pvdm100358 : dans les pas des grands baroudeurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
gecko
Modo
Messages : 8139
Inscription : 14 juin 2012, 12:33
Localisation : Aubord(30620)

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par gecko » 20 août 2018, 14:44

merci pour le retour d expérience au plaisir....
Ural 6½ et ¾ L ♀ Thørep "Черная овца"
EM/JPA powered
Запад едидт с Востоком
Урал, отличный генератор положительных эмоций!
...Custodes...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35250
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Est-Motorcycles » 21 août 2018, 17:24

J'ai lu de bout en bout et voilà que tu pénètres la caste des grands rouleurs. Je suis toujours aimanté par eux...
Ne t'inquiète pas, le coup du bouchon de vidange non revissé, ça m'est encore arrivé près de Kuusamo en Finlande il y a 10 jours...
Alors je chante la chanson célèbre d'un grand Monsieur. C'est de mauvaise qualité mais là on ne cherche pas cela n'est-ce pas :



Vas l'Ami, tu es partit...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35250
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Est-Motorcycles » 21 août 2018, 17:24

.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

pvdm100358
Membre
Messages : 298
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par pvdm100358 » 24 août 2018, 09:22

Merci, Dan.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35250
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Est-Motorcycles » 02 nov. 2018, 19:52

Quelques bonnes heures avec Pierre l'africain pour réaliser son nouveau frein arrière...
Disque diamètre 300 mm pince Nissin 4 pistons...du sérieux et de l'incassable. Rondelle d'adaptation en inox et support d'étrier en alu aviation...

Image

Beaucoup d'usinages, de montages à blanc, le travail prend sérieusement tournure...

Image
Image

Pierre met bien la main à la pâte et il nous gâte ! Ces produits de Wallonie, quand même !...exquis...

Image

...à suivre début de semaine prochaine...le travail se poursuit demain...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

pvdm100358
Membre
Messages : 298
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par pvdm100358 » 02 nov. 2018, 21:31

Faut dire, quelle journée!
La froidure du moment s'estompe devant la gentillesse et la prévoyance de l'une, devant l'humour, la culture, la science et l'amour du travail bien fait jusque dans les détails de l'autre!
J'ai beaucoup appris de voir Dan travailler, usiner, tailler, pointer, fraiser et assembler ces belles matières devenues pièces d'un ensemble par l'effet de son savoir, de ses expériences et de sa méticulosité conjugués.
On poursuit demain, pour un résultat - je le sais - qui sera aussi beau qu'efficace.
Je ne me fatigue pas d'apprendre.
A plus,

Pierre, l'africain

Avatar de l’utilisateur
gecko
Modo
Messages : 8139
Inscription : 14 juin 2012, 12:33
Localisation : Aubord(30620)

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par gecko » 02 nov. 2018, 23:25

whaou c est beau.....
Ural 6½ et ¾ L ♀ Thørep "Черная овца"
EM/JPA powered
Запад едидт с Востоком
Урал, отличный генератор положительных эмоций!
...Custodes...

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35250
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Est-Motorcycles » 04 nov. 2018, 18:55

C'est vrai que c'est beau car c'est fait main avec passion et tranquillité, au sein d'un travail commun.
Pierre est comme on dit quelquefois sur la "grande route". Son regard ne porte pas seulement sur la semaine prochaine ou même sur l'an prochain : il se met en route pour la vie. Son expérience (de vie) le fait avancer pas à pas d'une manière sûre et réfléchie, mais irréversible.
Ca ne trompe pas et je sens ces choses...
Ici beaucoup de montages à blanc...

Image

...après de nombreux usinages dans la masse des matériaux nobles...

Image
Image
Image
Image

Chaque élément a été minutieusement adapté sur son side avec ses pièces.

Image
Image
Image

Des signes qui ne trompent pas, ce coup de chiffon sur la matériel posé en dernier essai. De la passion simple. Il attend depuis 6 mois car c'est du sur mesure.
Un frein arrière qui ressemble à quelque chose et qui, avec seulement 1/4 de la piste de freinage sollicitée car neuf et non rodé, freine mieux que l'origine...
Image
Image
Image

J'ai aimé réaliser ce travail dans la paix et le partage.
D'autres projets sont en cours...

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

pvdm100358
Membre
Messages : 298
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: pvdm100358 : En route vers la Norvège/problémes à résoudre

Message par pvdm100358 » 02 janv. 2019, 18:37

Hello, la bande!
Bon, pour bien commencer l'année, je suis parti au Nyttarstreffet, une hivernale située en Norvège et se déroulant le premier we de janvier. Cela se tient sous tente, il n'y a guère plus de trente participants chaque année; faut dire que question organisation, c'est le service mini-minimum. Pas d'eau, pas de wc, pas de barnum central. rien, nada.
J'enchaînerai avec le Savalen Rally, qui se tient le we suivant 500 km plus au Nord; logement en dur, là-bas.

Là, je suis à 174 km du port de Hirtshal d'où je prendrai le bateau jusqu'au port norvégien de Larvik.

Je rencontre quelques soucis, à savoir que je perds de temps en temps, de manière aléatoire, la puissance d'un cylindre.
Cela dure… trente, cinquante seconde, puis ça repart. Cela m'est arrivé aussi en quittant une pompe à essence; j'ai coupé le contact (pas les coupe-circuits), j'ai remis le contact et plus de problème pendant 400 km.

La veille, idem sous la pluie, mais comme j'étais sur l'autoroute, je ne me suis pas arrêté et après 30-40 secondes, le moteur est reparti sans plus me faire le même défaut durant le reste de la journée, soit 280 km.

Qu'ai-je changé, qu'est-ce que je constate: (EFI)
- j'ai mis une deuxième batterie (plus grosse, une batterie de voiture), j'ai laissé l'autre qui ne charge plus bien; montage en parallèle. Les deux batteries sont équipées d'un coupe-circuit. La batterie d'origine, serait-elle en court-circuit? Je pense que je le verrai dès que je branche son coupe-circuit, non?

- Je consomme plus qu'avant; là, je viens de tomber en panne d'essence après 183 km (=10,38L/100); d'habitude, je parcours 200km et il me reste en 3 et 4 litres. Donc, une consommation de 7,5-8 L. Tandis que maintenant, j'en suis à plus de 10L/100... sacrée différence.
Il est vrai que je fais de l'autoroute, que je roule tout le temps à 4.000-4.300 tours, que je suis bien chargé et que le CX de l'ensemble tient plus de celui d'une armoire normande que de la goutte d'eau!

- J'ai mis en partant de Belgique deux bougies "hiver", neuves. (NGK BPR7HS)
Je n'ai pas encore regardé leur couleur, mais je le ferai demain matin car là, il fait aussi noir que froid!

- sur les 5 derniers km, le témoin orange "défaut moteur" s'est allumé sans plus s'éteindre… . Mais, la machine tournait fort bien.

- Mon ralenti est plus haut qu'au réglage fait il y 1.000 km; il est monté à 1.000, voire 1.100 tours.

- Quand j'ai un problème de perte de puissance, mon compte-tour bat la campagne; comme ce ne sont pas mes connexions sur la masse des bobines ( vérifiées, refaites), cela pourrait venir du module entre ces piquages de masse et le compte-tour. Ce module acheté chez Baron aux EU que des Uralistes de là-bas ont monté avec satisfaction. Il permet d'adapter (une question de fréquence, je suppose) l'allumage (EFI, deux bobines) au compte-tour - deux cyl, quatre temps -de marque Baron lui aussi.
Mais, cela n'explique pas l'augmentation de consommation, me semble-t-il.

Je suis un peu perplexe car je me demande si j'ai un problème électronique ou de carburation/alimentation.

Demain, je passe en Norvège et si je pouvais régler ce problème, je voyagerais l'âme plus sereine; alors, si un mécanicien chevronné (DAN?) ou un électronicien ou qlq'un qui a connu les mêmes symptômes, que sais-je, pouvait m'aiguiller, je lui en serait très, très reconnaissant.


A vous lire,

Pierre, l'africain

Avatar de l’utilisateur
gecko
Modo
Messages : 8139
Inscription : 14 juin 2012, 12:33
Localisation : Aubord(30620)

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par gecko » 02 janv. 2019, 20:22

ca serais pas un papillon qui ferai le con???
Ural 6½ et ¾ L ♀ Thørep "Черная овца"
EM/JPA powered
Запад едидт с Востоком
Урал, отличный генератор положительных эмоций!
...Custodes...

pvdm100358
Membre
Messages : 298
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par pvdm100358 » 04 janv. 2019, 08:17

Hello!

Bougies vérifiées, elles sont gris clairs, comme depuis tjs cependant. je sais, il faudrait qu'elle soient brun chocolat au lait, mais elles ne l'ont jamais été, bizaremment.
Hier, il a fort bien marché durant les 154 km qui me séparaient encore du port d'Hirtshal.
La consommation est redevenue normale (8,3L/100).
Je suis un peu perplexe et cela m'ennuie de ne pas comprendre ce qui se passe de temps en temps.
Après Savalen, je comptais pousser jusqu'au Cap Nord, mais je pense que je vais remettre cette dernière étape à plus tard, si je n'ai pas, d'ici là, identifié l'origine de ce problème de perte de puissance.

Je ne sais donc pas, Gecko, s'il s'agit d'un papillon récalcitrant.

Quand quelqu'un qui a un EFI, se penchera sur mon message, peut-être qu'une idée jaillira… .

Dan ayant, je l'ai lu, bien d'autres soucis, j'attendrai le temps qu'il faut pour bénéficier de sa science.

A vous lire,

Pierre, l'africian

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35250
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Est-Motorcycles » 04 janv. 2019, 10:45

Hello Pierre,
D'abord bravo pour ton périple bien intéressant avec Hirstall que je connais bien pour m'y être embarqué pour l'Islande...beaux souvenirs.
Là je t'écris d'un ordi portable et en situation perso délicate : ce sera donc court mais précis et je te demande de faire exactement ce que je te dis, rien d'autre, en procédant par ordre et sans mélanger les opérations ni d'en sauter une seule.
1 - vérifie que tes deux antiparasites n'ont pas "cuit" par la chaleur de tes anciens voyages car en cuisant le caoutchouc s'écarte et laisse passer l'eau. Tu peux avoir des étincelles que l'on ne voit pas sur les ailettes des culasses, étincelles qui te pourrissent ton allumage.
2 - place du produit qui chasse l'eau dans les antiparasites et sur les connections des bobines, pas ailleurs. En bombe, on trouve partout.
3 - vérifie scrupuleusement ton jeu aux culbuteurs qui, à froid, doit être de 0,15/100° sur les deux soupapes. Tu as peut-être une soupape qui se ferme mal et les jeux ont pu changer avec le climat.
4 - laisse l'ensemble des corps de volets tranquille : tes volets ne se dévissent pas. Les russes ont testé les EFI dans des conditions très extrêmes, ne t'inquiète pas.
5 - tu as pris selon tes récits de fameuses "draches" - pluies violentes. Tu dois changer ton filtre à air qui doit être humide voire mouillé, même si tu l'as changé récemment : l'excès de conso provient en général un manque d'air. Souviens-toi de ce que je t'ai dit, que surtout à l'arrêt tu protèges par un grand plastique l'ensemble selle-réservoir de manière à ce que l'eau ne s'infiltre pas dans le filtre à air.
Fais exactement tout ça et tiens-moi au courant sur cette discussion.
Bonne route à toi, courage pour le froid et sois bien prudent.
Je t'embrasse.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

Avatar de l’utilisateur
papycoz
Membre
Messages : 338
Inscription : 20 mars 2018, 17:53
Localisation : Malause 82
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par papycoz » 05 janv. 2019, 11:58

As tu testé la séquence de clignotement de la MIL ?
J'ai un soucis de coupure circuit chauffage sonde lambda ce qui me donne un code 143 avec le clignotement MIL et j'ai une consommation plus élevée.
J'ai testé la sonde avec un ohmmètre et effectivement j'ai une résistance infinie entre les bornes.

SYSTÈME DE GESTION DU MOTEUR URAL DIAGNOSTIC:
Introduction:
Un système de code de clignotement de base a été implémenté sur les moteurs EFI Ural pour faciliter les diagnostics EMS (Engine Management System) sans avoir besoin d'un outil de diagnostic informatique supplémentaire,
ce qui aide grandement l'utilisateur lors des déplacements.
Lorsqu'elle est activée, le voyant moteur MIL (témoin de dysfonctionnement) clignote une séquence de code correspondant au défaut.
Ce document est destiné à servir de guide de référence rapide en tant qu'informations supplémentaires au Manuel de maintenance EMS.
Opération:
Lorsque le MIL est allumé en permanence avec la touche activée, un défaut EMS s'est produit.
Lorsque la touche est activée et que le moteur est éteint,
basculez le commutateur d'arrêt trois fois dans un délai de deux secondes pour déclencher la séquence clignotante.
Trois changements s'imposent, et non trois cycles complets.
Par exemple, si le commutateur est en état d'arrêt du moteur, la séquence serait "arrêt-> marche-> arrêt-> marche-> arrêt -> marche " avec le '->' indiquant un mouvement du commutateur.
Le MIL clignote maintenant une séquence de code correspondant au défaut diagnostiqué par le EMS.
Chaque code a une séquence à trois chiffres, chaque chiffre ayant une valeur de 1 à 5.
Une courte pause se produit entre les chiffres individuels,
pendant une longue pause entre la répétition du code ou l'affichage du code suivant, en fonction du nombre d'événements de défaut.
Pour identifier le défaut, déclenchez la séquence clignotante et comptez les clignotements pour chacun des trois chiffres.
Ecrire le motif aide.
Le voyant clignote à intervalles d'une demi-seconde pour chaque chiffre.
Entre chaque chiffre, une pause d'une seconde se produira.
Entre chaque code clignotant, ou la répétition du code si un seul défaut est présent, une pause de trois secondes se produit.
Lorsqu'un défaut présente une composante spécifique sur le système du véhicule, le composant doit être inspecté, ainsi que les connexions électriques et les composants du faisceau conduisant au composant. Cela aidera à diagnostiquer et à résoudre le problème.
La séquence de clignotements continuera à se répéter jusqu'à ce que la fonction soit désactivée.
Pour désactiver la fonction, activez le commutateur d'arrêt trois fois dans un délai de deux secondes, de la même manière que pour activer la fonction
Réparer c'est pas faire en sorte que ça marche !!!
http://roulemapoule.jouwweb.nl/

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 35250
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: pvdm100358 : Présentation d'un nouveau side-cariste

Message par Est-Motorcycles » 05 janv. 2019, 14:15

Papycoz, nous n'avons pas le droit de publier ton dernier message, je l'ai donc supprimé.
Envoie ce message à Pierre en MP, ça c'est possible.
Pierre, fais d'abord ce que je t'indique dans le message précédant et ne rajoutons pas de message supplémentaire : c'est trop complexe à gérer sur la route, procédons par ordre.
D'accord donc pour effectuer ton test MIL et de m'indiquer le code qui en ressort.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Aller les gars, la vie est belle ! Gardez tous courage, nos machines sont formidables, n'hésitez pas à vous évader avec elles. Et l'amitié aussi, le partage et la contemplation des choses simples de tous les jours...

pvdm100358
Membre
Messages : 298
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Nyttarstreffet

Message par pvdm100358 » 07 janv. 2019, 21:42

Le 1er, à 09 h, je me suis mis en route à destination du Nyttarstreffet – hivernale moto se tenant à Trollsvann, à 15 km de Andebu en Norvège – sans entrain, le moral dans les bottes – graissées la veille, les bottes ! – je ne sais trop pour quelle raison.
Direction le Limbourg, les Pays-Bas, puis l’Allemagne, pour atteindre et traverser du sud au nord, le Danemark.
Contrairement à mon habitude, j’ai décidé de prendre les autoroutes car ignorant l’état des voiries au Danemark et tenant compte de ma réservation sur le ferry devant me déposer au port norvégien de Larvik, prise pour le 3 janvier à 11h30’, j’ai joué la sécurité.
En avant donc pour les autoroutes qui, comme vous le pensez bien, n’ont rien de fort intéressant outre l’avantage qu’elles présentent de pouvoir « bouffer » du km rapidement.
Enfin, « rapidement »… à 90 km/h, soit à 4.000 t/min, vitesse qui permet – si,si – de doubler les camions, et régime moteur respectueux de la mécanique Ural.
Première étape à Verden, en Allemagne. Charmante bourgade que je n’ai pas eu le loisir d’apprécier, vanné par ces 500 premiers km, soucieux car je connu à deux reprises, une perte de puissance qui durèrent une trentaine de secondes avant de disparaître aussi inexplicablement qu’elles sévissèrent.
Une deuxième étape me mena à Viborg, au Danemark déjà, située à 154 km du port d’Hirtshal.
Froid piquant à Viborg, Best West Hôtel pour la nuit et repas du soir qui confirme ce que m’appris celui de midi, à savoir que les Danois adorent les patates, mangent peu de poisson, et servent des portions pantagrueliques.
Et c’est sans plus d’encombres que j’arrivai à Hirtshal à 10h30’, soit une heure à l’avance que je passai à attendre dehors que l’on puisse embarquer.
La traversée pris 3h45’, et voici Larvik, en Norvège ; il y fait moins froid que la veille, mais j’habille quand même mon side de sa housse, question d’éviter que de l’humidité et du gel ne fassent leur œuvre et provoquent une panne.
Ces inexplicables incidents me rendent perplexes et donc, prudent et précautionneux.
La Norvège est chère, c’est connu, et je confirme que de trouver une chambre sous les 130€, est -très – difficile.
Une consolation cependant, ici on mange du poisson et on le trouve à la carte partout.
Le 4, il ne me reste que 50 km à parcourir pour arriver sur le site de l’hivernale ; c’est un endroit indiqué dans le courrier reçu, par des coordonnées GPS dont je ne parviendrai pas à trouver le format correspondant dans mon GPS.
Arrivé à Andebu, je tenterai toutes combinaisons que celui-ci offrent, en vain, avant de décider de supprimer le dernier chiffres de la latitude et de la longitude, et, miracle, une destination apparaît qui me semble assez logique en fonction à ce que je sais de l’orientation du site par rapport à Andebu.
15 km plus loin, du premier coup, j’arriverai sur le site, perdu entre lacs et bois, à 10H30’ ; je suis le deuxième. Un danois fort sympathique et grand voyageur s’est déjà installé.

Répondre