RUSSIE : en URAL un des voyages d'une vie

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34190
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: RUSSIE : en URAL un des voyages d'une vie

Message par Est-Motorcycles » 06 avr. 2013, 19:00

Bon, il en manque en effet. Le gros problème, c'est le temps que je n'ai pas.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en URAL un des voyages d'une vie

Message par zorgol le troll » 06 avr. 2013, 19:11

A propos du temps qui nous manque, voici le poème d'un ami qui n'est plus de ce monde:

Comme le temps passe vite…

On perd son temps, dit-on, à tenter de rattraper,
à temps, le temps, perdu souvent par manque de temps.
Faut-il alors, pour arrêter sa course, tuer le temps ?
Mais, pour cela, ne faut-il pas, déjà, disposer de temps mort ?

Ce n’est pas tant simple qu’il y paraît, et ça coûte tant,
le temps passé, ce temps très cher se compte en heures,
en jours, en années, en ères, sans compter la « VAT »,
la Valeur Ajoutée au Temps.

Comment estimer la valeur du temps ? Faut-il
consulter les dieux des Hottentots, ou consulter la Bourse
où l’action du temps se cote, connaît des hauts et des bas,
des temps euphoriques où l’on spécule,
et des temps de crise où le temps t’accule,
des temps bien tempérés ou bien caniculaires,
des temps suspendus en plein vol par le poète,
des temps absorbés depuis l’éternité mais qui, un jour ou l’autre,
peuvent renaître.

« Je ne fais, dit le Temps, que passer ! »
Que lui demander d’autre ?
D’où vient-il ? Où va-t-il ?
ça dépend du temps, et faute de machine à remonter le temps,
ou à le (re)descendre, on ne peut le parcourir
que de son propre vivant
quand il est encore temps,
sans ascendants ni descendants,
seul
quand il est encore temps pour aller de l’avant

Donc, pas de temps à perdre, car il nous est compté
Hier, demain – entre les deux la pause : on dirait la mi-temps
Mais ne pas passer la moitié du temps
à regretter l’autre, celle écoulée
et ne pas se laisser aller à dormir la moitié du temps
car le temps, lui, ne dort que d’un œil : il s’écoule
inexorablement, même quand,
de temps en temps,
on ne l’aperçoit plus et qu’il semble lointain.

Et plus il passe, moins il en reste,
plus il est rare, plus il est cher,
sur ce marché des quatre saisons…
Et un jour arrivera le temps tant redouté,
sans moi, de continuer, quand j’aurai trépassé
mon temps à moi sera passé,
et de moi l’on dira, tout simplement :
« Il a fait son temps… »

Pierre REBIERE (Paris, 4 décembre 2006)

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 06 avr. 2013, 20:59

La grandeur majestueuse de la Neva


Image

Je n'ai rien vu de pareil au monde. La grandeur des Tsars, des Tsarines et aussi du communisme car tout est entremêlé : les palais, les églises mais aussi les académies de marine, les bibliothèques et autres batiments administratifs qui portent tous Lénine et les symboles de cette époque.
St-Petersbourg est LE livre d'histoire de la Russie de l'ouest.
Les monuments historiques sont actifs via leur musées, les sens profond de la chronologie historique. Les monuments administratifs sont actifs et servent aujourd'hui comme nos batiments d'état en France.
L'Académie de Marine par exemple exerce aujourd'hui à la formation des officiers

Image

Tout comme l'Ecole des "Services Spéciaux"...

Image

La Neva est un fleuve immense qui permet de découvrir presque tout St-Petersbourg. Il a de nombreux cannaux qui pénètrent dans la ville d'une manière qui rend Venise comme un village ! Tout est énorme et trés propre.
Image

Image

Image

Image

L'église orthodoxe est trés présente. Je dirais même que cela semble curieux. Elle dispose d'une puissance dont on ressent l'omniprésence quotidienne.

Image
Image
Image
Image
Image

Il y a des dizaines de lieux de cultes orthodoxes tous rutilants. Je n'ai vu ni un tchador, ni un noir ni une autre confession religieuse...Elles sont autorisées, mais croyez-moi, c'est du discret. Rien à voir avec la France...
La Russie pays un peu "raciste" ?
Je ne le crois pas, mais certainement un pays assez surveillé et qui retient l'attention de son peuple par ses traditions à tous les niveaux. Les russes ne sont pas paumés psychologiquement. Ils savent d'où ils viennent, ce qu'ils vivent et où ils vont.
C'est un choix. On ne peut pas comparer avec la situation de la France qui a sa tradition séculaire de laïcité.

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 06 avr. 2013, 22:03

Le St-Petersbourg russe dans sa folie typée

Un cadeau de notre Eiffel au Tsar de l'époque, presque aussi remarquable que la tour de son nom. Du costaud, du génie et de la beauté :
Image
Une école actuelle des Services Spéciaux :
Image

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 06 avr. 2013, 22:47

Twist again vers Moskva


Alors là les amis, si je croyais que la traversée de la France, de l'Allemagne, de la Baltique et de St-Petersbourg étaient de la pure aventure, j'allais vivre là une vraie aventure !
La route St-Petersbourg/Moscou m'a laissé une marque imperissable au fond de mon bulbe.
De l'ambiance hard rock, mort possible à tous les kilomètres et inconnu d'une seconde à l'autre. Aucune prévisibilité, aucun plan envisageable, tout est possible...

La sortie de St-Petersbourg, comme dans toute grande ville, fut assez longue. Sur la grande nationale qui relie les deux villes, les camions dans un état assez redoutable sont les maîtres.
En Russie, il y a un problème majeur de pneus ! Ils sont rares et chers, ce qui engendre le fait que les poids lourds roulent jusqu'à ce que les pneus se détruisent. Là ils s'arrêtent et cet arrêt leur coûte moins cher que de changer un train complet de pneus.

Sortie de St-Petersbourg, le side à 110, un camelard rempli de tôles rouillées, sans bâche, me double à 120 avec 2 de ses pneus arrières en feu ! Je commence par me faire doubler par des morceaux de gomme qui fument, le camion suit et lâche derrière lui une épaisse fumée. Je le retrouve 5 kms plus loin incliné et arrêté au bord de la route.
C'est ainsi tous les 50 bornes...
Un peu scotché, je m'arrête dans une sorte de station service où il y a un garage et un café.
Le garage :
Image
Le café :
Image

Bon. Je me pose là pour en boire un puis j'entre dans ce garage pour voir à quoi ressemble un garage russe. O surprise, c'est vraiment génial : il y a de tout, en passant par des cardans, des joints, des segments bref, il y a là un étalage de pièces pour la plupart des véhicules qui roulent par là !

Image

Creuvant non ? Toutes les pièces sont étiquetées en prix et il n'y a pas de référence, elles sont choisies à la tronche. Le paradis du bricoleur.
Heureusement la Ural se porte bien...

Image

Ca, c'était l'apéro.

Comme tu trouves un panneau comme ça toutes les 30 bornes, au bout de 3 fois, tu sais ce qui t'attend...
Image

Pour rester honnête, disons que 50% des 730 bornes qui séparent les deux villes sont ainsi, mais que le reste est comme en France, impeccable.
Je vous assure cependant que de rouler comme ça pendant quelques centaines de kilomètres vous détruit littérallement : c'est du cross.
Route moyenne...les reflux de macadam arrivent à mesurer 25 cm de haut.
Image

Tu ne peux pas dire "j'arrive à Moscou à 19h..."
Soudain, en pleine campagne, un embouteillage monstre !

Image

Niet problème ! On roule sur la voie d'arrêt d'urgence et aussi sur le bas côté.
Un 4x4 qui se croyait indestructible se couche. Reniet problème, c'est pas grave, le mec se débrouillera, personne ne s'arrête. On roule quand même à 80 km/h hein...

http://images.imagehotel.net/bxvlchjj1z.jpg

30 kms plus loin, toujours en roulant comme ça, bloqués ou avançant comme des fous, on voit...Aaaaah, c'était un camion qui a explosé son pneu, un camion rempli d'essence, qui s'est donc couché sur la route !

http://images.imagehotel.net/a842xi0v3f.jpg

e passe plein pot et je regarde dans le rétroviseur, l'engin prend feu et explose.
Un automobiliste avec une Lada gonflée me double et, voyant que j'étais français, ouvre sa fenêtre et me crie :
Welcom in Russia !!

Je quitte cet enfer rapido.
En prenant une nationale assez fréquentée mais bien plus cool, je commence à découvrir ce qu'est la Russie profonde...Arrêt pipi et casse croûte, après toutes ces émotions.

Image

Ooooh, des "samovars" ! C'est pour avoir de l'eau chaude par tous les temps. Ca marche avec des bouts de bois.

Image

Je déguste le premier thé vraiment russe : excellent, simple et joyeux. La Russie profonde apparaît.

Image

La Maman fait ça été comme hiver, avec des températures qui descendent quelquefois à -35°...Derrière la cahutte, un borch et des zacouskis à la viande. Dé-li-cieux ! Surtout préparés par la Maman avec le sourire. Zacouskis en rab lorsque je lui montre sur la carte d'Europe d'où je viens. La classe.
Image

Peu à peu je m'enfonce vers la solitude de la route qui devient départementale et au coeur d'une toute petite ville, une église fantastique et énorme...étonnant.
Image

Arrêt sur la place du village pour cloper un coup et admirer l'édifice.

Image

Puis recherche de dodo bien mérité. Je trouve une petite datcha à louer pour un pesos (400 roubles = 10€). Complètement creuvé, je me couche sans demander mon reste car demain, ce sera Moscou, mais par les routes de campagne...

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 07 avr. 2013, 00:01

Le lendemain au petit matin, essence dans une station comme il y en a beaucoup. Elles sont propres, en bon état et proposent plusieurs sortes de carbutants, depuis le 82 ! Il y a du 82, 87, 92, 95 et souvent 98, hors fioul.
Le 98 est assez rare, mais le 95 russe est au plomb. Pas de cliquetis et le moteur ne chauffe pas. Ce 95 est d'excellente qualité, j'en suis content.

Image

Il coûte environ 25 roubles le litre, c'est-à-dire un peu plus de 50 centimes d'€...Ca fait réfléchir. Là il n'y avait pas de 98

Image

Un petit déj. solide et je prends la route.

Image

La route, en bien meilleur état que les grands axes, se déroule au milieu d'une forêt de bouleaux et de sapins, avec des petites datchas adorables. L'ambiance est paisible, belle et vraiment dépaysante.

Image

En buvant un autre café plus loin, assez près de Moscou, je rencontre un jeune de 16 ans et sa moto : un mono 2 temps de 175cc. Les jeunes ont cela facilement, pour une centaine d'euros. Ils ne sont pas malheureux. Les nôtres en France roulent en 50cc à 1700€ tarif basique...

Image

Le petit mono bombe et fonctionne trés bien. Il m'a accompagné un bout de chemin. On a essayé de parler et je lui ai montré la carte de l'Europe.

Image
Image

Il était heureux et trés fier. Sa joie était tellement claire que je l'ai laissé faire un petit tour avec la Ural. Il était comme fou.
En approchant de Moscou, je commençais à voir des loganes neuves, celle que nous ne toucherons jamais en Europe de l'Ouest, et c'est bien dommage. Excusez le flou, je ne suis pas aussi doué que Hubert qui est le king !

Image

Mon ami Vitali vient me chercher à 30 kms de Moscou et nous roulons tranquillement vers la capitale...

http://images.imagehotel.net/hpwkammuq3.jpg
Bienvenue chez Marx les potes !
Image
Image
à suivre...

Avatar de l’utilisateur
Helga
Membre
Messages : 569
Inscription : 25 déc. 2008, 09:48

Re: RUSSIE : en URAL un des voyages d'une vie

Message par Helga » 07 avr. 2013, 10:53

Oui, bien sûr, mais en réponse au précédent post de Dan qui n'a pas le temps de fouiller les photos au jour le jour, à la fin de ce reportage original exceptionnel, je trouve que c'est dommage.
Je crois que peu de personnes se rendent compte de la manière dont travaille et vit Dan.
Il y a des ordres d'urgence : monter les sides, réduire ainsi le délai de livraison de 6 à un mois et demi actuel (chapeau), réparer les vieilles Ural, ses calculs et ses recherches nocturnes (Big Bloc, T90 et autres), la fonderie, les monos etc... : lorsque je croise quelquefois Dan le soir aux alentours de 23h, il rentre de la concession complètement cassé, se place sur le forum et répond encore avec plaisir aux messages relativement urgents...
Il n'a souvent pas mangé.
Alors, s'il met une petite semaine pour répondre à ces recherche de photos qui ne représentent pas un caractère d'extrême urgence, il me semble que ce poème ne s'adresse pas trop à lui...car je crois qu'il est, dans sa situation actuelle à 63 ans, très bien placé pour savoir que qu'est le Temps et l'acuité qu'il faut pour en exploiter les secondes.

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en URAL un des voyages d'une vie

Message par zorgol le troll » 07 avr. 2013, 13:13

Je suis bien d'accord avec toi Helga, j'ai juste posté ce poème en passant à la question du temps qui nous manque à tous et je n'avais nullement l'intention de reprocher quoi que ce soit à Dan. :oops:
C'était surement hors sujet. Sorry Dan si tu l'as prit pour toi.

La perception des écrits dans un forum n'est pas une chose facile et on ne se rend pas toujours compte de comment sont interprétés nos écrits, c'est pour cela qu'il faut aller à Manzat de temps en temps pour vraiment se connaître et se comprendre.
C'est prévu pour bientôt... :D

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 08 avr. 2013, 22:11

Surprise, l'ami Vitali vient nous chercher en harley-Davidson avec son amie Ira.

Image[/url]
Image

Il est juriste dans une grosse société à Moscou, sa femme est économiste et la Maman de sa femme est prof à l'université de Moscou. C'est elle qui m'a prêté son appartement qui se situe dans une des 4 tours historiques bâties par Staline !

Image

De l'architecture soviétique pure. Trés impressionnant. Etoile rouge en haut de la forteresse et signes de naissance...J'aurais bien voulu que Drujba voit tout ça.

Image

Image

Image

Mais avant d'intégrer mes pénates, on a posé le side dans le garage de Vitali, qui est dans un immeuble bizarre à 3 kms de l'appartement.

Image

Juste après, une réception digne d'un ministre nous attendait. Repas russe type au sein d' une atmosphère d'apparatchik, dans ce cadre fantastique de la grande Russie, vodka frappée, discussions en français et échanges vitaux. Vitali est un grand bonhomme, comme Serguei mais dans un autre registre. Il nage dans Moscou, connait tous les plans, ce qui présage des jours suivants...

Image

Les dignitaires russes savaient vivre et ceux qui ont hérité de cela ne sont plus des communistes purs et durs. Ils ont tout simplement un sens de l'histoire incroyable, ils ne changent rien.

Image

Image

...et ce à 300m à vol d'oiseau de la "maison blanche", siège politique du Kremlin dans lequel bosse l'équipe présidentiel avec Poutine.
J'étais scié. Pardon pour la photo : prise à travers un double vitrage car les fenêtres ne s'ouvrent pas.

Image

J'ai été trés honoré de cet accueil et je ne m'attendais pas du tout à cela. Je garde cela comme un témoignage d'amitié profond.
Dernière modification par zorgol le troll le 08 avr. 2013, 23:01, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34190
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par Est-Motorcycles » 08 avr. 2013, 22:28

Aaaah ça fait chaud au coeur ! Beau travail.
Tu as vu, j'ai fait une petite modif qui est nécessaire...
Que de souvenirs !
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 08 avr. 2013, 22:59

Est-Motorcycles a écrit :Aaaah ça fait chaud au coeur ! Beau travail.
Tu as vu, j'ai fait une petite modif qui est nécessaire...
Que de souvenirs !
Je suis content que tu t'y retrouve car ce n'est pas évident. Je prend un immense plaisirs à me ballader dans tes souvenirs en parcourant les photos dans tous les sens, mais j'y perd mon cyrillique à essayer de trouver ce qui est de Moscou, St Petersboug et le reste. J'essaye de deviner qui est qui (Serguei, Vitali, ...) j'ai l'impression de les connaitre sans jamais les avoir rencontré.
Mais j'ai parfois l'angoisse de la grosse bévue, mettre une église de St Petersbourg à Moscou par exemple ou un truc du genre.

Pour les modifs, surtout n'hésite pas, ça reste TON voyage

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 34190
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par Est-Motorcycles » 08 avr. 2013, 23:03

zorgol le troll a écrit :
Est-Motorcycles a écrit :Aaaah ça fait chaud au coeur ! Beau travail.
Tu as vu, j'ai fait une petite modif qui est nécessaire...
Que de souvenirs !
Je suis content que tu t'y retrouve car ce n'est pas évident. Je prend un immense plaisirs à me ballader dans tes souvenirs en parcourant les photos dans tous les sens, mais j'y perd mon cyrillique à essayer de trouver ce qui est de Moscou, St Petersboug et le reste. J'essaye de deviner qui est qui (Serguei, Vitali, ...) j'ai l'impression de les connaitre sans jamais les avoir rencontré.
Mais j'ai parfois l'angoisse de la grosse bévue, mettre une église de St Petersbourg à Moscou par exemple ou un truc du genre.
Ouai mais t'inquiète, y'aura quelques toutes petites modifs : par exemple tu as mis une photo du goum de Moscou à St Peters : c'est pas grave, déjà rectifié.
Je surveille d'un oeil :shock: , non Jeff t'es pas tout seul...
Vitali, c'est çui qui est tout rouge à côté de la nenette.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne et sa fin.
Est-Motorcycles, une histoire d'affineur d'Urals, de pourvoyeur d'aventures. Inventeur, voyageur curieux de tout.
Il est quasi impossible de détruire quelque chose qui a été créé avec le coeur.
L"arme du mal est par excellence le mensonge...
Mon voyage essentiel : la poursuite du merveilleux.
Courage, allons !

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 08 avr. 2013, 23:18

Couché tard dans la nuit, la première chose décidée le lendemain est d'aller sur la Place Rouge, évidemment.
Et là, pour donner l'ambiance assez exacte, j'aimerais incérer seulement le générique du film "double détente" qui donne exactement le ton. Ni le début, ni le film, seulement le générique. C'est exactement cela que l'on ressent à Moscou (je ne sais pas le faire techniquement).
Donc métro moscovite le lendemain, trés autère mais magnifique. Les stations descendent profond dans le sol (entre 40 et 60 m) via des escalators gigantesque et trés pentus. Lorsqu'on n'a pas l'habitude, ça fait drôle... Le ticket n'est pas cher : 40 roubles et avec ça vous allez où vous voulez.
Pas de photos dans le métro, mais c'est autre chose qu'à Paris. Des rames toutes les 40 secondes, plein pot, tout en cyrillique, des distances phénomènales entre les stations : tu n'as pas intérêt à te gourrer et c'est vite fait car la logique est complètement différente du métro parisien.
Ici, ce sont les couleurs qui marchent, pas les directions, et si tu ne lis pas le russe, tu risque fort d'aller dans l'autre sens.
Il n'y a pas de station qui descend directement sur la Place Rouge, mais il y en a beaucoup autour. Je descends donc à l'une d'elles.
Toutes les stations de métro sont des oeuvres d'art. A voir seulement pour cela, des musées en soi.

Image

Tout est magique dans la zone de la Place Rouge, tout est beau, surréaliste et impressionnant. On n'en croit pas nos yeux tant c'est superbe. Je regarde comme un enfant, silencieux, admiratif et trés hypnotisé...

Image

Partout où tu te tournes c'est beau, au delà de ce que l'on peut imaginer et c'est là que les photos ne rendent pas du tout le même effet que la réalité

Image

N'étant pas du tout dans le profil touriste, je me fiche un peu de savoir si c'est la cathédrale machin, l'église chose ou le musée truc car assez contemplatif, le fait de le savoir n'embellit pas pour moi l'image...J'en prends plein les yeux et j'ai laissé ma cervelle en Auvergne !

Image

Nan mais tu craques quoi...je me surprends à quelques larmes qui viennent toutes seules et ceux qui n'ont pas vu cela une fois dans leur vie n'ont rien vu.

Image
Image

L'ancien "goum" qui contient aujourd'hui des boutiques de luxe. Il y a beaucoup de boutiques de renom françaises, italiennes...

Image

Puis le choc, ce que j'attendais aussi à Moscou, le mystère pour moi, incompréhensible, controversé mais bien réel, grandiose, scandaleux et magnifique : une trés magistrale claque dans la tête. On peut discuter, philosopher mais quand même, c'est énorme...
Bonjour Lénine et les pères de la Russie communiste...
Image

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 08 avr. 2013, 23:39

En prenant un peu d'âge, il est vrai que pour ma part la manière d'entrevoir les choses change. Pour ce qui me concerne, le fait de rester replié sur moi est terminé, tout comme le fait de voir les choses de l'extérieur vers moi. Pendant des années on fait presque tous comme cela : on voit les choses pour soi, le mouvement est souvent celui de se gaver, de se protéger.
Maintenant c'est l'inverse, j'essaie de m'ouvrir ves l'extérieur, et ce n'est pas du tout la même chose.
Lorsque je vais voir un musée par exemple, je ne peux plus me situer comme un visiteur qui prend pour lui. Je préfère tenter de devenir une sorte d'éponge qui plus tard rendra jusqu'à la dernière goutte de ce qu'elle a reçu.

Aller saluer l'un des fondateurs du communisme commence par le rite bien connu de faire la queue, parce que le flot des personnes qui descendent dans le mausolée est fluide, peu fourni et trés surveillé.
C'est gratuit.
Pas une photo possible, tous les sacs sont déposés dans une consigne et on passe deux fois au scanner. La police est ominprésente et les symboles bien gardés. Pas de tenue sauvage, pas de tabac ni de bavardage. On doit garder le silence et tous ceux qui sont chargés de la surveillance et du bien déroulé du lieu sont eux-même ainsi.
Je me rends donc à pied vers le début de la file. Devant le mausolée il y a des barrières, on ne peut pas tricher.

Image
Image

Après avoir passé les scanners du fond, on pénètre dans une grande allée sur laquelle se trouvent toutes les tombes des présidents de l'ex URSS. Ils y sont tous sauf Kroutchev. Les bustes sont en granit rouge poli.
Seul le buste de Staline est dans un marbre gris et dépoli...
Cernant de part et d'autre les bustes qui se déploient sur environ 200m, il y a deux sculptures vraiment inflexibles et contemporaines. On dirait des morceaux de vaisseaux de Predator, ce style d'art géométrique herculéen tout en laissant une impression industrielle. Elles font ressentir l'énorme travail des hommes-ouvriers.

Le mausolée lui-même est en granit noir. Il est magnifique d'architecture et de force. On y pénètre par un large escalier également en granit noir et première surprise, il n'y a aucune lumière, il fait sombre comme dans une tombe.
On cherche ses pas...
On descend un escalier sur plusieurs niveaux en colimasson et en fait on descend assez bas, une quinzaine de mètres. Et ce sur 4 niveaux.
A chaque niveau se tient un garde habillé de noir, dans une tenue absolue, au garde à vous avec son fusil, immobile comme une statue. Il y en a 6 avant d'arriver dans le tombeau lui-même et une toute petite lampe les éclaire par le bas : en fait on ne voit que leur profil éclairé du dessous et cette forme d'éclairage leur donne une dimension et une stature trés imposante, comme si l'esprit de cette periode sortait de leur corps.
Vraiment trés trés fort. Le souffle est coupé.

Puis on arrive dans une grande salle qui fait environ 15mx15m assez haute et, au milieu de cette salle, entouré par une rambarde épaisse de 50cm en marbre toujours noir, le corps de Lénine.
Dans chaque coin de la salle d'autres gardes sont là, mais pas du tout en uniforme d'apparat. Ils sont en treilli noir, avec flingues, dans leur uniforme d'intervension, prêts à bondir. Les gars me dépassaient d'une tête...
On a du mal à distinguer la forme de la salle car seul le corps de Lénine est éclairé.
photos interdites
http://www.google.fr/url?sa=t&source=we ... IOwwiV4Ghg

L'éclairage est celui d'une lumière douce et jaunâtre, trés équilibré. On ne voit pas d'où vient la lumière. On dirait que le corps est éclairé de l'intérieur. L'effet optique est saisissant.
Derrière l'épaisse rambarde et jusqu'au tombeau, il y a peu de distance, environ 1,50m, ce qui fait que l'on pourrait presque toucher Lénine. Mais dans cet espace vide circule assez vivement un courant d'air et de gaz qui a une odeur suave et agréable.

Ce qui m'a marqué le plus, c'est l'état de conservation du corps qui est parfait. Mais, plus encore, Lénine est allongé comme s'il dormait avec aucune fermeture en verre, il est à l'air libre ! Incroyable.
C'est vraiment saisissant, trés touchant et la perception de ce qu'a été cet homme ressort d'une manière formidable.
Une étrange impression me prend la tête et le plexus, comme une marque. Et le lieu et l'homme ont une induscutable aura. Il faut le voir pour le croire et peu enclin aux influences et aux pratiques religieuses depuis longtemps (j'ai donné...), force est de constater que l'on ne ressort pas de là indemne.

Une pensée pour vous mes potes uralistes, moment d'émotion pour ma famille qui est à 3500 kms de là, et je remonte par un autre escalier de sortie, qui a la même géométrie que celui de l'entrée, avec d'autres gardes.
Je suis entré à 11h30 dans le mosolée et je me suis "réveillé" à 16 h sur un banc de la place Rouge, assez hagard.

Image

Je bois un café et me dirige vers le Monument aux Morts de la Russie actuelle, commémorant les millions de victimes de la dernière guerre et qui se trouve à 500 m du mausolée.
Un autre moment allait me marquer d'une manière indélébile : celui de la relève de la garde...

Image
Image
Image
Image

zorgol le troll

Re: RUSSIE : en Ural voyage d'une vie, reportage réactualisé

Message par zorgol le troll » 08 avr. 2013, 23:58

Nanuk a écrit :
Est-Motorcycles a écrit :Couché tard dans la nuit, la première chose décidée le lendemain est d'aller sur la Place Rouge, évidemment.
Et là, pour donner l'ambiance assez exacte, j'aimerais incérer seulement le générique du film "double détente" qui donne exactement le ton. Ni le début, ni le film, seulement le générique. C'est exactement cela que l'on ressent à Moscou (je ne sais pas le faire techniquement)...
La video:

Double Détente

Pour insérer directement la video dans un post, c'est le même principe que pour insérer une photo, mais...il faut installer le lecteur video sur le serveur et créer les balises BBcode "flv" (idem "img") qui n'existent pas encore, semble-t-il, sur ce forum...voir avec l'adminstrateur.

Video dispo sur ma page: [flv]http://solidarteam.free.fr/DoubleDetente.flv[/flv]...reste à créer le BBcode flv, voir là: Lecteur Flv...ou là: Lecteur Flv - bis


...à moins que quelqu'un d'autre ait une solution plus évidente...m'enfin, la vidéo est dispo.


;)

Répondre