CEMEC latérale, le dossier mécanique

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36415
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 01 sept. 2011, 16:59

Je suis entrain de restaurer menu un beau CEMEC laté, celui du père Marion.
Je vais passer ici un dossier photo complet et je suis à la recherche d'un circuit électrique de cette machine ainsi que du branchement et du fonctionnement de la dynamo.
Si quelqu'un a...
Merci !

...à suivre...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
italianbigtwin
Membre
Messages : 947
Inscription : 24 mars 2010, 21:55
Localisation : crusnes 54680

Message par italianbigtwin » 01 sept. 2011, 17:16

Bravo jeunes gens...heu ... pardonnez ma curiosité, z'êtes t'y pas enfoncés dans le fech fech ???

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36415
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 01 sept. 2011, 17:40

P'tin j't'épouse (dans une autre vie hein !) et ce sera toi qui fera la femme.:lol::lol::lol:
Merci !
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
italianbigtwin
Membre
Messages : 947
Inscription : 24 mars 2010, 21:55
Localisation : crusnes 54680

Message par italianbigtwin » 01 sept. 2011, 17:44

Image:lol::lol::lol:
Bravo jeunes gens...heu ... pardonnez ma curiosité, z'êtes t'y pas enfoncés dans le fech fech ???

michel50

Message par michel50 » 01 sept. 2011, 17:50

le dossier m'interesse mon dan!! j'ai vu aussi sur le net qu'un gars est en train de refaire les poignées SAKER pour cette machine. Je te redonnerais le lien car je l'ai plus en tete . Idem pour les échappement qui eux sont introuvable....

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36415
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 01 sept. 2011, 17:52

michel50 a écrit :le dossier m'interesse mon dan!! j'ai vu aussi sur le net qu'un gars est en train de refaire les poignées SAKER pour cette machine. Je te redonnerais le lien car je l'ai plus en tete . Idem pour les échappement qui eux sont introuvable....
Yet ! On en cause chez Nounours...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
philippe labbe
Membre
Messages : 558
Inscription : 15 déc. 2008, 10:03
Localisation : MORIGNY CHAMPIGNY

Message par philippe labbe » 01 sept. 2011, 19:30

Bonsoir,
Je suis zégalement intéresseé les gars.
Donc à suivre ! Mon copain Franck DORMOY (collectionneur fou des Zundapp devant l'éternel), le fils de l'ingénieur Jacques DORMOY père des CEMEC L7 et RATIER C6 sera certainement très intéressé par ce dossier.
A bientôt,
La bise à tous.
Philippe
Les médias contribuent à l'érosion de la perception de la vérité...

Avatar de l’utilisateur
DieHermie
Membre
Messages : 831
Inscription : 13 avr. 2010, 20:32
Localisation : Rosny sous bois 93
Contact :

Message par DieHermie » 01 sept. 2011, 19:50

Ah, c'est une partie d'histoire cette moto !

Image
Vive le Flat Twin ! et puis aussi Vive le 2 temps !

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36415
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 01 sept. 2011, 21:58

philippe labbe a écrit :Bonsoir,
Je suis zégalement intéresseé les gars.
Donc à suivre ! Mon copain Franck DORMOY (collectionneur fou des Zundapp devant l'éternel), le fils de l'ingénieur Jacques DORMOY père des CEMEC L7 et RATIER C6 sera certainement très intéressé par ce dossier.
A bientôt,
La bise à tous.
Philippe
Excellent nouvelle. Merci Phil. Sais-tu s'il leur reste des docs ?
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
philippe labbe
Membre
Messages : 558
Inscription : 15 déc. 2008, 10:03
Localisation : MORIGNY CHAMPIGNY

Message par philippe labbe » 02 sept. 2011, 00:04

Bonsoir DAN,
Non, plus rien de rien. Mais je peux te scanner le manuel "éclaté" que j'ai. Y'a pas grand chose à dire là dessus. Le père Jacques avait conservé les outillages d'usinages dans la cave de l'usine de Franck. Ca a été inondé. Un vrai drame; et avec Franck on a viré au moins trois tonnes (je dis tonnes ) de montages pourris par la rouille presqu'avec les larmes aux yeux. Je peux te dire que le ferrailleur s'est sucré ! Franck à encore je crois l'outil de démannetonage des vilebrequins de L7, que j'ai du apercevoir dans l'atelier, mais c'est bien tout.
Il faut savoir que le stock de pièces, à la fermeture de Ratier, avait été racheté par les Scouts de France qui avaient une patrouille moto à l'époque. Mais ça date tout ça !! Depuis, tout a été revendu à droite et à gauche, et on sait plus trop où c'est ! C'est en France, voilà tout.
C'est tout ce que je peux dire.
Ce dont je me souviens c'est que le problème récurrent sur les vilos se passait aux paliers. Les queues finissaient par prendre du jeu dans les deux roulements extrêmes. La solution utilisée pour régler cette question était le moletage des queues, et emmanchement des roulements là dessus et voilà. C'est une réparation qui marchait. Je peux te dire, aussi, que les bielles étaient celles de la R12 BMW, puisque la matrice de forge était prise de guerre, dito pour le moule des cylindres, et là dessus il n'y a rien qui change, et tu peux monter l'un sur l'autre et lycée de Versailles. Ça me fait penser que j'ai encore 2 bielles en bas, et il faut que je regarde si la graisse est toujours bonne.
Appelle moi si tu as un souci, et on verra comment je peux faire. Parce que Franck est en retraite, est gérant bénévole de son atelier, et ne cherche plus trop de boulot. Je peux "t'introduire" à titre amical, mais c'est tout.
Faute de n'avoir pas en France un organisme national qui centralise tout ce qui est "bon" comme le "Smithsonian Institute" des américains, on laisse périr ce qui entrait à l'époque dans le domaine de l'art. Car ces motos ont été de belles motos. Les musées de France (sauf les privés bien sur) ne sont pas intéressés par le passé technologique de notre pays. Et pourtant, nous avons faits de grande choses. L'engineerie n'a pas sa place dans les musées nationaux... Et le Père Dormoy aurait mérité sa citation au "hall of fame". Ca me fout en rogne tout ça quand j'y pense ...
Bon courage à tout les deux pour l'entreprise, je vais me coucher.
Philippe.
Les médias contribuent à l'érosion de la perception de la vérité...

michel50

Message par michel50 » 02 sept. 2011, 06:50

philippe labbe a écrit :Bonsoir DAN,
Non, plus rien de rien. Mais je peux te scanner le manuel "éclaté" que j'ai. Y'a pas grand chose à dire là dessus. Le père Jacques avait conservé les outillages d'usinages dans la cave de l'usine de Franck. Ca a été inondé. Un vrai drame; et avec Franck on a viré au moins trois tonnes (je dis tonnes ) de montages pourris par la rouille presqu'avec les larmes aux yeux. Je peux te dire que le ferrailleur s'est sucré ! Franck à encore je crois l'outil de démannetonage des vilebrequins de L7, que j'ai du apercevoir dans l'atelier, mais c'est bien tout.
Il faut savoir que le stock de pièces, à la fermeture de Ratier, avait été racheté par les Scouts de France qui avaient une patrouille moto à l'époque. Mais ça date tout ça !! Depuis, tout a été revendu à droite et à gauche, et on sait plus trop où c'est ! C'est en France, voilà tout.
C'est tout ce que je peux dire.
Ce dont je me souviens c'est que le problème récurrent sur les vilos se passait aux paliers. Les queues finissaient par prendre du jeu dans les deux roulements extrêmes. La solution utilisée pour régler cette question était le moletage des queues, et emmanchement des roulements là dessus et voilà. C'est une réparation qui marchait. Je peux te dire, aussi, que les bielles étaient celles de la R12 BMW, puisque la matrice de forge était prise de guerre, dito pour le moule des cylindres, et là dessus il n'y a rien qui change, et tu peux monter l'un sur l'autre et lycée de Versailles. Ça me fait penser que j'ai encore 2 bielles en bas, et il faut que je regarde si la graisse est toujours bonne.
Appelle moi si tu as un souci, et on verra comment je peux faire. Parce que Franck est en retraite, est gérant bénévole de son atelier, et ne cherche plus trop de boulot. Je peux "t'introduire" à titre amical, mais c'est tout.
Faute de n'avoir pas en France un organisme national qui centralise tout ce qui est "bon" comme le "Smithsonian Institute" des américains, on laisse périr ce qui entrait à l'époque dans le domaine de l'art. Car ces motos ont été de belles motos. Les musées de France (sauf les privés bien sur) ne sont pas intéressés par le passé technologique de notre pays. Et pourtant, nous avons faits de grande choses. L'engineerie n'a pas sa place dans les musées nationaux... Et le Père Dormoy aurait mérité sa citation au "hall of fame". Ca me fout en rogne tout ça quand j'y pense ...
Bon courage à tout les deux pour l'entreprise, je vais me coucher.
Philippe.
je confirme car je faisais partie de cette troupe de scout a l'époque, et de cette patrouille moto. J'ai appris a conduire une moto a l'age de 15 ans sur une L7 side précision voltigeur. Dans notre local nous avions stocké tout les outillages ,tout les moules de fonderie etc.... Au déces de notre Chef dont je tairais le nom volontairement, la L7 attelée précision voltigeur, les deux C6 et la BMW R100 que nous lui avions offert, ce sont volatilisées comme par enchantement. J'ai ma petite idée de l'endroit ou elles pourraient etre, mais rien n'est sur. Je vous raconterais ca en privé.
Dernière modification par michel50 le 02 sept. 2011, 06:52, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 36415
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Message par Est-Motorcycles » 02 sept. 2011, 08:04

philippe labbe a écrit :Bonsoir DAN,
Non, plus rien de rien. Mais je peux te scanner le manuel "éclaté" que j'ai. Y'a pas grand chose à dire là dessus. Le père Jacques avait conservé les outillages d'usinages dans la cave de l'usine de Franck. Ca a été inondé. Un vrai drame; et avec Franck on a viré au moins trois tonnes (je dis tonnes ) de montages pourris par la rouille presqu'avec les larmes aux yeux. Je peux te dire que le ferrailleur s'est sucré ! Franck à encore je crois l'outil de démannetonage des vilebrequins de L7, que j'ai du apercevoir dans l'atelier, mais c'est bien tout.
Il faut savoir que le stock de pièces, à la fermeture de Ratier, avait été racheté par les Scouts de France qui avaient une patrouille moto à l'époque. Mais ça date tout ça !! Depuis, tout a été revendu à droite et à gauche, et on sait plus trop où c'est ! C'est en France, voilà tout.
C'est tout ce que je peux dire.
Ce dont je me souviens c'est que le problème récurrent sur les vilos se passait aux paliers. Les queues finissaient par prendre du jeu dans les deux roulements extrêmes. La solution utilisée pour régler cette question était le moletage des queues, et emmanchement des roulements là dessus et voilà. C'est une réparation qui marchait. Je peux te dire, aussi, que les bielles étaient celles de la R12 BMW, puisque la matrice de forge était prise de guerre, dito pour le moule des cylindres, et là dessus il n'y a rien qui change, et tu peux monter l'un sur l'autre et lycée de Versailles. Ça me fait penser que j'ai encore 2 bielles en bas, et il faut que je regarde si la graisse est toujours bonne.
Appelle moi si tu as un souci, et on verra comment je peux faire. Parce que Franck est en retraite, est gérant bénévole de son atelier, et ne cherche plus trop de boulot. Je peux "t'introduire" à titre amical, mais c'est tout.
Faute de n'avoir pas en France un organisme national qui centralise tout ce qui est "bon" comme le "Smithsonian Institute" des américains, on laisse périr ce qui entrait à l'époque dans le domaine de l'art. Car ces motos ont été de belles motos. Les musées de France (sauf les privés bien sur) ne sont pas intéressés par le passé technologique de notre pays. Et pourtant, nous avons faits de grande choses. L'engineerie n'a pas sa place dans les musées nationaux... Et le Père Dormoy aurait mérité sa citation au "hall of fame". Ca me fout en rogne tout ça quand j'y pense ...
Bon courage à tout les deux pour l'entreprise, je vais me coucher.
Philippe.
Renseignements historiques trés intéressants.
J'avais remarqué que les bielles sont étrangement identiques (puisque je me suis aussi tapé un R12), tu confirmes ce sentiment par un fait indéniable.
Pour le moment pas trop de problème avec le vilo de Marion puisque le moteur a 12000 bornes (tu te rends compte le pot qu'il a...mais comme il est resté des années dehors sous la flotte, je refais le "reste").
Ceci dit en effet, ce vilo est calé latéralement des deux côtés (alors que sur tous les autres flats il n'est calé que d'une côté pour laisser aux dilatations la place de s'étirer). Il y a donc un jeu nominal latéral de calage entre les deux clips avant et arrière.
As-tu un renseignement sur la valeur de ce jeu au montage ? 0,1mm...0,3mm... autre ? C'est cela qui me semble important.
Je ferai passer des photos bientôt.
Merci pour tes renseignements !
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
Pour moi la mondialisation c'est non, et la non mondialisation n'est pas le nationalisme.

Avatar de l’utilisateur
DieHermie
Membre
Messages : 831
Inscription : 13 avr. 2010, 20:32
Localisation : Rosny sous bois 93
Contact :

Message par DieHermie » 02 sept. 2011, 09:21

philippe labbe a écrit :Bonsoir DAN,

Faute de n'avoir pas en France un organisme national qui centralise tout ce qui est "bon" comme le "Smithsonian Institute" des américains, on laisse périr ce qui entrait à l'époque dans le domaine de l'art. Car ces motos ont été de belles motos. Les musées de France (sauf les privés bien sur) ne sont pas intéressés par le passé technologique de notre pays. Et pourtant, nous avons faits de grande choses. L'engineerie n'a pas sa place dans les musées nationaux... Et le Père Dormoy aurait mérité sa citation au "hall of fame". Ca me fout en rogne tout ça quand j'y pense ...
Tu peux faire une donation au musée des arts et métiers :

http://www.arts-et-metiers.net/musee.ph ... ra&flash=f
Vive le Flat Twin ! et puis aussi Vive le 2 temps !

pat

Message par pat » 02 sept. 2011, 11:27

Dan,
José du fanakick en a restauré et connait bien les cemecs et ratier.
j'ai failli craqué pour une cemec l'an dernier mais elle m'est passé sous le nez.

Avatar de l’utilisateur
onra
Membre
Messages : 965
Inscription : 11 nov. 2010, 19:42
Localisation : grenoble

Message par onra » 04 sept. 2011, 18:32

Je vais te scanner la RTM de la CEMEC.

D'abord je la cherche : a plus.
Le motard en piste parle à peine!

Répondre