CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35901
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Est-Motorcycles » 28 déc. 2018, 16:14

pvdm100358 a écrit :
28 déc. 2018, 09:29
Quel beau boulot, ces cylindres!! Pour ce qui est produit en Chine, pour y avoir travailler, je confirme: ils sont capables du pire - copies de bas étage, produits dangereux, voire empoisonnés - comme du meilleur.
Pas toujours évident de faire le tri.
Mais, ce que toi, tu sors de ta tête, tes mains et tes machines, j'en reste admiratif!
Pour autant que des encouragements te sont motivants, reçois les miens, sincères.

Joyeuse fin d'année à tous.

Pierre, l'africian
Oui merci, les encouragements sont motivants quand, tôt le matin ou tard le soir, au creux du froid de l'atelier, seul, je me trouve au pied des difficultés de création et d'invention face à cette folie qui me ronge, celle d'aller plus loin et plus fort, celle de ne jamais laisser tomber, de toujours évoluer en résolvant les problèmes un à un.
Mais je le répète et je sais bien que l'on ne me croit pas : on peut tous faire pareil. Voici des années je ne savais rien, j'avais peur de tout acte réellement mécanique de transformation et, peu à peu, en expérimentant, en testant, en pratiquant, on avance, on avance...
J'espère seulement communiquer le virus, tracer des "premiers pas" dans un sable délicat afin de dire aux fous qui veulent prendre la vraie route : allez-y, n'ayez pas peur.
Que peut-il vous arriver ? De vous planter ? Et alors, je me suis planté aussi et je me replanterai, mais je suis vivant, droit dans mes pompes devant le "créateur" en le remerciant de ses lumières, des dons de ceux qui m'ont appris, de me donner encore la vision de l'au delà de l'horizon, derrière les sommets !
Derrière les sommets il y a la vie, l'inconnu. Tout prévoir est une catastrophe, une mort annoncée.
Il faut tenter l'aventure tous les jours, sans relâche.
Ceux qui ne tentent pas l'aventure ont la routine, la sécurité mais l'ennui...
Il n'y a donc rien d'extraordinaire dans mes démarches : simplement je n'aime pas me faire chier dans un monde connu, je hais le connu, le répété, les chemins tracés.
La connaissance, c'est bien mais elle comporte une énorme part de connu et par ce fait elle tue tout inconnu possible.
Je n'ai pas choisi cette direction de vie et je m'éloigne des personnes qui la choisissent car ils sont ennuyeux au possible. Ils sont enfermés dans les pseudo connaissances encyclopédiques qui ne sont pas dynamiques mais mortes.

Image

Je profite donc de ces quelques jours de quiétude de "fêtes" pour fermer l'atelier qui sera ré-ouvert vers le 4-1-2019, de manière à me pencher très sérieusement sur cette éternelle question des moteurs qui chauffent. D'autant qu'en 2019 je vais traverser des contrées chaudes...
Pas mal de choses avaient été résolues par ces formidables cylindres usinés dans la masse, par l'adoption de pistons et chemises vraiment performantes : la température moyenne du moteur en utilisation normale est ainsi tombée de 30° et je pouvais rouler en continu dans une ambiance "normale" avoisinant les 25°C. La température d'huile au bout de 600 kms ne dépassait pas les 100°C et preuve en est la solidité de mes moteurs !
Nom de Zeus ils sont gravement costauds en les conduisant comme il faut et malgré leur forte augmentation de cylindrée.
Il faudra tout de même à l'avenir me reconnaître au moins psychologiquement cet état de pionnier sur ces moteurs, puisque la marque reproduit pour les Euro 6 toutes les modifications avec lesquelles je roule depuis plus de 8 ans. Mais peu importe, j'en suis même à me foutre complètement de ce genre de regard dans le rétroviseur : pas le temps, je roule !

Image

Voici longtemps que je me rendais compte, en les manipulant, que les cylindres d'origine ne "sonnent" pas lorsqu'on les frappe : ils sont en fait réalisés avec des alliages d'aluminium avec du plomb et du zinc pour une meilleure fusibilité à la coulée. Lorsqu'on les frappe ils produisent un son étouffé, sourd comme du plomb.
Oh, d'origine ce n'est pas si mauvais et cela fonctionne très bien, cela convient comme tous les moteurs en usage normal !
Par contre un cylindre usiné dans la masse d'un rond laminé en pur aluminium, je vous dis pas la différence ! :shock: :shock:

Image

Ce sont les cloches de Pâques, la résurrection de la matière, une renaissance !
Il n'y a pas à lésiner : un alliage avec des métaux lourds n'a pas la même conductivité thermique qu'un métal pur martelé. Je vous prépare d'ailleurs une petite expérience sur cette question...
Le plomb, le zinc et autres sont de véritables "reteneurs" de calories. Il suffit de faire une expérience simple : prenez un petit cylindre de plomb et le même en aluminium, puis chauffez-les à 200°C. Laissez-les refroidir une demi heure et mesurez les température de chacun d'eux... :evil:
J'avais vécu la même amplitude de sons avec le vilo du T90, entre un vilo coulé et forgé.

Alors évidemment, usiner dans la masse des cylindres Ural est un bon bordel.
Eh bien ? On rêve ou on ne rêve pas ?
Le courage m'est venu en côtoyant les potiers Dogons par exemple : avec de l'argile et du minerai de fer, ils sortent des objets remarquables. Beaucoup à travers le monde travaillent extraordinairement avec des moyens qui feraient rougir un français lambda. Nous sommes trop gâtés, nous avons trop et cela nous rend cons et fainéants. Le mec qui veut faire une bague de roue a aujourd'hui besoin d'un tour qui sort le centième alors qu'un africain au fond de sa pampa saura utiliser une machine à coudre fichue pour sortir un bijou en or...
Les voilà, nos problèmes : on hésite à partir avec la tronche pleine de bonbecs et, devant des montagnes de technologies disponibles, on lève les yeux au ciel en se demandant si on va y arriver et en étant persuadés que l'on n'y arrivera pas !
Tudju...
Bon, avec une perceuse à colonne qui a 10 ans, un étau inclinable trouvé aux puces pour 30 € c'est pas facile mais ça marche quoi :

Image
Image
Image

"Reste" à ajuster les tube cache-tige de culbuteurs à la main, à la perceuse à main et avec un alésoir cônique aussi trouvé aux puces, puis ensuite enculer la liquette (la chemise) re-usinée :

Image
Image

Bon, ça ne relève pas du pape ni de Mephistophélès : ça relève d'un gland comme moi qui ne veut plus s'emmerder avec les calories car ce qui casse les moteurs, ce sont les calories mises entre les mains de motards qui ont été nourris de clitos japs et qui, même s'ils font très gaffe, ne peuvent pas dépasser les frontières de l'Europe sans péter quelque chose. Et ce n'est pas de leur faute.
Je vous causerai de ce refroidissement forcé sous peu...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, il croit de jour en jour dès le moment où on se débarrasse de nos personnalités fixes par nos mues. Notre principal adversaire est donc notre propre peur de l'inconnu.

Discret
Membre
Messages : 1949
Inscription : 06 nov. 2011, 11:11
Localisation : Belle-Ile en Mer

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Discret » 28 déc. 2018, 18:20

Merci Dan,c'est magique de voir naitre un moteur .Vraiment.
Moi qui ai vu naitre et ai fait naitre des dizaines de bébés ,j'admire cette naissance hors normes
MERCI de partager
François alias Discret,
Transalp 1990 180 000kms+Ural T 1WD 2014 E-M,pont long 12000kms MERCI Dan,y a que toi qui aies le droit d'y toucher

fred59
Membre
Messages : 299
Inscription : 24 janv. 2016, 23:14
Localisation : 62 231 Blériot-plage

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par fred59 » 28 déc. 2018, 19:42

J'admire ta "folie créatrice". Mais les bases théoriques solides que tu as ,tu les utilises sans t'en rendre compte! Pour nous, ce n'est pas tout à fait pareil...
Tous les jours , j'espère voir l'avancement.....
Que de leçons
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
fbeurne
Membre
Messages : 1569
Inscription : 18 avr. 2016, 10:15
Localisation : 54000 nancy

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par fbeurne » 28 déc. 2018, 20:22

J'admire ta "folie créatrice". Mais les bases théoriques solides que tu as ,tu les utilises sans t'en rendre compte! Pour nous, ce n'est pas tout à fait pareil...
Tous les jours , j'espère voir l'avancement.....
Que de leçons
Frédéric
[/quote]


Oui, je suis d'accord avec toi Fred! Mais grâce à Dan, j'ai avancé sur le plan mécanique, compréhension et il faut !
Pas d’excès de confiance non plus, mais qui ne tente rien, n'a rien!
Je me débrouille un peu, de mieux en mieux je crois ..... Et comme je dis à ma femme.
Un mec qui bosse, bricole, touche au bâtiment, mécanique un peu....Parfois il gagne, il répare, il construit et parfois il perd (non, il apprend!) A ce jour, en achetant des outils (car bosser avec la bite et le couteau a ses limites aussi....On y laisse sa santé pour des résultats parfois moyens!) pour faire au lieu de faire faire (quand je sent que je peux y arriver!) bien souvent, voir à chaque fois, je m'y suis retrouvé...(bon, ok une fois ou deux, j'y ai laissé des balafres et quelques heures aux urgences pour recoudre tout ca!!)
Mais en faisant, sans être trop mancho, tu réussis, tu as la fierté d'avoir fait toi même, tu as ce que tu demandais, tu sais comment s'est fait, et au final tu gagnes aussi des ronds!!!

exemples!
mes 2 balcons faits moi même!
Image
Image
un des mes sides de l'époque dépoillé entièrement dans le garage, moteur changé,
Image
l'ural, moteur dehors, remis après prise en main par Est Motorcycles....
Image

Et puis, sur L'URAL, tu ne travailleras pas "sans filet" ...Il y a Dan, le forum , et des mecs prêts à partager, te téléphoner, voir se déplacer pour venir te dépatouiller en cas d'embrouilles avec la bête!!!! (du vécu!!! :D .... des Gecko, jacky, jp, et bien d'autres!!!)
:wink: :wink: DAN! tu vires mon intervention ensuite si tu veux car ca parasite ton beau reportage! NO SOUCIS! :wink: :wink:
FRED, dept 54, et "black sport's globe trotter" année 2005 fiabilisé partie Cycle en 2010, Moteur/pont par DAN en 2016 et BMW rotax F650 GS
Dans ce monde, soit disant moderne, fait d'instantané, de vite consommé, dépêches toi d'être heureux; Roules en ural et tu comprendras où se trouve mon bonheur!

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35901
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Est-Motorcycles » 28 déc. 2018, 23:26

Y'a rien qui parasite rien dès lors qu'on avance...chouette balcons, chouette boulot, j'admire...
Demain, on causera de ça :

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, il croit de jour en jour dès le moment où on se débarrasse de nos personnalités fixes par nos mues. Notre principal adversaire est donc notre propre peur de l'inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35901
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Est-Motorcycles » 29 déc. 2018, 11:37

Discret a écrit :
28 déc. 2018, 18:20
Merci Dan,c'est magique de voir naitre un moteur .Vraiment.
Moi qui ai vu naitre et ai fait naitre des dizaines de bébés ,j'admire cette naissance hors normes
MERCI de partager
Avec grand plaisir François. Je crois qu'il faut partager les joies avec les amis, surtout lorsqu'elles sont déraisonnables...À partager, on gagne toujours : si on partage une joie, on la multiplie...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, il croit de jour en jour dès le moment où on se débarrasse de nos personnalités fixes par nos mues. Notre principal adversaire est donc notre propre peur de l'inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35901
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Est-Motorcycles » 29 déc. 2018, 11:58

fred59 a écrit :
28 déc. 2018, 19:42
J'admire ta "folie créatrice". Mais les bases théoriques solides que tu as ,tu les utilises sans t'en rendre compte! Pour nous, ce n'est pas tout à fait pareil...
Tous les jours , j'espère voir l'avancement.....
Que de leçons
Frédéric
Tu vois Fred, je crois dans le principe des marches. Chaque expérience est un avancement, une sorte de marche qui permet non pas de monter en grade, mais d'aller vers l'esprit de synthèse, c'est-à-dire vers une forme d'unité.
Celui qui croit un peu en la possibilité de transmettre à celui qui connait moins, se souvenant qu'il fut comme lui et qu'il l'est encore par rapport à ceux qui ont monté d'autres marches.

Quatre conditions-pièges que le grimpeur oublie souvent et qui sont des pièges dans lesquels il tombe très fréquemment :
- ne pas oublier ce que l'on a appris sur les marches "inférieures", c'est-à-dire croire que l'on connait l'intégralité de la surface de la marche sur laquelle on est, croire que "l'on sait".
- ne jamais imaginer qu'en montant une marche on est plus fort et que l'on domine ceux qui sont "au dessous", puisque nous sommes nous-mêmes le dessous d'une autre objectivation.
- viser une marche de trop, c'est-à-dire péter plus haut que son cul et vouloir des choses inatteignables dans l'immédiat, en voulant sauter des étapes.
- ne pas commencer à monter pour mille raisons. Crever les justifications.

Les remèdes à ces quatre pièges :
- rester longuement sur la marche sur laquelle on se trouve, l'examiner patiemment et oublier complètement le souhait d'en monter une de plus : lorsqu'on monte une marche, ce n'est jamais nous qui le décidons, mais la connaissance de ce qui a été emmagasiné et métabolisé sur la marche actuelle qui nous propulse par nécessité.
- plus on monte de marche et plus on s'aperçoit que la connaissance s'étend comme un entonnoir vu par le dessous : plus on monte et moins on sait !
- réviser souvent les "marches inférieures".
- se lancer sur la marche immédiatement atteignable en envoyant le découragement aux ordures.

Tu vois, je n'ai jamais réalisé le montage de ce type de refroidissement. Comme dans tous les projets il existe des incertitudes mais je les accepte. Certes ce que j'ai appris jusqu'à présent m'autorise pas mal d'espoirs mais...je reste comme un novice devant ce problème, devant ce grand voyage.
Courage !
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, il croit de jour en jour dès le moment où on se débarrasse de nos personnalités fixes par nos mues. Notre principal adversaire est donc notre propre peur de l'inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Omar_Cello
Membre
Messages : 682
Inscription : 25 juil. 2018, 13:58

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Omar_Cello » 29 déc. 2018, 13:22

Est-Motorcycles a écrit :
29 déc. 2018, 11:58
rester longuement sur la marche sur laquelle on se trouve, l'examiner patiemment et oublier complètement le souhait d'en monter une de plus : lorsqu'on monte une marche, ce n'est jamais nous qui le décidons, mais la connaissance de ce qui a été emmagasiné et métabolisé sur la marche actuelle qui nous propulse par nécessité.
Yes.

Voilà la sagesse même.

Et la règle numéro 1 pour le parapentiste :
" Ne passer à une voile plus performante
seulement quand tu auras acquis le maximum de maîtrise
et du potentiel exploitable de ta voile actuelle. "

Beaucoup de pilotes se sont fait peur
- voire ont renoncé - par orgueil.

Bravo pour l'humilité, car c'est elle qui distingue le Sage du fou.
Мотоцикл с коляской - ни ванна, ни гроб, но что-то между.

Avatar de l’utilisateur
michel & nadou
Membre
Messages : 114
Inscription : 26 mars 2013, 15:14
Localisation : St Romain La Motte (dans la Loire)

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par michel & nadou » 29 déc. 2018, 14:07

Moi je bois, je distille cet extraordinaire reportage que tu nous offre Dan.
Je n'ai jamais lu de récit relatant l'avancée d'une fabrication ailleurs. J'attends avec impatience chaque nouvelle étape..... magic de voir naître du brut la forme et la fonction de la pièce.
Ça réveille en moi la fois ou j'avais usiné par choc au tour les 2 roues à batons de ma 1100 Yamaha XS attelée. Respect des vitesses de coupe et angles de coupe de l'outil obligatoire pour ne pas tout prendre par la tête ! Ensuite usinage à la fraise bedon des soudures qui relient le voile à la jante de 2 jantes de 2CV. Éjection à la presse du voile. Et enfin montage des jantes sur les jantes à bâton. J'ai osé, seul dans mon coin il y a 30 ans. Les nouvelles roues en 15 pouces ont fait 50000km sans broncher.
Je revis ces moments en te lisant Dan. Merci pour le temps que tu consacre à partager ta "folie" créatrice !
URAL FRANCE
"Un esprit d'aventure inspiré d'un side-car authentique au destin exceptionnel, une fierté transcendée par des liens humains sans frontière de la France jusqu'à la Russie."

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35901
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Est-Motorcycles » 29 déc. 2018, 19:13

michel & nadou a écrit :
29 déc. 2018, 14:07
Moi je bois, je distille cet extraordinaire reportage que tu nous offre Dan.
Je n'ai jamais lu de récit relatant l'avancée d'une fabrication ailleurs. J'attends avec impatience chaque nouvelle étape..... magic de voir naître du brut la forme et la fonction de la pièce.
Ça réveille en moi la fois ou j'avais usiné par choc au tour les 2 roues à batons de ma 1100 Yamaha XS attelée. Respect des vitesses de coupe et angles de coupe de l'outil obligatoire pour ne pas tout prendre par la tête ! Ensuite usinage à la fraise bedon des soudures qui relient le voile à la jante de 2 jantes de 2CV. Éjection à la presse du voile. Et enfin montage des jantes sur les jantes à bâton. J'ai osé, seul dans mon coin il y a 30 ans. Les nouvelles roues en 15 pouces ont fait 50000km sans broncher.
Je revis ces moments en te lisant Dan. Merci pour le temps que tu consacre à partager ta "folie" créatrice !
Extraordinaire !
Chapeau pour ces roues : l'idée m'est venue est j'aurais agi de même si je n'avais pas trouvé les jantes à bâtons...
Curieux, à la SAM, là où je me fournis en métaux spéciaux, ils me gardent sous le coude de grands disques en alu minium aviation de diamètre 500 mm dans la perspective d'un plan "B" qui ressemble fichtrement au tient...tu me relances le truc dans la tronche car je n'ai pas de roue bâtons de rechange...
Tu as raison : débrouillons-nous ! Allons toujours plus loin.
Donc cette pompe mécanique d'une simplicité extrême et trouvée en Chine. Je n'en ai pas trouvé d'aussi compactes en France...et d'aussi peu chères. Le travail est parfait :

Image
Image

...je vais entraîner cette pompe au bout d'un alternateur double sorties avec réduction de vitesse... 8)
Il faut bien sûr assembler tout cela mais c'est passionnant.

Image


Bien entendu j'attends de vrais bipass d'une fiabilité extrême et qui proviennent de chez Caterpilar, trouvés par mon fils qui y travaille...Je refusais auparavant de me lancer dans ce type de montage car les bipass disponibles ne sont pas fiables, plusieurs moteurs qui en possèdent cassent (notamment Yamaha). La circulation d'huile sera forcée et mécanique, increvable et crabotable à la demande.
Pour cet entraînement je vais complètement revoir la dimension des roulements de la pièce intermédiaire qui reliera l'alternateur à son pignon : j'ai déjà sorti le 4 mors pour excentrer une nouvelle pièce qui recevra des roulements gros comme des nibars d'italienne. Plus de fuites, du super costaud, la vie quoi. Ce sera du gorges profondes.

Image

Autre astuce : le fond des ailettes des cylindres a un diamètre de telle sorte à ce que :
- les goujons apparaissent et ne soient plus enfermés dans la masse de l'alliage des cylindres, conservant la chaleur. Ici de plus le brassage de l'air sera ainsi accru (point rouge).
- le passage du retour d'huile sera aussi à l'extérieur via un tube en cuivre (flèche sur le forêt) et l'huile de retour prendra aussi de l'air plein la tronche car c'est la plus chaude puisqu'elle vient des culasses.

Image

Voilà. J''ai aussi commencé le montage d'usinage des chemises (75 € les 4 ébauches !), elles vont y passer dès que j'ai un moment :

Image

Merci de l'intérêt que tu portes à ces folies, merci à tous, on continue !
Les contacts de Tbilissi m'ont envoyé le chapeau qui va bien ainsi que la corne pour les toasts ... 8) Ils les attendent (les toasts...qui sont là-bas une tradition).

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Le bonheur est un combat de tous les jours, il croit de jour en jour dès le moment où on se débarrasse de nos personnalités fixes par nos mues. Notre principal adversaire est donc notre propre peur de l'inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 2748
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Cathy » 29 déc. 2018, 20:03

:D Magnifique !!!!

pvdm100358
Membre
Messages : 334
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par pvdm100358 » 29 déc. 2018, 23:41

Passionnant!!

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1052
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Marip » 30 déc. 2018, 09:13

"Quatre conditions-pièges que le grimpeur oublie souvent et qui sont des pièges dans lesquels il tombe très fréquemment :
- ne pas oublier ce que l'on a appris sur les marches "inférieures", c'est-à-dire croire que l'on connait l'intégralité de la surface de la marche sur laquelle on est, croire que "l'on sait".
- ne jamais imaginer qu'en montant une marche on est plus fort et que l'on domine ceux qui sont "au dessous", puisque nous sommes nous-mêmes le dessous d'une autre objectivation.
- viser une marche de trop, c'est-à-dire péter plus haut que son cul et vouloir des choses inatteignables dans l'immédiat, en voulant sauter des étapes.
- ne pas commencer à monter pour mille raisons. Crever les justifications.

Les remèdes à ces quatre pièges :
- rester longuement sur la marche sur laquelle on se trouve, l'examiner patiemment et oublier complètement le souhait d'en monter une de plus : lorsqu'on monte une marche, ce n'est jamais nous qui le décidons, mais la connaissance de ce qui a été emmagasiné et métabolisé sur la marche actuelle qui nous propulse par nécessité.
- plus on monte de marche et plus on s'aperçoit que la connaissance s'étend comme un entonnoir vu par le dessous : plus on monte et moins on sait !
- réviser souvent les "marches inférieures".
- se lancer sur la marche immédiatement atteignable en envoyant le découragement aux ordures.
"

je retrouve exactement ça dans le travail d'un instrument de musique.
Merci à Dan de mettre en message fort ce qui restait nébuleux !
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Zorgol94
Membre
Messages : 2630
Inscription : 14 nov. 2011, 17:16
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par Zorgol94 » 30 déc. 2018, 09:38

Cette discussion est un peu comme une formation par correspondance et plus j'apprend, plus je réalise les bornes de l'inconnu... Merci Dan de nous aider à nous dépasser ;)
http://ural-france.com/
URAL FRANCE : un esprit d'aventure inspiré d'un side-car authentique au destin exceptionnel, une fierté transcendée par des liens humains sans frontière de la France jusqu'à la Russie.
ЗОРГОЛ ЛЕ ТРОЛЛ

Avatar de l’utilisateur
altotrad
Membre
Messages : 519
Inscription : 15 oct. 2013, 14:37

Re: CAUCASE Est-Motorcycles 2019, les préparatifs.

Message par altotrad » 30 déc. 2018, 19:18

C’est quand meme incroyable de voir ces realisations, magique..

Verrouillé