier ) à Lugoj, sont présents les paysans et agriculteurs locaux.
Dans presque tous les villages vous pouvez acheter fruits, légumes, viandes,charcuterie, schnaps.
Dans cette mesure vous avez de la qualité et des prix très bas.
Le salaire moyen est d'environ 350/450e . Le litre de GO à 1,40e.
L'électricité et les impôts ( foncier terrain et construit ) sont ridicules.
L'eau est généralement de mauvaise qualité au robinet ( personne ne la boit ) mais il y a beaucoup de fontaines
potables dont la qualité est vérifiée régulièrement dans les quartiers en ville.
à tout moment on peut y aller faire le plein.
D'ailleurs dans notre village nous avons une fontaine d'eau potable devant le terrain et personne ne paye son eau dans les maisons, pas de compteur !!!
je suis très heureux de vous parler de la Roumanie.
Et nous sommes très heureux de t'écouter, c'est passionnant de découvrir ce beau pays ...
Merci pour ce nouveau regard sur ce pays qui nous tente beaucoup.
Nous avons jusqu'à maintenant les infos "européanisées" sur la période Ceaucescu et c'est une chance d'avoir connaissance d'une autre réalité !
Tout ce que tu nous transmets est passionnant, nous te lisons avec grand plaisir;
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par Est-Motorcycles » 28 nov. 2023, 23:17

FRITZ a écrit :
28 nov. 2023, 12:15
Comme tu le dis " Tous les Roumains ne détestent pas la période Ceaucescu ".
Ma compagne a bien vécu cette période puisqu'elle avait 26 ans à la chute du "clan". En plus TIMISOARA a été le fer de lance de la Révolution.
Mais elle parle de cette période ( avant la Révolution ) sans rancoeur et avec une sorte de légère nostalgie.
La vie se déroulait dans une sorte de sentiment d'éternité tranquille. Les choses étaient à leur place.
Logement pour tous, travail pour tous, sécurité, ordre.
Vie culturelle importante et reconnaissance des valeurs dans le travail et les entreprises.
Bien sûr le tout encadré par le parti.
Voici le ressenti de la masse, des petites gens.
À l'époque pas d'internet, 3 programmes de télé, donc les infos et tentations de l'ouest étaient moins fortes...
Les réunions de famille, la musique, les festivals, la vie sociale était plus intense et riche.( c'est valable pour nous aussi ).
Aujourd'hui en dehors des grandes villes l'état n'entretien plus le patrimoine Ceaucescu. Immeubles collectifs, nombreux parcs, gares, salles des Fêtes et surtout le mobilier urbain et routes en décrépitude.
Les proches du parti se sont accaparé les richesses pour les vendre aux étrangers ( usines, entreprises, matériels )
La seule partie visible de l'emploi des fonds Européens est l'autoroute qui peine à traverser le pays à cause des désaccords
entre les régions de Transylvanie. Ce massif montagneux en diagonale qui sépare de pays en 2.
Ils ont les fonds mais se font la guerre pour savoir par quelles villes la faire passer.
Quand on rentre dans le pays par la Hongrie l'autoroute est super pendant 300 bornes vers Bucarest et subitement on se retrouve sur une petite route ( pour le bonheur des voyageurs ) avant d'attaquer la TRANSALPINA et la TRANFAGARASAN.
puis on retrouve un ancien autoroute ( à l'Allemande ) vers Constanta en bord de la mer noire.
Bref pour résumer, la vie actuelle du Roumain des villes est compliquée.
Le Roumain des campagnes est mieux loti.
Les LIDL, KAUFLAND, PENNY et cie pratiquent des prix à 20% en moyenne moins chers que chez nous.
Heureusement que sur les marchés ( journalier ) à Lugoj, sont présents les paysans et agriculteurs locaux.
Dans presque tous les villages vous pouvez acheter fruits, légumes, viandes,charcuterie, schnaps.
Dans cette mesure vous avez de la qualité et des prix très bas.
Le salaire moyen est d'environ 350/450e . Le litre de GO à 1,40e.
L'électricité et les impôts ( foncier terrain et construit ) sont ridicules.
L'eau est généralement de mauvaise qualité au robinet ( personne ne la boit ) mais il y a beaucoup de fontaines
potables dont la qualité est vérifiée régulièrement dans les quartiers en ville.
à tout moment on peut y aller faire le plein.
D'ailleurs dans notre village nous avons une fontaine d'eau potable devant le terrain et personne ne paye son eau dans les maisons, pas de compteur !!!
je suis très heureux de vous parler de la Roumanie.
Merci beaucoup cher Fred de cet "état des lieux" très instructif auquel je crois sans réserve, pour te connaître un peu et surtout pour apprécier ta grande honnêteté. C'est passionnant car même si on fait des efforts terribles pour tenter comme on peut de réunir de bonnes informations, on n'aura jamais cet genre de paysage aussi coloré.
Je suis vraiment très heureux de cela.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

pvdm100358
Modo
Messages : 872
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par pvdm100358 » 29 nov. 2023, 08:28

FRITZ a écrit :
27 nov. 2023, 12:41
J'espère que vous appréciez mes petites séries.
La prochaine sera consacré au " Consommateur Communiste ! C'est le nom de l'endroit.
C'est Drôle consommateur ça fait plutôt capitaliste.....
Un appartement à Timisoara dans un quartier proche du centre ville.
Un appart complètement anonyme dans lequel il y a un fourbi indescriptible, un truc de dingue dans lequel sont amassés des centaines d'objets du quotidien de l'époque Ceaucescu.
Meubles, jouets, bibelots, poteries, cristal, disques, enfin tout ce qu'on trouve dans une maison.
On pourrait se remplir les poches que la pauvre gonzesse qui sert aussi des bières et autre ni verrait que du feu....
J'imagine même pas un truc comme ça chez nous qui serait dévalisé au premier jour d'ouverture !!!
Nom de dieu quel pays...
C'est très intéressant! Poursuis!

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 29 nov. 2023, 10:49

Merci de vos messages.
C'est avec un réel plaisir que je vous partage mes découvertes.
Les photos sont sur 2 supports informatiques qui refusent de collaborer alors pour les réunir
je dois user de stratagèmes qui prennent un peu de temps n'étant pas un geek passionné d'informatique...
Certaines photos sont dans des résolutions qui mettent un temps fou à charger.
Je vais vous occuper un bout de temps à mon grand plaisir.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par Est-Motorcycles » 29 nov. 2023, 18:51

FRITZ a écrit :
29 nov. 2023, 10:49
Merci de vos messages.
C'est avec un réel plaisir que je vous partage mes découvertes.
Les photos sont sur 2 supports informatiques qui refusent de collaborer alors pour les réunir
je dois user de stratagèmes qui prennent un peu de temps n'étant pas un geek passionné d'informatique...
Certaines photos sont dans des résolutions qui mettent un temps fou à charger.
Je vais vous occuper un bout de temps à mon grand plaisir.
Merci Fred, as-tu pensé à diminuer la puissance de ces photos ? J'utilise par exemple Xn Shell, un site gratuit, qui réduit les photos comme on veut (par exemple moi je leur donne la dimension de 1000x1000 et c'est nickel)
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 30 nov. 2023, 11:12

Nous allons faire une visite à TIMISOARA le long de la rivière Timis, une promenade au bord de l'eau avec ses bistros et restaurants. Endroit de détente, joggeurs, cyclistes, familles et bandes de jeunes viennent s'y promener.
Après une bonne collation arrosée d'une fraîche Timisoreana ( bière locale ) nous nous dirigeons vers
le "musée du consommateur communiste " ouvert en 2015.

Ce musée se trouve à environ 30 mns de marche de la grande place ( Théatre ) se diriger vers la grande Basilique que vous voyez lorsque vous êtes dos au théatre, puis prendre la grande avenue derrière et traverser le pont de la Timis sur la droite.
puis avec Googly pour le reste. Faut être devant pour le voir !!!

Il se trouve dans un appartement au rez de chaussée d'une maison de quartier des années 30.
Maison qui abrite aussi une troupe de théatre.
À l'entrée, un bistro avec une grande terrasse dans le jardin fait de mobilier hétéroclite, chaises, tables, rien n'est pareil.
À l'intérieur, le bar et des centaines de disques, affiches, portraits qui vous mettent direct dans l'ambiance de ce que vous allez découvrir plus loin...

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 30 nov. 2023, 11:14

Image

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 30 nov. 2023, 11:16

Image

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 30 nov. 2023, 11:17

Image

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 30 nov. 2023, 11:19

Image

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 30 nov. 2023, 11:31

Ce Musée est l'oeuvre de bénévoles, les objets ont été chinés dans les caves, greniers, puces et déchetteries.
L'entrée est gratuite, c'est au bon vouloir de chacun, le mieux est d'y boire un verre et de discuter en anglais où allemand avec la personne qui est au bar ( ce sont des jeunes ).
Dans votre visite vous pouvez toucher, ouvrir les tiroirs, les boites etc....
Pas d'explications ni étiquettes, vous êtes en interaction avec l'endroit.
J'ai la chance de découvrir à travers les yeux de ma chérie tous ces objets qu'elle a connu, souvent oubliés, dont elle peut m'en donner les détails et anecdotes.
Dans chaque pièce de l'appartement s'y trouvent les objets en rapport.
C'est un vrai capharnaüm....

FRITZ
Membre
Messages : 454
Inscription : 04 juin 2013, 15:34
Localisation : FORBACH

Re: Du-te să-mi vezi prietenii din ROMANIA

Message par FRITZ » 30 nov. 2023, 11:34

Image

Répondre