Carburateur a action directe Mikuni de 32mm adaptés a L'Ural

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33223
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 08 déc. 2008, 20:59

ALLO Hubert ?
Tu as donc une réponse juste dans la discussion précédente "pourquoi nos ural n'avancent pas" : une belle photo de la pipe d'admission sans retouche, d'origine. Je t'envoie sur cette discussion, la photo est au début et il y a un message pour toi en fin de discussion.
Bizz à toi.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Je pleure mon chien mort comme un vieux con, alors qu'il me crie à tue-tête que d'autres lui disent "te voilà enfin"...
PS : je mange maintenant des légumes.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33223
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 09 déc. 2008, 22:57

Belle photo Hubert.
Tu sais, pendant que je bosse, je pense à diverses choses et notamment à ton voyage en Sibérie ces prochaines semaines.
J'en arrive à la conclusion suivante, qui n'est qu'une opinion personnelle.
Tu vois, je trouve que tu as fait un travail remarquable sur ta machine et que de nombreuses adaptations sont intelligentes, efficaces et nécessaires. Cependant, je ne suis pas sûr que d'améliorer encore le moteur par le travail des pipes et carburateurs ne t'amène pas au devant d'ennuis en Sibérie.
Pourquoi ? Parce que plus un moteur est "spécifique", plus il demande un mode de vie linéaire et équilibré (genre Europe occidentale avec des températures comprises entre -10 et +25/30°C). Ce même moteur placé dans des conditions extrêmes risque fort de te réserver des surprises inattendues et embêtantes pour toi qui vivra dans des conditions trés difficiles.
Il ne faut pas voir dans mon raisonnement la moindre critique : tu me connais, je suis open sur plein de choses mais, si je partais comme toi en Sibérie en plein hiver, j'aurai placé un simple 650 fiabilisé avec quelques petites modifications.
1 - le 650 existe partout là-bas et tu trouveras n'importe quelle pièce dans n'importe quel bled. Le 650 basique est la seule philosophie sidecariste qui a fait ses preuves d'une manière infaillible en Sibérie en hiver. Tu n'y verras pas un seul 750.
2 - en genre de modif, le moins possible mais des trucs vraiment essentiels, comme par exemple une résistance qui est montée dans le carter et qui réchauffe l'huile, branchable aussi bien en 12V qu'en 220V. Tu risques de péter tes carters si l'huile n'est pas à la bonne température. A - 40°C, place un verre d'huile dans ton congèle pendant 12h pour observer ce qu'elle devient et imagine démarrer un moteur avec ça...Par exemple.
Si je te dis ces choses, c'est que je t'aime bien. Et ton travail m'a paru tellement extraordinaire que je n'ai pas percuté immédiatement. Mais à y réfléchir...
On n'aimerait pas te retrouver gelé en mai 2009 au fond d'une forêt parce que ton moteur a rendu l'âme.
Si j'étais toi, je ne pousserais pas ce moteur, au contraire.
A moins que tu nous réserves d'autres surprises ??
Tu en es bien capable !
Grosses bises à toi.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Je pleure mon chien mort comme un vieux con, alors qu'il me crie à tue-tête que d'autres lui disent "te voilà enfin"...
PS : je mange maintenant des légumes.

agdlf

Message par agdlf » 10 déc. 2008, 00:26

Est-Motorcycles a écrit :Belle photo Hubert.
Si je partais comme toi en Sibérie en plein hiver, j'aurai placé un simple 650 fiabilisé avec quelques petites modifications.
1 - le 650 existe partout là-bas et tu trouveras n'importe quelle pièce dans n'importe quel bled. Le 650 basique est la seule philosophie sidecariste qui a fait ses preuves d'une manière infaillible en Sibérie en hiver. Tu n'y verras pas un seul 750.
2 - en genre de modif, le moins possible mais des trucs vraiment essentiels, comme par exemple une résistance qui est montée dans le carter et qui réchauffe l'huile, branchable aussi bien en 12V qu'en 220V. Tu risques de péter tes carters si l'huile n'est pas à la bonne température. A - 40°C, place un verre d'huile dans ton congèle pendant 12h pour observer ce qu'elle devient et imagine démarrer un moteur avec ça...Par exemple.
Si je te dis ces choses, c'est que je t'aime bien. Et ton travail m'a paru tellement extraordinaire que je n'ai pas percuté immédiatement. Mais à y réfléchir...
On n'aimerait pas te retrouver gelé en mai 2009 au fond d'une forêt parce que ton moteur a rendu l'âme.
Si j'étais toi, je ne pousserais pas ce moteur, au contraire.
A moins que tu nous réserves d'autres surprises ??
Tu en es bien capable !
Grosses bises à toi.
Bonjour tout le monde.
Au lire de tous les articles qui ont suivi le stage Est-Motorcycle, je me rendais bien compte que les améliorations sur les Ural ne concernaient que les 750 "nouvelle vague", alors, je me sentais un peu seul, avec quelques autres aussi, bien sûr, car encore beaucoup de 650 sévissent encore !!!
Et voilà que Dan nous redonne le sourire en nous confirmant que le bon vieux 650 n'est pas mort, et trouve encore quelques avantages en quelques situations particulières.
C'est vrai qu'on trouve maintenant moins d'améliorations pour le 650 (adieu pistons et "tapages" spéciaux "Dan", seuls les 750 sont concernés !!!)
Mais il doit bien y avoir des trucs pour améliorer les 650?
Dan, tu parles de fiabilisation, je me doute qu'il ne s'agit pas de "performances", bien qu'il existe des kits "haute compression" (!) pour 650, je pense que tu fais allusion à des petits trucs qui réduisent le risque de casse lors d'utilisations musclées, genre Hubert?
J'ai lu beaucoup de choses à ce sujet, souvent contradictoires, je sais aussi que Dan, tu es surbooké et que le forum n'est pas non plus fait pour que tu y divulgues tout le savoir qui est quand même ton gagne pain, mais si un jour tu veux parler plus longuement de ces 650 et de leur fiabilisation, et pourquoi pas, d'amélioration (relative) des performances, je suis preneur.
Tu avais envisagé la rédaction d'une sorte de "revue technique", peut-être pourrais-tu y inclure une chapitre (ou un paragraphe, au moins) sur les spécificités du 650, ce qu'on peut améliorer, mais aussi ce qu'il ne faut surtout pas essayer d'améliorer (car la plus grosse amélioration à mon sens est déjà de savoir ça, CE QU'IL NE FAUT PAS TOUCHER !).
Donc, si tu écris un jour ce "manuel", je le réserve et t'envoies une souscription quand tu veux!

Bon, tiens, une petite video (qualité "internet", beurk) de votre serviteur "tireur de langue dès qu'il voit une caméra" baladant Belle-Maman, de 84 ans. Elle a bien apprécié la promenade et aurait bien continué (elle est allemande, ach, la nostalchie zans toute ?), si je n'avais pas eu aussi ma petite Lucie (9 ans) à remuer dans le panier.

Belle Maman Hildegard en Ural 650

C'est vrai que ça marche encore bien, une 650. Mais améliorée, ce sera le top, je n'ose même pas y penser.

Bon, mes paupières se ferment, je vous souhaite bonne nuit à toutes et tous.

MAPK d'Asnelles
Dernière modification par agdlf le 10 déc. 2008, 00:28, modifié 1 fois.

agdlf

Message par agdlf » 10 déc. 2008, 16:19

ADVTUR a écrit :Bonjour dan
quel plaisir de te lire et merci de t'interesser a mon cas, mais bien sure ca m'ouvre a plein de questions.
1 - Dabord le carbu direct est une idee que j'ai eu depuis le debut car des mon premier kilometre a Saint Remy de Provence je me plaignais de l'inertie des carbu et cela s'est confirme avec les kilometres. Ma comprehesion est que un carbu direct donne du couple et c'est de cela que l'ural a besoin. Augmenter la vitesse ne m'interesse pas mais me sortir d'un bourbier avec un peu plus de puissance me serait tres utile. En ce qui concerne le rabottage des culasses, c'est un nouveau concept que je ne connais pas et je te suis dans tes recommendations.
2 - quelles sont les elements les moins fiables du 750cc par rapport au 650cc ?
3 - pour la bitte chauffante de l'huile moteur, je n'ai rien trouve en europe, et je comptais prendre le meme systeme que j'avais utiliser sur ma bmw pour aller au cercle polaire en 2005 et qui avait bien fonctionne par -40ºC et -50ºC. Le system americain est en fait une plaque electrique collee sous le carter moteur et branchee au 110V (usa et canada). Cela m'obligerai a avoir un petit transformater 110V > 220V mais c'etait le mieux que j'avais imagine.
Si tu connais un system 12V - 220V je voudrais me le procurer par preference. Par contre toi tu parle de resistance dans l'huile, ca ne me gene pas si cela marche.

Merci encore Dan et tout le monde de vos suggestions et de vos encouragements.
Bonjour tout le monde.

La première idée qui me vient est l'utilisation d'une résistance plongeante chauffe-boissons de camping, on en trouve en 12V, leur résistance "en tire-bouchon" est blindée et devrait résister à l'huile moteur, je pense mais des essais seraient à faire avant d'aller se les geler!

L'idée me vient comme ça et la mise en application mécanique mérite plus ample réflexion, la puissance est peut-être un poil forte (une centaine de watts je pense) mais peut être réduite par la mise en série de quelques diodes de puissance si besoin (chute d'environ 0,6 V par diode sans échauffement, des 25 A sont suffisantes et restent petites).

Le carter grande capacité est bien sûr de rigueur pour loger l'installation, mais j'imagine mal un aventurier partir avec celui d'une 650 d'origine...

Voici une idée brute de décoffrage, il y en plein d'autres sans doute, je chercherai, promis.

A ce soir sans doute;
biz à toutes et tous.

Mapk d'Asnelles
Dernière modification par agdlf le 10 déc. 2008, 16:20, modifié 1 fois.

agdlf

Message par agdlf » 10 déc. 2008, 16:41

Je pense à une autre possibilité, simple mais paradoxalement difficile à mettre en oeuvre:

L'usage de bougies de préchauffage de diésel, facile à visser dans des taraudages "faits main" dans un carter, mais devant être branchées EN SÉRIE car on va faire de la FRITURE, en guise de réchauffement d'huile (ça chauffe dur, en 12V ! On peut réduire un peu en prenant des modèles de camion en 24V, sur 12V, ça chauffera plus raisonnablement).
Comme les masses forment un des contacts, difficile d'isoler tout ça pour une mise en série, sauf taraudage de plusieurs pièces isolantes rapportées sur le carter, la pointe chauffante traversant bien sûr. Mais là, on ajoute une couche d'ennuis potentiels, la partie isolante peut facilement fuir en usage intense (et Hubert semble spécialiste!), voir se briser, et là; merdouille de merde de putain de bordel à queue, si je puis me permettre cette remarque pertinente.
Non, il faudrait essayer avec des 24V, voir comment ça se comporte en 12V, voir si ça ne surchauffe pas localement l'huile en contact avec "le bitoniau qui chauffe".

Et si on ne mettait pas ce bitoniau en contact avec l'huile, si on se contentait de lui faire chauffer le carter en lui-même en l'enfonçant dans un trou (maison) non-débouchant? On rejoindrait la solution d'Hubert, mais directement en 12V (autonome, et facile de transformer du 220V alternatif en 12V redressé ou pas, la résistance s'en fout! Par contre, gros courant 12V à prévoir, une bougie de préchauffage, même sous-alimentée, ça tire dur )

A ce soir pour d'autres idées aussi sottes que grenues.

Mapk d'Asnelles
Dernière modification par agdlf le 10 déc. 2008, 16:45, modifié 1 fois.

pierreadventure

Message par pierreadventure » 10 déc. 2008, 22:13

une autre idée grenue me vient à l'esprit :D

le soir tu vidanges l'huile chaude que tu mets dans une ou plusieurs bouillotes en caoutchouc qui vont te tenir bien chaud dans ton sac de couchage .(bien fermer les bouchons évidemment .)
Et le matin tu remets l'huile à environ 37° dans le carter au lieu qu'elle se soit refroidie à
-40°. Elémentaire mon cher Watson .:B

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33223
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 10 déc. 2008, 22:13

Merci MARC pour toutes ces excellentes remarques : le système des résitances mérite que l'on s'y penche. Je ne suis pas electricien, mais je veux bien adapter n'importe quel système (taraudage, blabla...). Cela intéresse pas mal de monde en réalité, je vois déjà Phil et bibi, tous les mecs qui font coucher leur ural sous un abris ouvert.
Pour tous les détails, ce serait mieux que l'on se rencontre.
Mais non le 650 est loin d'être mort !!
Je te garantis que lorsque je partirai en Sibérie, c'est ce moteur que je placerai dans mon cadre. Il permet beaucoup de choses et il se fiabilise facilement. De plus, si tu casses à l'est, tu ne dépends pas d'un mec qui t'envoie les pièces : tu vas dans n'importe quel bled, il connaissent les ural 650 mieux que leur femme...tu trouveras toujours à te dépanner et c'est important quand tu es seul.

Alors Hubert, en quoi il est meilleur que le 750 en certaines circonstances ? Il est moins puissant et donc, avec la même qualité de pièces duement choisies, beaucoup plus fiable. J'en préparerai un, bien basique, en 2009.
J'ai encore pensé à autre chose Hubert.
Si j'étais toi je changerai la batterie. Je ferai un caisson spécial pour une batterie 12V et env.40Ah, bien planqué, et je choisirais une batterie qui résiste au froid (genre TP). Il faut soigner tes équipements de base, les trucs cons en apparence mais qui risquent de te faire creuver.
Les batteries d'origine sont faites pour les mecs qui roulent pénards en Europe. Par grand froid, elles ne résistent pas à - 20° plus de trois jours.
Pour les carbus, tu as raison : par grand froid, les dépression c'est pas la peine, ces salopes restent collées. C'est aussi pour ça que les ural dépressives "toussent" à froid : le temps que le bordel des circuits s'équilibre comme il faut, tu dois faire 10 bornes. Alors par - 30...
A pluche mon frère.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Je pleure mon chien mort comme un vieux con, alors qu'il me crie à tue-tête que d'autres lui disent "te voilà enfin"...
PS : je mange maintenant des légumes.

agdlf

Message par agdlf » 11 déc. 2008, 00:16

NICO 94 a écrit :Où sinon te casses pas vas y en été, c'est la meilleure saison pour y aller, y fait beau,y'a du soleil, les petites Mongoles se font bronzer la raie sur le pas de leurs Yourte .
NICO, et c'est seulement maintenant que tu nous l'dis ????? !!!!!! :/:/:/:/:/

HUBERT, si tu y vas l'été, on arrive avec notre tube de Nivéa Soleil !!! *



Mapk d'Asnelles






* vous aurez remarqué que, bien qu'il s'agisse d'une publicité déguisée (mais on l'a reconnue), j'ai pris soin de ne point faire de concurrence à Dan, qui ne vend pas encore ce genre de produits.
Je dis "pas encore" because (toujours mon lapin) à la vitesse à laquelle on nous tue les plaisirs mécaniques dans ce pays, on aura plus qu'à aller se faire bronzer la raie, nous aussi, ce qui sera plus agréable pour tous ceux qui nous la mettent profond.
Mais je m'égare, Dunord, alors qu'on parle de l'Est, boudiou !!!

Avatar de l’utilisateur
Nanuk
Membre
Messages : 1329
Inscription : 12 sept. 2008, 12:48
Localisation : Groland du Sud

Message par Nanuk » 11 déc. 2008, 00:45

Salut,

Hubert, je pense que tu as effectivement un bon tour d'avance sur nous dans cette affaire. On a beau essayer de ré-inventer l'eau chaude, on pourra pas t'aider beaucoup.

En plus, rien ne te fais peur. :B
Clin de phare!

agdlf

Message par agdlf » 11 déc. 2008, 00:50

NICO 94 a écrit :Si tu es sûr de trouver du courant à l'étape, l'emploi d'un décapeur thermique ça pourrait pas le faire pour réchauffer le carter d'huile , dégivrer les carbus les câbles etc... ?
Là encore, bonne idée, mais le carter à -40 ne s'effritera-t-il pas ?
Le copain d'Hubert semble avoir fait les frais des efets dévastateurs des chocs thermiques.

Ma petite idée de bougie de préchauffage 24 V alimentée en 12 V reste une piste, mais il faudrait prendre ce paramètre en compte pour créer une chauffe progressive, donc une alimentation électrique qui monte lentement pour ne pas brusquer la cohésion du métal, qui ne doit en aucun cas devenir du "Métal Hurlant"... de douleur, et Hubert aussi, voyant toute son huile figée dans la neige, ce qui en plus, lui vaudrait un emprisonnement à vie pour pollution sauvage (le radioactif, y z'ont droit, nous, on n'a pas droit à l'huile par terre, VERBOTTEN !!!)*

Bon, faudra réfléchir à tout ça. On ne va quand même pas lui faire un démarrage "étoile-triangle", à ce réchauffeur de moujik (chanson de Michel Berger, célèbre lampe qui tue les odeurs). Et puis, faudrait le triphasé, ça devient lourd sur batterie...:p

Pour les résistances thermo-plongeuses évoquées en premier, j'ai un mal fou à en "loger" su le net en 12 V, celles que je trouve sur les sites de camping sont en 220 V et font dans les 500 à 800 watts (en 12 V, on comprend pourquoi z'en font moins, faut du câble de démarreur pour alimenter le bazar). Mais j'en ai déjà vu, et on en trouve dans des cafetières 12V, mais il faut les démonter ce qui fait mal au coeur vu le prix d'une cafetière 12V (l'arnaque, j'vous dis pas, enfin, si tiens, j'vous l'dis!)
Au cas où, un exemple en 220 V : Tehrmo-plongeur de camping 220 V

Bon, dodo pour ce soir, l'idée du préchauffage va germer .... peut-être !

Bonne nuit Eve Ribody et à demain, probablement (наверняка, наверно, вероятно) **

Marc (Mapk) d'Asnelles (en fait, plutôt барда ou гуща ou выжимка ou настойка) **





* traduction : заповедный ou запрещенный ou запретный,
selon petit dictionnaire Freelang, www.freelang.com, gratuit,
mais incomplet et pas toujours exact car rempli par des internautes... alors !
Par exemple, on ne trouve pas "bonjour", pour la traduction du FR vers Russe
Cyrillique. Un peu couillon, non?
** toujours d'après source précédemment citée, imparfaite mais qui existe.

NOTA : je recopies ce que m'écrit le dico, mais je décline toute responsabilité si c'est tout faux CAR JE NE COMPRENDS RIEN, QU'ON SE LE DISE !!!

Avatar de l’utilisateur
Nanuk
Membre
Messages : 1329
Inscription : 12 sept. 2008, 12:48
Localisation : Groland du Sud

Message par Nanuk » 11 déc. 2008, 01:10

agdlf a écrit :...Pour les résistances thermo-plongeuses évoquées en premier, j'ai un mal fou à en "loger" su le net en 12 V...
On en trouve dans certaines station-service-boutique d'autoroute, celles qui ont un rayon "routier" un peu fourni (fer à souder 12v aussi).

Effectivement, avec une bonne batterie (ou deux, couplées par un répartiteur de charge de camping-car) et une jauge/thermomètre pour surveiller la cuisson, ça peut marcher.

:)
Dernière modification par Nanuk le 11 déc. 2008, 01:18, modifié 1 fois.
Clin de phare!

Avatar de l’utilisateur
Nanuk
Membre
Messages : 1329
Inscription : 12 sept. 2008, 12:48
Localisation : Groland du Sud

Message par Nanuk » 11 déc. 2008, 01:39

ADVTUR a écrit :...Aller Nanuk, reflechis, tu passes noel en famille et apres, c'est que du bon, on part avec la bonne saison et personne ne nous fera chier sur la route.
Cher Hubert,

l'invitation est tentante et bien sympathique venant d'un routard tel que toi, qui semble préférer la route en solitaire. Malheureusement, pour différentes raisons qui te sembleraient bien terre-à-terre, mes possibilités de voyages sont pour l'instant assez limitées.
Je laisse d'ailleurs un ami partir sans moi, au printemps, vers Vladivostock.
Ce n'est pas l'envie qui me manque, mais pour l'instant, je dois me contenter de suivre quelques aventures telles que les tiennes (merci de nous les faire si bien partager)...mais j'y pense.

Merci quand même.

;)
Dernière modification par Nanuk le 11 déc. 2008, 16:10, modifié 1 fois.
Clin de phare!

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 33223
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 12 déc. 2008, 18:51

Oui Hubert, la même huile, elle est excellente pourvu que :
1 - tu ne l'utilises qu'au dessous de -20°C
2 - qu'elle soit d'un indice de qualité au moins égale à API SG
Bizz à toi.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure.
Je pleure mon chien mort comme un vieux con, alors qu'il me crie à tue-tête que d'autres lui disent "te voilà enfin"...
PS : je mange maintenant des légumes.

michel50

Message par michel50 » 12 déc. 2008, 21:37

bonjour Hubert

tu peut toujours demander des renseignements à un bon mécano (parait il) qui a fait le cap nord en hiver au guidon de son side JCV. Il sagit de jean claude VOGEL
Tu trouveras ses coordonnées sur le site de l'amicale.
http://dnepr.ural.free.fr/cadres.htm
GARAGE VOGEL J.C.

Saint Thomas

17150 MIRAMBEAU

Tel. 05 46 86 06 45
Pas de site ni d' Email, et pourtant c'est un bon, constructeur original, et mécanicien réputé, ce que ne gâche rien

je te souhaite une bonne continuation

Arvella

Message par Arvella » 12 déc. 2008, 22:11

michel50 a écrit :bonjour Hubert

tu peut toujours demander des renseignements à un bon mécano (parait il) qui a fait le cap nord en hiver au guidon de son side JCV. Il sagit de jean claude VOGEL
Tu trouveras ses coordonnées sur le site de l'amicale.
http://dnepr.ural.free.fr/cadres.htm
GARAGE VOGEL J.C.
Saint Thomas
17150 MIRAMBEAU
Tel. 05 46 86 06 45
Pas de site ni d' Email, et pourtant c'est un bon, constructeur original, et mécanicien réputé, ce que ne gâche rien
...je te souhaite une bonne continuation
un copain à Jean Claude VOGEl .. Michel, toubib normand, était avec lui lors de ce périple d'hiver au Cap Nord... et lui en side URAL... tu peux aussi lui téléphoner directement dans la journée... ses secrétaires ont ordre de sentir le cambouis au téléphone... et de passer immédiatement tout motard au bout du fil... !!!!
Les coordonnées et autres infos sont disponibles auprès de Dan.. rien de tel qu'un contact avec un Uraliste du Cap Nord en Hiver pour échanger des calories... et quelque frigorie, isn't
Arvella
Dernière modification par Arvella le 12 déc. 2008, 22:12, modifié 1 fois.

Répondre