Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Répondre
Avatar de l’utilisateur
creationsthor
Modo
Messages : 254
Inscription : 02 juil. 2009, 14:19

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par creationsthor » 23 sept. 2022, 08:51

Christian a écrit :
22 sept. 2022, 08:45
Est-Motorcycles a écrit :
21 sept. 2022, 18:14
Ces lieux magiques sont véritablement source de beaucoup d'énergies. La paix que l'on y trouve, les individus que l'on y croise, les animaux...bien sûr il ne faut pas faire que "passer". Il faut s'y arrêter et y vivre quelques jours, s'imprégner des forces des lieux et des êtres qui vivent là toute l'année.
Les skolts n'ont pas de message particulier autre que celui de vivre leurs vies dans une tradition séculaire. Il y a là toutes les conditions rêvées pour toutes sortes de transmissions. On peut- ou pas- attraper en plein vol une courroie de transmission pour se laisser porter vers les tréfonds d'une connaissance séculaire, mémoriale.

Image

La tradition...et la modernité...

Image
Image

...et leur foi, vécue très discrètement...un signe pour ceux qui passent et un rappel discret pour ceux qui y séjournent...

Image

La Mère skolt, qui avait deviné de suite que je suis né en Alsace et que je n'avais pas revu depuis trois années, me refait le coup de notre première rencontre. Elle m'apporte un Riesling de Bergheim !...Trop fort.

Image
Image

Moi qui n'ai plus ma Mère...dans ce milieu, au sein de cette douceur, me voici touché en plein coeur.
Je me sens comme un enfant, sauf qu'ici, les rennes ne sont pas en carton pâte sur des manèges tournants avec des musiques amusantes, là ils ont vrais, avec leurs mouvements, leurs odeurs et leurs forces.

Image

...et puis en plus ce sont les mêmes desserts que dans les Vosges.
Il n'y a personne, et je ne comprends pas pourquoi ces lieux ne sont pas visités.
Car la nature n'est-elle pas la meilleure des peintres ? Je vis intensément mes poumons qui se gonflent sous l’effet des paysages : air, lacs, arbres, gens et animaux. Je pense : c’est ce que c’est d’être heureux.

Image

La nature est un esprit plein de compassion et de tendresse. Quand on va près des arbres par exemple, elle nous apporte beaucoup mais il faut s’ouvrir à elle pour qu’elle se connecte à nous. Elle prend nos énergies négatives et les transforme. Elle calme le cœur et l’esprit. Elle apaise notre corps, nos souffrances. Touchez-là, ressentez-là profondément, c’est là que vous pourrez plus facilement vous sentir connecté au tout, à cet environnement serein tout en légèreté. Donnez-lui votre bonheur et vous ressentirez le sien en retour. Donnons-lui notre amour en tout temps, c’est la plus belle des thérapies.


...à suivre...
Le traineau près de la motoneige, La tradition dans la modernité. :)
Très belle nature, quel bonheur que cela existe encore, merci.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 32500
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Est-Motorcycles » 23 sept. 2022, 17:20

En effet Pierre, c'est un vrai bonheur, une nourriture vitale totalement opaque pour les personnes qui ne les vivent pas et qui est d'une préciosité dont je mesure de plus en plus la nécessité.
On dirait que les vicissitudes de notre monde ne les atteint pas. Et de reprendre ce sillon m'a plus encore montré cette nécessité de "fidéliser" ces relations qui pour nous sont devenues vitales.

Image

Pas de panneau, indécelable de la route, il faut couvrir quelques kilomètres de piste pour les trouver... Et elles sont plusieurs fermes d'élevage disséminées ça et là en plaine forêt.
Centre de la région des Skolts, Sevettijärvi est l’un des très rares endroits où il est encore possible d’entendre parler la langue skolt au quotidien. Les Skolts sont le peuple autochtone de la péninsule de Kola en Russie. Suite à la Seconde Guerre mondiale, ils ont perdu leurs terres natales à Petsamo. Le village de Sevettijärvi a été fondé lorsque 51 familles skolts ont été évacuées de Petsamo en 1949. En termes de langue et de traditions, les Skolts appartiennent à la communauté des Sámis de l’est et sont orthodoxes. Le style vestimentaire, la musique, les coutumes, les traditions festives et alimentaires des Skolts présentent également des caractéristiques orientales.
...et vous savez comme je suis sensible à cela (G).
Intemporelle...

Image

Depuis le lac Pulmankijärvi, la piste de randonnée Sevettijärvi-Pulmanki parcourt la belle nature sauvage de Kaldoaivi. L’itinéraire fait environ 60 à 70 km. Dans ses parties les plus au sud, la piste traverse des forêts boréales, tandis que le terrain devient plus accidenté vers le nord, le bouleau étant la végétation prédominante.

Image

Mais la source de Sulaoja est pour nous la plus précieuse...

Image

De par son flux, Sulaoja est la source naturelle la plus importante de Finlande. Elle a toujours été un lieu sacré pour le peuple lapon car on prête à cette eau un pouvoir de guérison. Sulaoja est la porte d’entrée sud de la réserve naturelle intégrale de Kevo. Un sentier nature de 2 km conduit à la source et à la nature environnante, sans évoquer sa minéralogie...car sa densité n'est pas de 1...

Image
Image
Image

...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
"La vie n'est réelle que lorsque je suis"...G.I.G
Не трогай мою Россию
Une simple herbe m'intimide encore...

Avatar de l’utilisateur
SamFz
Modo
Messages : 1194
Inscription : 10 juin 2020, 15:43
Localisation : Sur terre

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par SamFz » 23 sept. 2022, 18:42

Est-Motorcycles a écrit :
23 sept. 2022, 17:20
En effet Pierre, c'est un vrai bonheur, une nourriture vitale totalement opaque pour les personnes qui ne les vivent pas et qui est d'une préciosité dont je mesure de plus en plus la nécessité.
On dirait que les vicissitudes de notre monde ne les atteint pas. Et de reprendre ce sillon m'a plus encore montré cette nécessité de "fidéliser" ces relations qui pour nous sont devenues vitales.

Image

Pas de panneau, indécelable de la route, il faut couvrir quelques kilomètres de piste pour les trouver... Et elles sont plusieurs fermes d'élevage disséminées ça et là en plaine forêt.
Centre de la région des Skolts, Sevettijärvi est l’un des très rares endroits où il est encore possible d’entendre parler la langue skolt au quotidien. Les Skolts sont le peuple autochtone de la péninsule de Kola en Russie. Suite à la Seconde Guerre mondiale, ils ont perdu leurs terres natales à Petsamo. Le village de Sevettijärvi a été fondé lorsque 51 familles skolts ont été évacuées de Petsamo en 1949. En termes de langue et de traditions, les Skolts appartiennent à la communauté des Sámis de l’est et sont orthodoxes. Le style vestimentaire, la musique, les coutumes, les traditions festives et alimentaires des Skolts présentent également des caractéristiques orientales.
...et vous savez comme je suis sensible à cela (G).
Intemporelle...

Image

Depuis le lac Pulmankijärvi, la piste de randonnée Sevettijärvi-Pulmanki parcourt la belle nature sauvage de Kaldoaivi. L’itinéraire fait environ 60 à 70 km. Dans ses parties les plus au sud, la piste traverse des forêts boréales, tandis que le terrain devient plus accidenté vers le nord, le bouleau étant la végétation prédominante.

Image

Mais la source de Sulaoja est pour nous la plus précieuse...

Image

De par son flux, Sulaoja est la source naturelle la plus importante de Finlande. Elle a toujours été un lieu sacré pour le peuple lapon car on prête à cette eau un pouvoir de guérison. Sulaoja est la porte d’entrée sud de la réserve naturelle intégrale de Kevo. Un sentier nature de 2 km conduit à la source et à la nature environnante, sans évoquer sa minéralogie...car sa densité n'est pas de 1...

Image
Image
Image

...
Les contrastes sont splendides !!😍

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Modo
Messages : 3366
Inscription : 13 mai 2010, 04:01
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Cathy » 23 sept. 2022, 19:32

SamFz a écrit :
23 sept. 2022, 18:42
Est-Motorcycles a écrit :
23 sept. 2022, 17:20
En effet Pierre, c'est un vrai bonheur, une nourriture vitale totalement opaque pour les personnes qui ne les vivent pas et qui est d'une préciosité dont je mesure de plus en plus la nécessité.
On dirait que les vicissitudes de notre monde ne les atteint pas. Et de reprendre ce sillon m'a plus encore montré cette nécessité de "fidéliser" ces relations qui pour nous sont devenues vitales.

Image

Pas de panneau, indécelable de la route, il faut couvrir quelques kilomètres de piste pour les trouver... Et elles sont plusieurs fermes d'élevage disséminées ça et là en plaine forêt.
Centre de la région des Skolts, Sevettijärvi est l’un des très rares endroits où il est encore possible d’entendre parler la langue skolt au quotidien. Les Skolts sont le peuple autochtone de la péninsule de Kola en Russie. Suite à la Seconde Guerre mondiale, ils ont perdu leurs terres natales à Petsamo. Le village de Sevettijärvi a été fondé lorsque 51 familles skolts ont été évacuées de Petsamo en 1949. En termes de langue et de traditions, les Skolts appartiennent à la communauté des Sámis de l’est et sont orthodoxes. Le style vestimentaire, la musique, les coutumes, les traditions festives et alimentaires des Skolts présentent également des caractéristiques orientales.
...et vous savez comme je suis sensible à cela (G).
Intemporelle...

Image

Depuis le lac Pulmankijärvi, la piste de randonnée Sevettijärvi-Pulmanki parcourt la belle nature sauvage de Kaldoaivi. L’itinéraire fait environ 60 à 70 km. Dans ses parties les plus au sud, la piste traverse des forêts boréales, tandis que le terrain devient plus accidenté vers le nord, le bouleau étant la végétation prédominante.

Image

Mais la source de Sulaoja est pour nous la plus précieuse...

Image

De par son flux, Sulaoja est la source naturelle la plus importante de Finlande. Elle a toujours été un lieu sacré pour le peuple lapon car on prête à cette eau un pouvoir de guérison. Sulaoja est la porte d’entrée sud de la réserve naturelle intégrale de Kevo. Un sentier nature de 2 km conduit à la source et à la nature environnante, sans évoquer sa minéralogie...car sa densité n'est pas de 1...

Image
Image
Image

...
Les contrastes sont splendides !!😍

Merci de nous faire découvrir ce lieu d'une grande beauté, éminemment sacré, les couleurs sont magnifiques, déjà automnales.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 32500
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Est-Motorcycles » 23 sept. 2022, 23:21

Merci.
Oui, on est là le 20 aout et dans le grand nord la nature va très vite, beaucoup plus vite que chez nous. Au jour d'aujourd'hui il neige déjà là-haut...
Bien sûr il ne suffit pas de boire un verre de cette eau pour en capter les qualités proposer les qualités à l'organisme (car on ne prend pas, on propose et cette eau ne nous appartient pas) : d'ailleurs une sorte de piège attend le vilain curieux, dit-on...On ne peut non plus garder cette eau en bouteille. Il faut donc, ad minima, rester quelques jours sur place...

Image
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
"La vie n'est réelle que lorsque je suis"...G.I.G
Не трогай мою Россию
Une simple herbe m'intimide encore...

pvdm100358
Modo
Messages : 715
Inscription : 03 avr. 2017, 10:54
Localisation : Belgique

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par pvdm100358 » 23 sept. 2022, 23:39

Est-Motorcycles a écrit :
23 sept. 2022, 17:20
En effet Pierre, c'est un vrai bonheur, une nourriture vitale totalement opaque pour les personnes qui ne les vivent pas et qui est d'une préciosité dont je mesure de plus en plus la nécessité.
On dirait que les vicissitudes de notre monde ne les atteint pas. Et de reprendre ce sillon m'a plus encore montré cette nécessité de "fidéliser" ces relations qui pour nous sont devenues vitales.

Image

Pas de panneau, indécelable de la route, il faut couvrir quelques kilomètres de piste pour les trouver... Et elles sont plusieurs fermes d'élevage disséminées ça et là en plaine forêt.
Centre de la région des Skolts, Sevettijärvi est l’un des très rares endroits où il est encore possible d’entendre parler la langue skolt au quotidien. Les Skolts sont le peuple autochtone de la péninsule de Kola en Russie. Suite à la Seconde Guerre mondiale, ils ont perdu leurs terres natales à Petsamo. Le village de Sevettijärvi a été fondé lorsque 51 familles skolts ont été évacuées de Petsamo en 1949. En termes de langue et de traditions, les Skolts appartiennent à la communauté des Sámis de l’est et sont orthodoxes. Le style vestimentaire, la musique, les coutumes, les traditions festives et alimentaires des Skolts présentent également des caractéristiques orientales.
...et vous savez comme je suis sensible à cela (G).
Intemporelle...

Image

Depuis le lac Pulmankijärvi, la piste de randonnée Sevettijärvi-Pulmanki parcourt la belle nature sauvage de Kaldoaivi. L’itinéraire fait environ 60 à 70 km. Dans ses parties les plus au sud, la piste traverse des forêts boréales, tandis que le terrain devient plus accidenté vers le nord, le bouleau étant la végétation prédominante.

Image

Mais la source de Sulaoja est pour nous la plus précieuse...

Image

De par son flux, Sulaoja est la source naturelle la plus importante de Finlande. Elle a toujours été un lieu sacré pour le peuple lapon car on prête à cette eau un pouvoir de guérison. Sulaoja est la porte d’entrée sud de la réserve naturelle intégrale de Kevo. Un sentier nature de 2 km conduit à la source et à la nature environnante, sans évoquer sa minéralogie...car sa densité n'est pas de 1...

Image
Image
Image

...
Une vraie force émane de cette nature!

Avatar de l’utilisateur
Marip
Modo
Messages : 1437
Inscription : 19 janv. 2011, 09:26

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Marip » 24 sept. 2022, 08:47

pvdm100358 a écrit :
23 sept. 2022, 23:39
Est-Motorcycles a écrit :
23 sept. 2022, 17:20
En effet Pierre, c'est un vrai bonheur, une nourriture vitale totalement opaque pour les personnes qui ne les vivent pas et qui est d'une préciosité dont je mesure de plus en plus la nécessité.
On dirait que les vicissitudes de notre monde ne les atteint pas. Et de reprendre ce sillon m'a plus encore montré cette nécessité de "fidéliser" ces relations qui pour nous sont devenues vitales.

Image

Pas de panneau, indécelable de la route, il faut couvrir quelques kilomètres de piste pour les trouver... Et elles sont plusieurs fermes d'élevage disséminées ça et là en plaine forêt.
Centre de la région des Skolts, Sevettijärvi est l’un des très rares endroits où il est encore possible d’entendre parler la langue skolt au quotidien. Les Skolts sont le peuple autochtone de la péninsule de Kola en Russie. Suite à la Seconde Guerre mondiale, ils ont perdu leurs terres natales à Petsamo. Le village de Sevettijärvi a été fondé lorsque 51 familles skolts ont été évacuées de Petsamo en 1949. En termes de langue et de traditions, les Skolts appartiennent à la communauté des Sámis de l’est et sont orthodoxes. Le style vestimentaire, la musique, les coutumes, les traditions festives et alimentaires des Skolts présentent également des caractéristiques orientales.
...et vous savez comme je suis sensible à cela (G).
Intemporelle...

Image

Depuis le lac Pulmankijärvi, la piste de randonnée Sevettijärvi-Pulmanki parcourt la belle nature sauvage de Kaldoaivi. L’itinéraire fait environ 60 à 70 km. Dans ses parties les plus au sud, la piste traverse des forêts boréales, tandis que le terrain devient plus accidenté vers le nord, le bouleau étant la végétation prédominante.

Image

Mais la source de Sulaoja est pour nous la plus précieuse...

Image

De par son flux, Sulaoja est la source naturelle la plus importante de Finlande. Elle a toujours été un lieu sacré pour le peuple lapon car on prête à cette eau un pouvoir de guérison. Sulaoja est la porte d’entrée sud de la réserve naturelle intégrale de Kevo. Un sentier nature de 2 km conduit à la source et à la nature environnante, sans évoquer sa minéralogie...car sa densité n'est pas de 1...

Image
Image
Image

...
Une vraie force émane de cette nature!
Quelle beauté ! Douce musique que ces noms de lieux traversés il y a peu : inoubliables !
Enfin un endroit où la main de l'homme est absente. Curieux comme cela dégage une impression de pureté !...
Merci.
c'est pas parcequ'ils disent tous la même chose qu'ils ont raison

Avatar de l’utilisateur
Christian
Membre
Messages : 177
Inscription : 02 mars 2021, 10:39
Localisation : Sossais 86

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Christian » 24 sept. 2022, 09:35

Est-Motorcycles a écrit :
23 sept. 2022, 17:20
En effet Pierre, c'est un vrai bonheur, une nourriture vitale totalement opaque pour les personnes qui ne les vivent pas et qui est d'une préciosité dont je mesure de plus en plus la nécessité.
On dirait que les vicissitudes de notre monde ne les atteint pas. Et de reprendre ce sillon m'a plus encore montré cette nécessité de "fidéliser" ces relations qui pour nous sont devenues vitales.

Image

Pas de panneau, indécelable de la route, il faut couvrir quelques kilomètres de piste pour les trouver... Et elles sont plusieurs fermes d'élevage disséminées ça et là en plaine forêt.
Centre de la région des Skolts, Sevettijärvi est l’un des très rares endroits où il est encore possible d’entendre parler la langue skolt au quotidien. Les Skolts sont le peuple autochtone de la péninsule de Kola en Russie. Suite à la Seconde Guerre mondiale, ils ont perdu leurs terres natales à Petsamo. Le village de Sevettijärvi a été fondé lorsque 51 familles skolts ont été évacuées de Petsamo en 1949. En termes de langue et de traditions, les Skolts appartiennent à la communauté des Sámis de l’est et sont orthodoxes. Le style vestimentaire, la musique, les coutumes, les traditions festives et alimentaires des Skolts présentent également des caractéristiques orientales.
...et vous savez comme je suis sensible à cela (G).
Intemporelle...

Image

Depuis le lac Pulmankijärvi, la piste de randonnée Sevettijärvi-Pulmanki parcourt la belle nature sauvage de Kaldoaivi. L’itinéraire fait environ 60 à 70 km. Dans ses parties les plus au sud, la piste traverse des forêts boréales, tandis que le terrain devient plus accidenté vers le nord, le bouleau étant la végétation prédominante.

Image

Mais la source de Sulaoja est pour nous la plus précieuse...

Image

De par son flux, Sulaoja est la source naturelle la plus importante de Finlande. Elle a toujours été un lieu sacré pour le peuple lapon car on prête à cette eau un pouvoir de guérison. Sulaoja est la porte d’entrée sud de la réserve naturelle intégrale de Kevo. Un sentier nature de 2 km conduit à la source et à la nature environnante, sans évoquer sa minéralogie...car sa densité n'est pas de 1...

Image
Image
Image

...
Merci Dan. c'est plein de plénitude, et ça fait du bien. La nature est ma religion s'il en fallait une. :wink: Les religions se servent des hommes, la nature nous aide à vivre.
Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on a raison de faire ce qu’on a envie. :) Image

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 32500
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Est-Motorcycles » 24 sept. 2022, 18:24

Christian a écrit :
24 sept. 2022, 09:35
...

Merci Dan. c'est plein de plénitude, et ça fait du bien. La nature est ma religion s'il en fallait une. :wink: Les religions se servent des hommes, la nature nous aide à vivre.
Oui, merci et c'est ce que j'aime chez eux : cette pratique réelle de la vie à travers une union indivisible entre un animisme vécu au quotidien très profond et une position très simple de l'exercice concret d'une forme d'orthodoxie de terrain, pas du tout dogmatique ni doctrinale, celle de la pratique de l'Autre.
Ce type de gnose possède pour ce qui me concerne cet espace de vie intérieur répondant à la plupart de mes questions sur la vie.
De façon très générale, la gnose est une approche mystique d'abord pratique, expérimentale, selon laquelle la compréhension des mécanismes de l'âme comme celle de la place de l'homme dans l'univers, passent par une approche de la connaissance directe de la création, et donc par une connaissance de soi.
Cela ne date pas d'hier...et c'est loin d'être spécifique à un seul dogme.

Image
Image
Image

...et plutôt que de me torturer à tenter de placer des schémas de compréhension et d'utilisation de cette approche de la vie, j'ai trouvé avec les samis un milieu dans lequel ils pratiquent depuis des siècles, d'une manière abordable, directe, simple et complète.
En fait la pénétration de ce milieu a effacé en moi la plupart des mes questions nombriliques, pour trouver un exercice de la vie évident mais nécessitant une profonde honnêteté adjointe à l'absence de mensonges.
S'en suivent des compréhensions limpides, lumineuses, voire enfantines.
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
"La vie n'est réelle que lorsque je suis"...G.I.G
Не трогай мою Россию
Une simple herbe m'intimide encore...

Higgins
Membre
Messages : 383
Inscription : 11 juil. 2021, 21:18

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Higgins » 24 sept. 2022, 22:17

Est-Motorcycles a écrit :
24 sept. 2022, 18:24

Oui, merci et c'est ce que j'aime chez eux : cette pratique réelle de la vie à travers une union indivisible entre un animisme vécu au quotidien très profond et une position très simple de l'exercice concret d'une forme d'orthodoxie de terrain, pas du tout dogmatique ni doctrinale, celle de la pratique de l'Autre.
Ce type de gnose possède pour ce qui me concerne cet espace de vie intérieur répondant à la plupart de mes questions sur la vie.
De façon très générale, la gnose est une approche mystique d'abord pratique, expérimentale, selon laquelle la compréhension des mécanismes de l'âme comme celle de la place de l'homme dans l'univers, passent par une approche de la connaissance directe de la création, et donc par une connaissance de soi.
Cela ne date pas d'hier...et c'est loin d'être spécifique à un seul dogme.

Image
Image
Image

...et plutôt que de me torturer à tenter de placer des schémas de compréhension et d'utilisation de cette approche de la vie, j'ai trouvé avec les samis un milieu dans lequel ils pratiquent depuis des siècles, d'une manière abordable, directe, simple et complète.
En fait la pénétration de ce milieu a effacé en moi la plupart des mes questions nombriliques, pour trouver un exercice de la vie évident mais nécessitant une profonde honnêteté adjointe à l'absence de mensonges.
S'en suivent des compréhensions limpides, lumineuses, voire enfantines.
Quel beau voyage !
Merci de nous le faire partager cette aventure intérieure.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Membre
Messages : 177
Inscription : 02 mars 2021, 10:39
Localisation : Sossais 86

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Christian » 25 sept. 2022, 08:44

Est-Motorcycles a écrit :
24 sept. 2022, 18:24
Christian a écrit :
24 sept. 2022, 09:35
...

Merci Dan. c'est plein de plénitude, et ça fait du bien. La nature est ma religion s'il en fallait une. :wink: Les religions se servent des hommes, la nature nous aide à vivre.
Oui, merci et c'est ce que j'aime chez eux : cette pratique réelle de la vie à travers une union indivisible entre un animisme vécu au quotidien très profond et une position très simple de l'exercice concret d'une forme d'orthodoxie de terrain, pas du tout dogmatique ni doctrinale, celle de la pratique de l'Autre.
Ce type de gnose possède pour ce qui me concerne cet espace de vie intérieur répondant à la plupart de mes questions sur la vie.
De façon très générale, la gnose est une approche mystique d'abord pratique, expérimentale, selon laquelle la compréhension des mécanismes de l'âme comme celle de la place de l'homme dans l'univers, passent par une approche de la connaissance directe de la création, et donc par une connaissance de soi.
Cela ne date pas d'hier...et c'est loin d'être spécifique à un seul dogme.

Image
Image
Image

...et plutôt que de me torturer à tenter de placer des schémas de compréhension et d'utilisation de cette approche de la vie, j'ai trouvé avec les samis un milieu dans lequel ils pratiquent depuis des siècles, d'une manière abordable, directe, simple et complète.
En fait la pénétration de ce milieu a effacé en moi la plupart des mes questions nombriliques, pour trouver un exercice de la vie évident mais nécessitant une profonde honnêteté adjointe à l'absence de mensonges.
S'en suivent des compréhensions limpides, lumineuses, voire enfantines.
+10 Image
Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on a raison de faire ce qu’on a envie. :) Image

Avatar de l’utilisateur
Helga
Modo
Messages : 567
Inscription : 25 déc. 2008, 09:48

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Helga » 25 sept. 2022, 12:21

Christian a écrit :
25 sept. 2022, 08:44
Est-Motorcycles a écrit :
24 sept. 2022, 18:24
Christian a écrit :
24 sept. 2022, 09:35
...

Merci Dan. c'est plein de plénitude, et ça fait du bien. La nature est ma religion s'il en fallait une. :wink: Les religions se servent des hommes, la nature nous aide à vivre.
Oui, merci et c'est ce que j'aime chez eux : cette pratique réelle de la vie à travers une union indivisible entre un animisme vécu au quotidien très profond et une position très simple de l'exercice concret d'une forme d'orthodoxie de terrain, pas du tout dogmatique ni doctrinale, celle de la pratique de l'Autre.
Ce type de gnose possède pour ce qui me concerne cet espace de vie intérieur répondant à la plupart de mes questions sur la vie.
De façon très générale, la gnose est une approche mystique d'abord pratique, expérimentale, selon laquelle la compréhension des mécanismes de l'âme comme celle de la place de l'homme dans l'univers, passent par une approche de la connaissance directe de la création, et donc par une connaissance de soi.
Cela ne date pas d'hier...et c'est loin d'être spécifique à un seul dogme.

Image
Image
Image

...et plutôt que de me torturer à tenter de placer des schémas de compréhension et d'utilisation de cette approche de la vie, j'ai trouvé avec les samis un milieu dans lequel ils pratiquent depuis des siècles, d'une manière abordable, directe, simple et complète.
En fait la pénétration de ce milieu a effacé en moi la plupart des mes questions nombriliques, pour trouver un exercice de la vie évident mais nécessitant une profonde honnêteté adjointe à l'absence de mensonges.
S'en suivent des compréhensions limpides, lumineuses, voire enfantines.
+10 Image
J'ajoute que l'état de "gnose" n'appartient pas spécifiquement au religieux : le parti communiste a sa gnose, tout comme l'athéisme en général. Ici,le fait le plus marquant est que, rattaché au naturel via les rennes et la vie dans la nature environnante, le côté gnostique échappe fatalement à cet élitisme qui domine les dogmes religieux et qui engendre tous les aveuglements - juifs, catholiques, arabes, bouddhistes etc... et communistes, et "macronistes" en sont victimes (derniers en date les dérapages incroyables de Mme Van der Leyen qui sont contreproductifs pour le vrai esprit européen ) !
En gros au sortir d'une réunion de "prière" chez eux pour aller torcher le cul des rennes et mettre bas les femelles, l'intégrisme ne peut s'exercer et il ne le peut faute de place concrète.

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 32500
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Est-Motorcycles » 26 sept. 2022, 17:32

Quelle mémoire ! Tu m'impressionnes...
Après cette période de repos nourrissante et merveilleuse, mon idée est de rejoindre le Harz en Allemagne, ses mines, une région que je convoite aussi depuis longtemps mais que je n'ai jamais pu vraiment visiter faute de temps. Mon Grand-Père paternel avait là de grands amis qui se retrouvaient autour des minéraux de là, et comme je suis passionné...

Image

Pas de panique...car évidemment ce n'est ni le même pays ni la même ambiance.
Direction philosophie "terre inconnue", mon grand livre secret qui contient des recettes qui fonctionnent pour moi.
La première règles est celle d'abandonner de suite les croix sur la route avec un calendrier. J'y vais et si je n'y arrive pas "à temps" je passe...mais donc, j'y vais en me fichant complètement du fait d'y parvenir ou non.
Dans cette attitude intérieure, de suite les premiers signes arrivent d'eux-même, montrant que c'est la bonne route...

Image
Image

...ne pas forcer le passage...ils sont curieux et regardent, il faut les accompagner comme eux car tu faisais partie de la meute et tu es chez eux. Ils ne nous appartiennent pas et tous les samis qui observent, que l'on ne voit pas, notent comment tu te comportes avec eux. Ne pas les effrayer...les femelles ont du lait, je ne souhaite pas mettre les mâles sur la défensive, ils sont en famille et en paix.

Image
Image

En roulant à leurs côtés, au pas, on entend leurs souffles, leurs sabots sur le bitume, on sent leurs odeurs, c'est magnifique, le partage de la vie sauvage est complet. L'intellect reçoit automatiquement ses 50 grammes de Valium et dort comme un imbécile qu'il est dans ces circonstances. La raison est bloquée par la rouille de ses engrenages qui ont trop fonctionné à la même tambouille du "mais-où-est-donc-or-ni-car"...
Il n'est nulle part.

Image
Image

Comme c'est fort ! Cette sage puissance est offerte à notre propre animalité qui a été ouverte tous ces derniers jours.
Je suis comme un enfant qui apprend à parler et il me faut apprendre.
Je suis heureux d'approcher l'extrême limite de la vie psychique qui est une approche de l'animalité.
En roulant au pas nous nous regardâmes dans le blanc des yeux.
Leur "rennéité" surprit une fois encore mon humanité bien rangée, bien plus puissamment – il y eut une telle tension dans l’instant où nos regards se croisèrent, que je me sentis confus en tant qu’homme, en tant que membre de l’espèce humaine.
Sentiment étrange, cette fois totalement éprouvé dans ma chair et qui rejoignait ce que j'éprouvais pour les premières fois : une sorte de honte de l’homme face à l’animal, mais un animal étrange, je ne voyais plus que ce sentiment était illicite, il m'apparaissait comme normal, car j'étais chez eux.
J'étais leur inférieur.
Et quand on a été habitué toute notre vie à ces habitudes néfastes des dogmes religieux qui affirment que l'on est "supérieur à l'animal et que l'on est leur maître", cela renverse quelque chose, une conviction stupide car vaccinée dans l'enfance, à laquelle on n'a jamais vraiment réfléchi mais avec laquelle on a vécu sa vie d'imbécile durant des décennies.
Je me remis en route, reprenant ma promenade interrompue, mais j'étais touché en plein ventre.
De suite, lorsque j'éprouve cela, je sais qu'il faut baigner ma tripaille du breuvage de mes Pères. Recherche d'un camp pour installation...

Image
Image

Perdre ses certitudes, surtout celles qui furent vaccinées dès l'enfance, me laisse dans une sorte de brume intellectuelle mêlée d'une crainte que je connais bien, car je sais qu'elle est le chemin du vrai changement. Du coup je plains tous ceux qui ne connaissent pas cet état - et je m'en méfie...
Pour me calmer j'entrepris ma vidange - la deuxième - car il peut arriver n'importe quoi : tous les 3000 kils je vidange...
Bien évidemment pas une seule goutte à terre.

Image
Image

Les rennes me hantent.
J'étais dans la clinique de l'extrême.
L’animalité, ce n’est pas l’animal, ni le biologique, ni une régression temporelle vers un état antérieur sur le plan chronologique, ni une régression formelle vers des stades d’organisation psychique archaïques. L’animalité, c’est une figure : figure de l’extrême, de l’altérité, du double ou du miroir. C’est pourquoi, la figure de l’animal, telle qu’elle apparaît dans le champ ressenti des situations extrêmes, est à considérer comme une surface de projection plutôt que l’animal réel. S’inscrivant en creux dans l’image de l’humain, elle constitue un écran – un miroir ? – sur lequel projeter tous les aspects contradictoires de l’humanité. L’animalité, c’est d’abord une limite, celle qui borde l’humain et permet de définir l’humain par ce qu’il n’est pas. Ainsi pour montrer en quoi l’animal est différent de l’humain, on évoque tout ce qu'on croit qu’il ne sait pas faire : parler, penser la mort, reconnaître sa propre image dans le miroir, avoir des souvenirs.

Image

...
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
"La vie n'est réelle que lorsque je suis"...G.I.G
Не трогай мою Россию
Une simple herbe m'intimide encore...

Avatar de l’utilisateur
Christian
Membre
Messages : 177
Inscription : 02 mars 2021, 10:39
Localisation : Sossais 86

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Christian » 27 sept. 2022, 16:07

Est-Motorcycles a écrit :
26 sept. 2022, 17:32
Quelle mémoire ! Tu m'impressionnes...
Après cette période de repos nourrissante et merveilleuse, mon idée est de rejoindre le Harz en Allemagne, ses mines, une région que je convoite aussi depuis longtemps mais que je n'ai jamais pu vraiment visiter faute de temps. Mon Grand-Père paternel avait là de grands amis qui se retrouvaient autour des minéraux de là, et comme je suis passionné...

Image

Pas de panique...car évidemment ce n'est ni le même pays ni la même ambiance.
Direction philosophie "terre inconnue", mon grand livre secret qui contient des recettes qui fonctionnent pour moi.
La première règles est celle d'abandonner de suite les croix sur la route avec un calendrier. J'y vais et si je n'y arrive pas "à temps" je passe...mais donc, j'y vais en me fichant complètement du fait d'y parvenir ou non.
Dans cette attitude intérieure, de suite les premiers signes arrivent d'eux-même, montrant que c'est la bonne route...

Image
Image

...ne pas forcer le passage...ils sont curieux et regardent, il faut les accompagner comme eux car tu faisais partie de la meute et tu es chez eux. Ils ne nous appartiennent pas et tous les samis qui observent, que l'on ne voit pas, notent comment tu te comportes avec eux. Ne pas les effrayer...les femelles ont du lait, je ne souhaite pas mettre les mâles sur la défensive, ils sont en famille et en paix.

Image
Image

En roulant à leurs côtés, au pas, on entend leurs souffles, leurs sabots sur le bitume, on sent leurs odeurs, c'est magnifique, le partage de la vie sauvage est complet. L'intellect reçoit automatiquement ses 50 grammes de Valium et dort comme un imbécile qu'il est dans ces circonstances. La raison est bloquée par la rouille de ses engrenages qui ont trop fonctionné à la même tambouille du "mais-où-est-donc-or-ni-car"...
Il n'est nulle part.

Image
Image

Comme c'est fort ! Cette sage puissance est offerte à notre propre animalité qui a été ouverte tous ces derniers jours.
Je suis comme un enfant qui apprend à parler et il me faut apprendre.
Je suis heureux d'approcher l'extrême limite de la vie psychique qui est une approche de l'animalité.
En roulant au pas nous nous regardâmes dans le blanc des yeux.
Leur "rennéité" surprit une fois encore mon humanité bien rangée, bien plus puissamment – il y eut une telle tension dans l’instant où nos regards se croisèrent, que je me sentis confus en tant qu’homme, en tant que membre de l’espèce humaine.
Sentiment étrange, cette fois totalement éprouvé dans ma chair et qui rejoignait ce que j'éprouvais pour les premières fois : une sorte de honte de l’homme face à l’animal, mais un animal étrange, je ne voyais plus que ce sentiment était illicite, il m'apparaissait comme normal, car j'étais chez eux.
J'étais leur inférieur.
Et quand on a été habitué toute notre vie à ces habitudes néfastes des dogmes religieux qui affirment que l'on est "supérieur à l'animal et que l'on est leur maître", cela renverse quelque chose, une conviction stupide car vaccinée dans l'enfance, à laquelle on n'a jamais vraiment réfléchi mais avec laquelle on a vécu sa vie d'imbécile durant des décennies.
Je me remis en route, reprenant ma promenade interrompue, mais j'étais touché en plein ventre.
De suite, lorsque j'éprouve cela, je sais qu'il faut baigner ma tripaille du breuvage de mes Pères. Recherche d'un camp pour installation...

Image
Image

Perdre ses certitudes, surtout celles qui furent vaccinées dès l'enfance, me laisse dans une sorte de brume intellectuelle mêlée d'une crainte que je connais bien, car je sais qu'elle est le chemin du vrai changement. Du coup je plains tous ceux qui ne connaissent pas cet état - et je m'en méfie...
Pour me calmer j'entrepris ma vidange - la deuxième - car il peut arriver n'importe quoi : tous les 3000 kils je vidange...
Bien évidemment pas une seule goutte à terre.

Image
Image

Les rennes me hantent.
J'étais dans la clinique de l'extrême.
L’animalité, ce n’est pas l’animal, ni le biologique, ni une régression temporelle vers un état antérieur sur le plan chronologique, ni une régression formelle vers des stades d’organisation psychique archaïques. L’animalité, c’est une figure : figure de l’extrême, de l’altérité, du double ou du miroir. C’est pourquoi, la figure de l’animal, telle qu’elle apparaît dans le champ ressenti des situations extrêmes, est à considérer comme une surface de projection plutôt que l’animal réel. S’inscrivant en creux dans l’image de l’humain, elle constitue un écran – un miroir ? – sur lequel projeter tous les aspects contradictoires de l’humanité. L’animalité, c’est d’abord une limite, celle qui borde l’humain et permet de définir l’humain par ce qu’il n’est pas. Ainsi pour montrer en quoi l’animal est différent de l’humain, on évoque tout ce qu'on croit qu’il ne sait pas faire : parler, penser la mort, reconnaître sa propre image dans le miroir, avoir des souvenirs.

Image

...
Superbe rencontre avec la profondeur du vivant. Et le Riesling face à çà... c'est, comment dire ?, improbable et pourtant bien réel. :)
Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on a raison de faire ce qu’on a envie. :) Image

Avatar de l’utilisateur
Est-Motorcycles
Site Admin
Messages : 32500
Inscription : 30 juin 2007, 16:57
Contact :

Re: Le Petit Poucet chez les samis, 71° parallèle nord.

Message par Est-Motorcycles » 28 sept. 2022, 08:00

Christian a écrit :
27 sept. 2022, 16:07
...

Superbe rencontre avec la profondeur du vivant. Et le Riesling face à çà... c'est, comment dire ?, improbable et pourtant bien réel. :)
Complètement ! J'ajouterai "humain"...

Image

...j'avais niqué le carton de mon cubi de rouge... :x :P Y'a pas, aucun ne résiste et ça fait la huitième année qu'ils ne supportent pas le voyage, pourtant bien calés, protégés et tout. J'ai donc décidé dorénavant de prendre des bouteilles. Au moins elles résisteront une fois bien bloquées.
Y'a des fois où les économies n'en sont pas. :evil:
http://www.est-motorcycles.fr/
Une petite vie de concessionnaire URAL en Auvergne.
Est-Motorcycles : affineurs d'Urals et pourvoyeur d'aventure. Inventeur.
"La vie n'est réelle que lorsque je suis"...G.I.G
Не трогай мою Россию
Une simple herbe m'intimide encore...

Répondre