pvdm100358 : dans les pas des grands baroudeurs

Répondre
pvdm100358
Membre
Messages : 308
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Nyttarstreffet 2

Message par pvdm100358 » 07 janv. 2019, 21:45

Ce vendredi 4, une dizaine d’autres arriveront. Une toute grande majorité de tipis, plus grand que le mien ; leur monture est pour la plupart une BMW attelée, de tout âge. Il y aura deux Jawas, trois Guzzi, une Suzuki, une Honda, deux autres deux temps venus de l’est. Et, puis un seul Ural, le mien.
En solo, seuls une Suzuki et une mobylette seront de la partie.
Je passerai vite sur ce qu’ils pensent du Ural… quelques uns en ont fait l’expérience avec des anciens d’avant 2000 et fatigués de les réparer, ils ont renoncé.
Leur regard lorsque je leur explique que ce n’est plus pareil depuis, oscille entre celui que l’on accorde au poivrot qui jure ses grands dieux qu’il ne boira plus jamais, et celui compatissant dédié à celui qui marche vers l’échafaud.
Bon, ils n’en reviennent pas, non pas qu’un belge soit venu bien que cela leur en embouche un coin, mais bien que j’aie trouvé l’endroit !
D’abord, ce qui les intéresse est de savoir comment j’ai trouvé l’existence de leur hivernale car à leurs yeux, elle tellement confidentielle qu’ils sont surpris d’apprendre qu’une simple recherche sur internet alignant les trois mots « voyage moto Norvège » mène jusqu’à eux.
Ensuite, j’avais récupéré les coordonnées du site car tant Google Maps que mon GPS ne trouvaient de « Trollsvann ».
Las, arrivé à Andebu – dernier village connu – les coordonnées que j’avais comprenaient 8 chiffres après le N de la latitude et le E de la longitude ; j’eu beau parcourir tous les formats de coordonnées qu’acceptent mon GPS, aucun n’acceptait ce que je tentai de lui faire mouliner !!
En désespoir de cause, ayant lu en Belgique que sur certains formats le dernier chiffre correspond à l’altitude – mais, alors pourquoi un dernier chiffre différent entre la latitude et la longitude, car, logiquement, 1000 M reste 1000M que l’on regarde ce sommet sur une ligne de latitude ou de longitude…, non ? – je supprimai sauvagement ce dernier chiffre sur les deux données et, miracle !!, le GPS m’afficha un point dont le trajet me sembla assez cohérent avec ce que je saivais du site.
15 km m’en séparent que mon fier destrier avale en 20 petites minutes ; les routes sont couvertes de verglas ou de neige, et sans pneus cloutés, chaque virage, chaque remise des gaz se prend en dérapage. C’est fun, mais cela demande une attention de tous les instants.
Les cinq derniers km’s se frayent un chemin dans les bois ; je ne doute pas d’être sur le bon chemin car deux petits panneaux affichant un rouge MC – moto club dans toutes les langues, me dis-je – avant de terminer par une côte débouchant sur une clairière au milieu de laquelle trône un tipi à côté d’un side, hourra !!
Ils se marrent un bon coup, mais me feront beaucoup d’honneurs ensuite ; ils sont bien sympa, tous.
La moyenne d’âge est jeune, la soixantaine, quoi. Deux, trois gamins de moins de quarante ans, et trois femmes qui accompagnent courageusement leur doux fêlé de pilote, complètent le tableau.
Au total – la plupart arriveront le samedi – nous seront une vingtaine de tentes.
Les traditions commencent…comme les nôtres, par la découverte de la culture au travers des recettes de boissons diverses. Toutes sont présentées comme étant des décoctions de plantes, l’alcool qu’elles contiennent s’y trouvant uniquement, bien sûr, pour une question de conservation !
La reine est l’Aqvavit, aromatisé ou non.
Les Danois prétendront que la vraie Aqvavit est…danoise et que celle que l’on trouve en Norvège n’est qu’une liqueur pour femme ; les Norvégiens vous diront que l’Aqvavit danoise est un infâme tord-boyaux juste bon à alimenter leur brûleur de cuisine.
La mauvaise foi débonnaire du motard est décidément universelle !!
Ensuite, ce sont les feux d’artifices tirés à la queue-leu-leu ; beau spectacle quand même que celui de ces éclats de couleur se mêlant aux étoiles du firmament. Faut pas grand-chose pour retrouver ses yeux d’enfant.
Enfin, un grand feu autour duquel tout le monde vient boire un coup et refaire le monde jusque tard dans la nuit qui givre tout mais ne peut rien contre la chaleur humaine, contre les discours parfois hésitant dans l’anglais imparfait de ceux qui veulent converser avec celui qui vient « d’ailleurs ».
La journée du samedi, je la passerai à cuisiner, couper du bois – ce soir, je monte et allume mon poêle !! – et à me promener dans les bois qui nous entourent ;
On ne sait trop si ce sont les bois qui sont parsemés de lacs ou les lacs qui sont séparés par quelques touffes d’arbres, tant il y en a des pièces d’eau !!
Je marcherai ainsi une bonne heure dans un sens, et autant pour revenir, ayant fait demi-tour après avoir croisé des empreintes de pattes à cinq doigts griffues… sans que des pas d’homme ne soient visibles. Un lynx ? Bon, on ne va importuner les gargouillis de son ventre vide, et puis, il est assez tard comme ça, la nuit tombant tôt sous ces latitudes.
La soirée est animée ! On vient me chercher « belgian », « belgian, stop work and come ! » ; j’interrompt donc mes sciages de bois, et suit celui qui me héla ainsi.
Autour d’une table garnie de gâteaux, et de petits verre remplis de gin et lestés d’un morceau de cœur d’élan – cru, le cœur – ils sont tous là et celui qui est à l’origine du Nyttarstreffet, rappelle que cela vingt ans déjà qu’ils s’y retrouvent et que pour l’occasion, il a fait éditer des médailles, qu’il passe autour des cous – il commence par moi qui vient de si loin ! – offrant du même coup un verre et un morceau de gâteau.
Toute cette cérémonie bon-enfant se termine bien sûr par un feu d’artifice somptueux !!
Re-feu central, re-découverte d’autres vins chauds, déclinaisons de Jaeger tea et autres spécialités norvégiennes, re-fondement du monde et autres histoires d’anciens motards.
Dimanche, c’est jour de démontage général; il a fait bien froid cette nuit, un givre d’un demi-centimètre couvre tout.
Mon poële a rempli son œuvre et m’a permis de rentrer dans un slipping chaud ; je le laisse s’éteindre bien sûr car il est trop dangereux de dormir avec toutes les matières inflammables qui m’équipent, et même si je laisse un coin de ma tente ouvert, il ne faut pas négliger la consommation d’O² et l’éventuel CO dégagé.
J’apprendrai que l’on doit se servir de piquets de tente LISSES lorsqu’on les plante dans un sol au soubassement de pierres qui va geler ; j’ai passé une heure à retirer huit piquets crénelés !!
A midi, tout est emballé, fixé sur le side ; j’attends mes deux père et fils qui m’ont offert de me servir de leur garage pour que je puisse effectuer mes trois vidanges moteur/boîte/pont.
Je mettrai plus d’une heure pour ce faire car l’huile était figée par le froid et coulait avec peine par les petits orifices de remplissage.
Ensuite, je pris congé, rentrai « Tynset » dans mon GPS qui m’indiqua la suite de la route ainsi que les 553 km qui me séparent du rendez-vous suivant, le Savalen Rally que je dois rejoindre au plus tard le mercredi 09.
A piece of cake, quoi ! Je vais pouvoir flâner, prendre le temps pour regarder les paysages, me lever un peu plus tard – à 7h au lieu de 6h -, manger à mon aise en lisant.
Adieu Nyttar, j’arrive Savalen !!

pvdm100358
Membre
Messages : 308
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Nyttarstreffet/ Photos

Message par pvdm100358 » 07 janv. 2019, 21:46

ImageImageImage

pvdm100358
Membre
Messages : 308
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Nyttarstreffet/ Photos 2

Message par pvdm100358 » 07 janv. 2019, 21:48

ImageImageImage

pvdm100358
Membre
Messages : 308
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Nyttarstreffet/ Photos 3

Message par pvdm100358 » 07 janv. 2019, 21:51

ImageImageImage

pvdm100358
Membre
Messages : 308
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Nyttarstreffet/ Photos 4

Message par pvdm100358 » 07 janv. 2019, 21:53

ImageImageImage

pvdm100358
Membre
Messages : 308
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Nyttarstreffet/ Photos 5

Message par pvdm100358 » 07 janv. 2019, 21:55

ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35296
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Est-Motorcycles » 07 janv. 2019, 23:44

Aaaaah je meurs, chapeau bas ! Ca me rappelle tellement de souvenirs ! Tu es sur les traces de l'excellence mon ami et c'est sûr : tu ne reviendras jamais comme avant...
Merci pour ce magnifique reportage, courage dans ce froid et bois un coup d'Aquavit que j'adore aussi à ma santé !

Image

Prends soin de toi Pierre, sois prudent des choses qui arrivent rapidement (coups de froid, glissades etc...) mais aussi sur des choses sournoises qui sont cachées tapies dans les rouages secrets de la génétique fortement sollicitée dans ces conditions (poumons ou rhumatismes inflammatoire...).
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
fbeurne
Membre
Messages : 1477
Inscription : 18 avr. 2016, 10:15
Localisation : 54000 nancy

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par fbeurne » 08 janv. 2019, 08:55

Ouaihhh! Une belle expédition digne de solla!
FRED, dept 54, et "black sport's globe trotter" année 2005 fiabilisé partie Cycle en 2010, Moteur/pont par DAN en 2016 et BMW rotax F650 GS
Dans ce monde, soit disant moderne, fait d'instantané, de vite consommé, dépêches toi d'être heureux; Roules en ural et tu comprendras où se trouve mon bonheur!

abonchab
Membre
Messages : 112
Inscription : 22 nov. 2017, 18:07

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par abonchab » 08 janv. 2019, 09:32

Magnifique Pierre, ménage-toi et ta monture aussi, tu me fais rêver avec ce voyage que je ne peux pas effectuer retenu que je suis par pas mal d'obligations familiales.

Belle photographies où l'on constate que seules de vraies motocyclettes sont capables d'effectuer un tel trajet..sans énumérer de marques, il y a quand même URAL qui se fond dans cet environnement bien frais.

Bonne route!

Avatar de l’utilisateur
gecko
Modo
Messages : 8202
Inscription : 14 juin 2012, 12:33
Localisation : Aubord(30620)

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par gecko » 08 janv. 2019, 10:06

merci Pierre....bonne route

Ural 6½ et ¾ L ♀ Thørep "Черная овца"
EM/JPA powered
Запад едидт с Востоком
Урал, отличный генератор положительных эмоций!
...Custodes...

Avatar de l’utilisateur
SKIPPY
Membre
Messages : 252
Inscription : 28 mars 2016, 16:42
Localisation : Aire sur l'Adour 40800

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par SKIPPY » 08 janv. 2019, 11:46

Bravo Pierre pour ce récit qui me met en appétit pour mars.
Bon voyage et merci pour ce retour d'expérience ( je note le coup des sardines !!)

pvdm100358
Membre
Messages : 308
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Savalen Rally/ La route

Message par pvdm100358 » 08 janv. 2019, 17:18

Merci à tous pour vos commentaires; cela fait toujours du bien de recevoir un écho bienveillant.
Là, je viens d'arriver à Savalen (Tynset). J'ai passé/mérité mon brevet de pilotage sur glace et neige sur glace! Je n'ai jamais connu une patinoire pareille sur 200 km non-stop. C'était chaud, chaud, en dérive tout le temps.
A chaque côte, je me disais que ça n'allait pas le faire...et, puis, si.
Demain, comme je suis un jour à l'avance, je vais voir si j trouve un garage qui pourrait me clouter les pneus; ce ne sera pas du luxe!
L'Ural a fonctionné royalement! Ce moteur (850) est d'un confort rare avec son couple toujours présent; très équilibré aussi l'ensemble, car toutes les dérives se contrôlent aisément pour peu que l'on ne brusque rien.
Je ferai un CR, demain.

A plus,

Avatar de l’utilisateur
gilbert1949
Membre
Messages : 58
Inscription : 13 janv. 2015, 20:25
Localisation : Belgique (Couvin, Prov de Namur)

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par gilbert1949 » 08 janv. 2019, 18:14

Bravo !
Super ton CR !! Bon périple :wink:
V+
Gilbert

Téji
Membre
Messages : 175
Inscription : 01 avr. 2017, 12:58

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Téji » 08 janv. 2019, 18:31

Impressionnant.
Merci pour ton reportage. Soit prudent et bonne continuation.

Avatar de l’utilisateur
papycoz
Membre
Messages : 354
Inscription : 20 mars 2018, 17:53
Localisation : Malause 82
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par papycoz » 08 janv. 2019, 20:40

Bonsoir, tu me fais rever avec toutes ces images et le CR associé ...
Longue vie à toi !!!
Réparer c'est pas faire en sorte que ça marche !!!
http://roulemapoule.jouwweb.nl/

Répondre