CoronaTour

Répondre
liem
Membre
Messages : 207
Inscription : 24 juin 2021, 17:57
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: CoronaTour

Message par liem » 27 sept. 2023, 22:24

Christian a écrit :
01 sept. 2023, 17:04
JLS78 a écrit :
31 août 2023, 17:59
Et voilà, c’est terminé !
Je viens de compléter mon tour du monde en solitaire sur un sidecar Ural. C’était un rêve que je poursuivais depuis de nombreuses années et mon départ à la retraite m’a enfin permit de le réalisé. Je suis parti de France en 2020 et j’ai traversé, la Russie jusqu’à Vladivostok, puis l’Europe du nord, Le Canada, L’Alaska jusqu’à Prudhoe Bay, L’Amérique Centrale, L’Amérique du Sud jusqu’à Ushuaia puis l’Australie dont j’ai fait le tour avant de retourner en France.
J’ai parcouru au total 93,500 Kilomètres, traversé 40 pays et roulé 600 jours. J’ai rencontré un nombre incalculable de personnes fantastiques, je me suis fait de vrais amis en Russie, aux USA, au Chili, en Australie. J’ai vu toutes sortes d’animaux sur ma route du diable de Tasmanie à l’ours du Yukon. En passant par l’ornithorynque et la vigogne. J’ai vu des millions de sourires quand je m’arrêtais avec mon Ural.
Passepartout s’est révélé un compagnon parfois capricieux mais toujours fidèle. Avec du recul je me rends compte qu’il peut passer partout et que pour peu qu’on en prenne soin il est d’une fiabilité acceptable. La plupart des problèmes rencontrés étaient liés à des modifications malheureuses ou des interventions peu compétentes. Je sais que tous les propriétaires d’Ural aiment à bichonner et à améliorer leur machine et c’est une bonne chose mais sur de très longues distances il vaut mieux faire confiance au standard bien testé et sans cesse amélioré. En tous cas pour les modèles après 2019 (EFI Génération II).
La fragilité de la transmission n’est pas propre à Ural. En lisant les compte-rendu de grands voyageurs en sidecar, tous ont eu des problèmes quelque soient les machines. Le poids et la géométrie d’un sidecar imposent des contraintes fortes sur la transmission et c’est normal. Ural s’en sort plutôt mieux que les autres. Il faut juste considérer les pièces de la transmission (embrayage, flector, cardans, pont) comme des pièces d’usure et les remplacer régulièrement. Des améliorations intéressantes sont en voie de développement. J’ai pu tester l’arbre homocinétique sur 25,000 kilomètres et n’ai eu aucun problème sans entretien spécifique. C’est très prometteur.
Je veux vous remercier ici pour m’avoir suivi, encourager et accompagné pendent ce long voyage. Je veux aussi et surtout remercier Dan et EM pour leur support qui ne m’a jamais fait défaut.
Ce fut une expérience inoubliable et ma vie en sera à jamais transformé. La vie est un voyage et le voyage une vie.
Jean-Louis
PS: Je vais présenter mon voyage à Loupiac pour l’événement HU

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Magnifique. Tu marques le livre des voyageurs avec un grand coup de tampon. Merci pour le partage qui nous a tant fait rêver. :D

+1 un grand merci.

Répondre