URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Répondre
uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 20 mai 2019, 08:36

28 avril
Nous voilà donc parti d'Istanbul par la large D100 en direction de Duzce.
Enfin il fait beau et l'air est doux.
Ce qui me surprend depuis mon entrée en Turquie c'est le nombre de mosquées. Chaque petit village a sa mosquée, les bourgs plus importants en ont plusieurs.
Les kilomètres défilent et la journée aussi.
Bivouac au bord d'un joli lac un peu avant Bolu.

ImageImage
Le lendemain nuit à SAFRANBOLU.
La ville ancienne est trés jolie avec ses maisons ottomanes bien restaurées (patrimoine mondial de l'Unesco ), Quasiment pas de touristes en ce moment. On se balade dans des ruelles calmes et paisibles.
Image
UnImage
A partir de là, la route côtière est une succession de montées et descentes à 10 / 12% qui nous mène de qques mètres d'altitude à 1000, 1200m. La pente est telle que parfois je termine la montée en 2ème et sans transition on replonge toujours en 2ème et en freinant vers le fond de la vallée.
Heureusement avec l'altitude l'air est frais et le moteur ne chauffe pas trop. Je confirme la remarque de Dan car en juillet /août il en sera autrement, et la Géorgie est tout aussi montagneuse.
L'avantage de cette route est qu'il n'y a presque pas de camions. Un peu au début et un peu à la fin. Entre les 2 il y a presque 200 km, des dizaines et des dizaines de montées et de descentes mais c'est splendide.
Image
Entre 2 vallées la nature semble intacte. D'un côté la mer de l'autre une belle forêt qui monte vers le sommet de cette chaîne montagneuse. Pas de chemin, pas de sentier et l'on croise des chevreuils en plein jour.
En fond de vallée, les rivières que l'on traverse sont chargées de boue ocre et dessinent dans les petites baies où elles se jettent de jolis pavillons cuivrés sur fond d'une mer bleu foncé (bon c'est une vision de trompettiste !).
Repas du soir et bivouac plutôt sympa.

Image

En pleine nuit des cris nous réveillent.
Plus aigu que les hurlements de chien, un peu cri de ralliement genre sioux...🤔
Un hurleur proche de la tente répond à un groupe plus éloigné.
On s'attend à voir passer des flèches à travers la tente !
Après 2 mn de hurlement le silence revient et nous nous rendormons.
Renseignements pris le lendemain dans un village où nous déjeunons, les cris ne venaient pas d'une tribu Sioux mais d'une meute de chacals (espéce peu courante en Chartreuse, d'où notre étonnement !)
Image

Après ces 200 km de montagnes russes avant l'heure, c'est 100 km de calme plat jusqu'à Inebolu. Malgré la présence de la mer on s'ennuierait presque. On devient difficile...
Les petites villes traversées ont des fronts de mer de plusieurs kilomètres de long équipés de petits abris avec barbecue pour les sorties familiales. Pendant plusieurs kilomètres également la route est bordée, de chaque côté et entre les 2 voies, de barrières en fer forgé style arabisé plutôt joli. 3 rangées de barrières sur plusieurs kilomètres, voilà de quoi faire travailler les métalliers locaux.
Et tout au long de ce parcours, aux abords des fonds de vallée, des champs cultivés extrêmement pentus. Pas de tracteur pour labourer mais des motoculteurs avec un homme au guidon qui pousse et un 2ème qui, depuis un replat plus élevé et surplombant, aide à l'aide d'une corde à remonter la pente. Des laboureurs escaladeurs! La culture en terrasse n'est pas
à la mode ici.
Au dessus des champs cultivés, remontant la vallée, des cultures de noisetiers impressionnantes presque sans fin. Sans doute pour l'exportation mais aussi pour la pâtisserie! En ville il y a souvent plus de pâtisseries que de boulangerie et à part la diversité et quantité de petits gâteaux ils produisent des pâtes de noisettes délicieuses (et sans huile de palme!).
Arrivée à la nuit tombe.
Mauvaise impression dés l'entrée, nous repartons un peu plus loin à Gerze.
Bonne pioche

Image

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35071
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Est-Motorcycles » 20 mai 2019, 09:15

Aaaah tu rafraîchis le déroulement de votre épopée car je ne comprenais pas comment tu avais ton side en Turquie...
Tes mots sont intéressants et font découvrir un autre visage de la Turquie - cela ne m'étonne pas, étant habitué à la propagande française sur ce pays ça surprend et tant mieux - comme d'hab quoi, ne jamais se fier à ce qu'on dit des pays là on on habite...
C'est cool, à Gerze tu as fait la moitié de la route en Turquie. Il te reste environ 600 kils pour la frontière géorgienne...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Si nous nous se réunissions tous sur la place publique et que nous évoquions nos problèmes dans l'illusion de les échanger, je suis certains que nous repartirions tous avec les nôtres.

uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 22 mai 2019, 19:00

Ce soir je peux accéder à youtube alors petit retour en arrière avec une petite vidéo sur l'ambiance musicale dans les rues de SAFRANBOLU. (Turquie )
https://youtu.be/XBX25XikGUo

uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 22 mai 2019, 20:40

Départ de l'hôtel de Gerze le 2 mai.
La jeune fille qui a le foulard bleu, pas celle habillée à la turque avec sa robe rouge!, travaille à l'hôtel et nous à préparé d'excellents cafés.
Image

Pour répondre à Geko, elle m'a appris à boire le café turc à la turque. En prenant un sucre au bout de la langue et en aspirant le café à travers le morceau de sucre. Ça change tout...
Pour agrémenter la dégustation la jeune fille avait de beaux yeux bleus. Dans cette partie Nord de la Turquie je remarque plusieurs femmes aux yeux bleus. Sans doute il en va de même pour les hommes mais ils attirent moins mon regard !
Nous quittons la côte pour la petite ville d'Amasya située à une centaine de kilomètres au sud de Samsun.
L'histoire d'Amasya remonte à + de 4500 ans. Elle a vu naître des rois, des scientifiques, des poêtes. Elle est également la ville où Ataturk débuta son tour d'Anatolie pour prendre le pouvoir en 1919.
ImageImage

Les hôtels installés dans les maisons ottomanes sur l'autre rive sont trop chers pour notre budget. Tout est relatif car c'était une chambre double pour 35€!

Image
Image
Petite galére avec MAPSME qui confond auberge de jeunesse et pensionnat.
Galère avec un gros orage et la nuit qui tombe.
Résultat nous atterrissons dans une sorte d'hôtel qui loue des petites chambres sans confort à l'année.
Nous n'avions plus le choix, le propriétaire en a profité pour demander un prix très important. Malgré une longue discussion et une baisse de prés de la moitié du prix demandé on paye à peine moins (17€) que les hôtels traditionnels.

Le lendemain visite d'un centre de formation médicale du XV éme siècle.
ImageImageImageImage
Image

transformé en hôpital psychiatrique vers le XVIIIE. Ils pratiquaient la musicothérapie 2 siècles avant nous.

Image

Retour vers la côte avec franchissement d'un col enneigé dans un épais brouillard.
On replonge vers la mer noire pour retrouver douceur et soleil.
ImageImage
Traversée de grande villes côtières et le 4 mai nous arrivons à Trabzon.
Toujours compliqué avec MAPSME qui, dans la vieille ville où se trouve notre hôtel, nous envoie dans des impasses, veut nous faire monter des escaliers.
Finalement je laisse le side et Renée dans une ruelle pour trouver l'hôtel, accompagné par un commerçant qui abandonne sa boutique et me guide jusqu'à l'hôtel. Sympa.

fred59
Membre
Messages : 137
Inscription : 24 janv. 2016, 23:14
Localisation : 62 231 Blériot-plage

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par fred59 » 22 mai 2019, 22:00

Merci beaucoup de nous faire partager ton voyage. Très belles photos et très belle plume!
Bonne route

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35071
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Est-Motorcycles » 22 mai 2019, 23:00

:D :D il existe les mêmes "outils" médicaux aux hospices de Beaune...comme quoi !
Merci !
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Si nous nous se réunissions tous sur la place publique et que nous évoquions nos problèmes dans l'illusion de les échanger, je suis certains que nous repartirions tous avec les nôtres.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35071
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Est-Motorcycles » 23 mai 2019, 08:06

Leurs mosquées dans chaque village ne me dérangent pas : nous avons aussi nos églises dans chaque village.
Je regarde à nouveau les images, c'est très beau.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Si nous nous se réunissions tous sur la place publique et que nous évoquions nos problèmes dans l'illusion de les échanger, je suis certains que nous repartirions tous avec les nôtres.

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 926
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Marip » 23 mai 2019, 08:37

vraiment impressionnant ce reportage!
Merci pour ces photos magnifiques d'un pays étonnant. :D
Les hôteliers profiteurs existent en quantité chez nous aussi !
les gars qui quittent leur boulot pour aider un touriste, c'est moins tendance.
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 23 mai 2019, 20:18

Leurs mosquées dans chaque village ne me dérangent pas : nous avons aussi nos églises dans chaque village. (DAN)

Moi non plus, c'était simplement pour expliquer que si l'agglomération dépasse 4 ou 500 m de large, il y a une 2ème mosquée et ainsi de suite. L'islam occupe l'espace visuel et également sonore car à plus de 100m de distance de la mosquée, il y a un réseau de haut-parleurs qui relayent l'appel à la prière.
En faisant ce constat je pensais aux plaintes d'habitants français, proche d'une église, qui se plaignent du carillonage des dimanches matin. Et je ne vous parle pas du réglage de la sono sans doute poussée à fond.
Ceci dit j'ai également pu entendre des muezzin* avec de très belles voix et des "enluminures" vocales travaillées et un qui chantait l'appel à la prière avec des intonations et rythmes presque jazzy. Assez incroyable.

* je ne suis pas certain qu'en Turquie ils aient la même appellation.
Denis

uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 24 mai 2019, 16:23

TRABZON, grosse ville côtière du Nord-est de la Turquie. C'est ici que nous laisserons la route côtière vers la Géorgie distante de 200km pour rouler Sud Est vers l'Iran à un peu moins de 600km.
Comme je dois vérifier et graisser les roues et cardans, nous réservons un autre hôtel hors de la ville pour les 2 prochaines nuits.
Hasard des promos du site de réservation Expedia, je trouve un hôtel de luxe pour 19 € en bord de mer. Pour l'instant visite de la ville.
Le centre de la ville ancienne est criblé de pâtisseries et autres boutiques de miel, pâtes de noisettes...
Une sorte de Paradis pour Denis!😋

Plusieurs églises à Trabzon où (sur)vit une communauté arménienne décimée en 1918.
Église byzantine ste Sophie du XVIII éme siècle.
Transformée en mosquée au XV éme par les Ottoman.
Puis en musée en 2013 au prix d'une longue bataille judiciaire d'un comité d'architectes contre le ministère des affaires religieuses soutenu par des intégristes très présent à Trabzon.

Image
Image
Quelques beaux restes de fresques qui à mon avis ne sont pas prêts d'être restaurés.
Image


En fin d'après-midi coup de side jusqu'à l'hôtel Royal Confort
Image

Une chambre grande comme un T3

Image

Depuis une 100ne de kilomètres, nouveau pb de grincements côté roue side
https://youtu.be/EcQ30QECPJ
Le lendemain, matinée graissage dans le secteur "entretien voiture" de la ville.
Plus de grincements...
Pour l'instant !

L'après-midi visite du petit port de pêche et chantier naval! en contre bas de l'hôtel.

Image
Image

Le lendemain matin Philippe et Maryline nous rejoignent à l'hôtel pour boire un thé.
Après leurs péripéties ils continuent vers la Géorgie. Leur side équipé d'une roue flambant neuve !

Image

Image
En plaisantant sur les sommets enneigés à l'horizon côté Géorgie, je leur conseille de mettre un passe montagne.
Finalement ils arriveront :"écrasés de chaleur à Batumi " Alors que nous passerons plusieurs cols enneigés en partant vers l'Iran

uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 24 mai 2019, 16:52

Le lendemain direction sud vers Maçka puis le monastère de Sümela dans un parc national.

Montée à pieds à travers les pins jusqu'au monastère enchassé dans la paroi.
Il est possible de monter en voiture, ou en side à qques pas (horizontaux) du monastère !

Image
Il pleut beaucoup sur cette chaîne montagneuse, parallèle à la côte de la mer noire. Les vents venant du nord se chargent d'humidité en traversant la mer et, en franchissant ces montagnes déversent abondement pluie ou neige. Nous aurons testé les 2 😟

Image

Le hameau 200 mètres sous le monastère est sur les rives d'un torrent impressionnant.

https://youtu.be/45M_bUL2Af4

La petite route par laquelle je comptais continuer vers le sud est barrée. Il y a de gros travaux pour conforter cette route de montagne.
Nous devons redescendre à Maçka, dans la vallée principale et reprendre la direction de Bayburt.
(Reprise des grincements....)

Sur cette route montagneuse nous ne trouvons pas d'endroit pour bivouaquer sereinement.
La nuit approche et nous quittons la route principale pour la petite ville de Gumüşhane.
Recherche d'un hôtel.
18h40 les rues et les boutiques se vident, pas une âme pour nous indiquer un hôtel. 🤔
Environ une 1/2 heure après la vie reprend plus intense, et les restaurants s'emplissent.
Nous découvrons le rite de rupture du jeune en période de Ramazan.
2 jeunes nous aident à trouver un hôtel et nous guideront à travers la petite ville toute la soirée.
Image

Le side passera la nuit dans une rue adjacente à  l'hôtel,  sans surveillance particulière, il en sera ainsi pendant toute notre traversée de la Turquie.
Parfois je trouve une place devant l'hôtel, parfois un parking d'hôtel, et nous n'avons eu aucun problème y compris en bivouac (à part une bande de chacals hurleurs!).

Certe, notre expérience de la Turquie est courte mais j'ai une longue expérience de la France, de l'Italie.... pour pouvoir vous dire que je ne tenterais pas la même chose en France.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35071
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Est-Motorcycles » 24 mai 2019, 17:21

Excellent les amoureux ! Et de revoir Phil et sa Bouboute est aussi réjouissant : VEINARDS ! Mon tour viendra... :mrgreen:
On n'arrive pas à ouvrir le lien du grincement, je ne sais donc pas ce que c'est MAIS : gaffe au croisillon côté roue side, il ne faut pas qu'il ait trop de jeu en rotation (plus grave que le jeu radial). Si c'est le cas il faut le changer car si ce con se bloque tu fais un demi-tour direct et grave vers la droite...J'avais un petit doute avant ton départ et on en avait parlé.
Si tu fais toi-même dis-moi je te donne le process précis.
Essaie de passer une vidéo...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Si nous nous se réunissions tous sur la place publique et que nous évoquions nos problèmes dans l'illusion de les échanger, je suis certains que nous repartirions tous avec les nôtres.

uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 24 mai 2019, 17:33

LA TURQUIE
Puisque j'aborde l'image de la Turquie vécue, et celle que nos médias nous donnent, j'insisterai sur la qualité d'accueil des  turcs, prêt à rendre service, sans pour autant nous "envahir" et nous solliciter à longueur de journée comme je l'ai rencontré au Maroc (que pourtant j'aime beaucoup ).
La cuisine est excellente, variée et  raffinée.
Dans les nombreux petits restaurants il est possible de se restaurer à toutes heures de la  journée pour 4 à 5 €. Et pour 2 ou 3 € de plus on peu manger des spécialités à la préparation sophistiquée.
J'ai mon thermomètre perso d'analyse de l'évolution culturelle et économique d'un pays:
Par les yeux et le palais, à déguster (ou pas) les gâteaux et autres friandises locales et souvent ancestrales.
C'est très personnel comme vision mais je veux bien lire vos arguments à contrario.
Ce n'est pas un jugement de valeur, simplement des peuples vivent sur des terres riches et fertiles avec un climat agréable et trouvent du temps pour faire autre chose que travailler. Bien sur cela ne touche qu'une petite partie de la population.
D'autres peuples consacrent toute leur énergie pour vivre, voir survivre.

A part les trés grandes villes comme Téhéran la circulation est facile. Et encore, Téhéran n'est pas inaccessible au sidecariste amateur que je suis. Il faut être très vigilant, comprendre que la voie de droite c'est pour sortir de la route ou rue, et pour s'arrêter.
Il faut montrer physiquement la direction souhtée en s'engageant et tout s'organise autour de vous.
C'est pareil à pieds pour traverser les rues mais plus impressionnant!
Il y a une sorte de flux qui vous contourne et vous entoure.
La large route D100 qui traverse le nord de la  Turquie est une sorte d'autoroute 2 x 2 voies, souvent 2 x 3 voies, un peu dégradée aux endroits très montagneux, mais elle franchit des cols qui voisinent les 2000 m.
En montagne il faut quand même se méfier des troupeaux de vaches qui peuvent traverser ! 
Image

 Les chiens également, aux abords des villages, qui parfois par bande de 6 ou 8 traversent la route, mais la plupart du temps ils sont étendus au soleil au bord de la route.
Les plus confiants sur la route!
Les routes secondaires entre les grandes villes  sont également en bon état et souvent des 2 x 2 voies.
Je n'ai vu que le nord de ce grand pays  mais c'est loin d'être un pays en déshérence, contrairement à certain(s) pays européens que j'ai traversé.
La Turquie est un pays jeune et dynamique.
Tout n'y est pas parfait, loin de là, mais en France tout n'est pas parfait non plus. Et les inégalités y sont tout aussi présentes.

Pour conclure mon éloge de la Turquie,
 je n'ai qu'un argument :  ALLEZ - Y !

On peut effectivement débattre du fait de cautionner la politique d'un gouvernement en venant visiter la Turquie ou pis l'Iran.
Mais ce qui a mon sens importe, c'est l'humain.
Les peuples qui n'apprécient pas plus que nous l'opression ne méritent pas que l'on se détourne d'eux. Au contraire aidons les par notre présence, notre amitié.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35071
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Est-Motorcycles » 24 mai 2019, 17:45

"On peut effectivement débattre du fait de cautionner la politique d'un gouvernement en venant visiter la Turquie ou pis l'Iran.
Mais ce qui a mon sens importe, c'est l'humain.
Les peuples qui n'apprécient pas plus que nous l'oppression ne méritent pas que l'on se détourne d'eux. Au contraire aidons les par notre présence, notre amitié."

Je partage complètement et je l'ai pratiqué pour la Russie : rien à voir en effet avec ce qu'on en dit car le plus flagrant est qu'on ne connait pas leur histoire et qu'on n'habite pas là-bas. Lorsque je rentre de l'étranger, donc de très nombreux pays, ce qui me marque le plus en France est la suspicion avec son nombre de flics au kilomètre. Si je ne savais pas ce qu'est la France, je n'aurais pas envie de m'y installer...et j'ai de très nombreuses fois été mieux à l'étranger qu'en France !
:arrow:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Si nous nous se réunissions tous sur la place publique et que nous évoquions nos problèmes dans l'illusion de les échanger, je suis certains que nous repartirions tous avec les nôtres.

uraleur
Membre
Messages : 140
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 24 mai 2019, 20:57

Nous sommes bien d'accord Dan.
Par ailleurs je dois te faire un reproche...
tu es trop réactif! Mais c'est pour la bonne cause.
Tu m'avais prévenu, lors du claquement de cardan en Bulgarie, du risque de :"twist again a(vant) Moscou!
J'ai bien visualisé l'action et je vais faire régler le pb dans le prochain épisode....
Des bises, de plus en plus chaleureuses 🔆
Denis

Répondre