PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Le Rouge
Membre
Messages : 408
Inscription : 15 mai 2017, 15:14
Localisation : Combrailles

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Le Rouge » 30 nov. 2023, 21:26

Est-Motorcycles a écrit :
22 nov. 2023, 08:04
Est-Motorcycles a écrit :
21 nov. 2023, 08:32
Merci pour toutes ces réponses intéressantes et bien sincères je le sens.
Pendant ce temps, "ils" s'entraînent comme "là-bas", dans nos fêtes tranquilles, amicales et familiales, de plus en plus de coups de couteaux, de hordes de crevures qui arrivent d'un seul coup et qui cassent du "blanc".
C'est régulier.
Ils communiquent entre eux, ont aussi des réseaux et ils analysent nos faiblesses, nos réactions - du moins leur absence (!) et ils frapperont comme là-bas lorsqu'ils le décideront, un petit matin de pleine lune. Ils sont sur tout le territoire, bien parsemés et partout, s'ils le décident, ils peuvent intervenir.
Ils interviendront.
Ils ont le process.
Mais oui, au fait, cela n'arrive qu'aux autres et tant qu'on ne le voit pas, ce n'est pas notre problème !
Fait chier, celui-là...il est dingue.
En attendant, une mère et un père pleurent leur gosse de 16 ans éventré.
Mais taisons-nous, sinon vous serez d'"extrême droite" !

:arrow: :arrow:
J'admire la politique de l'autruche, j'en suis incapable. Car durant le temps que j'aurais la tête dans le trou pour "ne pas vouloir voir", j'ai l'impression que l'on va me mettre un doigt dans le cul, sans savoir quand.
Dans notre France maintenant communautarisée à outrance par les jeux des passe-passes des intérêts politiques, on voit bien les indignations sélectives. Mais le plus grave je pense est cette grosse tranche de gens qui ne "veulent pas voir" et qui, dans le confort de leur lâcheté, entendent seulement les choses "qui leur parlent".
Bien sûr le côté "merdité" sociale actuelle ne leur parle pas, et donc ils ne s'y intéressent pas. Cela ne les concerne pas - au contraire, ils fuient - alors que pendant ce temps, les "poignardeurs" préparent leurs 4x4 en récitant leurs mantras "Allahu Akbar".
Attitude redoutable, redoutablement irresponsable.
L’attaque qui a causé la mort d’un adolescent à Crépol et l’agression (non mortelle celle-là) contre un jardinier maghrébin sont mises dos à dos par une arène politique qui a perdu tout sens de la mesure. Bienvenue dans une France communautarisée, en miettes, où chacun pleure « ses » victimes et ignore celles des « autres ». Le tout sur fond d'un cynisme politique en tout genre.
C'est pas zen, ce ne sont pas les belles fleurs et les petits oiseaux, alors ça fait chier.

Image

Mais que faire ?
Je ne crois ni à l'auto-défense, bien trop dangereuse, aveugle et fanatique, ni aux partis politiques - il n'y en a plus !
On peut déjà commencer à en parler autour de soi, simplement, et partager l'information, la sienne, pas celle des médias.
Je suis de ceux qui n’attendent rien de l’action de la justice pour le jeune Thomas, pour Lola ou Samuel, pour Christophe etc…je ne peux citer de mémoire les 273 victimes des 25 dernières attaques islamistes auxquelles s’ajoutent les multiples actions violentes contre des Français et je le regrette car je devrais les connaître par cœur. Je n’attends rien parce que l’expérience nous montre que le mécanisme judiciaire ne vise pas à ce que ces horreurs soient les dernières, il participe au contraire d’un effort de normalisation de ces situations en considérant systématiquement les causes de ces actes, fussent-elles folles, dérisoires et toujours inexcusables, et par conséquent également les motivations des assassins en tentant de les expliquer, de les traduire par des mots, accordant ainsi une possibilité de défense aux bourreaux en les humanisant.
C’est précisément là mon problème, je l’avoue sans honte, je considère que ces crimes horribles appellent non pas la justice mais la vengeance.
La vengeance est une forme aboutie de la justice et la colère ou le désespoir sont des arguments recevables, je pense qu’il suffit d’être le père de Thomas, par exemple, pour saisir cette notion.
Il en va ainsi de certaines causes qui s’imposent naturellement car elles sont du domaine à la fois de la raison et de l’émotionnel et ne s’estompent devant aucun angle de vue ni aucun recul, devant aucune argumentation, elles vivent et brûlent tant qu’au moins un individu est capable de se les remémorer, il est question là d’instinct et de réflexe de survie.
Je crois que notre survie ne devrait être conditionnée par aucun règlement et qu’elle ne devrait pas être déposée dans la balance de la justice où il se trouve qu’aujourd’hui elle ne pèse pas très lourd.
"AAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!... dis-je."
Zarathoustra.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 01 déc. 2023, 09:42

Le Rouge a écrit :
30 nov. 2023, 21:26
...

Je suis de ceux qui n’attendent rien de l’action de la justice pour le jeune Thomas, pour Lola ou Samuel, pour Christophe etc…je ne peux citer de mémoire les 273 victimes des 25 dernières attaques islamistes auxquelles s’ajoutent les multiples actions violentes contre des Français et je le regrette car je devrais les connaître par cœur. Je n’attends rien parce que l’expérience nous montre que le mécanisme judiciaire ne vise pas à ce que ces horreurs soient les dernières, il participe au contraire d’un effort de normalisation de ces situations en considérant systématiquement les causes de ces actes, fussent-elles folles, dérisoires et toujours inexcusables, et par conséquent également les motivations des assassins en tentant de les expliquer, de les traduire par des mots, accordant ainsi une possibilité de défense aux bourreaux en les humanisant.
C’est précisément là mon problème, je l’avoue sans honte, je considère que ces crimes horribles appellent non pas la justice mais la vengeance.
La vengeance est une forme aboutie de la justice et la colère ou le désespoir sont des arguments recevables, je pense qu’il suffit d’être le père de Thomas, par exemple, pour saisir cette notion.
Il en va ainsi de certaines causes qui s’imposent naturellement car elles sont du domaine à la fois de la raison et de l’émotionnel et ne s’estompent devant aucun angle de vue ni aucun recul, devant aucune argumentation, elles vivent et brûlent tant qu’au moins un individu est capable de se les remémorer, il est question là d’instinct et de réflexe de survie.
Je crois que notre survie ne devrait être conditionnée par aucun règlement et qu’elle ne devrait pas être déposée dans la balance de la justice où il se trouve qu’aujourd’hui elle ne pèse pas très lourd.
Ce qui suit n'engage que moi...
Au milieu du dédale actuel et la pose de labyrinthes en tous genre lorsqu'on chemine dix mètres dans n'importe quelle direction, en France comme dans le monde, les cartes ont complètement été rebrassées : elles ont été savamment rebrassées par la révolution mondiale à laquelle obéissent la plupart des dirigeants actuels. Et on ne va pas la décrire, ce serait répéter ce que l'on voit sur toutes les ondes partout et à tous moments. Le système macroniste en est un des exemples les plus criants. On tourne sans tourner, on voit vert alors que c'est noir, on dit oui mais c'est non, la déification du "en même temps" détruit volontairement toute option claire, toute direction univoque. L'ambigu, le plurivoque, l'équivoque sont les nouvelles règles et ce système a placé ses pions partout afin de créer son nouveau jeu de piste dans lequel les panneaux de directions n'annoncent plus les directions.
Cela ne changera pas, c'est une révolution qui est en marche, celle de casser le passé, les codes de raisonnements jusqu'alors "normaux". Ceux qui ne la voient pas vont se réveiller, certains y participent de bon coeur, d'autres la refusent avec les comportements classiques qui se dirigent tous, sans exception, vers le cimetière, l'oubli ou la pancarte "extrême droâte".
Bref on nous a piqué nos boussoles et on a placé devant elles un monstre de fer qui dévie toutes nos aiguilles dans d'autres directions que nos aimantations habituelles.
Cela engendre une perte complète de la clarté des directions humaines possibles et il n'en reste qu'une, celle que nous vivons tous en ce moment, une tentative d'hypnose collective avec ses meneurs qui savent très bien ce qu'ils font.
Le mensonge est devenu le maître. On sait par exemple que l'imposition implacable et générale de la voiture électrique est un immense leurre, et on continue de la promouvoir alors que des gosses que l'on ne veut pas voir travaillent et meurent dans les mines pour retirer l'oxyde de titane.
Le Système a ainsi placé d'immenses couvertures sur de sales évidences qui sont justifiées, administrées en nouvelles lois rendant infectes et obsolètes toutes les réactions. Et nous sommes trop cons pour développer une intelligence correcte capable de faire sérieusement face à toutes les contradictions, puisque cette révolution est aussi préparée depuis des décennies. On n'a pas le temps. On nous a volé la culture, c'est-à-dire notre libre arbitre. Et on nous a volé les manettes que l'on a remplacé par la cohorte interminable des 49.3
Alors nos réactions sont stupides, lorsqu'elles ont droit de citer.
Stupides, les réactions d'une "ultradroite" avec ses manifs d'un autre temps. Stupides, les minutes de silence avec nos petites bougies dérisoires qui traduisent notre totale impuissance, notre soumission et qui réjouissent les fauteurs de troubles.
La prévarication est générale, étatisée, elle a eu le temps et le pouvoir d'installer ses paravents, ses médias et ses juges.
Notre manière de traiter le terrorisme sort de la même veine, puisque ce dernier est utilisé comme une des armes les plus évidentes du Système : "on a les terroristes, on ne peut rien changer, rien faire, tremblez mes amis idiots".
Partout où nous portons la loupe "on ne peut rien faire". Car mes amis, si nous faisons quelque chose, nous avançons des certitudes et nous ne jouons pas le jeu du flou général voulu.
Bref on ne peut que subir. Subir les coups de couteaux et fermer sa gueule, subir les conséquences du flou général et risquer d'être punis dans le cas d'une opposition quelconque...

Et moi je suis de ceux qui pensent que cette merde est trop grosse pour qu'elle s'auto détruise. Elle ira jusqu'au bout de son plan que je refuse d'analyser, de comprendre. Je ne participe plus par fatigue, par lassitude et par refus de m'aligner derrière des menteurs.
La quasi entièreté du social continue de penser en terme de nation, alors que c'est fini ça, c'est terminé !
La pointe des flèches qui sont employées est en Israël. Nos grands frères sont là-bas actifs. Les terroristes de tous les pays retiennent leurs souffles et prennent les leçons sur les comportement à venir : ce qui se passe là-bas sera minutieusement importé ici et là-bas est le laboratoire de la généralisation de la méthode. Israël est la locomotive.
Cette méthode a en face d'elle les sans-couilles et les étouffés que nous sommes. Alors que nous cherchons vainement dans les poubelles de notre histoire les différences entre la LFI et la gauche classique par exemple, ou les miettes qui différencient LR et l'UPR, les cagoulés en vert, blanc ou noir qui pillent et tuent pratiquent la méthode générale qui sera employée partout et en face de laquelle nous resterons "démocrates" et "démocratiquement" cons. Pendant que l'on se demande si l'auteur des coups de couteaux est vraiment coupable, là-bas ils cousent des centaines de costumes qui seront enfilés le moment voulu.
Ce qui se passe là-bas, en Israël, est ce qui va se passer ici. Que l'on y croit ou pas, on verra bien. Nos "jeunes" (ah, j'adore cette mise en scène), n'ont d'yeux que pour eux, boivent comme du petit lait les infos distillées à coups de smartphones.
La France, l'Europe entière est minée et l'aveuglement d'un Benyamin Netanyahou avant l'invasion du 7 novembre vaut celui de notre président comme celui de tous les autres.
Pendant ce temps, la Russie se tourne vers le Hamas, la Chine prépare sa petite cuisine à la vapeur et nous nous offusquons.
Les cartes sont rebrassées et ce n'est pas moi qui les ai rebrassées. Ils me contraignent de m'adapter.
Bilan : je m'intéresse à Israël, je quitte mon amour inconditionnel pour le gouvernement russe, j'ai changé de forfait pour mon phone (12€), je ne regarde plus la télé et j'ai commandé un tallit pour prier, puisque Macron tutoie notre pape Jorge Mario Bergoglio, que je ne vais pas me convertir ni à l'Islam ni au Bouddhisme et encore moins à la super-autruche de l'athéisme...que je quitte sans regret cette "église" qui collabore en nous demandant d'être des benêts.
Voilà, maintenant je peux aller chi...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

ouralman
Membre
Messages : 455
Inscription : 02 déc. 2008, 10:56

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par ouralman » 01 déc. 2023, 12:27

Heureusement qu'il reste l'archipel Manzat pour respirer un peu d'humanité et de raison.........

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 02 déc. 2023, 17:53

ouralman a écrit :
01 déc. 2023, 12:27
Heureusement qu'il reste l'archipel Manzat pour respirer un peu d'humanité et de raison.........
Et pour le laboratoire je retrouve plus facilement les portes traditionnelles. L'apparent changement de direction s'oriente maintenant bien plus vers la Kabbale et les portes de Esh métsaréf. C'est la même maison, sauf qu'on rentre là par la porte la plus ancienne...j'ai les papiers... :lol:
Je n'aime pas les changements dans les domaine qui sont "plus hauts". Je n'ai jamais aimé les Conciles ni les lubies papales. Du sortir de la messe en latin lorsque j'étais môme en Alsace, en passant par les guitares électriques d'une "église" remodelée... je préfère retrouver les belles pierres bien solides d'une tradition séculaire à laquelle j'apporte mon petit cailloux !

לעבוד בכור ההיתוך



Le laboratoire est comme cet Amour vers lequel je cours comme pour retrouver mon aimée et que je réitère chaque seconde de ma vie...il s'accomplit...


http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 02 déc. 2023, 18:31

ouralman a écrit :
01 déc. 2023, 12:27
Heureusement qu'il reste l'archipel Manzat pour respirer un peu d'humanité et de raison.........

...Beaucoup de pauvres gens m'inspirent et la situation générale devient insupportable.


http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 03 déc. 2023, 09:36

Par curiosité, une vision des choses par d'autres lorgnettes : ne restons pas idiots, écoutons, c'est très instructif !


Géant !
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Modo
Messages : 3637
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Cathy » 03 déc. 2023, 15:01

Est-Motorcycles a écrit :
03 déc. 2023, 09:36
Par curiosité, une vision des choses par d'autres lorgnettes : ne restons pas idiots, écoutons, c'est très instructif !


Géant !
C'est effectivement très instructif, pour essayer de comprendre cette situation éminemment complexe.

https://youtu.be/dwVe9swoA54?si=9ZGGav7WrLVWuKdj

Une autre vidéo intéressante " Vers un choc des civilisations ? Avec Boualem Sansal'

Avatar de l’utilisateur
creationsthor
Modo
Messages : 283
Inscription : 02 juil. 2009, 14:19

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par creationsthor » 05 déc. 2023, 15:02

Est-Motorcycles a écrit :
03 déc. 2023, 09:36
Par curiosité, une vision des choses par d'autres lorgnettes : ne restons pas idiots, écoutons, c'est très instructif !


Géant !
Alors, si je comprends bien, d'après certains arabes les pires ennemis des arabes seraient les arabes.
D'après certains religieux orthodoxes juifs, les pires ennemis d'Israël seraient les israêliens.
En Europe on ne peut que constater que les pires ennemis des européens sont les européens!!!...
Déduction intuitive un peu rapide: le pire ennemi de l'homme c'est l'homme non?
Bon! Ce n'est pas une nouveauté et pas qu'un peu désespérant :( :arrow:

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 06 déc. 2023, 10:19

creationsthor a écrit :
05 déc. 2023, 15:02
Est-Motorcycles a écrit :
03 déc. 2023, 09:36
Par curiosité, une vision des choses par d'autres lorgnettes : ne restons pas idiots, écoutons, c'est très instructif !


Géant !
Alors, si je comprends bien, d'après certains arabes les pires ennemis des arabes seraient les arabes.
D'après certains religieux orthodoxes juifs, les pires ennemis d'Israël seraient les israêliens.
En Europe on ne peut que constater que les pires ennemis des européens sont les européens!!!...
Déduction intuitive un peu rapide: le pire ennemi de l'homme c'est l'homme non?
Bon! Ce n'est pas une nouveauté et pas qu'un peu désespérant :( :arrow:
viewtopic.php?f=2&t=4119&start=300#p236096
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1621
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Marip » 08 déc. 2023, 22:31

Ce soir je regardais comme beaucoup, la mise en place de la couronne de fleurs en plomb passées à la feuille d'or et de la croix, sur le sommet de la flèche de Notre Dame.
Déjà ça, c'était énorme, un concentré de travail, d'art, de précision et de passion.
Quand j'ai vu les responsables de chantier pleurer d'émotion, de fierté et de dévotion, ça m'a tiré les larmes des yeux et consolé pour une part, des errances et tragédies de l'humanité actuelle.
Il reste de belles choses accomplies par les hommes...
Merci Notre Dame
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Modo
Messages : 3637
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Cathy » 11 déc. 2023, 23:04

Marip a écrit :
08 déc. 2023, 22:31
Ce soir je regardais comme beaucoup, la mise en place de la couronne de fleurs en plomb passées à la feuille d'or et de la croix, sur le sommet de la flèche de Notre Dame.
Déjà ça, c'était énorme, un concentré de travail, d'art, de précision et de passion.
Quand j'ai vu les responsables de chantier pleurer d'émotion, de fierté et de dévotion, ça m'a tiré les larmes des yeux et consolé pour une part, des errances et tragédies de l'humanité actuelle.
Il reste de belles choses accomplies par les hommes...
Merci Notre Dame
Image

La Tribune de l’Art lance une pétition pour la sauvegarde des vitraux de Notre-Dame

Didier Rykner dimanche 10 décembre 2023



Généralement, La Tribune de l’Art préfère soutenir les pétitions que les lancer elle-même. Mais l’annonce du président de la République annonçant qu’il allait remplacer une partie des vitraux de Viollet-le-Duc (voir l’article) nous y incite. En effet, celle-ci est faite à un an seulement de la réouverture au public de la cathédrale Notre-Dame, et avec une procédure accélérée, opposée aux engagements précédents du ministère de la Culture ; elle nécessite donc une réponse rapide et forte.

Contrairement à ce que certains peuvent penser, les pétitions, quand elles ont beaucoup de signataires, peuvent être victorieuses. Il est certain que celle demandant pour la sauvegarde des Jardins de Notre-Dame, a fait bouger les choses [1].
C’est pourquoi nous avons décidé de créer une pétition - une pétition de plus, diront certains - pour dire haut et fort notre opposition au remplacement des vitraux de Viollet-le-Duc dans le bas-côté sud. Nous expliquions dans notre article en quoi ce projet constitue un vandalisme. Nous ne sommes pas opposés, bien au contraire, aux vitraux contemporains dans les édifices anciens, lorsque les précédents ont disparu. Mais il n’y a ici aucune raison valable de supprimer des verrières qui font partie intégrante de l’œuvre de l’architecte et qui ont survécu à l’incendie.

Merci donc à tous nos lecteurs de la signer et de la faire circuler, y compris à l’étranger. L’émotion qui s’est répandue dans le monde entier lors de l’incendie de 2019, et notamment lorsque la flèche de Viollet-le-Duc s’est écroulée, démontre que ce monument n’appartient pas seulement aux Français, et certainement pas au président de la République qui n’a aucune légitimité dans ce domaine.
Comment peut-on admettre que la restauration dans le dernier état historique connu, celui de Viollet-le-Duc, soit également l’occasion de la destruction d’une partie de l’œuvre de ce même architecte ? Les donateurs de la souscription qui ont permis la réalisation de ce chantier seront, sans aucun doute, les premiers opposants à ce vandalisme.

Emmanuel Macron, qui avec ses prédécesseurs porte une responsabilité dans le désastre qui a frappé Notre-Dame de Paris, faute de moyens alloués à sa préservation, devrait faire preuve de plus de modestie et profiter de ce chantier par ailleurs assez bien mené pour réunir les Français, plutôt que pour les diviser une fois de plus.


https://www.latribunedelart.com/la-trib ... notre-dame

https://www.change.org/p/conservons-%C3 ... let-le-duc

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 13 déc. 2023, 17:24

Cathy a écrit :
11 déc. 2023, 23:04
Marip a écrit :
08 déc. 2023, 22:31
Ce soir je regardais comme beaucoup, la mise en place de la couronne de fleurs en plomb passées à la feuille d'or et de la croix, sur le sommet de la flèche de Notre Dame.
Déjà ça, c'était énorme, un concentré de travail, d'art, de précision et de passion.
Quand j'ai vu les responsables de chantier pleurer d'émotion, de fierté et de dévotion, ça m'a tiré les larmes des yeux et consolé pour une part, des errances et tragédies de l'humanité actuelle.
Il reste de belles choses accomplies par les hommes...
Merci Notre Dame
Image

La Tribune de l’Art lance une pétition pour la sauvegarde des vitraux de Notre-Dame

Didier Rykner dimanche 10 décembre 2023



Généralement, La Tribune de l’Art préfère soutenir les pétitions que les lancer elle-même. Mais l’annonce du président de la République annonçant qu’il allait remplacer une partie des vitraux de Viollet-le-Duc (voir l’article) nous y incite. En effet, celle-ci est faite à un an seulement de la réouverture au public de la cathédrale Notre-Dame, et avec une procédure accélérée, opposée aux engagements précédents du ministère de la Culture ; elle nécessite donc une réponse rapide et forte.

Contrairement à ce que certains peuvent penser, les pétitions, quand elles ont beaucoup de signataires, peuvent être victorieuses. Il est certain que celle demandant pour la sauvegarde des Jardins de Notre-Dame, a fait bouger les choses [1].
C’est pourquoi nous avons décidé de créer une pétition - une pétition de plus, diront certains - pour dire haut et fort notre opposition au remplacement des vitraux de Viollet-le-Duc dans le bas-côté sud. Nous expliquions dans notre article en quoi ce projet constitue un vandalisme. Nous ne sommes pas opposés, bien au contraire, aux vitraux contemporains dans les édifices anciens, lorsque les précédents ont disparu. Mais il n’y a ici aucune raison valable de supprimer des verrières qui font partie intégrante de l’œuvre de l’architecte et qui ont survécu à l’incendie.

Merci donc à tous nos lecteurs de la signer et de la faire circuler, y compris à l’étranger. L’émotion qui s’est répandue dans le monde entier lors de l’incendie de 2019, et notamment lorsque la flèche de Viollet-le-Duc s’est écroulée, démontre que ce monument n’appartient pas seulement aux Français, et certainement pas au président de la République qui n’a aucune légitimité dans ce domaine.
Comment peut-on admettre que la restauration dans le dernier état historique connu, celui de Viollet-le-Duc, soit également l’occasion de la destruction d’une partie de l’œuvre de ce même architecte ? Les donateurs de la souscription qui ont permis la réalisation de ce chantier seront, sans aucun doute, les premiers opposants à ce vandalisme.

Emmanuel Macron, qui avec ses prédécesseurs porte une responsabilité dans le désastre qui a frappé Notre-Dame de Paris, faute de moyens alloués à sa préservation, devrait faire preuve de plus de modestie et profiter de ce chantier par ailleurs assez bien mené pour réunir les Français, plutôt que pour les diviser une fois de plus.


https://www.latribunedelart.com/la-trib ... notre-dame

https://www.change.org/p/conservons-%C3 ... let-le-duc
La différence fondamentale entre les élucubrations modernes et la Tradition tient dans le fait très simple que dans l'une des voies - la traditionnelle - ce sont les richesses de l'essence des choses qui sont mises en valeur - un peuple, une culture, des fois, alors que dans la seconde - la récupération et le détournement des connaissances pour des usages utilitaires, ce sont les égos qui sont mis en avant dont le seul but est d'exploiter, de paraître.
Comme si l'individu éduqué à l'américaine Macron avait les connaissances suffisantes pour mesurer la profondeur d'un travail de Violet-le-Duc au point d'avoir la superbe de croire qu'il est capable de le remplacer ! L' essence, l'étendue des connaissances de Violet-le Duc fait apparaître un Macron comme un vulgaire vendeur de lacets...ce sinistre individu sort des écoles de manipulation, d'exploitation de profits et de propagande, de propagation du mensonge.
Monsieur Macron aurait dû s'aligner sur les décisions du Collège des Manouvriers qui ont mis les mains aux outils.
Il n'avait pas à être assis au milieu des manouvriers et aurait dû disparaître derrière eux, non pas être en leur centre.
Car l'homme ne sait pas tenir un ciseau à bois...et encore moins tailler un morceau de verre de vitrail.
Cependant il décide.
Heureusement qu'il ne peut décider de tout. Mais on voit bien que l'important pour lui est de laisser sa trace sur Notre Dame... :(

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 16 déc. 2023, 17:37

Dans la foi catholique, les reliques des saints rappellent leur réalité historique. Elles rappellent également la communion spirituelle et l’intercession de ceux que les chrétiens croient vivants dans la vie éternelle. Dans le coq situé au sommet de la cathédrale, à 96 mètres de hauteur, ils « veillent » sur Paris.

Saint Denys est le premier évêque de Paris. Grégoire de Tours raconte que le pape avait envoyé Denys en Gaule avec six autres évêques pour y annoncer l’Évangile. Denys se fixa à Lutèce vers 250, et y subit le martyre sous la persécution de l’empereur Dèce (250-251) ou celle de l’empereur Valérien (258) sur une colline proche de Lutèce qui recevra plus tard le nom de Montmartre (le mont des martyrs). Saint Denys est le saint patron de l’Église de Paris.

Pose du coq sur Notre-Dame



Que représente le coq ?

Dans le christianisme, le coq symbolise le retour de la lumière après la nuit, et donc « l'annonce de la Résurrection de Jésus-Christ au matin de Pâques, la victoire de la vie sur la mort », affirme-t-on au diocèse de Paris.

C'est pourquoi un coq métallique trône au sommet de nombreuses églises catholiques en Europe occidentale : c'est un symbole de vigilance et d'activité.



Sainte Geneviève naquit à Nanterre en 420. Consacrée à Dieu, elle eut un grand rayonnement dans la cité. Elle prit l’initiative de faire ériger une basilique dédiée à saint Denys (sur le lieu de l’actuelle basilique de la ville de Saint-Denis). En 451, elle réconforta le peuple effrayé par la menace que faisait peser Attila sur la vallée de la Seine. Plus tard, elle sauva les Parisiens de la famine en allant chercher des vivres jusqu’en Champagne. Elle mourut vers 500 et fut inhumée sur la colline située au sud de la Cité et qui porte aujourd’hui le nom de « Montagne Sainte-Geneviève » (5e arrondissement). Sainte Geneviève est la sainte patronne de la ville de Paris.

La couronne d’épines (Sainte Couronne) est celle dont le Christ fut revêtu au cours de sa Passion, en signe de moquerie [2]. Achetée par saint Louis (Louis IX) en 1238, elle fut conservée dans la Sainte-Chapelle. Depuis 1806, elle est présente dans le trésor de Notre-Dame. Elle est proposée à la vénération des fidèles du monde entier au cours des vendredis de carême et le Vendredi saint.

Le procès-verbal a été calligraphié et illustré à la main. Il est établi en deux exemplaires signés de la main de l’archevêque, le deuxième étant conservé aux archives du diocèse de Paris et sera présenté au cœur du Trésor de la Cathédrale. Il est introduit par une formule latine : « A fulguri et tempestate et omni malo libera nos Domine » (De la foudre, de la tempête et de tout mal, délivrenous Seigneur). La deuxième phrase introductive est une citation du Psaume 129 : « Mon âme attend le Seigneur plus qu’un veilleur ne guette l’aurore ».

Qu’est-ce qu’une bénédiction ? (Du latin bene dictio : dire du bien). Dans la foi chrétienne et dans la foi juive, Dieu bénit l’humanité (il accompagne son chemin) et les croyants bénissent Dieu (ils proclament la bonté de Dieu). Pour les catholiques, invoquer la bénédiction de Dieu sur des objets signifie que l’usage honorable des biens de ce monde peut être orienté vers la sanctification de l’homme et la louange de Dieu. Ici, la prière de bénédiction est accompagnée par l’aspersion d’eau bénite. Lors de la bénédiction de la croix de la flèche (mercredi 7 décembre 2023), c’est l’encens qui avait accompagné la prière, en signe de vénération et d’honneur.

Au cours de cette célébration sont chantés l’Alléluia (mot hébreux signifiant « Loué soit le Seigneur »), la litanie des saints et le Magnificat. Les chants seront dirigés par un chantre de la Maîtrise Notre-Dame de Paris.

http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Avatar de l’utilisateur
papycoz
Membre
Messages : 1194
Inscription : 20 mars 2018, 17:53
Localisation : Malause 82
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par papycoz » 16 déc. 2023, 19:44

Est-Motorcycles a écrit :
16 déc. 2023, 17:37
Dans la foi catholique, les reliques des saints rappellent leur réalité historique. Elles rappellent également la communion spirituelle et l’intercession de ceux que les chrétiens croient vivants dans la vie éternelle. Dans le coq situé au sommet de la cathédrale, à 96 mètres de hauteur, ils « veillent » sur Paris.

Saint Denys est le premier évêque de Paris. Grégoire de Tours raconte que le pape avait envoyé Denys en Gaule avec six autres évêques pour y annoncer l’Évangile. Denys se fixa à Lutèce vers 250, et y subit le martyre sous la persécution de l’empereur Dèce (250-251) ou celle de l’empereur Valérien (258) sur une colline proche de Lutèce qui recevra plus tard le nom de Montmartre (le mont des martyrs). Saint Denys est le saint patron de l’Église de Paris.

Pose du coq sur Notre-Dame



Que représente le coq ?

Dans le christianisme, le coq symbolise le retour de la lumière après la nuit, et donc « l'annonce de la Résurrection de Jésus-Christ au matin de Pâques, la victoire de la vie sur la mort », affirme-t-on au diocèse de Paris.

C'est pourquoi un coq métallique trône au sommet de nombreuses églises catholiques en Europe occidentale : c'est un symbole de vigilance et d'activité.



Sainte Geneviève naquit à Nanterre en 420. Consacrée à Dieu, elle eut un grand rayonnement dans la cité. Elle prit l’initiative de faire ériger une basilique dédiée à saint Denys (sur le lieu de l’actuelle basilique de la ville de Saint-Denis). En 451, elle réconforta le peuple effrayé par la menace que faisait peser Attila sur la vallée de la Seine. Plus tard, elle sauva les Parisiens de la famine en allant chercher des vivres jusqu’en Champagne. Elle mourut vers 500 et fut inhumée sur la colline située au sud de la Cité et qui porte aujourd’hui le nom de « Montagne Sainte-Geneviève » (5e arrondissement). Sainte Geneviève est la sainte patronne de la ville de Paris.

La couronne d’épines (Sainte Couronne) est celle dont le Christ fut revêtu au cours de sa Passion, en signe de moquerie [2]. Achetée par saint Louis (Louis IX) en 1238, elle fut conservée dans la Sainte-Chapelle. Depuis 1806, elle est présente dans le trésor de Notre-Dame. Elle est proposée à la vénération des fidèles du monde entier au cours des vendredis de carême et le Vendredi saint.

Le procès-verbal a été calligraphié et illustré à la main. Il est établi en deux exemplaires signés de la main de l’archevêque, le deuxième étant conservé aux archives du diocèse de Paris et sera présenté au cœur du Trésor de la Cathédrale. Il est introduit par une formule latine : « A fulguri et tempestate et omni malo libera nos Domine » (De la foudre, de la tempête et de tout mal, délivrenous Seigneur). La deuxième phrase introductive est une citation du Psaume 129 : « Mon âme attend le Seigneur plus qu’un veilleur ne guette l’aurore ».

Qu’est-ce qu’une bénédiction ? (Du latin bene dictio : dire du bien). Dans la foi chrétienne et dans la foi juive, Dieu bénit l’humanité (il accompagne son chemin) et les croyants bénissent Dieu (ils proclament la bonté de Dieu). Pour les catholiques, invoquer la bénédiction de Dieu sur des objets signifie que l’usage honorable des biens de ce monde peut être orienté vers la sanctification de l’homme et la louange de Dieu. Ici, la prière de bénédiction est accompagnée par l’aspersion d’eau bénite. Lors de la bénédiction de la croix de la flèche (mercredi 7 décembre 2023), c’est l’encens qui avait accompagné la prière, en signe de vénération et d’honneur.

Au cours de cette célébration sont chantés l’Alléluia (mot hébreux signifiant « Loué soit le Seigneur »), la litanie des saints et le Magnificat. Les chants seront dirigés par un chantre de la Maîtrise Notre-Dame de Paris.

Grand merci pour ce rappel de l'histoire qui commence à nous échapper.
Réparer c'est pas faire en sorte que ça marche !!!
http://roulemapoule.jouwweb.nl/

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34191
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: PETITS MOUVEMENTS D'HUMEUR : le bistrot Est-Motorcycles

Message par Est-Motorcycles » 16 déc. 2023, 22:41

papycoz a écrit :
16 déc. 2023, 19:44
Est-Motorcycles a écrit :
16 déc. 2023, 17:37
Dans la foi catholique, les reliques des saints rappellent leur réalité historique. Elles rappellent également la communion spirituelle et l’intercession de ceux que les chrétiens croient vivants dans la vie éternelle. Dans le coq situé au sommet de la cathédrale, à 96 mètres de hauteur, ils « veillent » sur Paris.

Saint Denys est le premier évêque de Paris. Grégoire de Tours raconte que le pape avait envoyé Denys en Gaule avec six autres évêques pour y annoncer l’Évangile. Denys se fixa à Lutèce vers 250, et y subit le martyre sous la persécution de l’empereur Dèce (250-251) ou celle de l’empereur Valérien (258) sur une colline proche de Lutèce qui recevra plus tard le nom de Montmartre (le mont des martyrs). Saint Denys est le saint patron de l’Église de Paris.

Pose du coq sur Notre-Dame



Que représente le coq ?

Dans le christianisme, le coq symbolise le retour de la lumière après la nuit, et donc « l'annonce de la Résurrection de Jésus-Christ au matin de Pâques, la victoire de la vie sur la mort », affirme-t-on au diocèse de Paris.

C'est pourquoi un coq métallique trône au sommet de nombreuses églises catholiques en Europe occidentale : c'est un symbole de vigilance et d'activité.



Sainte Geneviève naquit à Nanterre en 420. Consacrée à Dieu, elle eut un grand rayonnement dans la cité. Elle prit l’initiative de faire ériger une basilique dédiée à saint Denys (sur le lieu de l’actuelle basilique de la ville de Saint-Denis). En 451, elle réconforta le peuple effrayé par la menace que faisait peser Attila sur la vallée de la Seine. Plus tard, elle sauva les Parisiens de la famine en allant chercher des vivres jusqu’en Champagne. Elle mourut vers 500 et fut inhumée sur la colline située au sud de la Cité et qui porte aujourd’hui le nom de « Montagne Sainte-Geneviève » (5e arrondissement). Sainte Geneviève est la sainte patronne de la ville de Paris.

La couronne d’épines (Sainte Couronne) est celle dont le Christ fut revêtu au cours de sa Passion, en signe de moquerie [2]. Achetée par saint Louis (Louis IX) en 1238, elle fut conservée dans la Sainte-Chapelle. Depuis 1806, elle est présente dans le trésor de Notre-Dame. Elle est proposée à la vénération des fidèles du monde entier au cours des vendredis de carême et le Vendredi saint.

Le procès-verbal a été calligraphié et illustré à la main. Il est établi en deux exemplaires signés de la main de l’archevêque, le deuxième étant conservé aux archives du diocèse de Paris et sera présenté au cœur du Trésor de la Cathédrale. Il est introduit par une formule latine : « A fulguri et tempestate et omni malo libera nos Domine » (De la foudre, de la tempête et de tout mal, délivrenous Seigneur). La deuxième phrase introductive est une citation du Psaume 129 : « Mon âme attend le Seigneur plus qu’un veilleur ne guette l’aurore ».

Qu’est-ce qu’une bénédiction ? (Du latin bene dictio : dire du bien). Dans la foi chrétienne et dans la foi juive, Dieu bénit l’humanité (il accompagne son chemin) et les croyants bénissent Dieu (ils proclament la bonté de Dieu). Pour les catholiques, invoquer la bénédiction de Dieu sur des objets signifie que l’usage honorable des biens de ce monde peut être orienté vers la sanctification de l’homme et la louange de Dieu. Ici, la prière de bénédiction est accompagnée par l’aspersion d’eau bénite. Lors de la bénédiction de la croix de la flèche (mercredi 7 décembre 2023), c’est l’encens qui avait accompagné la prière, en signe de vénération et d’honneur.

Au cours de cette célébration sont chantés l’Alléluia (mot hébreux signifiant « Loué soit le Seigneur »), la litanie des saints et le Magnificat. Les chants seront dirigés par un chantre de la Maîtrise Notre-Dame de Paris.

Grand merci pour ce rappel de l'histoire qui commence à nous échapper.

http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

Répondre