NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 21 août 2019, 13:18

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 21 août 2019, 22:46

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 22 août 2019, 17:11

Image

Un goût de superficialité me restait en bouche depuis notre dernier voyage en Norvège en 2014. Je suivais maladroitement les routes "touristiques" des guides et autres images médias. Pensant me rendre dans le "grand nord", je faisais du tourisme avec point A à B tel jour, calcul des dodos, des routes pittoresques...et finalement je n'avais rien vu de la Norvège.
Mais cela c'est la Finlande et ses samis qui me l'ont appris et montré. Il m'a fallu plusieurs montées là-haut, sur les mêmes parallèles en d'autres lieux, pour me rendre compte que l'abandon n'était pas encore assez puissant, assez libre et trop dépendant.

Image
Image

Fasciné en son temps par l'Urtigruten par exemple - ce superbe "taxi" côtier qui part de Bergen pour se rendre régulièrement à Kirkeness au Cap Nord, parcourant ainsi toute la fabuleuse côte de ce pays grandiose en de nombreux arrêts - fasciné par le matérialisme exubérant avec lequel les jeunes peuvent facilement s'amuser, je ne voyais pas la Norvège : mes yeux étaient encore ceux de l'ancien biker qui m'animaient certes comme la queue d'une comète mais qui étaient encore actifs comme le feu sous la braise...je ne voyais pas que...
La Norvège est d'abord un pays bien curieux tant par sa forme que par l'empilement de ses parallèles...

Image

Si on s'imagine une seule seconde la taille de ce pays, il donne le tournis par ses différences énormes de climat, de psychologies et de paysages.
Il n'existe pas LA Norvège - comme l'Afrique d'ailleurs et bien d'autres contrées.
Si donc en roulant je rencontrais quelques cohortes de motards hypnotisés pas le Cap Nord, je regardais amusé mais respectueux ce à quoi j'ai échappé : à ce système d'une sorte de compétition médaillée que si tu ne l'as pas t'es pas un vrai motard...
Ben je ne suis donc pas un vrai motard puisqu'à chaque fois que je suis monté là-haut (six fois), je prends un malin plaisir à m'arrêter à 30 kms du Cap Nord pour ne jamais m'y rendre ! Sorte de pied de nez, je n'ai plus besoin de badge ni de médaille pour savoir qui je suis à peu près...

Image

J'ai donc fui ce passé encombrant pour retrouver mes jambes d'enfant.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 2701
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Cathy » 22 août 2019, 19:28

Est-Motorcycles a écrit :
22 août 2019, 17:11
Image

Un goût de superficialité me restait en bouche depuis notre dernier voyage en Norvège en 2014. Je suivais maladroitement les routes "touristiques" des guides et autres images médias. Pensant me rendre dans le "grand nord", je faisais du tourisme avec point A à B tel jour, calcul des dodos, des routes pittoresques...et finalement je n'avais rien vu de la Norvège.
Mais cela c'est la Finlande et ses samis qui me l'ont appris et montré. Il m'a fallu plusieurs montées là-haut, sur les mêmes parallèles en d'autres lieux, pour me rendre compte que l'abandon n'était pas encore assez puissant, assez libre et trop dépendant.

Image
Image

Fasciné en son temps par l'Urtigruten par exemple - ce superbe "taxi" côtier qui part de Bergen pour se rendre régulièrement à Kirkeness au Cap Nord, parcourant ainsi toute la fabuleuse côte de ce pays grandiose en de nombreux arrêts - fasciné par le matérialisme exubérant avec lequel les jeunes peuvent facilement s'amuser, je ne voyais pas la Norvège : mes yeux étaient encore ceux de l'ancien biker qui m'animaient certes comme la queue d'une comète mais qui étaient encore actifs comme le feu sous la braise...je ne voyais pas que...
La Norvège est d'abord un pays bien curieux tant par sa forme que par l'empilement de ses parallèles...

Image

Si on s'imagine une seule seconde la taille de ce pays, il donne le tournis par ses différences énormes de climat, de psychologies et de paysages.
Il n'existe pas LA Norvège - comme l'Afrique d'ailleurs et bien d'autres contrées.
Si donc en roulant je rencontrais quelques cohortes de motards hypnotisés pas le Cap Nord, je regardais amusé mais respectueux ce à quoi j'ai échappé : à ce système d'une sorte de compétition médaillée que si tu ne l'as pas t'es pas un vrai motard...
Ben je ne suis donc pas un vrai motard puisqu'à chaque fois que je suis monté là-haut (six fois), je prends un malin plaisir à m'arrêter à 30 kms du Cap Nord pour ne jamais m'y rendre ! Sorte de pied de nez, je n'ai plus besoin de badge ni de médaille pour savoir qui je suis à peu près...

Image

J'ai donc fui ce passé encombrant pour retrouver mes jambes d'enfant.
Que du bonheur ce retour ressourcé, plein d'étoiles dans les yeux :D :D :D

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 23 août 2019, 19:25

Il fallut donc monter à l'embarquement en Allemagne, n'ayant pas le temps nécessaire pour passer par le Danemark et la suède...
Valérie était seule pour faire face à ses parents vieillissants qui nous avaient fait plusieurs alertes ces dernières semaines (chutes...) et à notre jeune loup très fougueux, fort et encore un peu couillon...Je ne pouvais donc pas m'évader ni en Géorgie ni plus de un mois.
De plus la chaleur accablante qui régnait fin juillet a vite fait de me convertir à une nouvelle destination.
Je repète donc ce que j'ai dit à la fin de la discussion sur la Géorgie : y'a que les cons qui ne changent pas, et si on peut retarder l'adhésion à ce club très fourni, il faut essayer. :mrgreen:
Remonter donc cette satanée Allemagne avec ses embouteillages mémorables et de plus en plus pressants...sous un soleil écrasant :evil: :evil:
Je pris donc la résolution d'emprunter un train spécial qui traverse ce pays du sud au nord - de Lorrach à Hambourg : 820 bornes (aller seulement...) qui ne se feront pas à crever dans les embouteillages inimaginables sous le soleil : mini 2 jours au taquet et arriver à Hambourg complètement à plat.
Avec le train : dans les 500 balles aller-retour avec couchette et side embarqué, en 8 heures !
Y'a pas photo.

Image

Je filais donc en direction de Lorrach, commune près de la frontière suisse mais en Allemagne, à 30 kils de Mulhouse.

Image

L'Alsace fut atteinte dans la soirée et, aux pieds des Vosges, je trouvais enfin du vert alors que tout était cramé de chez cramé depuis l'Auvergne !
Du VERT les kopins, de l'humidité et 22 degrés ! Un orgasme, le premier. Je quittais cette "France saharienne" pour les lutins de Blanche Neige.
OUF.
En plus il pleuvait :shock: :lol: moi qui n'avait pas vu d'eau depuis 2 mois...
Je recouvrais donc mes cônes d'air par une capote de fortune, à l'arrêt bien sûr - je me servais du même système pour tirer en cas d'urgence dans mes 20 piges, à l'époque où les bobos ne diffusaient pas les présos dans toutes les pharmacie pour 1 balle...Heee ouai les mecs, les mômes ne se rendent pas compte !...et en plus on ne se collait pas des MLF...
Panards furtifs assurés. Bon, des fois il y avait des fuites mais avec nos brêles on avait l'habitude :twisted:

Image
Image

Arrivé au gîte, dodo et le lendemain, comme j'embarquais à 50 bornes de là à 18 heures, j'en ai profité pour monter un peu dans les cols vosgiens.
Là, déjà un deuxième orgasme...
QUI JE VOIS LA à siroter le café dans son camping-car ? :shock: :shock: :shock:
Je vous le donne en mille : Christyam ! Un fou des monos de un membre du T90.
On se voit, on se reconnais, la grosse bise et café collectif :

Image
Image

On rigole, on discute, ils n'en revenaient pas ! C'était donc vrai, ce fou en side qui monte dans le Grand Nord...et bibi qui les croise dans l'aventure aussi dans un campig-car assez vieux mais roulant. D'enfer, j'étais content et je les félicitais aussi.
Babouchka attendait sagement comme elle sait le faire, cette vieille ménopausée silencieuse mais avec laquelle j'ai de plus belles jouissances encore. Comme une compagne elle connait mes préférences, mes habitudes, mes vices cachés et elle s'exécute sagement sans faiblir... 8)

Image

Nous nous quittâmes heureux et j'étais décidé à me taper un repas marcaire dans une ferme auberge locale...

Image

...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 24 août 2019, 12:24

Depuis des siècles le "repas marcaire" est un tradition dans toutes les montagnes de l'Est de la France. Il provient des longs cheminements entre paysans qui se rendaient ça et là pour rechercher leurs fournitures (fromages, bêtes, laitages, viandes etc...). Les gens de la ville ne se rendaient que très rarement dans les fermes de hauteur car tout était disponible sur place dans les charcuteries, boucheries, fromageries et autres.
Ces repas sont intégralement constitués de ce que produisent les fermiers. Pas de chichi, de menus grandioses, de nappes brodées mais du simple, du solide et du très pur, du basique !

Image

Cela veut dire que les goûts y sont les mêmes qu'au siècle dernier et je vous garantis que cela se sent... :shock:
Les lieux : la ferme uniquement, dans une salle arrangée en restaurant avec une vaisselle locale solide.
Le personnel : le patron de la ferme en tenue de travail. Il sent le crottin mais a les mains propres. Il est nanti d'un accent à couper à la hache... :)

Image
Image

Inutile de vous dire que chez moi c'est une institution, car pour retrouver un peu de santé, rien de tel que de replonger les métabolismes dans le sillon des habitudes génétiques d'antan. Enfin pour moi ça marche, et ça marche fort !

Image
Image

J'ai découvert que nos organismes sont beaucoup plus usés que l'on pense : nous absorbons une nourriture très industrielle, catastrophique pour les métabolismes. On n'y prête pas attention et c'est bien dommage. Et puis on se leurre. On croit souvent qu'un échine de porc achetée dans une grande surface en Auvergne par exemple (dans le meilleur des cas et c'est déjà pas si mal) sera la même que celle que l'on trouve dans les Vosges.
En Auvergne et chez un boucher auvergnat sérieux c'est jouable si l'animal a été élevé et abattu ici, avec les produits auvergnats et sans les saloperies chimiques que les industriels de l'agro-alimentaire font ingurgiter au règne animal...on aura alors le même résultat que là-haut.
En fait quand je pars c'est ce que je fais : une cure essentielle des produits des terroirs les plus sains possibles, et ça marche fort.
Je vous montrerai plus bas les poissons que j'ai pu manger en Norvège !...cela tient du miracle.

Image

Ce comportement vaut largement toutes les pharmacies et tous les toubibs. Je vous invite à y réfléchir...

Image

...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 24 août 2019, 18:14

Lorrach fut vite atteint...seulement 60 kils et une frontière franco-allemande qui n'existe pas. La ville est petite, la gare d'embarquement simple à trouver.
A monter dans le grand nord tous les ans depuis des années, de cela je n'en pouvais plus : vous bouffez l'embrayage, la mécanique fatigue, vous crevez de chaud et lorsque ça roule il sont fous.

Image

Le point d'embarquement dans le train est réglé comme du papier à musique, à l'allemande. On n'arrive pas en avance ni en retard, le billet est payé, on colle l'étiquette là sur le pare-brise et pas ailleurs, on fait la file, on se pose LA et on suit à la lettre les ordres des gilets oranges...on est en Allemagne et à chaque fois qu'ils l'ouvrent on se croirait dans une caserne. Tu t'engueules fatalement avec l'un d'eux. Pas sympas mais réglo.

Image
Image

Je rejoins le coin des motards et on me recommande de bien tout sangler (les sandows sont proscrits). Le train se tape en effet des pointes à 180 km/h... :mrgreen: :mrgreen: de nuit et sous la flotte :

Image
Image

Un gilet orange me hurle dessus sans que je sache pourquoi, façon vieux juteux en pleine phase d'onanisme aigue. Je ne comprends pas mais je lui réponds en verlan avec ma langue dans sa gueule aussi - je sais faire, d'autant que j'ai un peu de sang casque à boulons dans les veines et que cela me rappelle des mauvais souvenirs, n'aimant pas les gueulards cons souvent doublés d'alcool - une des raisons de mon départ d'une certaine assoce de moto...
Le chef de la sécurité arrive au galop et il parle français. Il est sympa, cause normalement, il est bardé de flingue et de menottes. Il m'explique que le gilet orange voulais simplement que j'enfile mon casque...
Fallait le dire simplement...
Du coup on se tape sur le ventre.

Image

Il m'explique en douceur que le gilet orange en question n'a pas l'électricité à tous les étages, mais il a du boulot en me lançant un :wink: ... :roll:
La rampe d'accès au train n'est pas facile : ça grimpe puis cela se rétrécit pour tomber à 1,60 m de hauteur ! P'tin, le carénage passe à 2 cm...Tu y vas doudou, d'autant que tu as 5 wagons à passer dans une position semi couchée de travers entre des rails qui font juste la largeur du side... :|

Image

Le personnel finit de sangler ta bécane. Bon, bien qu'ils n'aiment pas ça si tu y vas en douceur tu peux dire où il est bien de sangler, t'imaginant le convoi à 180 en virage sous la pluie, ce pendant 8 heures...Babouchka ne va pas aimer !
Comme tu ne tiens pas debout au dessous, pour sortir du side c'est sportif m'enfin au bout de 5 mn c'est bon.
Une fois fait tu rejoins ta cabine "couchette".
Là c'est un peu la surprise. Le matériel ferroviaire employé date des années 60.
C'est propre, ça marche mais les banquettes sont fakiriques, largeur 70 cm, les draps trop courts et la clime à fond, inrèglable, qui te propulse plein tube par une buse de 30 x 50 cm un courant d'air à 15 ° maxi alors que dehors il fait plus de 30.

Image
Image

Bon, tu sens de suite que tu ne vas pas passer une nuit d'amour à te faire turluter vicieusement.
Le convoi démarre avec une heure de retard, il va donc aller plus vite pour rattraper le temps :lol: :lol: plus de 180 de temps en temps, tu te surprends à prier pour ta Babouchka que tu espères bien ficelée façon sado-maso...
La nuit fut une de mes plus cauchemardesque de ma vie, d'autant que j'avais une cabine au dessus d'un boggie...Un raffut du tonnerre chaque seconde, des secousses que même en side à fond elles sont plus douces. Tu ajoutes la "clime" façon labo d'essai de soufflerie avion et les couvertures trop courtes, les chiottes prises par tous les mecs et...


https://youtu.be/F13JNjpNW6c


...tu ne fermes pas l'oeil une seule seconde.
Mais quand même, à 6h30 le truc qui te fait marrer, bien germanique dans toute sa lourdeur : je nomme le cadeau du réveil... 8)
Secoué comme un prunier car encore en route vers l'arrivée, voilà que le petit haut parleur t'envoie ça :

https://youtu.be/eOvibLXJxQ8

Je vous le jure ! D'EN-FER : même si t'es crevé tu as une érection automatique ! :lol:

En sortant à Hambourg le lendemain à 7 h, tu dis "plus jamais" mais...tu penses tout de même que tu as effectué plus de 820 bornes en une nuit en toute sécurité certes. Tu réfléchis sérieusement sur le retour et dans ta tête les images te reviennent...

Image

Bof', on décidera plus tard : tu es arrivé à 80 bornes de l'embarquement maritime de Kiel et même crevé t'es content.
Babouchka n'a pas bronché, je l'ai retrouvée nickelle sans même une chiure de mouche sur le pare-brise... :?: :P
Tu descends du train comme dans les films sur Dachau la réalité en moins mais à peu près la même bande son (tout le monde te hurle dessus). Tu leur pardonnes car au moins tout le monde a du boulot...ça a le mérite d'exister et ils l'ont fait, et ils le font !
... tu te retrouves en pleine gare centrale de Hambourg. Là tu as intérêt à avoir un GPS qui fonctionne, bien mis à jour vu que chez les casques à boulons, il ne se passe pas une semaine sans travaux... :mrgreen:
Il est juste dommage que le personnel ne soit pas adapté et que le matos date des années 60. Le même concept avec du bon personnel et du matos plus récent ferait une "fureur"...
:wink: :lol:


...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Helga
Site Admin
Messages : 531
Inscription : 25 déc. 2008, 09:48

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Helga » 25 août 2019, 09:27

https://youtu.be/lGcnFqrhhbQ

La Norvège dans sa force et sa fragilité, sa grandeur et sa finesse...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 25 août 2019, 09:34

Helga a écrit :
25 août 2019, 09:27
https://youtu.be/lGcnFqrhhbQ

La Norvège dans sa force et sa fragilité, sa grandeur et sa finesse...
Je ne peux retenir mes larmes, merci Helga, tu es en bien des images comme celles de ce merveilleux document...

Image
Image

A Bergen, ces costumes traditionnels à la vente dans de nombreuses boutiques. Ils sont souvent portés.

Image

...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Sim&Dom
Modo
Messages : 619
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Sim&Dom » 25 août 2019, 11:05

Est-Motorcycles a écrit :
25 août 2019, 09:34
Helga a écrit :
25 août 2019, 09:27
https://youtu.be/lGcnFqrhhbQ

La Norvège dans sa force et sa fragilité, sa grandeur et sa finesse...
Je ne peux retenir mes larmes, merci Helga, tu es en bien des images comme celles de ce merveilleux document...

Image
Image

A Bergen, ces costumes traditionnels à la vente dans de nombreuses boutiques. Ils sont souvent portés.

Image
...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 25 août 2019, 18:59

Helga a écrit :
25 août 2019, 09:27
https://youtu.be/lGcnFqrhhbQ

La Norvège dans sa force et sa fragilité, sa grandeur et sa finesse...
Dan me parle comme ce document lorsqu'il rentre, il n'y a pas de distance entre ces images et ce que je ressens avec ses mots.
C'est magnifique.
Il me revient comme un viking en paix.
Ce qui m'estomaque, c'est qu'il ne rêve pas : ce qui pourrait apparaître comme des rêves s'avère être une réalité fantastique d'une dimension incroyable.

Valérie
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35633
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Est-Motorcycles » 26 août 2019, 19:22

Merci mes chéries !
Kiel avait été retenu comme une plaque de départ de nombreuses destinations : comme j''avais changé les itinéraires au dernier moment, je n'avais ni billet bateau ni destination précise. J'irai là où il reste un billet !
Je me dirigeais donc sur les quais d'embarquement de plusieurs destinations. Il y avait Göteborg, Oslo, Rauma, St Petersbourg, Tallin, Klaipéda et Kaliningrad.
Il ne restait un billet low cost que sur Oslo ...
Va donc pour la Norvège. Youpi.
Le soir donc, je rejoignais un gîte près de Kiel, un bon gros gite allemand très sympa et peu cher dans une petite baie de pêcheurs...

Image
Image
Image
Image
Image

Autour d'un bon petit repas typique, mon cerveau était en ébullition.
La Norvège, sur un paquebot avec un billet à bas prix de désistement de dernière minute...merde alors, je n'en revenais pas. La destinée, le hasard, le sort, la providence on s'en moque, avait décidé.
Le rêve commença dans la ferme auberge vosgienne dans laquelle j'ai pleuré ma Mère lorsque le bon gros patron paysan m'a servi son lait caillé au dessert avec des myrtilles...c'est ce que mon Grand-Père bien aimé avec son ami N. me donnaient lorsque j'étais en vacances à Wolfskirchen. Exactement le même goût, la même consistance, un retour en arrière instantané de plus de 60 ans qui te tombe sur la nuque ! Une immense claque, je chialais comme un môme et je ne savais pas me ravoir...Le pauvre paysan se demandait ce qui se passait et lorsque je lui ai expliqué, il a gueulé à travers la salle en alsacien : "les Anciens ont encore frappé" !

Image

Un bras d'où émanait un parfum discret de jeune fille posa cette soupe exquise devant mon nez...
Ingurgitée en 10 secondes la voix du même bras, toute douce, m'éveilla comme envoyée par une fée qui ne voulait pas rompre le charme...

Image

https://youtu.be/o4Q91JQ_od8


Retour sur terre façon atterrissage de capsule russe dans le désert du Kasakstan. :shock: :shock: :shock:
Nom de dieu là t'as le cerveau dévissé.
Elle me donna la suite de cette chiffonnade de charcuteries locales :P :twisted:

Image

"What is your name" Mademoiselle balbutiais-je ?
Juila.
Traduit : "savez-vous qu'il existe une très belle chanson que les Beatles chantent et qui s'appelle "Julia" ?
Gar nicht... ?...
Un couple de suédois qui était derrière avait tout entendu et, en moins de temps qu'il faut pour le dire, il trouva la fameuse chanson sur le phone :

https://youtu.be/TZip_br_v3w

Très ému, et elle aussi, je me levais et l'invitai à ...


Image


La bouteille de Riesling né près de la frontière danoise m'aida à m'endormir. Tu imagines le dévissage de tête.
Dans toutes ces circonstances, ce qui m'attriste souvent le plus et que de très nombreuse personnes passent à côté de tranches de vie exaltantes et peu compliquées.
Le lendemain je retrouvais mon paquebot...

Image

...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 2701
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Cathy » 26 août 2019, 20:19

Est-Motorcycles a écrit :
26 août 2019, 19:22
Merci mes chéries !
Kiel avait été retenu comme une plaque de départ de nombreuses destinations : comme j''avais changé les itinéraires au dernier moment, je n'avais ni billet bateau ni destination précise. J'irai là où il reste un billet !
Je me dirigeais donc sur les quais d'embarquement de plusieurs destinations. Il y avait Göteborg, Oslo, Rauma, St Petersbourg, Tallin, Klaipéda et Kaliningrad.
Il ne restait un billet low cost que sur Oslo ...
Va donc pour la Norvège. Youpi.
Le soir donc, je rejoignais un gîte près de Kiel, un bon gros gite allemand très sympa et peu cher dans une petite baie de pêcheurs...

Image
Image
Image
Image
Image

Autour d'un bon petit repas typique, mon cerveau était en ébullition.
La Norvège, sur un paquebot avec un billet à bas prix de désistement de dernière minute...merde alors, je n'en revenais pas. La destinée, le hasard, le sort, la providence on s'en moque, avait décidé.
Le rêve commença dans la ferme auberge vosgienne dans laquelle j'ai pleuré ma Mère lorsque le bon gros patron paysan m'a servi son lait caillé au dessert avec des myrtilles...c'est ce que mon Grand-Père bien aimé avec son ami N. me donnaient lorsque j'étais en vacances à Wolfskirchen. Exactement le même goût, la même consistance, un retour en arrière instantané de plus de 60 ans qui te tombe sur la nuque ! Une immense claque, je chialais comme un môme et je ne savais pas me ravoir...Le pauvre paysan se demandait ce qui se passait et lorsque je lui ai expliqué, il a gueulé à travers la salle en alsacien : "les Anciens ont encore frappé" !

Image

Un bras d'où émanait un parfum discret de jeune fille posa cette soupe exquise devant mon nez...
Ingurgitée en 10 secondes la voix du même bras, toute douce, m'éveilla comme envoyée par une fée qui ne voulait pas rompre le charme...

Image

https://youtu.be/o4Q91JQ_od8


Retour sur terre façon atterrissage de capsule russe dans le désert du Kasakstan. :shock: :shock: :shock:
Nom de dieu là t'as le cerveau dévissé.
Elle me donna la suite de cette chiffonnade de charcuteries locales :P :twisted:

Image

"What is your name" Mademoiselle balbutiais-je ?
Juila.
Traduit : "savez-vous qu'il existe une très belle chanson que les Beatles chantent et qui s'appelle "Julia" ?
Gar nicht... ?...
Un couple de suédois qui était derrière avait tout entendu et, en moins de temps qu'il faut pour le dire, il trouva la fameuse chanson sur le phone :

https://youtu.be/TZip_br_v3w

Très ému, et elle aussi, je me levais et l'invitai à ...


Image


La bouteille de Riesling né près de la frontière danoise m'aida à m'endormir. Tu imagines le dévissage de tête.
Dans toutes ces circonstances, ce qui m'attriste souvent le plus et que de très nombreuse personnes passent à côté de tranches de vie exaltantes et peu compliquées.
Le lendemain je retrouvais mon paquebot...

Image

...
La joie transparait sur les photos :D :D :D

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1017
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Marip » 27 août 2019, 01:24

Est-Motorcycles a écrit :
26 août 2019, 19:22
Merci mes chéries !
Kiel avait été retenu comme une plaque de départ de nombreuses destinations : comme j''avais changé les itinéraires au dernier moment, je n'avais ni billet bateau ni destination précise. J'irai là où il reste un billet !
Je me dirigeais donc sur les quais d'embarquement de plusieurs destinations. Il y avait Göteborg, Oslo, Rauma, St Petersbourg, Tallin, Klaipéda et Kaliningrad.
Il ne restait un billet low cost que sur Oslo ...
Va donc pour la Norvège. Youpi.
Le soir donc, je rejoignais un gîte près de Kiel, un bon gros gite allemand très sympa et peu cher dans une petite baie de pêcheurs...

Image
Image
Image
Image
Image

Autour d'un bon petit repas typique, mon cerveau était en ébullition.
La Norvège, sur un paquebot avec un billet à bas prix de désistement de dernière minute...merde alors, je n'en revenais pas. La destinée, le hasard, le sort, la providence on s'en moque, avait décidé.
Le rêve commença dans la ferme auberge vosgienne dans laquelle j'ai pleuré ma Mère lorsque le bon gros patron paysan m'a servi son lait caillé au dessert avec des myrtilles...c'est ce que mon Grand-Père bien aimé avec son ami N. me donnaient lorsque j'étais en vacances à Wolfskirchen. Exactement le même goût, la même consistance, un retour en arrière instantané de plus de 60 ans qui te tombe sur la nuque ! Une immense claque, je chialais comme un môme et je ne savais pas me ravoir...Le pauvre paysan se demandait ce qui se passait et lorsque je lui ai expliqué, il a gueulé à travers la salle en alsacien : "les Anciens ont encore frappé" !

Image

Un bras d'où émanait un parfum discret de jeune fille posa cette soupe exquise devant mon nez...
Ingurgitée en 10 secondes la voix du même bras, toute douce, m'éveilla comme envoyée par une fée qui ne voulait pas rompre le charme...

Image

https://youtu.be/o4Q91JQ_od8


Retour sur terre façon atterrissage de capsule russe dans le désert du Kasakstan. :shock: :shock: :shock:
Nom de dieu là t'as le cerveau dévissé.
Elle me donna la suite de cette chiffonnade de charcuteries locales :P :twisted:

Image

"What is your name" Mademoiselle balbutiais-je ?
Juila.
Traduit : "savez-vous qu'il existe une très belle chanson que les Beatles chantent et qui s'appelle "Julia" ?
Gar nicht... ?...
Un couple de suédois qui était derrière avait tout entendu et, en moins de temps qu'il faut pour le dire, il trouva la fameuse chanson sur le phone :

https://youtu.be/TZip_br_v3w

Très ému, et elle aussi, je me levais et l'invitai à ...


Image


La bouteille de Riesling né près de la frontière danoise m'aida à m'endormir. Tu imagines le dévissage de tête.
Dans toutes ces circonstances, ce qui m'attriste souvent le plus et que de très nombreuse personnes passent à côté de tranches de vie exaltantes et peu compliquées.
Le lendemain je retrouvais mon paquebot...

Image

...
Décidément, l'Allemagne du nord est bien belle !
Estomaquée par cette disponibilité à la vie, à l'imprévu et aux rencontres ! cette absence de peur de l'inconnu m'interpelle comme une image inversée de ma vie; Il y a des leçons à prendre !...Merci à Dan pour le coup de pouce ! Il n'est jamais trop tard pour tenter :D
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Helga
Site Admin
Messages : 531
Inscription : 25 déc. 2008, 09:48

Re: NORVEGE, un goût d'éternel 2019

Message par Helga » 27 août 2019, 10:38

Marip a écrit :
27 août 2019, 01:24

...

Décidément, l'Allemagne du nord est bien belle !
Estomaquée par cette disponibilité à la vie, à l'imprévu et aux rencontres ! cette absence de peur de l'inconnu m'interpelle comme une image inversée de ma vie; Il y a des leçons à prendre !...Merci à Dan pour le coup de pouce ! Il n'est jamais trop tard pour tenter :D
Je crois que l'Homme a vraiment compris quelque chose d'important pour la vie...
A chaque fois que j'ai l'occasion de l'accompagner, c'est ainsi et de plus en plus ainsi : le culte total de la liberté et l'élimination systématique de tout plan, de toute logique. Mais systématique ! Lorsque ces systèmes se présentent il les fuit comme la peste en en parlant comme de la mort. Et il agit de même avec les personnes qui promeuvent ces systèmes. Il ne veut pas les côtoyer.
Il suffit de lire et de constater...Le voilà qui arrive dans un village de pêcheur, espérant trouver le premier poisson réel, et il tombe en effet dans ce village, sauf que là les pêcheurs sont à la barque deux fois par semaine...Pas de poisson donc le jour de sa venue, qu'à cela ne tienne, il prend la chiffonnade de charcute du paysan agriculteur d'à côté...et ne s'entête pas à chercher du poisson !
Et tout ainsi. Avec les dodos, les mangers etc...Le plus impressionnant c'est la route ! Alors là on se sait jamais où l'on va !
Ces "absences de direction précises" créent un formidable champ de liberté en face de soi et immédiatement disponible.
Personnellement je n'y ai connu que du bonheur.
Quelques-uns commencent à se retrouver ici autour du même concept. Vois par exemple Fred qui est à Murmansk : viewtopic.php?f=2&t=3326&start=150. Il est incroyable avec son vélo dans le panier !
Il a compris et il est pourtant assez gravement atteint physiquement - les douaniers russes lui ont même pris ses médicaments.
Vois aussi Denis et son fabuleux voyage en Iran: viewtopic.php?f=2&t=3764&start=360. Ils comprennent tous cette indicible attitude.
Il y a même une association qui essaie de donner le LA et qui regroupe le même genre de dingues : Expeditions Unlimited dont d'ailleurs Fred fait partie.
Alors en effet : "Estomaquée par cette disponibilité à la vie, à l'imprévu et aux rencontres ! cette absence de peur de l'inconnu m'interpelle comme une image inversée de ma vie; Il y a des leçons à prendre !...Merci à Dan pour le coup de pouce ! Il n'est jamais trop tard pour tenter "
OK, mais alors, qu'est-ce qui t'empêche de le FAIRE, MAINTENANT ?!

Répondre