Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33545
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par Est-Motorcycles » 10 mai 2018, 13:37

pierre65 a écrit :Belle devise....Elle m'arrange :mrgreen:
Le moteur d'Irbit semble prendre son envol vers le col d'Aspin.Une œuvre d'art ...Vraiment .
C'est pas beau ça!

Image
Superbe Pierrot, je serai heureux de te revoir en septembre.
Et les cannelures de ton axe primaire de boîte ?
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Chacun est responsable du chemin qu'il choisit, un autre n'est pas responsable du chemin que l'on prend.
Si vous voulez nous rencontrer, NE VENEZ PAS A L'IMPROVISTE, passez un coup de fil la veille.
PS : je mange aussi du porc.

Discret
Membre
Messages : 1816
Inscription : 06 nov. 2011, 11:11
Localisation : Belle-Ile en Mer

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par Discret » 10 mai 2018, 14:32

superbe photo on dirait une sculpture ainsi exposée
François alias Discret,
Transalp 1990 178000kms+Ural T 1WD 2014 E-M,pont long 12000kms MERCI Dan,y a que toi qui aies le droit d'y toucher

Avatar de l’utilisateur
pierre65
Membre
Messages : 1484
Inscription : 29 nov. 2009, 08:37
Localisation : entre le Tourmalet et l'Aspin

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par pierre65 » 10 mai 2018, 15:59

Discret a écrit :superbe photo on dirait une sculpture ainsi exposée
Je me suis fait la même réflexion .A la gloire de Ural et Irbit.....Bon le temps de la photo :wink:
Pour bien vieillir prendre une cuillère de gentillesse et de bon coeur. Une pincée de prévoyance. Une larme de soins corporels. Mettre dans un saladier rempli d'envies de voyages intérieurs ou extérieurs, et de quelques pousses de nature. Faire cuire avec des tonnes de passion de stages EM et d'entraide. Servir chaud et souriant, se laisser emporter par un vent d'Oural!

La jeunesse n'a pas d'âge

Avatar de l’utilisateur
pierre65
Membre
Messages : 1484
Inscription : 29 nov. 2009, 08:37
Localisation : entre le Tourmalet et l'Aspin

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par pierre65 » 10 mai 2018, 16:15

Est-Motorcycles a écrit :
pierre65 a écrit :Belle devise....Elle m'arrange :mrgreen:
Le moteur d'Irbit semble prendre son envol vers le col d'Aspin.Une œuvre d'art ...Vraiment .
C'est pas beau ça!

Image
Superbe Pierrot, je serai heureux de te revoir en septembre.
Et les cannelures de ton axe primaire de boîte ?
Mi octobre Dan je prépare la Ural Pyrénées tranquilou
Les cannelures de l'axe de boîte sont un peu marquées.Est-ce l'usure normale ou les disques ....J'espère qu'il ne va pas finir en centreur d'embrayage.
Image
Image
Pour bien vieillir prendre une cuillère de gentillesse et de bon coeur. Une pincée de prévoyance. Une larme de soins corporels. Mettre dans un saladier rempli d'envies de voyages intérieurs ou extérieurs, et de quelques pousses de nature. Faire cuire avec des tonnes de passion de stages EM et d'entraide. Servir chaud et souriant, se laisser emporter par un vent d'Oural!

La jeunesse n'a pas d'âge

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33545
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par Est-Motorcycles » 10 mai 2018, 17:07

C'est très marqué et il ne tiendra pas 30000 comme les nouveaux disques... Tu peux laisser comme ça ou changer l'arbre primaire seulement. Là ce serait juste 3 joints spi, un arbre primaire.
En général, ces usures vont de paire avec celles de l'entraineur de roue sortie pont...là aussi si tu peux faire une photo ?
...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Chacun est responsable du chemin qu'il choisit, un autre n'est pas responsable du chemin que l'on prend.
Si vous voulez nous rencontrer, NE VENEZ PAS A L'IMPROVISTE, passez un coup de fil la veille.
PS : je mange aussi du porc.

Avatar de l’utilisateur
pierre65
Membre
Messages : 1484
Inscription : 29 nov. 2009, 08:37
Localisation : entre le Tourmalet et l'Aspin

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par pierre65 » 10 mai 2018, 19:39

La boite elle-même ne tiendra pas 20000.Déjà à l'Immortelle tu m'en avais fait la remarque.Je m’apprête à la changer mais pas dans l'immédiat (cause chantier).Je vais reprendre à la dremel et voir ce qu'il en est.


Image
Image
Pour bien vieillir prendre une cuillère de gentillesse et de bon coeur. Une pincée de prévoyance. Une larme de soins corporels. Mettre dans un saladier rempli d'envies de voyages intérieurs ou extérieurs, et de quelques pousses de nature. Faire cuire avec des tonnes de passion de stages EM et d'entraide. Servir chaud et souriant, se laisser emporter par un vent d'Oural!

La jeunesse n'a pas d'âge

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33545
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par Est-Motorcycles » 10 mai 2018, 23:14

pierre65 a écrit :La boite elle-même ne tiendra pas 20000.Déjà à l'Immortelle tu m'en avais fait la remarque.Je m’apprête à la changer mais pas dans l'immédiat (cause chantier).Je vais reprendre à la dremel et voir ce qu'il en est.


Image
Image
Ca c'est à peu près cool, à conserver l'Ami.
Pour la boite il ne faudra pas se prendre la tête : regarde la solution de Patapin, beaucoup moins chère qu'une Herzog neuve (à méditer pour l'avenir...)
viewtopic.php?f=2&t=3708
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Chacun est responsable du chemin qu'il choisit, un autre n'est pas responsable du chemin que l'on prend.
Si vous voulez nous rencontrer, NE VENEZ PAS A L'IMPROVISTE, passez un coup de fil la veille.
PS : je mange aussi du porc.

Avatar de l’utilisateur
pierre65
Membre
Messages : 1484
Inscription : 29 nov. 2009, 08:37
Localisation : entre le Tourmalet et l'Aspin

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par pierre65 » 11 mai 2018, 06:07

Oui c' est très intéressant je croyais que c'était du herzog. Sacré gaillard le Patapin et bel" esprit motard" .Il n'a pas hésité à faire le trajet lors des obsèques de notre regretté Georges à Pau.Babouchka est une 2eme main.J'avais remarqué la conduite brutale à la" japonaise" de l'ancien proprio c'est le très peu de kilométrage et son aspect quasi neuf qui m'avais décidé à l'époque.L'environnement aussi accélère l'usure je crèche à 1200m alt et tu verras comme c'est raide pour y accéder :shock: J’espère avoir la possibilité de t'amener le moteur et la boite cet hivers.On en causera à l'Ural Pyrénées

Pour la suite j'attends la douille de 42 .Merci ! :wink: .
Pour bien vieillir prendre une cuillère de gentillesse et de bon coeur. Une pincée de prévoyance. Une larme de soins corporels. Mettre dans un saladier rempli d'envies de voyages intérieurs ou extérieurs, et de quelques pousses de nature. Faire cuire avec des tonnes de passion de stages EM et d'entraide. Servir chaud et souriant, se laisser emporter par un vent d'Oural!

La jeunesse n'a pas d'âge

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33545
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par Est-Motorcycles » 11 mai 2018, 08:11

pierre65 a écrit :Oui c' est très intéressant je croyais que c'était du herzog. Sacré gaillard le Patapin et bel" esprit motard" .Il n'a pas hésité à faire le trajet lors des obsèques de notre regretté Georges à Pau.Babouchka est une 2eme main.J'avais remarqué la conduite brutale à la" japonaise" de l'ancien proprio c'est le très peu de kilométrage et son aspect quasi neuf qui m'avais décidé à l'époque.L'environnement aussi accélère l'usure je crèche à 1200m alt et tu verras comme c'est raide pour y accéder :shock: J’espère avoir la possibilité de t'amener le moteur et la boite cet hivers.On en causera à l'Ural Pyrénées

Pour la suite j'attends la douille de 42 .Merci ! :wink: .
Avec plaisir et ton plan est le bon.
Tu dois trouver de la tige filetée de 8 au pas de 100 pour facilement démonter ton embrayage, ou des vis longues de 8 au pas de 100, avec 3 écrous et rondelles correspondantes. Il y a aussi l'extracteur du volant, qui est assez velu : une fois que tu as dévissé l'écrou de 42, il faut extraire le volant.
Quelques images...
Pour dévisser le 42, je me sers d'une barre percée et placée de telle manière à ce qu'elle libre l'écrou :
Image
Je me serre aussi de cette barre pour retirer les autres vis et pour empêcher le volant de tourner.
Puis une fois que les disques sont démontés et le 42 sorti, j'utilise cet extracteur spécial, central, pour retirer le volant moteur. Quand tu en seras là tu me diras car à toi je peux envoyer cet outil et te le prêter.
Pour revisser ou dévisser l'ensemble des disque : les vis de 8x100 et leurs écrous :
Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Chacun est responsable du chemin qu'il choisit, un autre n'est pas responsable du chemin que l'on prend.
Si vous voulez nous rencontrer, NE VENEZ PAS A L'IMPROVISTE, passez un coup de fil la veille.
PS : je mange aussi du porc.

jpoural
Membre
Messages : 4241
Inscription : 11 nov. 2007, 06:34

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par jpoural » 11 mai 2018, 18:36

Salut Pierre

je sais pas si ça été dit :?: pont déposé profite en pour controler l'état de tes croisillons :o le petit sortie pont vers boite de vitesse et si tu es en 2 WD les grands modeles ,un en sortie de pont vers le cardan pour la roue du side et celui en entrée roue de side ,les 2 memes modeles :)
et suivant ton kilometrage et tes conditions de roulage en montagne change les rlx en entrée vers roue du side :)
pour les croisillons petit ou grand modele à 10 € piece c'est pas une fortune, c'est plus du temps devant soi :)

Perso je n'habite pas en Montagne,j'y vais de temps en temps et quelque soit le type de roulage je change tous les croisillons tous les 30000 kms et les rlx d'entrée de roue side tous les 40000 kms,

Avatar de l’utilisateur
pierre65
Membre
Messages : 1484
Inscription : 29 nov. 2009, 08:37
Localisation : entre le Tourmalet et l'Aspin

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par pierre65 » 11 mai 2018, 20:15

Est-Motorcycles a écrit :
pierre65 a écrit :Oui c' est très intéressant je croyais que c'était du herzog. Sacré gaillard le Patapin et bel" esprit motard" .Il n'a pas hésité à faire le trajet lors des obsèques de notre regretté Georges à Pau.Babouchka est une 2eme main.J'avais remarqué la conduite brutale à la" japonaise" de l'ancien proprio c'est le très peu de kilométrage et son aspect quasi neuf qui m'avais décidé à l'époque.L'environnement aussi accélère l'usure je crèche à 1200m alt et tu verras comme c'est raide pour y accéder :shock: J’espère avoir la possibilité de t'amener le moteur et la boite cet hivers.On en causera à l'Ural Pyrénées

Pour la suite j'attends la douille de 42 .Merci ! :wink: .
Avec plaisir et ton plan est le bon.
Tu dois trouver de la tige filetée de 8 au pas de 100 pour facilement démonter ton embrayage, ou des vis longues de 8 au pas de 100, avec 3 écrous et rondelles correspondantes. Il y a aussi l'extracteur du volant, qui est assez velu : une fois que tu as dévissé l'écrou de 42, il faut extraire le volant.
Quelques images...
Pour dévisser le 42, je me sers d'une barre percée et placée de telle manière à ce qu'elle libre l'écrou :
Image
Je me serre aussi de cette barre pour retirer les autres vis et pour empêcher le volant de tourner.
Puis une fois que les disques sont démontés et le 42 sorti, j'utilise cet extracteur spécial, central, pour retirer le volant moteur. Quand tu en seras là tu me diras car à toi je peux envoyer cet outil et te le prêter.
Pour revisser ou dévisser l'ensemble des disque : les vis de 8x100 et leurs écrous :
Image
Merci pour les conseils et ta proposition.Je vais me débrouiller avec çà

Image
Utilisés sur la BM série 5 .Le centreur est une balayette de chiotte :D j'ajuste le diamètre au ruban adhésif, le téton est ajouté.L'extracteur trois branches va nickel devant les trous du volant etle milieu dans le trou du 42 remis en place sans serrer.
Je te salut du haut de mon toit ce fut une belle journée :wink:
Image
Dernière modification par pierre65 le 11 mai 2018, 20:32, modifié 1 fois.
Pour bien vieillir prendre une cuillère de gentillesse et de bon coeur. Une pincée de prévoyance. Une larme de soins corporels. Mettre dans un saladier rempli d'envies de voyages intérieurs ou extérieurs, et de quelques pousses de nature. Faire cuire avec des tonnes de passion de stages EM et d'entraide. Servir chaud et souriant, se laisser emporter par un vent d'Oural!

La jeunesse n'a pas d'âge

Avatar de l’utilisateur
pierre65
Membre
Messages : 1484
Inscription : 29 nov. 2009, 08:37
Localisation : entre le Tourmalet et l'Aspin

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par pierre65 » 11 mai 2018, 20:23

jpoural a écrit :Salut Pierre

je sais pas si ça été dit :?: pont déposé profite en pour controler l'état de tes croisillons :o le petit sortie pont vers boite de vitesse et si tu es en 2 WD les grands modeles ,un en sortie de pont vers le cardan pour la roue du side et celui en entrée roue de side ,les 2 memes modeles :)
et suivant ton kilometrage et tes conditions de roulage en montagne change les rlx en entrée vers roue du side :)
pour les croisillons petit ou grand modele à 10 € piece c'est pas une fortune, c'est plus du temps devant soi :)

Perso je n'habite pas en Montagne,j'y vais de temps en temps et quelque soit le type de roulage je change tous les croisillons tous les 30000 kms et les rlx d'entrée de roue side tous les 40000 kms,
Salut JP :wink:
Les croisillons apparemment sont bons.Mais tu as raison il serait prudent de les changer. je verrai plus tard priorité à l'embrayage
Merci JP
Ps: Du coup elle pète plus la vielle !!! tu sais laquelle.... :D :lol:
Pour bien vieillir prendre une cuillère de gentillesse et de bon coeur. Une pincée de prévoyance. Une larme de soins corporels. Mettre dans un saladier rempli d'envies de voyages intérieurs ou extérieurs, et de quelques pousses de nature. Faire cuire avec des tonnes de passion de stages EM et d'entraide. Servir chaud et souriant, se laisser emporter par un vent d'Oural!

La jeunesse n'a pas d'âge

jpoural
Membre
Messages : 4241
Inscription : 11 nov. 2007, 06:34

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par jpoural » 11 mai 2018, 20:53

pierre65 a écrit :
Est-Motorcycles a écrit :
pierre65 a écrit :Oui c' est très intéressant je croyais que c'était du herzog. Sacré gaillard le Patapin et bel" esprit motard" .Il n'a pas hésité à faire le trajet lors des obsèques de notre regretté Georges à Pau.Babouchka est une 2eme main.J'avais remarqué la conduite brutale à la" japonaise" de l'ancien proprio c'est le très peu de kilométrage et son aspect quasi neuf qui m'avais décidé à l'époque.L'environnement aussi accélère l'usure je crèche à 1200m alt et tu verras comme c'est raide pour y accéder :shock: J’espère avoir la possibilité de t'amener le moteur et la boite cet hivers.On en causera à l'Ural Pyrénées

Pour la suite j'attends la douille de 42 .Merci ! :wink: .
Avec plaisir et ton plan est le bon.
Tu dois trouver de la tige filetée de 8 au pas de 100 pour facilement démonter ton embrayage, ou des vis longues de 8 au pas de 100, avec 3 écrous et rondelles correspondantes. Il y a aussi l'extracteur du volant, qui est assez velu : une fois que tu as dévissé l'écrou de 42, il faut extraire le volant.
Quelques images...
Pour dévisser le 42, je me sers d'une barre percée et placée de telle manière à ce qu'elle libre l'écrou :
Image
Je me serre aussi de cette barre pour retirer les autres vis et pour empêcher le volant de tourner.
Puis une fois que les disques sont démontés et le 42 sorti, j'utilise cet extracteur spécial, central, pour retirer le volant moteur. Quand tu en seras là tu me diras car à toi je peux envoyer cet outil et te le prêter.
Pour revisser ou dévisser l'ensemble des disque : les vis de 8x100 et leurs écrous :
Image
Merci pour les conseils et ta proposition.Je vais me débrouiller avec çà

Image
Utilisés sur la BM série 5 .Le centreur est une balayette de chiotte :D j'ajuste le diamètre au ruban adhésif, le téton est ajouté.L'extracteur trois branches va nickel devant les trous du volant etle milieu dans le trou du 42 remis en place sans serrer.
Je te salut du haut de mon toit ce fut une belle journée :wink:
Image
ardoises Espagne 22 x 32 ou 40x24 qualité Rustique(= épaisse) avec crochet inox de 9 ou 10 :?: pour le 22x32 et 10 ou 11 pour le 40x24 :?:
normal avec la neige qu'elles vont recevoir :wink: :) :)

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33545
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par Est-Motorcycles » 11 mai 2018, 22:25

Excellent, c'est ça la vie...mais j'en serais incapable.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Chacun est responsable du chemin qu'il choisit, un autre n'est pas responsable du chemin que l'on prend.
Si vous voulez nous rencontrer, NE VENEZ PAS A L'IMPROVISTE, passez un coup de fil la veille.
PS : je mange aussi du porc.

Avatar de l’utilisateur
pierre65
Membre
Messages : 1484
Inscription : 29 nov. 2009, 08:37
Localisation : entre le Tourmalet et l'Aspin

Re: Ma Babouchka et la vie d'un retraité en montagne

Message par pierre65 » 12 mai 2018, 07:02

Oui JP de la neige elles vont en prendre :D !. 22x32 en ardoise 1er choix crochets inox de 11 renforcés neige le bout n'est pas le même que chez toi.On le voit sur la photo.
Image
Plus chiant à mettre en place.Il ne s'ouvre pas avec les chutes de glace.
Faut pas avoir le vertige :D
Pour bien vieillir prendre une cuillère de gentillesse et de bon coeur. Une pincée de prévoyance. Une larme de soins corporels. Mettre dans un saladier rempli d'envies de voyages intérieurs ou extérieurs, et de quelques pousses de nature. Faire cuire avec des tonnes de passion de stages EM et d'entraide. Servir chaud et souriant, se laisser emporter par un vent d'Oural!

La jeunesse n'a pas d'âge

Répondre