URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Cathy
Site Admin
Messages : 3106
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Cathy » 02 oct. 2019, 09:04

Est-Motorcycles a écrit :
02 oct. 2019, 05:11
uraleur a écrit :
01 oct. 2019, 18:41
.
...
Beau crépuscule
ImageImage
Photos magnifiques qui vous placent en haut dans la grande aventure.

+1
Vous êtes beaux !!!

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 02 oct. 2019, 12:37

C'est vrai, la pénombre s'accommode de ma beauté cachée !
Денис

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 03 oct. 2019, 09:26

J'allais oublier.
Pour l'huile je n'ai trouvé que cela:

ImageImage

De la 75 /140 100% synthèse.
Made in USA j'ai du mal!

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 04 oct. 2019, 02:45

.


9 juillet KARAKUL SARY TASH 3170 m(Kirghistan)
110 km

Au programme du jour, une frontière et un col. Le col Kyzyl Art 4282 m.

Réveil au bord du lac KARAKUL.
Image

Image

Image

Image

Image

Ce lac et son environnement en font un endroit magnifique. Il y a une ou deux barques mais ce n'est pas la culture locale.
Pourtant une association organise tous les ans une régate sur ce lac perché à 4280m. Ceci afin de le faire reconnaître : "plus haut lac naviguable du monde". Et ainsi détrôner le Titicaca péruvien "qui n'est qu'à" 3812 m. Vu l'enjeu économique ce n'est pas gagné.

Une photo prise sur Internet. J'aurais bien aimé la prendre cette photo !
Image

360° à Karakul
https://youtu.be/DMBVmg7SGHM

Mais il faut repartir, je serais bien resté quelques jours au bord de ce lac.
Image

Image

Image
Ici les marmottes sont grosses comme un rat des villes. Mais comme leurs cousines alpines elles donnent l'alerte par des cris aigus, et ont la mauvaise idée, quand le side approche, de vouloir traverser la piste pour rejoindre leur terrier. Au risque de se faire écraser.

Image

Image

Image

Image

Nous arrivons au poste frontière Tadjik.
Une moto, trois vélos et quelques personnes qui attendent devant la porte d'un petit bâtiment blanc, délabré. Je demande si ce sont les toilettes! Tout le monde se marre, sauf le militaire de faction qui heureusement n'a pas entendu.
Après 5 minutes d'attente, un japonais sort des toilettes, pardon du poste de douane.
Il ajuste son petit sac à dos, enfourche un mini-vélo style années 70 et s'élance dans la descente. Il n'a pour tous bagages que son petit sac à dos et un 2ème petit sac fixé sur le porte-bagage. Il déclenche rires et applaudissements. Cela paraît incroyable d'aborder ainsi un tel voyage.

Un motard iranien est là également.
Image
Je pense que cet itinéraire est un peu plus facile dans le sens inverse du notre. Mais avec cette moto et ce chargement il est courageux.
Il me demande une vis pour refixer sa sacoche avant. Je lui sort mes 12 kg d'outillage et de visserie diverse. Trop heureux de rendre un peu de l'aide et de la sympathie que les iraniens nous ont offert.

Image


C'est mon tour d'entrer dans le poste de douane. L'ambiance y est également incroyable. On suffoque tant il fait chaud. On se déchausse en bas du petit escalier en bois. On se présente en chaussettes devant un homme assis devant une petite table en bois. Il est en tee-shirt, pantalon de treillis, pieds nus en tongues.
Son discours est bizarre mais je comprends que si l'on rêve de vivre dans une ville chaleureuse et vivante ; habiter ici à 4000 m, où il y a 2 baraques en plus du poste de douane, doit démettre l'esprit de ses fonctions normales. En gros il pète un câble !
Tant bien que mal l'enregistrement progresse.
Je bloque quand il me demande de payer un supplément de 8 ou 10$. Il m'explique pendant 10 minutes que j'aurais dû sortir il y a 6 jours. Effectivement il y a une date sur le bordereau remis à l'entrée au Tadjikistan. Je lui explique que j'ai un visa d'un mois et que je n'ai pas dépassé la date.
Il reprend son explication.
Je reprends la mienne.
Il s'agace mais continue.
Après dix minutes il craque et me dit:
" ok, welcome" .
Après 2 coups de tampon il me tend mon passeport et dit : " GO!"
Je lui renvoie un :"Merci beaucoup " en français et en anglais et je lui serre la main.
Il a le sourire, moi aussi. Tout va bien!

Nous reprenons la montée vers le col.

Et le col Kyzyl Art.
Facile!
Je plaisante bien sur. Surtout que par temps de pluie ça doit être "Montée Impossible"
Que de la terre ! Et genre argile.
Image

Quand nous commençons à descendre vers le poste de douane Kirghize la pluie commence et la température descend.

Image

Image
Et par fortes pluies on doit frôler la catastrophe.
Image
12km de descente après le col pour arriver au poste de douane Kirghize.
1 er contrôle sympa.
2ème contrôle j'entre dans le petit bâtiment, il y a déjà des chaussures à l'entrée, je me déchausse. L'officier au bureau parle en anglais avec 2 allemands.
Je lance un bonjour le douanier répond :
I don't like french people.
Surpris par un accueil si chaleureux je lui réponds, en anglais (j'ai fait des progrès !) :
" Moi non plus!"
Décidément la jente douanière n'est pas au top par ici.
Il ne relève pas. Les allemands sortent. C'est notre tour. En pleine saisie informatique de notre passage, l'ordinateur tombe en panne.
Il nous explique que c'est dû au mauvais temps et nous dit qu'il faut patienter 20mn.
Vu l'accueil, on se dit qu'il en remet une couche. Après 20mn c'est toujours en panne. Après un 1/2 heure, Clément, un allemand que nous avons déjà rencontré à Langar, arrive dans le poste.
Même problème pour lui. Cela nous rassure, mais le temps passe, Renée a très froid.
On lui demande si l'on peut partir.
Non, car il doit nous remettre un papier justifiant de notre entrée. Ce document concerne une sorte d'union douanière dont font partie le Kirghistan, l'Azerbaïdjan... et bien sur la Russie.
Finalement, Clément, l'allemand qui circule en Toyota aménagé camping car, dormira sur place et avec l'accord du douanier il nous apportera notre document à l'hôtel de Sary Tash.
Nous reprenons la route sous une pluie finissante. Et arrivons avec plaisir à l'hôtel.
Le lendemain Clément arrive à 10 h à l'hôtel avec notre papier (qu'il faut bien conserver au delà du Kirghistan!...)
Petite discussion autours de la Royal Enfield Himalayen de notre hôte.

Image
De l'hôtel on aperçoit le pic Lénine. Notre prochaine destination si la météo le permet.
Image

En attendant et pour nous dégourdir les jambes , petit tour sur une colline au dessus de Sary Tash.
Image
De là nous avons une jolie vue sur Sary Tash, les radars de l'ère soviétique, qui ne fonctionnent plus mais sont toujours en place ( dissuasion ?).
Image
Image
Image

Et le pic Lénine 7134 m.
Image
Quand j'ai écris que le pic Lénine était notre prochaine étape, il s'agissait du camp de base bien sur.
Dan n'étant pas prévenu de ce projet, je n'ai pas les gicleurs adaptés aux altitudes supérieures à 6000m !

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 04 oct. 2019, 04:29

Tout cela, si beau soit-il date de près de 3 mois.
Ma réalité aujourd'hui est d'envisager un retour différent de celui prévu.
Les pièces reçues hier matin, ont déclenché la réparation l'après-midi.
Malheureusement, si l'étanchéité des soupapes était bonne, après démontage
l'état de surface du bord de la soupape d'admission est très détérioré. Usure importante. Max, le mécano ne veut pas me laisser partir comme cela. On oublie l'idée de commander les pièces à Irbit...
Pour raison de fin de visa dans 3 semaines et de prolongation impossible, la mort dans l'âme, je me suis mis en relation avec mon assureur pour un éventuel rapatriement du couple (Denis et Malinovka ) complet ou partiel (Irbit ).
Ce matin Max part à la recherche de soupapes à Irkoutsk...
L'affaire se corse....Comme disait Napoléon.
Illustre prédécesseur en matière de difficultés à quitter la Russie !
Pas de méprise quant à mon admiration de ce "génie" militaire .
Sinon que du mépris à l'égard de celui qui parti avec 500 000 hommes et n'en ramena que 50 000.
Voilà, mais tout cela ne va pas régler mes affaires. La Bérézina est encore à 5000 km !
Denis

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 04 oct. 2019, 05:01

A la décharge de Napoléon.
Je suis assuré à la Mutuelle des Motards.

Il n'avait pas la Mutuelle des Grognards !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 37683
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Est-Motorcycles » 04 oct. 2019, 08:26

Images magnifiques !
Pour moi la plus belle photo :

Image

Si tu es emmerdé pour ta soupape d'adm tu dis. Il faut avoir une adresse.
Et son siège va bien ?
Tu oses une photo du siège et de la soupape ? Ca aidera pour le choix des gicleurs dans tes futurs cols.
Pour l'huile il y a pire : si tu ne trouves rien d'autre tu peux y aller, c'est déjà très bien de l'avoir trouvé.
Bravo pour ta ténacité - la route et l'huile - mais surtout l'huile, cela te sauvera peut être.
He Denis, si tu fais rapatrié à Irbit l'honneur est sauf hein ! Ca fait aussi partie du carnet d'aventure...
La bise du fou.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
La dictature, fut-elle "sanitaire", n'en est pas moins une dictature de plus.
A 71 ans, je dois présenter à tout flic qui m'interpelle comme un chien un mot lui présentant mon heure de sortie. Au secours !

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 04 oct. 2019, 12:47

Je prends note de la remarque de Dan:
"Ca aidera pour le choix des gicleurs dans tes futurs cols."

Incidence importante du changement de gicleur (ou pas), sur les soupapes ?

Ici ils n'ont pas vraiment pu me répondre sur l'origine du problème.
La surchauffe a été une partie de la réponse, ils m'ont questionné sur la périodicité de réglage du jeu des culbus : tous les 3000km et depuis le Pamir tous les 6 à 800km.
Ai-je pu faire un mauvais réglage qui aurait généré ce problème?
Jeu des culbus ou richesse.
Benzine 85? Un peu tout...?

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 04 oct. 2019, 15:15

Dan : "Si tu es emmerdé pour ta soupape d'adm tu dis. Il faut avoir une adresse."

Je n'avais pas compris la proposition.
Le problème c'est le délai de transport. Depuis Irbit mon colis s'est arrêté dans toutes les capitales d'Oblast.
Peut être est-ce plus rapide depuis la France le colis arriverait direct à Irkoutsk.
En tous cas ce matin le Max (Макс) en question est parti à la recherche de soupapes et guides. Si j'ai compris, il aurait trouvé quelque chose d'approchant et les fait usiner.
Le side pourrait être prêt lundi 7, mon dernier jour possible pour un retour sidecarisé.
6000km en 3 semaines. Je n'ai jamais eu le début du commencement d'imaginer faire cela.

Avatar de l’utilisateur
Philippe_782003
Membre
Messages : 347
Inscription : 19 nov. 2015, 22:53

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Philippe_782003 » 04 oct. 2019, 16:43

Bonjour,
D’abord chapeau l’artiste. Je vois que tu as un mental de fer et un recul intellectuel qui te permet de tenir le coup et de poursuivre.
As tu envisagé de mettre le side sur le train direction Moscou ? Sur un forum de voyage certains disent l’avoir fait avec une moto.
Bon courage et en espérant partager de nouveau avec toi.
Philippe
Philippe: BMW R1200RT, R60/5 de 1973, URAL Tourist préparé par DAN, ex utilisateur de MZ 125, 250 et 300 attelée.

https://voyagesetmoto.wordpress.com/
https://www.flickr.com/photos/voyages_et_motos/albums
https://www.youtube.com/channel/UCKnUQ8 ... subscriber

uraleur
Membre
Messages : 282
Inscription : 06 juil. 2018, 09:05

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par uraleur » 04 oct. 2019, 18:12

Je dois apporter un rectificatif.
Ce n'est pas 6000km mais 5000 km à faire en 3 semaines. Pour moi c'est pareil, inimaginable. Ça doit faire marer les gros rouleurs !
Le mental comme le physique en a pris un coup avec cet arrêt forcé. C'est plus difficile que de rouler tous les jours.
C'est pareil pour le moral. Je fais des gammes. En ce moment je travaille la clef de fa!
Depuis 1 mois beaucoup de choix se sont présentés. Je n'ai pas toujours fait les bons. Parfois je me suis laissé porter. C'est toujours plus facile de voir ses mauvais choix après-coup!
Un transport ferroviaire à Irbit aurait pu être un bon choix.
L'affaire n'est pas perdue, mais je n'aime pas trop les cadres (limites) et là, la marge de manoeuvre se réduit. Ce qui est paradoxal dans cet immense pays.
Il y a du positif, je découvre la Russie (une petite partie ) les russes, leur vie...
Je les trouve admirable à bien des endroits.
Cette capacité à décider vite, ne pas tergiverser. Tout mon contraire !
Cette résistance et/ou adaptation aux contraintes. Cet esprit d'entraide dont je profite aujourd'hui.
Je n'imaginais rien de tout cela il y a 6 mois.
Et également ce côté parfois fantastique. Mais ça je vous en parlerai plus tard. Je suis tombé sur une bande de fèlés.

Avatar de l’utilisateur
Philippe_782003
Membre
Messages : 347
Inscription : 19 nov. 2015, 22:53

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Philippe_782003 » 04 oct. 2019, 19:02

Quand tu vis dans un environnement très dur et sans aide extérieure tu dois décider seul et rapidement. A côté de cela être un peu rêveur ou fantasque est compréhensible. C'est ce qui les rend adorables quoique parfois usants !
Philippe: BMW R1200RT, R60/5 de 1973, URAL Tourist préparé par DAN, ex utilisateur de MZ 125, 250 et 300 attelée.

https://voyagesetmoto.wordpress.com/
https://www.flickr.com/photos/voyages_et_motos/albums
https://www.youtube.com/channel/UCKnUQ8 ... subscriber

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 37683
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par Est-Motorcycles » 04 oct. 2019, 19:30

Philippe_782003 a écrit :
04 oct. 2019, 19:02
Quand tu vis dans un environnement très dur et sans aide extérieure tu dois décider seul et rapidement. A côté de cela être un peu rêveur ou fantasque est compréhensible. C'est ce qui les rend adorables quoique parfois usants !
Oui, c'est quasiment une obligation pour eux et pour vivre assez bien - le mieux possible, et puis peu à peu c'est un mode de vie. Je l'aime bien aussi, il est dur de s'endormir mais je ne le supporterais pas toute l'année... ce sont cependant des rencontres très salutaires pour toi !
Pour ta soupape, ils sont parfaitement capables d'en copier une avec une de récupération, aie confiance.
La cause ? Certainement les montées et descentes très hautes avec pas toujours la possibilité de changer de gicleurs exactement au bon moment, la poussière, la qualité de l'essence - en Russie je cramais des bougies (NGK) tous les 300 kils sans comprendre pourquoi, pour les remplacer par des bougies de là-bas...je prenais des bougies pour Lada.
Quant aux 5000 kils qu'il te reste à faire en 3 semaines, no panik, même s'il y en a quelques-uns rares qui les font ici - j'en ai fait plus de 7000 en août. Facile, pas du tout une référence. Car ce ne sont pas du tout les mêmes conditions, j'étais pénard sur de belles routes, avec de bons dodos et sans problème, hors les moustocs.
5000 kils en 3 semaine maintenant, tu ne peux pas faire cela sans risquer gros pour toi. Tu n'as plus rien à prouver et tu as raison d'être prudent car tu reviens de loin. Il est peut être bon de changer les objectifs, en tous cas savoir le faire n'est pas si facile et dans les nouveaux objectifs choisis ce n'est pas forcément moins bien, c'est seulement différent. De plus tu n'as plus les mêmes référentiels que lorsque tu es parti, donc...préserve-toi tout en tentant de continuer à ressentir cette saveur rare à laquelle tu t'abreuves depuis toutes ces semaines.
Bien sûr que le mental en a pris un coup, tu parles ! Déjà nous en conditions bien plus idylliques...
Mais si tu as fait les bons choix, tu as géré avec toi selon tes possibilités.
Tu gardes un bon système psychologique qui assure : "je n'aime pas trop les cadres"...
Continue à ne pas les aimer et tout ira bien, tu verras.

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
La dictature, fut-elle "sanitaire", n'en est pas moins une dictature de plus.
A 71 ans, je dois présenter à tout flic qui m'interpelle comme un chien un mot lui présentant mon heure de sortie. Au secours !

fred59
Membre
Messages : 303
Inscription : 24 janv. 2016, 23:14
Localisation : 62 231 Blériot-plage

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par fred59 » 04 oct. 2019, 21:23

Je suis admiratif de ce parcours et de la façon d'aborder les problèmes. Que de leçons pour moi. Bon courage à vous deux et pour les choix, tu feras ce qui te semble le plus adapté et ne t'en fait pas de ceux qui critiqueraient assis dans leur fauteuil. Et que d'images merveilleuses même si ce n'est pas le sujet du moment.
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
West-Side
Membre
Messages : 158
Inscription : 28 févr. 2018, 17:18

Re: URALEUR : J'ME PRESENTE (façon Ballavoine) car je pars en IRAN en side

Message par West-Side » 04 oct. 2019, 22:47

Et si tu mets plus de 3 semaines pour faire tes 5000kil ? Qu'est ce que tu risques ? pas grand chose d'important peut etre ?
Je veux dire prends ton temps, tout le temps, faut parfois s'en foutre de la pression, ne pas se laisser manipuler pour s'adapter aux lois externes, mais rester dans ton interne paisible, tu fais ce que tu veux, non ?
Je dis ça, je dis pas grand chose, juste que t'es bien, tout le monde ici te sent bien, t'inquiète ça ira bien d'une façon ou d'une autre.
My name is Bond.... Vaga Bond .

Répondre