возвращение : quelque part en été 2018...

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 09 sept. 2018, 22:37

Wolf de l’Oural a écrit :
09 sept. 2018, 20:49
On a vu le même type de construction cet été mais aménagé en mobilhome dans un camping à Blâmont (54). Made in Finland 8)

Image
Image
:shock: :shock:
Excellent ! Il est big celui-là et en effet, c'est du made in Finlande ! Merci pour la topho :wink:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 10 sept. 2018, 16:08

La route plein tube vers le Cercle Polaire se poursuit avec ses premiers rennes...


Image
Image


Ce sont mes instants préféré de route. Personne, belle route, animaux, paix, tout y est !
La paix de l'âme est dans ce monde le bonheur suprême. Ce bonheur, on peut le goûter dans la simplicité de son cœur si, en s'éloignant du tumulte du monde, on sait borner ses vœux et son ambition, se soumettre aux décrets du ciel, juger avec indulgence tout ce qui se passe autour de soi et se réjouir des harmonies de la nature, du mugissement du silence, de la fraîcheur des bois et du soupir des vents.
Quand ma conscience est en paix, je suis content, je suis heureux, c'est une étrange chose que le bonheur d’une telle conscience !
J'atteins ainsi ma cache secrète au coeur de la Laponie près de la frontière russe, sur le 66°.


Image
Image
Image


Le bonheur dans chaque individu, c'est la paix de l'âme.
Sans attendre je croise Bébère, mon pote le renne-père qui vient me dire bonjour. Demain il m'amènera sa famille !


Image


Je m'installe, gonflant le matelas conseillé par Gecko :lol: Impeccable. Gonflage à l'électrique, d'enfer car pression réglable.


Image


Je file faire les courses à 45 kms de là car je ne vais pas bouger de quelques jours.
C'est curieux comme les "magasins" de là-haut sont immenses pour de si petites villes : c'est qu'ils drainent beaucoup d'habitants dans un rayon de 50 kms.
Il y a tout : du bio, du pas bio, les pains, les légumes...tout quoi.
Il est 21h30...


Image
Image


Sur le parking rencontre complètement surréaliste avec un biker qui est l'antenne locale des Loups de la Nuit - la frontière russe est à 5 kms...


Image


Café, blablas, il est scotché qu'un français vive là quelques jours. Je le calme de suite sur les probables rendez-vous en lui disant que je veux vivre en ermite...il ne comprend pas mais accepte avec les yeux grands ouverts.
Finlande du nord, tu as changé mon destin avec ton amour et ta beauté. Tu as créé un nouveau monde au fond de moi, tu m'apportes le bonheur et la joie, tu m'apportes le calme et la sérénité et surtout tu m'apportes tout ce que j'ai besoin pour être heureux.
Une fois quelques conditions réunies, la porte du bonheur s'ouvre de l'intérieur...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Le Rouge
Membre
Messages : 408
Inscription : 15 mai 2017, 15:14
Localisation : Combrailles

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Le Rouge » 10 sept. 2018, 17:20

Il a dû halluciner le garçon entre l'équipage et le voyage depuis la France, il ne doit pas faire souvent ce type de rencontre.
"AAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!... dis-je."
Zarathoustra.

Avatar de l’utilisateur
Simone
Modo
Messages : 977
Inscription : 05 déc. 2008, 16:35
Localisation : Puy de DOME

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Simone » 10 sept. 2018, 19:59

:D On aime les pays du Nord parce que tout nous incite à la plénitude, les rires des gens sont pleins d'une énergie franche directe sans détours.
On se retrouve tellement dans ce reportage, merci! :D

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 11 sept. 2018, 19:02

Sim&Dom a écrit :
10 sept. 2018, 19:59
:D On aime les pays du Nord parce que tout nous incite à la plénitude, les rires des gens sont pleins d'une énergie franche directe sans détours.
On se retrouve tellement dans ce reportage, merci! :D
Vous avez "simplement" ressenti le Hygge. Mais pour cela, il vous a fallu monter là haut à plusieurs reprises...
Vivre heureux.
C'est un souhait, une direction, une aspiration : le contraire d'une méthode, d'une religion, d'une philosophie, d'une ascèse blindée d'exercices de torture qui est un immense leurre car c'est l'ego qui veut changer l'ego ! :lol: Immense baise.
Là c'est du free, de l'aérien, du simple, de l'insoumis mais du très solide.


Image


On ne peut pas être heureux dans un monde comme celui qui existe en France, car ce monde est dominé par des politiques de profits. Ou alors on fait partie de castes qui ont du pouvoir ou de l'argent et qui, fatalement, vivent isolées.
En France nous traînons notre mélancolie comme un boulet.
C'est simple à comprendre.
Je ne parle pas d'une individualité heureuse, mais d'une société heureuse dans laquelle notre individualité trouve ses sources de bonheur et s'y désaltère.
Là haut, on voit le paysage qui se reflète aussi à l'intérieur de notre âme.
Le hygge (dire hou-gueuh) est un sentiment de félicité : le bonheur est dans la Taïga les potes !
Il existe là-haut une multitude de moments simplement vécus, furtifs, non recherchés, que nous pouvons cueillir et emmagasiner comme des refuges d'âme.

D'abord, il y a de multiples hymnes à la joie (ici, ma voisine de chalet qui se baigne sans me voir ni penser que j'existe. Fatalement il est interdit d'aller l'emmerder avec des discours, des mots, des rencontres forcées, des demandes de recettes car elle vous regardera avec de grands yeux parce qu'elle verras un gros con). Si tu lui demandes des recettes, elle te donnera une grande claque dans la gueule pour te réveiller : saute simplement dans le lac !


Image


Tient, une cabane là-bas...c'est un sauna et chaque chalet en possède un. Il paraît abandonné mais je sais pourtant qu'il est utilisé par 3 personnes différentes dans la même journée. On ne les voit jamais...
L'écrivain Henrik Isben, écrivain nordique du XIX °, décrit parfaitement cela dans ses récits.

Deux de ses citations :

"L'État est la malédiction de l'individu. Il faut que l'État disparaisse. Voilà la révolution que je veux faire. Que l'on ruine le concept d'État, que l'on fasse du libre vouloir et des affinités le lien unique de toute association, et ce sera là le germe d'une liberté qui aura quelque portée. Modifier la forme du gouvernement n'est pas autre chose que de farfouiller parmi les rossignols d'une arrière-boutique".

"Je crois que très bientôt viendra un temps où la notion politique et la notion sociale cesseront d’exister sous leurs formes actuelles, et qu’elles engendreront ensemble une notion unique qui réunira provisoirement en elle les conditions du bonheur de l’humanité.
Je crois que la poésie, la philosophie et la religion se fondront pour former une nouvelle catégorie et une nouvelle force vitale dont nous, qui vivons maintenant, ne pouvons pas avoir une représentation très claire. "


Déjà au XIX°, il jetait les bases de la vie scandinave, ou de la vraie vie ?
Une grosse découverte pour moi depuis 5 ans, d'autant plus énorme que personne ne me l'a imposée et que je suis venu à elle librement.


Image


Le PIB mesure tout, sauf ce qui fait que la vie vaut la peine d'être vécue.
Ce sont les grands espaces vierges qui sont à la racine du bonheur.
Le mot finnois sielunmaisema désigne le paysage que l'on garde dans son âme. Il faut retrouver en soi cette part d'ADN qui fait que l'on est mieux dans la nature que partout ailleurs.


Image
Image


Lorsqu'on se rend dans les forêts boréales - mes lieux de vie là-haut - ce n'est pas pour rien que les ours y ont élu domicile.


Image
Image


Le mökki(simple chalet de vie) que j'y ai choisi y est tellement bien implanté, naturellement, que les traces de cet animal mythique sont partout.


Image


...à suivre...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Zorgol94

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Zorgol94 » 12 sept. 2018, 10:43

Je reprend la lecture de ton récit un peu tardivement (nous étions en Autriche) et comme d'hab tu nous fais rêver à propos du grand nord. Encore merci pour ton récit ;)
A propos des voyages en groupe, je peux témoigner du fait que c'est encore possible car nous étions 12 frenchy pour ce voyage en Autiche qui s'est superbement bien passé avec des gens sympa.
On s'est organisé en 2 groupes de 4 machines et nous nous retrouvions à l'étape.
Même si on se connaissais pas tous au départ, il y a eu une bonne ambiance et les Ural ont assurées grave tout au long de ce périple de 2500 km.
J'ai même eu l'occasion d'apprécier la solidarité de tous qui m'ont aidés alors que je me suis chopé une crise de sciatique carabinée et j'ai pu rentrer sur la Ural qui me servait de déambulateur ;)

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 12 sept. 2018, 19:18

Zorgol94 a écrit :
12 sept. 2018, 10:43
Je reprend la lecture de ton récit un peu tardivement (nous étions en Autriche) et comme d'hab tu nous fais rêver à propos du grand nord. Encore merci pour ton récit ;)
A propos des voyages en groupe, je peux témoigner du fait que c'est encore possible car nous étions 12 frenchy pour ce voyage en Autiche qui s'est superbement bien passé avec des gens sympa.
On s'est organisé en 2 groupes de 4 machines et nous nous retrouvions à l'étape.
Même si on se connaissais pas tous au départ, il y a eu une bonne ambiance et les Ural ont assurées grave tout au long de ce périple de 2500 km.
J'ai même eu l'occasion d'apprécier la solidarité de tous qui m'ont aidés alors que je me suis chopé une crise de sciatique carabinée et j'ai pu rentrer sur la Ural qui me servait de déambulateur ;)
Merci Gégé.
Je suis content que vous ayez fait un bon parcours, c'est formidable. Et qu'il n'y a pas eu d'incident mécanique. A 12 sur 2500 bornes, ça commence à cause là.
En effet, il n'y a pas de raison qu'un groupe ne fonctionne pas, si chaque individu respecte les autres. C'est plaisant et ludique.
J'espère que ta sciatique va mieux car ça, quand ça s'y met, c'est pas glop du tout. C'est long et je ne pense pas qu'il faille y toucher - en tous cas c'est ce que je fais pour moi : je garde mon mal au cul et je ne veux pas qu'on me manipule, car cela m'avait trop déglingué par le passé.
Repose-toi... :wink:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 12 sept. 2018, 22:29

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 13 sept. 2018, 08:53

Image
Image
Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
creationsthor
Modo
Messages : 283
Inscription : 02 juil. 2009, 14:19

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par creationsthor » 13 sept. 2018, 14:50

Image
Image


Là c'est sur, pour la cueillette des myrtilles y'a pas mieux :D
Et la haut il n'y a pas besoin d'une licence, comme dans les Vosges entre autre, pour utiliser ce peigne. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Le Rouge
Membre
Messages : 408
Inscription : 15 mai 2017, 15:14
Localisation : Combrailles

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Le Rouge » 13 sept. 2018, 17:16

La cueillette des myrtilles au peigne! Que de souvenirs. C'est aujourd'hui interdit dans le Forez où je pratiquais autrefois.
"AAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!... dis-je."
Zarathoustra.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 13 sept. 2018, 17:20

Le Rouge a écrit :
13 sept. 2018, 17:16
La cueillette des myrtilles au peigne! Que de souvenirs. C'est aujourd'hui interdit dans le Forez où je pratiquais autrefois.
Une raison de plus pour se tirer de ce merdier.
Là haut la Nature appartient à tout le monde. Et on n'y trouve ni seringues ni crachats.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 13 sept. 2018, 18:58

En Finlande, la loi donne le droit de ramasser toutes les baies partout, y compris dans les forêts privées. Mais c'est un apprentissage qui commence dès le plus jeune âge. L'état s'attache à former au plus tôt, sans contrainte, par des valeurs de bonheur et de paix, des citoyens responsables et compétents. Et ils y mettent les moyens.


Image


L'éducation encourage la créativité et elle commence curieusement par la musique. Les plus petites écoles possèdent des cuivres, des percussions, des instruments à cordes, etc...Cours "d'économie ménagère" pour tous les enfants, garçons ou filles, qui enseignent toutes les facettes de ce qui se passe en couple plus tard. Dès l'âge de 7 ans, les enfants - là encore filles ou garçons, utilisent des outils et fabriquent tous leurs jouets en bois : chaque bien matériel amassé est le fruit d'un travail.
Ici une école de céramique pour fabriquer ses bols ou autre, que les enfants ne casseront pas par caprice...


Image


La culture est d'abord celle de l'esprit de l'air libre.


Image


Ouvrier ou PDG, les différences sociales s'estompent une fois que l'on est dans la forêt.
Le jokamiehenoikeus répertorie le droit de tout un chacun : il permet aux citoyens comme aux randonneurs étrangers de passage de se balader en toute liberté sur le territoire, de camper, de pêcher ou de cueillir. Il ne faut simplement pas nuire à l'environnement ni contrarier le propriétaire des lieux. Je l'ai vérifié de nombreuses fois.
Ce droit est non constitutionnel mais il est garanti par la jurisprudence. Ecocitoyenneté et épanouissement de chacun, cela dès le plus jeune âge. Et cela n'a rien de politique.
Le bonheur finlandais n'est pas visible. Il est simplement perceptible partout et il est discret.


Image
Image

...à suivre...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 14 sept. 2018, 08:49

Les rennes appartiennent à des clans samis. Ils ne sont pas craintifs car tout le monde les respecte. Les mamours des petits avec leurs mères sont très émouvants...je leur donne du pain sec, ils adorent, et des baies.


Image
Image
Image
Image
Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34224
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: возвращение : quelque part en été 2018...

Message par Est-Motorcycles » 14 sept. 2018, 18:38

Voyager en marge du vieux continent façonne l'esprit comme un tailleur de pierre. C'est insensible mais très efficace.
Mais pour se vivre, il faut savoir écouter cette terre sur laquelle vit un peuple qui n'a jamais donné de nom à la guerre... Il n'y a pas de mot pour exprimer ce terme.
Partir pour cet espoir de bout du monde dans lequel se concocte la potion de la paix, c'est d'abord rallier de grands espaces pour étancher sa soif de pureté. Il faut alors s'embarquer vers ces terres comme pour partir en quête, en sachant que la nature nous écrasera par sa beauté et sa démesure.
En route plusieurs fois, je découvrais peu à peu que, derrière cette nature envoûtante, les habitants m'intéressent de plus en plus.
Ma Laponie, c'est cette terre de feu qui couve sous la glace ou l'eau : un territoire qui se contemple, mais surtout qui s'écoute.


Image


L'hiver se prépare doucement. Les matériels avancés apparaissent en silence, sans publicité, sans bruit, comme si c'était normal. D'énormes motoneiges donnent une idée de la force intérieure des habitants. Les lacs seront couverts de neige et les forêts étincelleront de mille étoiles magiques.
Peu importent les températures extrêmes de l'hiver et les nuées de moustiques l'été : c'est avec eux, et avec eux seulement, que la vie prend le goût délicieux de la liberté.


Image
Image


Dans le kelevala, cette terre de légende et d'esprits est simplement nommée pohjola : le nord.
Le 28 février 1835, quand Elias Lönnrot fait paraître Le Kalevala ou les Vieilles Chansons caréliennes du peuple finnois d'antan, il hisse le peuple finnois à hauteur de l'humanité tout entière: la somme poétique qu'il a récoltée auprès des bardes en Carélie du Nord et de l'Est, cette moisson de chants n'a guère d'équivalent dans l'héritage universel. Dans ce poème psalmodié se mêlent les voix du tragique, du lyrique et du magique. Le Kalevala contribue à enrichir notre patrimoine par l'incroyable profusion de ses récits, la beauté de ses chants, la richesse de ses tableaux et les gerbes de mots où se découvrent l'origine et le génie humains. Issu de poèmes et chants oraux authentiques, Le Kalevala fut d'abord présenté comme une reconstruction, celle d'une hypothétique épopée engloutie. Mais...

On sait aujourd'hui que c'est en fait le grenier, désormais ordonné, de milliers de vers, poèmes, chants et ballades qui furent collectés au XIXe siècle dans les villages des terres finnoises. Qu'a-t-on sauvé de l'oubli ? Des bribes ou l'essentiel ? Cet oubli était-il inéluctable, ou bien est-il venu avec l'écriture et l'irruption du monde moderne parmi ceux et celles qui en faisaient le chant de leurs semaines ? Ils ont disparu, les chants sont figés et fixés. Les hommes chantaient jadis en communion avec l'univers.
Leurs chants sont ici, en Laponie finlandaise, de magnifiques vecteurs poétiques du savoir et du plaisir.



Ce simple nid de fourmi normal là haut nous montre juste de quelle manière la nature se "bodybulde" elle même lorsqu'elle est libre, sans l'intervention de l'homme.
Manifestement, nous passons à côté d'importants repères de vie.
J'aime cheminer ainsi sur le toit de l'Europe...



Image


...à suivre...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Répondre