2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1250
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Marip » 02 oct. 2020, 20:48

Est-Motorcycles a écrit :
02 oct. 2020, 20:33
JLS78 a écrit :
02 oct. 2020, 19:30
Beau récit. Merci de nous le faire partager.
Merci Omar : j'espère que tu n'as pas trop le blues et que tu tiens le coup...


Les gîtes allemands savant être chaleureux et on peut manger dehors au coeur de charmants petits jardins ...

Image
Image

...qui gardent dans les recoins la rigueur toute germanique : fin août le bois est déjà coupé, rangé pour l'hiver... :shock:

Image

Direction les bords du Main, une grosse rivière que j'aime beaucoup pour son aspect paisible, sa beauté et par le fait qu'elle draine des alluvions propices aux cultures de la vigne et d'arbres fruitiers :

Image
Image
Image
Image

Etape indispensable après une longue route, très reposante, rafraîchissante comme l'Allemagne sait faire...les gens sont très gentils.

Image

J'étais à 450 kils de la France...

Image
le côté paisible et ordonné de l'Allemagne fait plaisir à voir. On garde trop la mémoire des autoroutes bondées et stressantes. La vraie Allemagne c'est plutôt comme ici.
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34308
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Est-Motorcycles » 03 oct. 2020, 19:04

La dernière étape en Allemagne, comme à chaque fois, ne fut pas loin de la frontière. J'aime m'arrêter dans les vignobles près de Karlsruhe, ils savent aussi faire du très bon vin.
Une petite auberge locale fit l'affaire - il y en a beaucoup avec une fois encore peu de monde...
La route fut extraordinairement chaude, comme rarement : 38 degrès...qui m'ont une fois de plus permis d'apprécier mes ailettes, ma cale, ma pompe haut débit et tuti quanti. Je ne dépassais pas les 75 km/h avec arrêt toutes les heures. Nickel.

Image

Fin de journée, arrivée sur place, un peu d'ombre et de fraîcheur et l'auberge de rêve idéale !

Image
Image
Image
Image
Image

Des tonneaux dans le mur... :shock: Je découvrais de l'autre côté qu'ils servaient de tables de restaurant ! :D

Image
Image
Image

Je me sentais un peu chez moi...et le dîner fut excellent. Je retrouvais mes goûts génétiques simples et forts accompagnés d'excellents vins (rouges...) dont le seul défaut est qu'ils sont trop chargés en sulfites par rapport aux nôtres, mais quelles saveurs !
Le soir un petit tour digestif, je remerciais Babouchka, sa fidélité, sa douceur, sa fiabilité : elle est une partie de moi. Toujours stable comme une montagne, jamais prise en défaut, quelle machine...je décide ce soir-là de garder ce "pack" route pour mes futurs voyages : les mises au point sont pour moi terminées, après plus de 15 ans...J'ai enfin mon side de rêve.
Coup d'oeil sur la jauge d'huile, conso normale, j'étais scié. Bravo ma belle Mamie.

Image

Le lendemain il me restait 100 kils avant la France, une rigolade. Cent kils que je ne parcours plus en Allemagne mais via l'Alsace en entrant par Haguenau. Il n'y a jamais personne et la grande route est vide, contrairement en Allemagne ou cela coince souvent.
Arrêt miam sous une chaleur étouffant vers Ribeauvillé, je retrouve mes cigognes qui crèvent de soif. J'ai été leur chercher un bac à eau et en remerciements j'eus droit un un concert de claquage de becs stupéfiant... :shock: :|

Image

Sieste jusqu'à ce que le soleil daigne devenir plus humble et route vers l'Auvergne dans une atmosphère plus fraîche.
750 kils ne font pas peur à Babouchka, elle se les avale sans moufter et au petit matin je retrouve mes amours après un petit arrêt dodo en pleine nature vers Chalon-sur-Saône.

Image

Comme Omar (JLS viewtopic.php?f=2&t=3949), ce voyage fut tronqué car je ne pus le réaliser comme prévu.
Devrais-je être déçu, triste ?
Non, il est un premier chapitre qui se termine par la confirmation d'un itinéraire sérieux en Finlande doté de bonnes adresses, par la validation de ma partie cycle et de mon moteur fabuleux afin de poursuivre vers le second chapitre en Russie l'an prochain et de terminer cette soif de découverte.
Merci aussi au fondeurs et aux verriers, à Souris et à Ukko, à mes collègues voyageurs en Ural qui ont leurs routes et leurs folies, à mes Pères pour les gènes et à vous pour appuyer le désir de poursuivre dans la sérénité d'une âme nourrie.



FIN DU PREMIER CHAPITRE
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
La seule chose qui m'importe est d'être au bon endroit au bon moment...je ne connais rien de plus fort.

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 3074
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Cathy » 03 oct. 2020, 19:50

Est-Motorcycles a écrit :
03 oct. 2020, 19:04
La dernière étape en Allemagne, comme à chaque fois, ne fut pas loin de la frontière. J'aime m'arrêter dans les vignobles près de Karlsruhe, ils savent aussi faire du très bon vin.
Une petite auberge locale fit l'affaire - il y en a beaucoup avec une fois encore peu de monde...
La route fut extraordinairement chaude, comme rarement : 38 degrès...qui m'ont une fois de plus permis d'apprécier mes ailettes, ma cale, ma pompe haut débit et tuti quanti. Je ne dépassais pas les 75 km/h avec arrêt toutes les heures. Nickel.

Image

Fin de journée, arrivée sur place, un peu d'ombre et de fraîcheur et l'auberge de rêve idéale !

Image
Image
Image
Image
Image

Des tonneaux dans le mur... :shock: Je découvrais de l'autre côté qu'ils servaient de tables de restaurant ! :D

Image
Image
Image

Je me sentais un peu chez moi...et le dîner fut excellent. Je retrouvais mes goûts génétiques simples et forts accompagnés d'excellents vins (rouges...) dont le seul défaut est qu'ils sont trop chargés en sulfites par rapport aux nôtres, mais quelles saveurs !
Le soir un petit tour digestif, je remerciais Babouchka, sa fidélité, sa douceur, sa fiabilité : elle est une partie de moi. Toujours stable comme une montagne, jamais prise en défaut, quelle machine...je décide ce soir-là de garder ce "pack" route pour mes futurs voyages : les mises au point sont pour moi terminées, après plus de 15 ans...J'ai enfin mon side de rêve.
Coup d'oeil sur la jauge d'huile, conso normale, j'étais scié. Bravo ma belle Mamie.

Image

Le lendemain il me restait 100 kils avant la France, une rigolade. Cent kils que je ne parcours plus en Allemagne mais via l'Alsace en entrant par Haguenau. Il n'y a jamais personne et la grande route est vide, contrairement en Allemagne ou cela coince souvent.
Arrêt miam sous une chaleur étouffant vers Ribeauvillé, je retrouve mes cigognes qui crèvent de soif. J'ai été leur chercher un bac à eau et en remerciements j'eus droit un un concert de claquage de becs stupéfiant... :shock: :|

Image

Sieste jusqu'à ce que le soleil daigne devenir plus humble et route vers l'Auvergne dans une atmosphère plus fraîche.
750 kils ne font pas peur à Babouchka, elle se les avale sans moufter et au petit matin je retrouve mes amours après un petit arrêt dodo en pleine nature vers Chalon-sur-Saône.

Image

Comme Omar (JLS viewtopic.php?f=2&t=3949), ce voyage fut tronqué car je ne pus le réaliser comme prévu.
Devrais-je être déçu, triste ?
Non, il est un premier chapitre qui se termine par la confirmation d'un itinéraire sérieux en Finlande doté de bonnes adresses, par la validation de ma partie cycle et de mon moteur fabuleux afin de poursuivre vers le second chapitre en Russie l'an prochain et de terminer cette soif de découverte.
Merci aussi au fondeurs et aux verriers, à Souris et à Ukko, à mes collègues voyageurs en Ural qui ont leurs routes et leurs folies, à mes Pères pour les gènes et à vous pour appuyer le désir de poursuivre dans la sérénité d'une âme nourrie.



FIN DU PREMIER CHAPITRE
Un grand Merci pour le partage de toutes ses douces émotions et réflexions, de toutes ses images sur cette si belle nature, la dernière photo est tout simplement sublime.

Avatar de l’utilisateur
ornette
Membre
Messages : 82
Inscription : 21 août 2018, 17:59
Localisation : Le Theil 03

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par ornette » 03 oct. 2020, 20:16

Beau voyage, Beau récit, Belle aventure, que du rêve, un grand MERCI Dan pour nous emporter avec toi lorsqu'on lit tes sages paroles.
Encore Merci

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 782
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Sim&Dom » 03 oct. 2020, 21:39

Cathy a écrit :
03 oct. 2020, 19:50
Est-Motorcycles a écrit :
03 oct. 2020, 19:04
La dernière étape en Allemagne, comme à chaque fois, ne fut pas loin de la frontière. J'aime m'arrêter dans les vignobles près de Karlsruhe, ils savent aussi faire du très bon vin.
Une petite auberge locale fit l'affaire - il y en a beaucoup avec une fois encore peu de monde...
La route fut extraordinairement chaude, comme rarement : 38 degrès...qui m'ont une fois de plus permis d'apprécier mes ailettes, ma cale, ma pompe haut débit et tuti quanti. Je ne dépassais pas les 75 km/h avec arrêt toutes les heures. Nickel.

Image

Fin de journée, arrivée sur place, un peu d'ombre et de fraîcheur et l'auberge de rêve idéale !

Image
Image
Image
Image
Image

Des tonneaux dans le mur... :shock: Je découvrais de l'autre côté qu'ils servaient de tables de restaurant ! :D

Image
Image
Image

Je me sentais un peu chez moi...et le dîner fut excellent. Je retrouvais mes goûts génétiques simples et forts accompagnés d'excellents vins (rouges...) dont le seul défaut est qu'ils sont trop chargés en sulfites par rapport aux nôtres, mais quelles saveurs !
Le soir un petit tour digestif, je remerciais Babouchka, sa fidélité, sa douceur, sa fiabilité : elle est une partie de moi. Toujours stable comme une montagne, jamais prise en défaut, quelle machine...je décide ce soir-là de garder ce "pack" route pour mes futurs voyages : les mises au point sont pour moi terminées, après plus de 15 ans...J'ai enfin mon side de rêve.
Coup d'oeil sur la jauge d'huile, conso normale, j'étais scié. Bravo ma belle Mamie.

Image

Le lendemain il me restait 100 kils avant la France, une rigolade. Cent kils que je ne parcours plus en Allemagne mais via l'Alsace en entrant par Haguenau. Il n'y a jamais personne et la grande route est vide, contrairement en Allemagne ou cela coince souvent.
Arrêt miam sous une chaleur étouffant vers Ribeauvillé, je retrouve mes cigognes qui crèvent de soif. J'ai été leur chercher un bac à eau et en remerciements j'eus droit un un concert de claquage de becs stupéfiant... :shock: :|

Image

Sieste jusqu'à ce que le soleil daigne devenir plus humble et route vers l'Auvergne dans une atmosphère plus fraîche.
750 kils ne font pas peur à Babouchka, elle se les avale sans moufter et au petit matin je retrouve mes amours après un petit arrêt dodo en pleine nature vers Chalon-sur-Saône.

Image

Comme Omar (JLS viewtopic.php?f=2&t=3949), ce voyage fut tronqué car je ne pus le réaliser comme prévu.
Devrais-je être déçu, triste ?
Non, il est un premier chapitre qui se termine par la confirmation d'un itinéraire sérieux en Finlande doté de bonnes adresses, par la validation de ma partie cycle et de mon moteur fabuleux afin de poursuivre vers le second chapitre en Russie l'an prochain et de terminer cette soif de découverte.
Merci aussi au fondeurs et aux verriers, à Souris et à Ukko, à mes collègues voyageurs en Ural qui ont leurs routes et leurs folies, à mes Pères pour les gènes et à vous pour appuyer le désir de poursuivre dans la sérénité d'une âme nourrie.



FIN DU PREMIER CHAPITRE
Un grand Merci pour le partage de toutes ses douces émotions et réflexions, de toutes ses images sur cette si belle nature, la dernière photo est tout simplement sublime.
L'Allemagne réserve de bien belles surprises :)
Un grand merci pour ce partage d'une forte intensité, riche d'émotions et profond.
Ce premier chapitre, clôt par "la danse du feu" laisse toute porte ouverte au Futur...
:D :D

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1250
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Marip » 03 oct. 2020, 22:25

Est-Motorcycles a écrit :
03 oct. 2020, 19:04
La dernière étape en Allemagne, comme à chaque fois, ne fut pas loin de la frontière. J'aime m'arrêter dans les vignobles près de Karlsruhe, ils savent aussi faire du très bon vin.
Une petite auberge locale fit l'affaire - il y en a beaucoup avec une fois encore peu de monde...
La route fut extraordinairement chaude, comme rarement : 38 degrès...qui m'ont une fois de plus permis d'apprécier mes ailettes, ma cale, ma pompe haut débit et tuti quanti. Je ne dépassais pas les 75 km/h avec arrêt toutes les heures. Nickel.

Image

Fin de journée, arrivée sur place, un peu d'ombre et de fraîcheur et l'auberge de rêve idéale !

Image
Image
Image
Image
Image

Des tonneaux dans le mur... :shock: Je découvrais de l'autre côté qu'ils servaient de tables de restaurant ! :D

Image
Image
Image

Je me sentais un peu chez moi...et le dîner fut excellent. Je retrouvais mes goûts génétiques simples et forts accompagnés d'excellents vins (rouges...) dont le seul défaut est qu'ils sont trop chargés en sulfites par rapport aux nôtres, mais quelles saveurs !
Le soir un petit tour digestif, je remerciais Babouchka, sa fidélité, sa douceur, sa fiabilité : elle est une partie de moi. Toujours stable comme une montagne, jamais prise en défaut, quelle machine...je décide ce soir-là de garder ce "pack" route pour mes futurs voyages : les mises au point sont pour moi terminées, après plus de 15 ans...J'ai enfin mon side de rêve.
Coup d'oeil sur la jauge d'huile, conso normale, j'étais scié. Bravo ma belle Mamie.

Image

Le lendemain il me restait 100 kils avant la France, une rigolade. Cent kils que je ne parcours plus en Allemagne mais via l'Alsace en entrant par Haguenau. Il n'y a jamais personne et la grande route est vide, contrairement en Allemagne ou cela coince souvent.
Arrêt miam sous une chaleur étouffant vers Ribeauvillé, je retrouve mes cigognes qui crèvent de soif. J'ai été leur chercher un bac à eau et en remerciements j'eus droit un un concert de claquage de becs stupéfiant... :shock: :|

Image

Sieste jusqu'à ce que le soleil daigne devenir plus humble et route vers l'Auvergne dans une atmosphère plus fraîche.
750 kils ne font pas peur à Babouchka, elle se les avale sans moufter et au petit matin je retrouve mes amours après un petit arrêt dodo en pleine nature vers Chalon-sur-Saône.

Image

Comme Omar (JLS viewtopic.php?f=2&t=3949), ce voyage fut tronqué car je ne pus le réaliser comme prévu.
Devrais-je être déçu, triste ?
Non, il est un premier chapitre qui se termine par la confirmation d'un itinéraire sérieux en Finlande doté de bonnes adresses, par la validation de ma partie cycle et de mon moteur fabuleux afin de poursuivre vers le second chapitre en Russie l'an prochain et de terminer cette soif de découverte.
Merci aussi au fondeurs et aux verriers, à Souris et à Ukko, à mes collègues voyageurs en Ural qui ont leurs routes et leurs folies, à mes Pères pour les gènes et à vous pour appuyer le désir de poursuivre dans la sérénité d'une âme nourrie.



FIN DU PREMIER CHAPITRE
Merci pour ce récit qui nous a menés de surprises en émerveillements et nous laisse un désir de découvertes. Heureuse de l'aboutissement mécanique de la monture qui offrira tant de bonheurs ! :D
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34308
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Est-Motorcycles » 05 oct. 2020, 17:19

Merci à tous de vous intéresser à ce qui se passe sur ma route !
Evidemment je prépare déjà 2021: je dois partir sur une meilleure logistique d'étape car trop cher en gîte - ce sera plus long - et je devrai gérer la pluie en laponette...donc gros travail sur la logistique d'étape et sur les techniques de couchage tous temps.
Le moteur et toute la partie mécanique vous le savez, je n'y touche pas car pour l'heure l'actuel mis au point avec patience depuis plus de 10 ans est mon nirvana mécanique. Je dois aussi gérer la question Ukko mais ce n'est pas le plus compliqué.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
La seule chose qui m'importe est d'être au bon endroit au bon moment...je ne connais rien de plus fort.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34308
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Est-Motorcycles » 07 oct. 2020, 11:23

Il va falloir résister au vents force 6, aux pluies avec montage facile...et le tout léger !

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
La seule chose qui m'importe est d'être au bon endroit au bon moment...je ne connais rien de plus fort.

Avatar de l’utilisateur
papycoz
Membre
Messages : 649
Inscription : 20 mars 2018, 17:53
Localisation : Malause 82
Contact :

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par papycoz » 07 oct. 2020, 11:33

Est-Motorcycles a écrit :
05 oct. 2020, 17:19
Merci à tous de vous intéresser à ce qui se passe sur ma route !
Evidemment je prépare déjà 2021: je dois partir sur une meilleure logistique d'étape car trop cher en gîte - ce sera plus long - et je devrai gérer la pluie en laponette...donc gros travail sur la logistique d'étape et sur les techniques de couchage tous temps.
Le moteur et toute la partie mécanique vous le savez, je n'y touche pas car pour l'heure l'actuel mis au point avec patience depuis plus de 10 ans est mon nirvana mécanique. Je dois aussi gérer la question Ukko mais ce n'est pas le plus compliqué.
J'utilise l'application park4night sur mon téléphone pour trouver des points pour planter ma toile une nuit sur les grands trajets.

Gratuit et bien remplit sur l'Europe.
Réparer c'est pas faire en sorte que ça marche !!!
http://roulemapoule.jouwweb.nl/

Avatar de l’utilisateur
Omar_Cello
Membre
Messages : 1234
Inscription : 25 juil. 2018, 13:58

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Omar_Cello » 07 oct. 2020, 14:02

Est-Motorcycles a écrit :
07 oct. 2020, 11:23
Il va falloir résister au vents force 6, aux pluies avec montage facile...et le tout léger !

Image
- un hamac
- deux tubes alu qui s'emboîtent et accrochent ses extrémités
- deux tubes-embouts sur le side dans lesquels les tubes alu s'emboîtent
- un couvre-hamac anti-pluie & anti moustique

je vais prendre mon crayon et dessiner tout cela
Мотоцикл с коляской - ни ванна, ни гроб, но что-то между.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34308
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Est-Motorcycles » 09 oct. 2020, 08:52

Omar_Cello a écrit :
07 oct. 2020, 14:02
Est-Motorcycles a écrit :
07 oct. 2020, 11:23
Il va falloir résister au vents force 6, aux pluies avec montage facile...et le tout léger !

Image
- un hamac
- deux tubes alu qui s'emboîtent et accrochent ses extrémités
- deux tubes-embouts sur le side dans lesquels les tubes alu s'emboîtent
- un couvre-hamac anti-pluie & anti moustique

je vais prendre mon crayon et dessiner tout cela
Heueueueu ça c'est quand on a 20 piges et les couilles pleines de testo ! :lol: j'ai ni l'un ni l'autre...il me faudra un truc plus cool, surtout après des étapes de 700 kils...
Je n'ai jamais pu dormir dans un hamac :| : avec mes 1,88m je suis un grand con et si je dors là-dedans (vécu...) je me retrouve le matin avec les vertèbres en mikado :o et je mets une demi heure pour faire 5 mètres... :lol: .
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
La seule chose qui m'importe est d'être au bon endroit au bon moment...je ne connais rien de plus fort.

SamFz
Membre
Messages : 126
Inscription : 10 juin 2020, 15:43
Localisation : 63370 Lempdes

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par SamFz » 09 oct. 2020, 09:32

Cela pourrait une solution ? (sauf pour le vent peut être !?)

Image

Image

Image


https://wingmanoftheroad.com/products/toucan

Vidéo de la "petite soeur" la Goose :
https://www.youtube.com/watch?v=09WzA30S7Rc

pvdm100358
Membre
Messages : 483
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par pvdm100358 » 09 oct. 2020, 09:50

SamFz a écrit :
09 oct. 2020, 09:32
Cela pourrait une solution ? (sauf pour le vent peut être !?)

Image

Image

Image


https://wingmanoftheroad.com/products/toucan

Vidéo de la "petite soeur" la Goose :
https://www.youtube.com/watch?v=09WzA30S7Rc
Pas mal; mais, je suis surpris par le poids - 12,5Kg - , soit plus lourd qu'un Tentipi 5... qui est quand même plus spacieux et très résistant au vent.

Pierre

SamFz
Membre
Messages : 126
Inscription : 10 juin 2020, 15:43
Localisation : 63370 Lempdes

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par SamFz » 09 oct. 2020, 10:40

En effet Pierre, mais pas le même prix non plus.

Avatar de l’utilisateur
Omar_Cello
Membre
Messages : 1234
Inscription : 25 juil. 2018, 13:58

Re: 2020 : les Oblasts du grand Nord-Ouest russe. Les samis.

Message par Omar_Cello » 09 oct. 2020, 15:59

Est-Motorcycles a écrit :
09 oct. 2020, 08:52
Omar_Cello a écrit :
07 oct. 2020, 14:02
Est-Motorcycles a écrit :
07 oct. 2020, 11:23
Il va falloir résister au vents force 6, aux pluies avec montage facile...et le tout léger !

Image
- un hamac
- deux tubes alu qui s'emboîtent et accrochent ses extrémités
- deux tubes-embouts sur le side dans lesquels les tubes alu s'emboîtent
- un couvre-hamac anti-pluie & anti moustique

je vais prendre mon crayon et dessiner tout cela
Heueueueu ça c'est quand on a 20 piges et les couilles pleines de testo ! :lol: j'ai ni l'un ni l'autre...il me faudra un truc plus cool, surtout après des étapes de 700 kils...
Je n'ai jamais pu dormir dans un hamac :| : avec mes 1,88m je suis un grand con et si je dors là-dedans (vécu...) je me retrouve le matin avec les vertèbres en mikado :o et je mets une demi heure pour faire 5 mètres... :lol: .
ooops
oublié de préciser "hamac biplace"

:mrgreen:
Мотоцикл с коляской - ни ванна, ни гроб, но что-то между.

Répondre