SONDE DE TEMPERATURE placée à demeure sur carter.

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36442
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 11 juin 2012, 19:18

On m'a souvent demandé comment placer une jauge de température dans le carter moteur, afin de lire directement la température sur un lecteur placé sur le tableau de bord.
J'attendais l'occasion pour réaliser ce reportage.
Il existe plusieurs types de sondes et elles ont des différences sensibles.
Jacques en a choisi 2 différentes pour son blue/sylver :
Image
Vous remarquerez que sur celle de gauche - que je choisis - la prise d'info s'effectue à l'aide d'une vis. De plus, la sonde sort carrément, elle trempe ainsi dans l'huile.
Sur celle de droit, l'info se prend via une prise qui ne sera jamais vraiment étanche : pour moi futurs problèmes. De plus, la sonde est arrasée sur la pas de vis et ne trempe pas dans l'huile : elle est éliminée.

Il faut bien entendu démonter le carter d'huile qui, chez EM, est toujours de grande capacité, puis localiser la place de la sonde.
Elle sera disposée à l'arrière, ainsi protégée, trempera dans l'huile et sera tout à côté d'une rainure de carter
Image
Le matériel nécessaire est :
- un forêt de 4 mm
- comme la jauge est une jauge de 10 au pas de 100, un bon tareau de 10x100.
- un forêt de 9 mm
- un contre-écrou de 10 au pas de 100.
Image
Image
-Percer le trou de 4 mm
Image
-Percer bien perpendiculairement à la paroi du carter le trou de 9 mm
Image
-Tarauder à 10x100 à l'aide de pétrole (aluminium mieux usinable), toujours parfaitement perpendiculaire au carter
Image
-Retirer les bavures, souffler, dégraissez et présenter la jauge

Image
Image
-Préparez une vraie pâte à joint résistante aux hydrocarbures et à la température (matériel spécilisé en robinetterie qui est parfait et qui tient dans le temps). Pas de silicone, de loctite ou autre colle.
Image
Dans le cas de Jacques, le carter est noir comme le moteur.

viewtopic.php?f=2&t=2504

Il faut donc, avant de poser définitivement la sonde, protéger les trous effectués et celui de vidange par des vis adéquates, et peindre avec une excellente peinture type jante le carter. Ce type de peinture tient facilement à plus de 100°C et surtout résiste aux gravillons :
Image
...à suivre...fin de la pose de la sonde lorsque la peinture sera sèche !:B
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
Jeanpaulik
Membre
Messages : 530
Inscription : 28 juin 2010, 15:07
Localisation : 44 ou 95

Message par Jeanpaulik » 11 juin 2012, 21:25

J'ai hâte que la peinture soit sèche.
Il y a des vieux motards, et des motards audacieux. Mais il n'y a pas de vieux motards audacieux.

Avatar de l’utilisateur
Richard5254
Membre
Messages : 728
Inscription : 18 déc. 2011, 18:26
Localisation : Montcharvot 52400

Message par Richard5254 » 11 juin 2012, 21:56

C'est comme si on y était Dan. C'est on ne peut + clair.;)
Que serait la vie sans un p'tit brin de folie ?
Ural sportsman 2012 850 cm3 double allumage, BMW 1200 GSA LC 2017, Honda 750 XLV 1985, Yamaha 600 Ténéré 1VJ 1986.

ombras

Message par ombras » 12 juin 2012, 06:56

toujours bien les explication et les photo :D

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36442
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 12 juin 2012, 19:29

Donc, enduir le filet de pâte spéciale...
Image
Visser la sonde bien à fond...
Image
Placer, également avec la pâte spéciale, le contre-écrou. On voit bien la sonde qui va tremper dans l'huile :
Image
Monter le carter, c'est fini !
Image
Suite du branchement dans la discussion :

viewtopic.php?f=2&t=2504
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
Richard5254
Membre
Messages : 728
Inscription : 18 déc. 2011, 18:26
Localisation : Montcharvot 52400

Message par Richard5254 » 12 juin 2012, 21:14

On peut voir le bouchon de vidange aimanté sur l'avant dernière photo.:)
Que serait la vie sans un p'tit brin de folie ?
Ural sportsman 2012 850 cm3 double allumage, BMW 1200 GSA LC 2017, Honda 750 XLV 1985, Yamaha 600 Ténéré 1VJ 1986.

Avatar de l’utilisateur
Richard5254
Membre
Messages : 728
Inscription : 18 déc. 2011, 18:26
Localisation : Montcharvot 52400

Message par Richard5254 » 12 juin 2012, 21:58

Branchement de la mesure de température d'huile :
- relier le moins de l'indicateur à une bonne masse du véhicule.
- relier la borne S à la sonde.
- relier la borne +, en intercalant un fusible de 1 ou 2 A, à un + après contact.
- relier un des fils de l'ampoule d'éclairage à la masse.
- relier le second fil de l'ampoule à un + alimentant les veilleuses.

Image
Que serait la vie sans un p'tit brin de folie ?
Ural sportsman 2012 850 cm3 double allumage, BMW 1200 GSA LC 2017, Honda 750 XLV 1985, Yamaha 600 Ténéré 1VJ 1986.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36442
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 12 juin 2012, 22:56

Intéressant !
Ce qu'il faudra faire, c'est de limiter les variations de la "source froide" : c'est du M5, il faudra visser une cosse avec un écrou inox, entourer le tout avec un isolant qui étanchéifiera.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
Bardevitch
Membre
Messages : 2567
Inscription : 02 mai 2012, 20:01
Localisation : Lyon

Message par Bardevitch » 13 juin 2012, 09:00

Est-Motorcycles a écrit :Intéressant !
Ce qu'il faudra faire, c'est de limiter les variations de la "source froide" : c'est du M5, il faudra visser une cosse avec un écrou inox, entourer le tout avec un isolant qui étanchéifiera.
Comme de voir ce shéma m'a foutu un peu la trouille j'ai repensé à un truc oublié : j'ai vu quelque part des bandes thermo sensibles à coller sur la partie de la moto qu'on veut contrôler. Je ne sais pas ce que ça vaut ni où ça se trouve.
Je soutiens que le présent n'existe pas : ce que nous nommons présent est la lame de conscience qui détermine, dans une instantanéité ininterrompue notre vision du réel.

ilederiou

Message par ilederiou » 13 juin 2012, 11:15

Bardevitch a écrit :j'ai vu quelque part des bandes thermo sensibles à coller sur la partie de la moto qu'on veut contrôler. Je ne sais pas ce que ça vaut ni où ça se trouve.
ici par exemple

http://www.testo.fr/online/abaxx-?$even ... id=1358706

mais ce sont des produits irreversibles a usage unique

Les bandes a cristaux liquides réversibles ne montent pas plus haut que 100°

grouniach'béru

Message par grouniach'béru » 13 juin 2012, 12:03

excuse mais je croyais que pour tarauder au pas de 100, il fallait percer 2 mm en dessous, c'est à dire à 8 pour 10 .
que 100 est l'ecart entre deux filets et aussi la profondeur du filet soit 1 mml au rayon et 2mml au diametre
merci d'éclairer ma lanterne

Avatar de l’utilisateur
changster
Membre
Messages : 282
Inscription : 18 avr. 2009, 19:06
Localisation : Saint-Raphael

Message par changster » 13 juin 2012, 12:14

grouniach'béru a écrit :excuse mais je croyais que pour tarauder au pas de 100, il fallait percer 2 mm en dessous, c'est à dire à 8 pour 10 .
que 100 est l'ecart entre deux filets et aussi la profondeur du filet soit 1 mml au rayon et 2mml au diametre
merci d'éclairer ma lanterne
Regardes ICI !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36442
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 13 juin 2012, 15:03

Oui et en plus, je ne suis pas entré dans le détail car la sonde a un pas type "gaz" : cônique. Si je perce à 8,5, l'effet de serrage du cône au vissage n'existera pas. Là, j'ai bien vu que ça commençait à forcer au milieu de la jauge, donc bon.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

binz

Message par binz » 13 juin 2012, 15:48

grouniach'béru a écrit :excuse mais je croyais que pour tarauder au pas de 100, il fallait percer 2 mm en dessous, c'est à dire à 8 pour 10 .
que 100 est l'ecart entre deux filets et aussi la profondeur du filet soit 1 mml au rayon et 2mml au diametre
merci d'éclairer ma lanterne
non ,non , c'est bien ça ! le diametre de perçage c'est le diametre nominal moins le pas . 9 pour 10*100 , 8.5 pour un M10 "normal " , ect ... si on veut aller plus loin le diametre d 'alesage , c'est meme :
D nominal - (1.083*pas) !! .......... ha putin , j'viens de rentrer du boulot , je jette un zyeu sur le forum, et v'la qui a pas moyen de décrocher de l'usinage !!!!
apres sur la vis , le diametre (theorique) a fond de filet , c'est :
Dnom. - ( 1.227*pas)
bon j'arrete , faut que j'arrete aussi de m'occuper des stagiaires , j'vais finir dingos , comme les profs!!!

grouniach'béru

Message par grouniach'béru » 13 juin 2012, 18:21

merci à tous, j'ai bien compris, je sais maintenant pourquoi c'était dur à entrer le taraud ......

Répondre