CHANG-YANG, le mirage.

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36821
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

CHANG-YANG, le mirage.

Message par Est-Motorcycles » 04 mars 2020, 14:23

Le débat Chang-Yang/Ural est lancé en plusieurs lieux...



Là :

viewtopic.php?f=2&t=3557&start=300#p208455

...et là :

https://forum.ural-france.com/viewtopic ... =694#p9861

...le débat est intéressant et, afin de ne pas mobiliser la discussion de Nono sur cette question, nous ouvrons celle-ci dans laquelle chacun pourra donner son avis...
A vous !
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Une démocratie qui va mal est toujours plus souhaitable qu'un état totalitaire.
Ces prochains temps n'oublions pas les gestes barrières.

captaincrochet

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par captaincrochet » 04 mars 2020, 17:15

v,
titre évocateur.
chacun fait se qu'il veut, sachant que la concession Est-Motorcycles ne vendra pas ces machines, vous devriez ne pas être impacté par les éventuelles pannes.
Après ça ne me dérangera pas de rouler avec un propriétaire de cette machine.
l'essentiel restant de trouvé des gens capable de ne pas faire preuve uniquement de consommation, mais de dons de temps afin que les rassemblement puisse perdurer.
Amicalement.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36821
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par Est-Motorcycles » 04 mars 2020, 18:39

captaincrochet a écrit :
04 mars 2020, 17:15
v,
titre évocateur.
chacun fait se qu'il veut, sachant que la concession Est-Motorcycles ne vendra pas ces machines, vous devriez ne pas être impacté par les éventuelles pannes.
Après ça ne me dérangera pas de rouler avec un propriétaire de cette machine.
l'essentiel restant de trouvé des gens capable de ne pas faire preuve uniquement de consommation, mais de dons de temps afin que les rassemblement puisse perdurer.
Amicalement.
Moi non plus d'ailleurs !
Présentement cela permet d'en parler.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Une démocratie qui va mal est toujours plus souhaitable qu'un état totalitaire.
Ces prochains temps n'oublions pas les gestes barrières.

captaincrochet

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par captaincrochet » 04 mars 2020, 18:52

Est-Motorcycles a écrit :
04 mars 2020, 18:39
captaincrochet a écrit :
04 mars 2020, 17:15
v,
titre évocateur.
chacun fait se qu'il veut, sachant que la concession Est-Motorcycles ne vendra pas ces machines, vous devriez ne pas être impacté par les éventuelles pannes.
Après ça ne me dérangera pas de rouler avec un propriétaire de cette machine.
l'essentiel restant de trouvé des gens capable de ne pas faire preuve uniquement de consommation, mais de dons de temps afin que les rassemblement puisse perdurer.
Amicalement.
Moi non plus d'ailleurs !
Présentement cela permet d'en parler.
V, ok . Perso je suis plus sur le partage que sur la machine. Chacun voit midi à sa porte.
Amicalement.

athilys
Membre
Messages : 285
Inscription : 20 août 2018, 15:42

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par athilys » 05 mars 2020, 08:41

On pourrait aussi rajouter dans le debat les MASH a 8000 euros et les Royal enfield attelé a .... je ne sais plus combien.

Faut pas avoir peur de la concurence: la plupart d'entre nous ont aussi une autre moto.
On n'a que deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une.

Avatar de l’utilisateur
gecko
Modo
Messages : 8403
Inscription : 14 juin 2012, 12:33
Localisation : Aubord(30620)

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par gecko » 05 mars 2020, 09:31

c est comme partout faut avoir des concurrents, sinon tu t assoie sur tes acquis et tu commence a faire de la merde.

l apparition du Chang forcera peut etre Ural a revoir un peu sa copie
sur la cosmétologie
et le manques accessoires.
ne serais ce que l ajout d un prise usb étanche sur la patte du phare (a l opposé du contacteur a clefs, y a déjà le renflement )
étant le leader sur le marché , étant toujours le moins cher , ils ont put et du, augmenter les tarifs car le manques de débit pour répartir les frais de recherche et developpement sur les pieces vendues

je pense que la masch et plus un concurrent de royal enfield ..dans les .petites cylindrées attelées dans l esprits des gens
c est pour des sorties dominicales, quelques concentre mais pas loin (alors qu elles sont capables d aller loin)

l abandon du retro, (bin oui faut avoir un 2rm ,c est valorisant même si beaucoup ne s en serviront jamais c est un peu comme les 4x4 .... la non-homologation des solos etc...

mais là avec les changs, je pense que quand leurs volumes de vente va augmenter (et si le sav suit) ural va sortir des choses de sympa....

aprés faut voir ce qu il en est du moulin si c est un peu comme les copies des moteur de sv 650 d il y a 5 ans ,
même gueule , mais beaucoup plus fragile....si suffisament de couple pour eviter de devoir jouer du selecteur toute les 5 secondes etc...
et de la résistance de la transmission par chaine.....
si le gars fait ses 2000 a 2500km par an qu elle reste a l arrét sans trop souffrir de l humidité là oui y aura de la grosse concurrence....
Ural 6½ et ¾ L ♀ Thørep "Черная овца"
EM/JPA powered
Запад едидт с Востоком
Урал, отличный генератор положительных эмоций!
...Custodes...

pvdm100358
Membre
Messages : 399
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par pvdm100358 » 05 mars 2020, 10:58

Hello.
Pour ma part, l'article m'a paru équilibré; même s' il eut fallut à mon sens, comparer la Chang à l'Ural Retro dont la destination "route" s'approche davantage de la conception de la Chang.
Au-delà, point de sectarisme dans mes choix; je me laisse plus guider par le charme, et les qualités de solidité générale de l'Ural.
La concurrence a certes du bon; Ural peut certainement faire mieux en terme de qualité de certaines pièces tel l'arbre primaire et l'embrayage; le flector aussi sans doute et divers pièces tels que les croisillons.
Ural a, dune part, l'expérience et une longue histoire pour elle et, d'autre part, peut s'appuyer sur la passion et l'expertise de certains, dont Dan est un représentant notable. Il n'en faudrait pas beaucoup pour rendre l'Ural vraiment solide de bout en bout.
Chacun choisit sa monture selon ses besoins et ses moyens, je suppose.
Pour moi, c'est l'Ural; sans regret et sans doute.

Pierre

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36821
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par Est-Motorcycles » 05 mars 2020, 13:15

pvdm100358 a écrit :
05 mars 2020, 10:58
Hello.
Pour ma part, l'article m'a paru équilibré; même s' il eut fallut à mon sens, comparer la Chang à l'Ural Retro dont la destination "route" s'approche davantage de la conception de la Chang.
Au-delà, point de sectarisme dans mes choix; je me laisse plus guider par le charme, et les qualités de solidité générale de l'Ural.
La concurrence a certes du bon; Ural peut certainement faire mieux en terme de qualité de certaines pièces tel l'arbre primaire et l'embrayage; le flector aussi sans doute et divers pièces tels que les croisillons.
Ural a, dune part, l'expérience et une longue histoire pour elle et, d'autre part, peut s'appuyer sur la passion et l'expertise de certains, dont Dan est un représentant notable. Il n'en faudrait pas beaucoup pour rendre l'Ural vraiment solide de bout en bout.
Chacun choisit sa monture selon ses besoins et ses moyens, je suppose.
Pour moi, c'est l'Ural; sans regret et sans doute.

Pierre
+1
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Une démocratie qui va mal est toujours plus souhaitable qu'un état totalitaire.
Ces prochains temps n'oublions pas les gestes barrières.

Avatar de l’utilisateur
gecko
Modo
Messages : 8403
Inscription : 14 juin 2012, 12:33
Localisation : Aubord(30620)

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par gecko » 05 mars 2020, 13:25

Est-Motorcycles a écrit :
05 mars 2020, 13:15
pvdm100358 a écrit :
05 mars 2020, 10:58
Hello.
Pour ma part, l'article m'a paru équilibré; même s' il eut fallut à mon sens, comparer la Chang à l'Ural Retro dont la destination "route" s'approche davantage de la conception de la Chang.
Au-delà, point de sectarisme dans mes choix; je me laisse plus guider par le charme, et les qualités de solidité générale de l'Ural.
La concurrence a certes du bon; Ural peut certainement faire mieux en terme de qualité de certaines pièces tel l'arbre primaire et l'embrayage; le flector aussi sans doute et divers pièces tels que les croisillons.
Ural a, dune part, l'expérience et une longue histoire pour elle et, d'autre part, peut s'appuyer sur la passion et l'expertise de certains, dont Dan est un représentant notable. Il n'en faudrait pas beaucoup pour rendre l'Ural vraiment solide de bout en bout.
Chacun choisit sa monture selon ses besoins et ses moyens, je suppose.
Pour moi, c'est l'Ural; sans regret et sans doute.

Pierre
+1
On est bien d accord.....
Ural 6½ et ¾ L ♀ Thørep "Черная овца"
EM/JPA powered
Запад едидт с Востоком
Урал, отличный генератор положительных эмоций!
...Custodes...

athilys
Membre
Messages : 285
Inscription : 20 août 2018, 15:42

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par athilys » 05 mars 2020, 19:53

On verra a l'usage .Pour le moment peu on abandonné ural pour la chinoise.
Perso mon choix ural etait la roue motrice qui me sers dans les chemins et la simplicité avec les carbus je peu quasiment tout refaire a la maison.
Mais bon j'ai aussi un land 109 alors...
On n'a que deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une.

athilys
Membre
Messages : 285
Inscription : 20 août 2018, 15:42

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par athilys » 05 mars 2020, 20:05

Ou alors on se cotise, on achete un chang et on le test chacun son tour.
Juste voir combien de temps il tient.

Un peu dans l'esprit des clubs harley qui brulaient une japonaise...


Euh je rigole la!!!! Faut pas le faire
On n'a que deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une.

Avatar de l’utilisateur
Omar_Cello
Membre
Messages : 943
Inscription : 25 juil. 2018, 13:58

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par Omar_Cello » 06 mars 2020, 08:09

athilys a écrit :
05 mars 2020, 20:05
Ou alors on se cotise, on achete un chang et on le test chacun son tour.
Juste voir combien de temps il tient.

Un peu dans l'esprit des clubs harley qui brulaient une japonaise...


Euh je rigole la!!!! Faut pas le faire
la pauvre ! pendue à un arbre avec le moteur au rupteur... inhumain et con !
Мотоцикл с коляской - ни ванна, ни гроб, но что-то между.

Avatar de l’utilisateur
Zorgol94
Membre
Messages : 2651
Inscription : 14 nov. 2011, 17:16
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par Zorgol94 » 06 mars 2020, 21:21

pvdm100358 a écrit :
05 mars 2020, 10:58
Hello.
Pour ma part, l'article m'a paru équilibré; même s' il eut fallut à mon sens, comparer la Chang à l'Ural Retro dont la destination "route" s'approche davantage de la conception de la Chang.
Au-delà, point de sectarisme dans mes choix; je me laisse plus guider par le charme, et les qualités de solidité générale de l'Ural.
La concurrence a certes du bon; Ural peut certainement faire mieux en terme de qualité de certaines pièces tel l'arbre primaire et l'embrayage; le flector aussi sans doute et divers pièces tels que les croisillons.
Ural a, dune part, l'expérience et une longue histoire pour elle et, d'autre part, peut s'appuyer sur la passion et l'expertise de certains, dont Dan est un représentant notable. Il n'en faudrait pas beaucoup pour rendre l'Ural vraiment solide de bout en bout.
Chacun choisit sa monture selon ses besoins et ses moyens, je suppose.
Pour moi, c'est l'Ural; sans regret et sans doute.

Pierre
Je suis d'accord avec le fait que la concurrence peut être salutaire si elle pousse Ural à évoluer.
On a vu sur les dernier modèles 2020 les débuts d'une vrai évolution (nouvelles culasses et cylindres, nouvelle crépine améliorant la prise d'huile dans le carter et peut-être d'autres trucs que je n'ai pas vu) mais la vrai question est de savoir ce qui motive le patron américain est ses actionnaires ?
A la question de la qualité du flector, de l'embrayage et de l'arbre primaire on peut ajouter la question du vilebrequin.
Je suis heureux avec mon Ural et je n'ai pas l'intention de changer de sitôt mais si le matos évolue, je serais prêt à acquérir les nouvelles pièces comme on l'a déjà fait en son temps avec l'arrivée de la pignnonerie Herzog.
http://ural-france.com/
URAL FRANCE : un esprit d'aventure inspiré d'un side-car authentique au destin exceptionnel, une fierté transcendée par des liens humains sans frontière de la France jusqu'à la Russie.
ЗОРГОЛ ЛЕ ТРОЛЛ

Avatar de l’utilisateur
jj_Bzh
Membre
Messages : 918
Inscription : 01 déc. 2008, 22:41
Localisation : Beaucouzé (49)
Contact :

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par jj_Bzh » 06 mars 2020, 22:57

il arrivera un moment ou il faudra bien que la marque Ural se pose la question de la refonte complets de leur moteur/transmission ... comme l'a fait BMW.
Même si Bmw a perdu un peu de son âme et beaucoup de caractère moteur, la refonte mécanique leur a permis de donner aux utilisateurs, une fiabilité éprouvée et une puissance + couple de bon aloi.
Posons nous la question: qui acheterai aujourd'hui une Bmw avec une mécanique des vieux flat ?
la distribution culbutée, L'embrayage à sec, les pignons à coupe droite, la transmission cardan en un seul arbre.
Il n'y a plus rien de tout cela et pourtant le résultat est une fiabilité exemplaire ... et ça marche fort !.

Pourquoi ne pas envisager qu'Ural ne puisse évoluer radicalement en changeant les carters d'origine
Cela pourrait améliorer la circulation des injections d'huile aux points chauds, avoir un boite 5 ou 6 vitesses, la place pour une boite à air de grande capacité en déplaçant certains accessoires (alternateur).
un nouveau bloc propulseur dans un cadre acier en gardant son esthétique et fonctionnalités si typique se serait un must !
Motard un jour, motard toujours!
ex Ural Tourist(vendu), R1200GS LC quotidiennement, ZXR6 pour les journées piste

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36821
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CHANG-YANG, le mirage.

Message par Est-Motorcycles » 06 mars 2020, 22:58

Zorgol94 a écrit :
06 mars 2020, 21:21
pvdm100358 a écrit :
05 mars 2020, 10:58
Hello.
Pour ma part, l'article m'a paru équilibré; même s' il eut fallut à mon sens, comparer la Chang à l'Ural Retro dont la destination "route" s'approche davantage de la conception de la Chang.
Au-delà, point de sectarisme dans mes choix; je me laisse plus guider par le charme, et les qualités de solidité générale de l'Ural.
La concurrence a certes du bon; Ural peut certainement faire mieux en terme de qualité de certaines pièces tel l'arbre primaire et l'embrayage; le flector aussi sans doute et divers pièces tels que les croisillons.
Ural a, dune part, l'expérience et une longue histoire pour elle et, d'autre part, peut s'appuyer sur la passion et l'expertise de certains, dont Dan est un représentant notable. Il n'en faudrait pas beaucoup pour rendre l'Ural vraiment solide de bout en bout.
Chacun choisit sa monture selon ses besoins et ses moyens, je suppose.
Pour moi, c'est l'Ural; sans regret et sans doute.

Pierre
Je suis d'accord avec le fait que la concurrence peut être salutaire si elle pousse Ural à évoluer.
On a vu sur les dernier modèles 2020 les débuts d'une vrai évolution (nouvelles culasses et cylindres, nouvelle crépine améliorant la prise d'huile dans le carter et peut-être d'autres trucs que je n'ai pas vu) mais la vrai question est de savoir ce qui motive le patron américain est ses actionnaires ?
A la question de la qualité du flector, de l'embrayage et de l'arbre primaire on peut ajouter la question du vilebrequin.
Je suis heureux avec mon Ural et je n'ai pas l'intention de changer de sitôt mais si le matos évolue, je serais prêt à acquérir les nouvelles pièces comme on l'a déjà fait en son temps avec l'arrivée de la pignnonerie Herzog.
Perso je ne vois pas du tout ce "match" avec l'angle de la concurrence qui pour moi est sous le phare de la consommation capitaliste.
L'américain vend, mais vend tout de même de l'assez authentique quand même, alors que le chinois vend du marketing.
Pour moi Chang est le fruit unique d'une étude de marketing lancé par les faux communistes chinois qui pour le coup, agissent en purs capitalistes.
La concurrence ne doit absolument pas pousser Ural à évoluer, car alors la marque serait "suiveuse" de plans différents de la marque. Ural a une âme et ce sont les autres qui la copient. Cette âme elle doit la garder en enfonçant le pieu.
Certes la marque a ses "défauts", mais si on traite avec on va très loin. Le problème de la nouvelle clientèle de Ural est que beaucoup ne veulent pas traiter avec ses défauts ou plutôt ses particularismes dirais-je, mais veulent plier la marque aux désirs d'egos.
On ne plie pas une russe. On la cotoie. On n'est jamais son maître, on reste un partenaire qui est à l'écoute.
Beaucoup de nouveaux se plantent là dessus et j'espère que Ural ne se pliera pas à leurs caprices, car alors on aboutira à un concept à plus grand dénominateur commun.
J'en reparlerai.

Image
Image
Je n'ai ni le temps ni la forme ce soir pour entrer dans le détail, mais je développerai.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Une démocratie qui va mal est toujours plus souhaitable qu'un état totalitaire.
Ces prochains temps n'oublions pas les gestes barrières.

Répondre